16 Juil

Quels députés de Franche-Comté ont voté la confiance au gouvernement de Jean Castex ?

Jean Castex devant l’Assemblée nationale le 15 juillet 2020 (DR)

Lors de son discours de politique générale ce mercredi au Palais Bourbon, le Premier ministre Jean Castex a affiché son ambition de « ressouder » la France. Les députés lui ont accordé leur confiance, par 345 pour, 177 contre et 453 abstentions. Découvrez ce qu’ont voté les 12 députés de Franche-Comté. Continuer la lecture

28 Avr

Plan de déconfinement: qu’ont voté les députés de Franche-Comté ?

Le premier ministre Edouard Philippe à l’Assemblée nationale le 28 avril 2020

L’Assemblée nationale a approuvé ce mardi soir le plan de déconfinement du gouvernement à partir du 11 mai, par 368 voix contre 100. En raison de la pandémie de covid-19, seuls 75 députés étaient présents dans l’hémicycle au moment du discours du premier ministre Édouard Philippe, mais tous ou presque se sont prononcés. Découvrez le vote des douze députés comtois. Continuer la lecture

07 Fév

LaRem : et voilà la jambe gauche ? Avec les députés Barbier, Sommer et Alauzet…

Jean-Yves Le Drian, ministre des Affaires Etrangères

Carnet « rose » : vient de naître « Territoires de progrès », grâce à deux membres du gouvernement, deux ex-PS, Jean-Yves Le Drian et Olivier Dussopt. En Franche-Comté, sont dans le coup, trois députés de LaREM, Frédéric Barbier, Denis Sommer et Eric Alauzet. Comme si LaREM avait besoin d’un contrepoids à gauche…. Un début de fronde ? Explication de texte et réactions.

Continuer la lecture

21 Mai

Européennes: A Vesoul, la République en marche met en avant sa jambe droite avec Edouard Philippe

Le Premier ministre Edouard Philippe à Vesoul le 20 mai 2019, lors d’un meeting pour les élections européennes (©f3fc)

Le Premier ministre Edouard Philippe en personne tenait meeting ce lundi à Vesoul, chez son compagnon de route Alain Chrétien, qui comme lui a quitté Les Républicains pour rejoindre la majorité d’Emmanuel Macron. La réunion publique a attiré quelque 300 personnes, dont pas mal d’élus locaux.  Continuer la lecture

15 Jan

Les députés LREM Denis Sommer et Frédéric Barbier regrettent « la paresse intellectuelle » de la majorité

Frédéric Barbier et Denis Sommer, le 15 juin 2017 à Audincourt, lors de la campagne des législatives (©Lionel Vadam/MaxPPP)

Dans un courrier adressé à l’ensemble des députés En Marche « pour ouvrir le débat », les députés LREM du Pays de Montbéliard (Doubs) Denis Sommer et Frédéric Barbier estiment que la majorité est « capable de mieux ». « Si ce n’était pas bon ou insuffisant avant, faire autre chose n’est pas forcément juste par nature », écrivent les deux élus à leurs collègues, estimant que « le « et de droite et de gauche », ou « le progressisme » ne suffisent pas. Ainsi, la paresse intellectuelle que nous pouvons reprocher aux anciens partis ne nous a pas épargnés »Continuer la lecture

02 Oct

Frédéric Barbier et trois députés LREM comtois veulent revenir sur la hausse de la CSG pour les petites retraites

Frédéric Barbier sur le plateau de France 3 Franche-Comté le 12 juillet 2018 (©f3fc)

Le mouvement a été initiée par deux députés de Bourgogne-Franche-Comté: Yolaine de Courson (Côte d’Or) et Frédéric Barbier (Doubs). Dans un courrier adressé au Premier ministre le 14 septembre, 39 députés LREM demandent d’exonérer davantage de retraités de la hausse de la contribution sociale généralisée (CSG), entrée en vigueur début 2018. « Cette mesure est injuste socialement » et « doit être reconsidérée », écrivent les signataires, parmi lesquels figurent trois autres députés comtois. Continuer la lecture

18 Juil

« Stalinisme », « mensonges », « misogyne »… Les mots doux entre le député LREM Frédéric Barbier et ses ex-camarades PS

Martial Bourquin et Frédéric Barbier hilares après la victoire de ce dernier lors de la législative partielle contre Sophie Montel (FN). C’était le le 8 février 2015. Une éternité. (© SIMON DAVAL / MAXPPP)

Le ton monte ces derniers jours entre Frédéric Barbier, député LREM du Doubs, et ses ex-camarades socialistes du Pays de Montbéliard, en particulier le sénateur PS Martial Bourquin. Le torchon brûle publiquement depuis une tribune du député dans le quotidien Le Monde, demandant une politique « plus sociale » au gouvernement. Continuer la lecture

19 Juin

Qui sont les députés comtois les plus assidus ?

Jean-Marie Sermier à l’Assemblée le 13 juin 2018 (©AN)

Il y a un an, ils vivaient leur première journée de député de la Nation. Qu’ont fait nos parlementaires de leur première année de mandat? Ont-ils siégé régulièrement à l’Assemblée? Certains ont-ils fait l’école buissonnière? Grâce au site nosdeputes.fr, qui recense l’ensemble des activités de nos élus, nous avons pu établir un classement des députés les plus actifs de la région. C’est le Jurassien Jean-Marie Sermier (Les Républicains) qui arrive en tête, avec 43 semaines de présence à l’Assemblée. Continuer la lecture

18 Mai

L’ancien ministre PS Christian Eckert se paye les députés Eric Alauzet et Frédéric Barbier, qui « ont fait allégeance au nouveau chef »

Les députés Eric Alauzet et Frédéric Barbier (©f3fc)

ll fut pendant trois ans au coeur de Bercy. Christian Eckert a occupé le poste de secrétaire d’Etat au budget sous les gouvernements Valls et Cazeneuve. Le socialiste revient sur son parcours dans un livre au vitriol, « Un ministre ne devrait pas dire ça… », dans lequel il raconte « la mécanique implacable qui a fait chuter [son] parti et amené Emmanuel Macron au pouvoir ». L’ancien élu lorrain évoque sa « rage », sa « colère de n’avoir rien vu venir »… Il fustige aussi ceux qui « ont sauvé leur peau » en ralliant La République en Marche. Parmi les députés cités, deux Comtois: Eric Alauzet et Frédéric Barbier. Continuer la lecture

03 Oct

Quels députés de Franche-Comté ont voté le projet de loi anti-terroriste ?

l'assemblée nationale a adopté le texte en première lecture à une large majorité (©LCP)

l’assemblée nationale a adopté le texte en première lecture à une large majorité (©LCP)

L’Assemblée nationale a largement adopté, ce mardi, le projet de loi anti-terroriste, qui vise à prendre le relais de l’état d’urgence au 1er novembre. En première lecture, le « projet de loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme » a obtenu 415 pour, 127 contre et 19 abstentions. Voici les votes des 12 députés de Franche-Comté.

7 pour: Continuer la lecture