01 Déc

La France Insoumise propose de révoquer le maire de Besançon Jean-Louis Fousseret

Jean-Louis Fousseret, maire et président de l'agglomération de Besançon (©f3fc)

Jean-Louis Fousseret, maire et président de l’agglomération de Besançon (©f3fc)

« Faut-Il révoquer Jean-Louis Fousseret? » C’est la question, sans nuance, que veulent poser les groupes d’action de la France insoumise ce samedi aux Bisontins. Les militants de Jean-Luc Mélenchon, qui avait recueilli 25% des suffrages au premier tour de la présidentielle dans la capitale comtoise (soit 6 points de plus que son score national), proposent ainsi « de mettre en place une possibilité de référendums révocatoires, scrutins qui permettraient aux citoyens de renvoyer leurs élus si ceux-ci les déçoivent, ne répondent pas à leurs attentes et leurs promesses, ou les trahissent. » Continuer la lecture

06 Juin

Nicole Friess et Lutte Ouvrière : une si longue histoire…

Nicole Friess, Lutte Ouvrière

Nicole Friess, Lutte Ouvrière

Une fois n’est pas coutume, on profite d’une interview politique pour parler d’une militante. Elle s’appelle Nicole Friess. Elle travaillait dans l’administration du CHU Minjoz. Elle est maintenant retraitée mais elle n’a pas raccroché ses affiches et ses pots de colle. Elle milite toujours. Elle est candidate depuis … 1977. Oui, depuis 40 ans et elle n’a jamais été élue. Belle constance ou aveuglement ? A vous de choisir. Son parti ? Lutte Ouvrière ! Le parti des travailleurs et des travailleuses, comme dit l’Arlette !

Continuer la lecture

29 Mai

Voir ou revoir le débat entre les candidats de la 5e circonscription du Doubs

Capture d’écran 2017-05-29 à 20.53.40France 3 Franche-Comté vous proposait ce dimanche un débat entre les principaux candidats de la cinquième circonscription du Doubs. Nos 6 invités :  Annie Genevard (Les Républicains), Sylvie Le Hir (La République en Marche), Jérémy Navion (Front National), Anthony Poulin (Europe Ecologie-Les Verts), Martine Ludi (La France Insoumise), Evelyne Ternant (PCF). Continuer la lecture

29 Avr

Tag au PCF à Besançon : « Social-traître », étonnant, non ?

Permanence du PCF taguée à Besançon

Permanence du PCF taguée à Besançon

La permanence bisontine du PCF a été vandalisée cette nuit. Un tag  « Social-traître » a été peint sur la façade. La voiture du permanent a eu les serrures fracassées. Ces faits surviennent au lendemain de la prise de position de Jean-Luc Mélenchon qui, en fait, n’en prend pas pour le second tour.

A la gauche de la gauche, le climat se tend.

Continuer la lecture

19 Avr

Vesoul : Lutte Ouvrière en terre de mission

Vesoul : des militants de LO en campagne

Vesoul : des militants de LO en campagne

Ils sont une dizaine à tracter, au soleil si possible à cause du froid pinçant, Place de la République, à Vesoul. Les militants de Lutte Ouvrière entament la discussion avec les passants. Essayent de donner un tract de Nathalie Arthaud. Beaucoup de passants pressés continuent leur chemin sans leur jeter un coup d’oeil. La caméra les gêne peut-être. Certains s’arrêtent. Oui, l’interdiction des licenciements leur paraît une bonne mesure. Oui, aussi, aux augmentations de salaire. Et d’autres annoncent qu’ils voteront Marine Le Pen dimanche…

François Fruitet, l’un des militants qui sera aussi candidat aux législatives, croise… une électrice qui votera Nathalie Arthaud. Lui-même a du mal d’y croire…

Compte rendu de ces quelques minutes passées avec LO et interviews en longueur de François Fruitet et Michel Treppo, ouvrier chez Peugeot à Sochaux et candidat, lui aussi, aux législatives.


Présidentielle : Lutte Ouvrière à Vesoul


Interview de François Fruitet, militant LO


Lutte Ouvrière : interview de Michel Treppo à Vesoul

12 Avr

France Insoumise à Planoise : et si c’était Jean-Luc Mélenchon, le second qualifié ?

19_CARAVANE_DE_LA_FRANCE_INSOUMISE_A_BESANCON_PLANOISE-00_00_06_07Ils sont désolés : il y avait plus de monde ce matin que cet après-midi. Dommage. La caravane de l’égalité des droits a fait halte à Planoise. Les militants de la « France Insoumise » de Jean-Luc Mélenchon l’ont installée devant leur local, Place Cassin. Dans ce quartier populaire, très abtentionniste, ils espèrent encore convaincre. L’objectif : que « Jean-Luc » se qualifie pour le second tour.

Continuer la lecture

Emmanuel Macron à Besançon : plus de questions que de réponses…

Micropolis, meeting d'Emmanuel MacronLe mariage de la carpe et du lapin ou le papier « tue-mouche » qu’avait ma grand-mère dans sa cuisine. Genre attrape-tout…

Des jeunes, des plus anciens, des représentants du monde économique, des universitaires et des étudiants, des socialistes encartés et/ou en déshérence, des gens de droite, du centre et sûrement des chômeurs.

Quand on observe depuis longtemps la vie politique on ne peut que s’étonner de ces drôles d’alliages, d’alliance, d’union. Et des dissensions entre collectivités et « natio »…

Continuer la lecture

11 Avr

Emmanuel Macron à Besançon : fini le gentil consensus !

Emmanuel Macron à son arrivée à Micropolis à Besançon, 11 avril 2017

Emmanuel Macron à son arrivée à Micropolis à Besançon, 11 avril 2017

 

Emmanuel Macron a fait le plein de la salle prévue pour lui à Micropolis : 2000 personnes ont assisté ce soir à la réunion publique du candidat de « En Marche ». Beaucoup de monde, des jeunes, des moins jeunes, des socialistes, des centristes. Une heure de discours. Sans chiffre et avec beaucoup de promesses. Comme d’habitude ? Pas tout à fait. Il a beaucoup attaqué ses adversaires, notamment Jean-Luc Mélenchon. Sans le citer…

Continuer la lecture

18 Mar

Que faut-il retenir des 614 parrainages d’élus de Franche-Comté pour la présidentielle ?

Le conseil constitutionnel a validé 14296 parrainages d'élus locaux pour la présidentielle (AFP / Jacques DEMARTHON)

Le conseil constitutionnel a validé 14296 parrainages d’élus locaux pour la présidentielle (AFP / Jacques DEMARTHON)

614 élus (maires, présidents d’intercommunalités, conseillers départementaux, conseillers régionaux, parlementaires) de Franche-Comté ont accordé leur parrainage à l’un des candidats à l’élection présidentielle. Le conseil constitutionnel a définitivement validé ce samedi 11 candidatures: Nathalie Arthaud, François Asselineau, Jacques Cheminade, Nicolas Dupont-Aignan, François Fillon, Benoît Hamon, Jean Lassalle, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon et Philippe Poutou. Les élus de Franche-Comté avaient apporté leur signature à pas moins de 23 candidats. Le détail. Continuer la lecture