17 Oct

Une balade dans la nuit noire au village de Viscos (65) à l’occasion de l’opération « le jour de la nuit »

Nuit étoilée dans le Parc National des Pyrénées © Nicolas Bourgeois

Nuit étoilée dans le Parc National des Pyrénées
© Nicolas Bourgeois

Certaines villes avaient coupé l’éclairage public la nuit de samedi à dimanche. Elles participaient à l’opération « le jour de la nuit » pour lutter contre la pollution lumineuse. Un phénomène bien connu dans les Hautes- Pyrénées, au pied de l’observatoire du Pic du Midi qui a le label de réserve étoilée.

Balade dans la nuit noire, à Viscos de Régis Cothias et Emmanuel Fillon :

La lumière nuit aux rapaces, aux insectes et aussi à l’observation des étoiles. Pour « le jour de la nuit« , plusieurs villes et villages ont éteint l’éclairage public. Une façon de se rendre compte de l’importance de la pollution lumineuse. En effet, 40 % des flots de lumières émis par l’éclairage partent vers le ciel. La pollution lumineuse voile le ciel étoilé, déstabilise les écosystèmes nocturnes et représente une consommation importante d’énergie gâchée.

13 Oct

En vidéo : VTT de l’extrême au Pic de Montaigu dans les Hautes-Pyrénées

Descente du Pic de Montaigu © Alexis Righetti

Descente du Pic de Montaigu
© Alexis Righetti

1100m de dénivelé et autant de descente sur un chemin escarpé et rocailleux perchés sur un VTT. C’est la dernière sortie de l’extrême réalisé par les riders Alexis Righetti et Michel Boubekeur au Pic de Montaigu dans le décor sublime aux couleurs de l’automne de la Bigorre.

Un ride, engagé, varié et rythmé :

Le Pic de Montaigu est une destination connue des randonneurs en Bigorre (65). Un sommet accessible qui culmine à 2 339 m d’altitude.
Alexis Righetti pratique le VTT de haute-montagne en toute saison. Les vidéos de ses rides seront présentées au prochain festival Pyrenicimes, le 24 novembre.

05 Oct

Pyrénées : des chantiers d’insertion en altitude dans le Val d’Azun pour réhabiliter le patrimoine pastoral

Chantier d'insertion dans le Val d'Azun ©Régis Cothias / France 3 Midi-Pyrénées

Chantier d’insertion dans le Val d’Azun
©Régis Cothias / France 3 Midi-Pyrénées

Le Parc National des Pyrénées fête ses 50 ans cette année. 50 ans consacrés à la protection de l’environnement  Mais le Parc mène aussi d’autres missions, comme des chantiers d’insertion, avec des jeunes éloignés de l’emploi. Exemple au dessus du lac d’Estaing dans le Val d’Azun (65).

Ils sont plus habitués aux tours en béton qu’aux bivouacs en montagne. Trois jeunes d’une vingtaine d’année participent à la réhabilitation de la toue de Cétira et du Liantran deux abris à 1600m d’altitude qui servaient à protéger les bergers. Les deux chantiers situés en zone pastorale dans le Val d’Azun visent à restaurer les cabanes qui le cas échéant pourront servir d’abris aux randonneurs en cas d’intempéries.
Ils sont le fruit d’un partenariat entre  le Parc National des Pyrénées, la maison de la Montagne de Pau et le SIVOM de Labat de Bun.

Régis Cothias et Emmanuel Fillon se sont rendus sur place :

Pyrénées : des chantiers d’insertion sociale pour les jeunes en altitude

Chantier d'insertion en Val d'Azun © Régis Cothias / France 3 Midi-Pyrénées

Chantier d’insertion en Val d’Azun
© Régis Cothias / France 3 Midi-Pyrénées

En vallée d’Ossau sur la commune de Bilhères-en-Ossau, un lavoir et un abreuvoir ont également été rénovés pendant l’été 2017.

27 Sep

Un hyper-belvédère vitré suspendu au-dessus du vide en construction au Pic du Midi

Vertige assuré avec la nouvelle passerelle du Pic du Midi ©Pic du Midi

Vertige assuré avec la nouvelle passerelle du Pic du Midi
©Pic du Midi

Le Pic du Midi poursuit son programme de réaménagement. Après le planétarium inauguré il y a un an, c’est un belvédère vitré et vertigineux dont la construction va débuter pour une inauguration prévue en décembre 2017. Offrant un point de vue unique à 2877m sur les plus hauts sommets des Pyrénées.

Cet hyper-belvédère consiste en une passerelle en plein air d’une douzaine de mètres dont la partie finale circulaire sera dotée d’un sol en verre. Le visiteur aura ainsi la sensation de marcher au-dessus du vide tout en profitant d’un panorama unique en très haute montagne. La passerelle sera accessible aux personnes à mobilité réduite.

Reportage de Maria Lafourcade et Emmanuel Fillon :

La construction a été confiée à une entreprise de Lanemezan Mecamont. Le grand mécano sera installé courant octobre pendant la fermeture du site à partir de la terrasse nord-est. Elle surplombera  le couloir de free-ride de 1000m. Outre le panorama sur les Pyrénées, le visiteur pourra ainsi admirer les installations du pic, notamment les coupoles sous un autre point de vue, encore plus impressionnant.

