13 Mar

« Le culte de l’incompétence », « le fric d’abord » et « les histoires de cul »: Sophie Montel dézingue le Front National au lance-flammes

Sophie Montel et Marine Le Pen à Besançon en octobre 2015, lors de la campagne des élections régionales (SEBASTIEN BOZON / AFP)

Après 30 ans au Front national et un départ fracassant en 2017, Sophie Montel vide son sac dans un livre qui sort ce mercredi. « Bal tragique au Front national » retrace de l’intérieur les dérives multiples du FN. L’auteure a une conviction: le Front national est une « imposture », un « cul-de-sac électoral », une « secte politique » qui cultive « l’incompétence » pour « ne jamais accéder au plus haut pouvoir exécutif » et se complaire dans l’opposition. Continuer la lecture

28 Fév

Européennes: au pays de l’automobile, Yannick Jadot défend une industrie compatible avec l’écologie

Yannick Jadot à Fesches-le-Châtel le 27 février 2019 (©f3fc)

Flanqué de quatre colistiers, dont la Bourguignonne Catherine Hervieu et la Franc-Comtoise Anna Maillard, le député EELV sortant européen Yannick Jadot a vanté les mérites des industries respectueuses de l’environnement lors de son passage dans le Nord Franche-Comté. Dans le berceau de PSA, à quelques kilomètres des fiefs d’Alstom et de General Electric, la tête de liste d’Europe Ecologie-Les Verts a promu un développement industriel compatible avec le développement durable. Continuer la lecture

Pour Julien Odoul, le Rassemblement national « veut conquérir à terme la Région »

Julien Odoul à Dijon en décembre 2017 (©f3)

Avant deux meetings nationaux programmés d’ici le scrutin du 26 mai en Bourgogne-Franche-Comté, le Rassemblement national lance sa campagne des européennes dans la région, avec une première réunion publique ce jeudi soir à Lons-le-Saunier. Entretien avec Julien Odoul, le président du groupe FN au conseil régional. Continuer la lecture

26 Fév

Eric Alauzet déjà en marche vers les municipales à Besançon: « une stratégie, pas juste de la com »

Eric Alauzet le 25 février 2019 à Besançon (©f3fc)

Il est le premier candidat d’envergure officiellement déclaré pour les élections municipales à Besançon. Le député La République en Marche Eric Alauzet mène campagne depuis le début du mois de décembre, avec la publication régulière de listes de soutiens. A plus d’un an des municipales de mars 2020, ne s’est-il pas mis en marche trop tôt ? Nous l’avons rencontré pour évoquer cette stratégie de campagne. Continuer la lecture

15 Fév

Pierre Moscovici: « Je ne suis pas candidat à quelque poste que ce soit »

Pierre Moscovici à Bruxelles le 12 février 2019

Le commissaire européen Pierre Moscovici nous a accordé un entretien le mardi 12 février dans les studios de la Commission à Bruxelles. La fusion avortée Alstom-Siemens, sa relation au PS, son bilan comme commissaire, son avenir… L’ancien député du Doubs et président de l’agglomération de Montbéliard a répondu à nos questions. Un entretien exclusif à découvrir ici: Continuer la lecture

14 Fév

A Bruxelles, l’opération séduction de l’Europe auprès des élus de Bourgogne-Franche-Comté

La délégation d’élus de Bourgogne-Franche-Comté devant la Commission européenne à Bruxelles le 13 février 2019 (©f3fc)

A l’initiative de la Maison de l’Europe en Bourgogne-Franche-Comté, treize élus de notre région ont été conviés à Bruxelles pour mieux comprendre le fonctionnement des institutions européennes et surtout les enjeux financiers liés à la négociation du futur budget de l’Union. Car sans même la PAC et les aides directes aux agriculteurs, l’Europe investit en Bourgogne-Franche-Comté près d’un milliard et demi d’euros sur la période 2014-2020.  Continuer la lecture

31 Jan

Le socialiste Nicolas Bodin (lui aussi) candidat à la mairie de Besançon

Nicolas Bodin le 31 janvier 2019 (©f3fc)

Et de trois. Après le marcheur Eric Alauzet et l’écologiste Anne Vignot, le socialiste Nicolas Bodin est le 3e membre de l’actuelle majorité municipale à se porter candidat à la mairie de Besançon. L’actuel adjoint à l’urbanisme se présente comme « l’alternative à la droite macroniste et à la droite républicaine » et propose de prendre la tête d’une liste d’union « pour que la ville demeure à gauche ». Continuer la lecture

30 Jan

Conseil municipal de Besançon: 13 élus de gauche claquent la porte du groupe majoritaire

Anne Vignot (EELV) et Christophe Lime (PCF) le 30 janvier (©f3fc)

Ils prennent un peu plus leurs distances avec le maire Jean-Louis Fousseret. Treize élus de gauche (cinq écologistes, cinq communistes, deux socialistes et un élu société civile) annoncent ce mercredi qu’ils quittent le groupe majoritaire au conseil municipal de Besançon. « On a un maire qui ne défend pas notre territoire » justifie Anne Vignot (EELV), l’un des chefs de file de cet inter-groupe qui pointe « ceux qui ont rompu le contrat de 2014 en quittant leur formation politique ». Dans leur viseur, le maire Jean-Louis Fousseret (ex-PS) et le député Eric Alauzet (ex-EELV), tous deux partis à La République en marche. Continuer la lecture

27 Jan

« Ehpad, une honte française », le livre coup de poing d’Anne-Sophie Pelletier

L’ouvrage d’Anne-Sophie Pelletier sort le lundi 28 janvier (©f3fc)

Elle mène désormais ses combats dans l’arène politique, elle qui figure en bonne place sur la liste de la France Insoumise aux élections européennes. Mais Anne-Sophie Pelletier restera pour longtemps le visage de la grève de 117 jours aux Opalines de Foucherans, dans le Jura. Un conflit social emblématique au cours duquel la quadragénaire est devenue la porte-parole du personnel, revendiquant inlassablement davantage de moyens pour prendre en charge dignement les pensionnaires de leur maison de retraite médicalisée. Un an et demi après la fin de la grève, Anne-Sophie Pelletier sort donc un livre dénonçant la prise en charge des aînés, à domicile comme en Ehpad. Elle se livre aussi, beaucoup, racontant un parcours étonnant. Continuer la lecture

15 Jan

Les députés LREM Denis Sommer et Frédéric Barbier regrettent « la paresse intellectuelle » de la majorité

Frédéric Barbier et Denis Sommer, le 15 juin 2017 à Audincourt, lors de la campagne des législatives (©Lionel Vadam/MaxPPP)

Dans un courrier adressé à l’ensemble des députés En Marche « pour ouvrir le débat », les députés LREM du Pays de Montbéliard (Doubs) Denis Sommer et Frédéric Barbier estiment que la majorité est « capable de mieux ». « Si ce n’était pas bon ou insuffisant avant, faire autre chose n’est pas forcément juste par nature », écrivent les deux élus à leurs collègues, estimant que « le « et de droite et de gauche », ou « le progressisme » ne suffisent pas. Ainsi, la paresse intellectuelle que nous pouvons reprocher aux anciens partis ne nous a pas épargnés »Continuer la lecture

RSS