04 Mar

Municipales à Besançon : le PS est-il déjà mort ou seulement agonisant ?

Besançon a été gérée par des maires socialistes depuis 1953 jusqu’à 2017, date à laquelle Jean-Louis Fousseret, socialiste, a choisi de rejoindre Emmanuel Macron. Pour ces municipales dans la capitale comtoise, le PS est le supplétif d’EELV. Son chef de file, Nicolas Bodin, ne sera même pas le premier adjoint d’Anne Vignot, la tête de liste verte, en cas de victoire. De plus, des militants socialistes grognent : la décision de faire l’union avec la gauche dès le premier tour n’aurait pas été prise de manière démocratique. Scission dans les rangs : certains soutiennent Eric Alauzet, LREM, au risque de l’exclusion comme pour Joseph Pinard, ancien député. Et, conséquence ou pas, Olivier Faure, le patron du PS, en visite à Besançon, ne rencontre pas ses troupes…

  Continuer la lecture

25 Fév

Municipales à Besançon : Joseph Pinard, PS, soutient Eric Alauzet, LREM, au risque de l’exclusion

Joseph Pinard, ancien député PS et Eric Alauzet, député LREM

« Ce n’est pas à l’étiquette qu’on juge une bouteille, foi de Pinard ! » affirme l’ancien député socialiste. Plusieurs ex-PS ou encore PS sont venus montrer officiellement leur soutien au candidat de La République En Marche de Besançon, Eric Alauzet. Avec Joseph Pinard comme figure de proue…

Continuer la lecture

08 Fév

Municipales à Besançon: qui sont les 57 candidats de la liste de l’écologiste Anne Vignot?

L’écologiste Anne Vignot entouré d’Anthony Poulin (EELV), Christophe Lime (PCF et Nicolas Bodin (PS) le 6 février 2020 à Besançon (©f3fc)

A la tête d’une liste d’union de la gauche, Anne Vignot (EELV) a présenté ce samedi ses 56 colistiers pour l’élection municipale à Besançon. Derrière l’actuelle adjointe à l’environnement, on trouve en bonne place le socialiste Nicolas Bodin (adjoint à l’urbanisme) et le communiste Christophe Lime (adjoint à l’eau), ainsi que la conseillère régionale Elise Aebischer, membre de Génération(s), le parti de Benoît Hamon. Continuer la lecture

11 Oct

Vers une union de la gauche plurielle derrière l’écologiste Anne Vignot aux municipales à Besançon

Anne Vignot le 17 mars 2019 sur le plateau de Dimanche en politique (©f3fc)

Comme aux dernières élections municipales de 2014, la gauche partira unie à Besançon en 2020. Le candidat du Parti socialiste Nicolas Bodin a indiqué qu’il se retirait de la course à la mairie pour rejoindre l’union EELV-PCF-Génération(s). Un ralliement qui renforce la tête de liste Anne Vignot, d’Europe Ecologie-Les Verts. Besançon sera d’ailleurs l’une des seules grandes villes de France avec un tel rassemblement dès le premier tour. Continuer la lecture

12 Sep

Un « immense gâchis » : dans « Mon pays me manque », l’ex-frondeuse Barbara Romagnan dénonce le « désastre » du quinquennat de François Hollande

Barbara Romagnan le 15 décembre 2016 à Paris (©Vincent Isore/IP3 Press/MaxPPP)

Elle a écrit cet ouvrage, dit-elle, « comme un dernier compte-rendu de mandat ». Députée du Doubs de 2012 à 2017, la socialiste Barbara Romagnan a vécu le quinquennat de François Hollande de l’intérieur. Dans « Mon Pays me manque » (en librairie le 12 septembre), la frondeuse décrit « un moment particulièrement douloureux et triste de l’histoire du pays et de la gauche ».

Continuer la lecture

14 Juin

Municipales à Besançon: le PS claque la porte des négociations avec les écologistes et les communistes

Nicolas Bodin (PS) le 26 mai 2019 à Besançon (©f3fc)

A Besançon, l’union de la gauche aux municipales a du plomb dans l’aile. Le Parti socialiste et son candidat, Nicolas Bodin, ont décidé de ne plus participer aux réunions préparatoires avec Europe Ecologie-Les Verts, le Parti communiste, Génération(s) et A gauche citoyens ! Les négociations entre ces différentes forces de gauche avaient débuté il y a plusieurs mois. Le PS prend acte de « désaccords profonds » sur le programme et surtout du refus des autres forces de gauche d’avoir un socialiste pour tête de liste. Continuer la lecture

10 Sep

Anne Vignot: « Je suis aujourd’hui candidate pour un projet écologiste à Besançon »

Anne Vignot le 10 septembre 2018 (©f3fc)

Présidente du groupe municipal Europe Ecologie-Les Verts au conseil municipal de Besançon, Anne Vignot sort du bois. Ingénieur de recherche au CNRS, âgée de 58 ans, l’élue a l’ambition de fédérer les forces de la gauche et de l’écologie pour les élections municipales de 2020. « Je ferai tout pour que cette équipe existe, assure-t-elle. Je veux travailler avec tout le monde ». Continuer la lecture

08 Sep

Barbara Romagnan n’exclut plus d’être candidate à la mairie de Besançon

Barbara Romagnan le 7 septembre 2018 à Besançon (©f3fc)

Jusqu’à présent, elle ne montrait pas d’appétence particulière pour les affaires municipales. Ce n’est plus le cas. L’ex-socialiste Barbara Romagnan, désormais chez Génération(s) de Benoît Hamon, milite pour une large union à gauche aux municipales bisontines en 2020.  Continuer la lecture

21 Juil

L’ex-députée Barbara Romagnan dévoile ses relevés bancaires de frais de mandat

Barbara Romagnan (PS), sur le plateau de France 3 Franche-Comté (©f3fc)

Barbara Romagnan (PS), sur le plateau de France 3 Franche-Comté (©f3fc)

Comme six de ses anciens collègues, Barbara Romagnan a répondu favorablement à la demande de l’association Regards Citoyens, un collectif souhaitant « proposer un accès simplifié au fonctionnement de nos institutions démocratiques ». L‘ex-députée PS du Doubs a donc publié les relevés bancaires de ses frais de mandat. Une transparence qui permet de dédramatiser les polémiques parfois véhémentes sur le sujet, alors que l’Assemblée planche en ce moment sur le projet de loi dans « la confiance en l’action publique ». Continuer la lecture

18 Juin

Qui sont les cinq nouveaux députés du Doubs ?

Quatre députés sortants sur cinq se représentent ce dimanche dans le Doubs. Ceux qui ont rejoint la majorité présidentielle sont en ballottage favorable: Eric Alauzet (écologiste) face à Ludovic Fagaut (LR) dans la 2e circonscription (Besançon-Ornans), Frédéric Barbier (PS-LREM) face à Sophie Montel (FN) dans la 4e (Audincourt-Pont-de-Roide).

La socialiste frondeuse Barbara Romagnan est en grande difficulté face à une candidate inconnue le mois dernier, Fannette Charvier (LREM) dans la 1ère circonscription (Besançon – Saint-Vit). Annie Genevard (LR) n’avait que 5,4 points d’avance sur Sylvie Le Hir (LREM) dans un fief de la droite, la 5e (Pontarlier-Morteau). Enfin, Denis Sommer (LREM) est en ballottage favorable face à Frédéric Cartier (LR) pour prendre la succession de Marcel Bonnot (LR) dans la 3e circonscription (Montbéliard-Baume-Maîche).