Ce nouvel aménagement touristique est destiné à rendre encore plus attractif l’un des grands sites de la région Occitanie. Il fait partie des travaux de réaménagement du Pic du Midi dont le budget total est de 4,5 millions d’euros cofinancé par l’Europe, l’Etat, la région Occitanie et le département des Hautes-Pyrénées.

Un belvédère dans les Pyrénées andorranes

Le mirador Del roc del Quer, un autre point de vue sur les Pyrénées en moyenne montagne. Situé au col d’Ordino en Andorre, il surplombe la vallée à plus de 500m de hauteur et sur 20m de longueur  offrant un panorama spectaculaire des Valls de Montaup et du Valira d’Orient de Soldeu à Encamp. Une petite partie de la passerelle est vitrée  Tout au bout de la passerelle se trouve une sculpture de Miguel Ángel González. Elle représente un penseur assis les pieds dans le vide.

Le Mirador del Roc del Quer © EG / France 3 Occitanie

Le Mirador del Roc del Quer
© EG / France 3 Occitanie

 

 

26 Sep

Dans les Pyrénées, c’est la fin des estives pour les brebis

Le troupeau descend des estives © Maria Lafourcade / France 3 Occitanie

Le troupeau descend des estives
© Maria Lafourcade / France 3 Occitanie

Après avoir passé trois mois en montagne, les brebis prennent le chemin de retour vers les étables. Cette transhumance marque la fin des estives. Dans le Val d’Azun (65), les 300 bêtes de Jean-Pierre Cazaux sont redescendues. Un moment convivial où famille ou amis se rassemblent autour du berger dans le bruit des sonnailles.

La tradition a beau être ancestrale, elle rassemble toujours autant de monde autour du berger et de ses bêtes. Jean-Pierre Cazaux fait ce trajet tous les ans depuis qu’il est en âge de marcher. Comme le faisait son père avant lui. Aujourd’hui, il conduit 300 brebis laitières de retour d’estive. La descente d’estives marque aussi la fin de la belle saison. Un moment qui rythme la vie de la vallée.

Maria Lafourcade et Emmanuel Fillon ont suivi le retour d’un troupeau de brebis, dans le Val d’Azun, dans les Hautes Pyrénées :


Pyrénées, c’est le temps du retour dans les estives pour les brebis

©Maria Lafourcade / France 3 Occitanie

©Maria Lafourcade / France 3 Occitanie

18 Sep

Vidéo et photos : neige précoce sur les Pyrénées

Port de l'Envalira 2400m ©Andorra info

Port de l’Envalira 2400m
©Andorra info

Plus qu’un saupoudrage, c’est une bonne dizaine de centimètres qui est tombée au-dessus de 2300m dans les Pyrénées. Une bonne couche qui a déjà en partie disparue avec les passages ensoleillés de dimanche. Autant de neige pour une mi-septembre n’est pas chose courante. Voici quelques illustrations.

Vue sur les sommets andorrans et ariègeois

Vue sur les Hautes-Pyrénées

Vue sur l’Ariège et la Catalogne

Au sommet du Pic blanc Andorre 2650m

07 Sep

Un troisième sentier karstique de montagne à Saint-Pé-de-Bigorre (65)

La creque Noelle, l'un des 9 lieux remarquables du circuit karstique de Sain-Pé-de-Bigorre ©Comité régional de spéléologie

La creque Noelle, l’un des 9 lieux remarquables du circuit karstique de Sain-Pé-de-Bigorre
©Comité régional de spéléologie

Un nouvel itinéraire de découverte sur un territoire géologique karstique est proposé aux randonneurs par le Comité de spéléologie régional à Saint-Pé-de-Bigorre (65). Sur un parcours d’un peu moins de 5 km, promeneurs découvrent les curiosités qu’offrent la formation calcaire caractérisée par une topographie unique ou grottes et gouffres sont multiples.

Le sentier de Saint-Pé-de-Bigorre est le 3ème sentier sur un karst forestier de montagne en Occitanie, après celui d’Aspet (Haute-Garonne) et celui de Sorèze (Tarn). Son inauguration est prévue le 23 septembre.

445m de dénivelé, 4440m de sentier. Il faut environ 3 heures pour effectuer le parcours qui se situe dans la Réserve Naturelle Régionale du Pibeste-Aoulhet près de Lourdes (65). Celui-ci est indiqué par un balisage jaune et un  fléchage « Sentiers karstiques » spécifique.

Au cours de la promenade évoluant entre 390m et 780m d’altitude, neufs lieux remarquables indiqués par des bornes sont suggérés aux randonneurs.

Afin de compléter la balade,  un livret pédagogique d’accompagnement explique en quoi le site est particulier, notamment par la présence de gouffre et de grottes, creusés par l’érosion au fil des ans.
Le sentier est accessible à tout public à condition toutefois de rester prudent à l’approche des cavités. Il est conseillé de se munir d’une lampe pour visiter la Crèque Noèle, entre autres.

Le livret pédagogique peut être acheté pour la somme de 5 euros auprès du Comité de spéléologie régional Occitanie et des offices de tourisme et relais touristiques et culturels.

Qu’est-ce qu’un relef karstique ?

Le relief karstique est une forme de paysage provoqué par l’action de l’eau qui s’infiltre dans le sous-sol de certaines régions. Cette eau va dans un premier temps dissoudre la roche puis dans un second temps, redéposer cette matière dissoute en créant des formations caractéristiques.

Le mot «Karst » vient de Kras, région de Slovénie où ce relief est bien présent. Dans les reliefs karstiques, l’eau, plutôt que de couler en surface comme dans d’autres régions, s’infiltre dans le sous-sol. Ce relief (on utilise souvent en France le mot « causse » pour le désigner) se rencontrera le plus souvent dans le cas où le sous-sol est constituée de roches calcaires : calcaires et dolomies surtout, mais aussi craie, marbre, et travertin.
Les paysages karstiques sont caractérisés par des formes de corrosion de surface mais aussi par des formations souterraines étonnantes. Un certain nombre de mots de vocabulaire géologique sont à rapporter à ce type de relief et nous les expliquerons ici : doline, stalagmite, stalactite, résurgence, lapiaz, aven, paysage ruiniforme…..

06 Sep

A la découverte de la vallée de Gaube dans le Parc National des Pyrénées

©Capture écran

©Capture écran

Du pont d’Espagne au refuge des Oulettes de Gaube dans le Parc National des Pyrénées. Une balade bucolique sur l’un des territoires les plus emblématiques des Pyrénées avec une arrivée au panorama splendide sur la face nord du Vignemale

3 minutes 30 secondes d’évasion pure sur le sentier des vallées du Mercadau et de Gaube. Passage par le Pont d’Espagne, Cascade du Pont d’Espagne où la randonnée débute puis au lac du Pourtet, aux lacs de l’Embarrat, au lac de Gaube,  pour arrivée à portée du refuge des Oulettes de Gaube et sa vue unique sur le sommet du Vignemale (3298 m) et son glacier.

« A sense of adventure » un film à regarder sans modération

04 Sep

Nouveau lâcher de bouquetins dans le Parc National des Pyrénées

Sofia et ses jumeaux ©Jean-Paul Crampe / PNP

Sofia et ses jumeaux
©Jean-Paul Crampe / PNP

De nouveaux bouquetins ibériques sont attendus dans le Parc National des Pyrénées. Un lâcher est prévu samedi 16 septembre sur le territoire de Luz Saint Sauveur. En tout début de journée, les ongulés seront relâchés un par un devant tous ceux qui auront fait le déplacement.

Ils sont actuellement 80 individus à gravir les pentes du territoire du Parc National des Pyrénées. Venus d’Espagne de Sierra de Guadarrama, les animaux ce sont parfaitement adaptés. Au printemps dernier 19 cabris ont vu le jour.
Le plan de repeuplement des Pyrénées se poursuit avec un nouveau lâcher organisé samedi 16 septembre. Les bouquetins arrivés par camions d’Espagne seront relâchés un à un samedi 16 septembre 2017 à 8 heures 30 au quartier pastoral de l’Estibe sur le territoire de la commune de Luz Saint-Sauveur (Hautes-Pyrénées).
Les spectateurs sont invités à venir assister à l’événement

Côté organisation :

  • Un parking sera mis en place sur une prairie à proximité du site de lâcher. Accessible par une piste praticable mais étroite, il est recommandé de pratiquer le co voiturage au départ du collège de Luz -Saint-Sauveur,
  • La piste d’accès sera fléchée depuis le collège de Luz Saint Sauveur. Il faut alors compter à minima 35 minutes pour accéder au site. La piste sera fermée à 8 heures par la gendarmerie nationale.

La survie de la population dépend du nombre d’individus. Il faut un minimum de 200 bouquetins pour assurer la pérennité des ongulés.

Une journée au sommet du Pic du Midi résumée en 25 secondes

Capture image

Capture image

Cet été vous n’avez pas eu l’occasion de vous rendre au Pic du Midi, ce n’es pas grave. Dans cette vidéo de 25 secondes vous allez passer une journée à 2877m du lever au coucher du soleil. Un grand bol d’air dépaysant.

La vidéo en timelapse offre une belle vue sur les coupoles de l’observatoire astronomique et de sa terrasse. Entre les va-et-vient des touristes et le jeu des bancs de nuages qui s’enroulent et se déroulent sur les sommets environnants le Pic du Midi prend vie.

Au sommet se trouve un important observatoire et de recherche. La météorologie puis l’astronomie ont été les principales motivations de la création de cet observatoire. L’astronomie est encore à l’heure actuelle le domaine d’investigations scientifiques le plus important au pic du Midi. L’observatoire est rattaché à l’Observatoire Midi-Pyrénées. Depuis 135 ans, chercheurs et techniciens de l’espace y scrutent la galaxie à la recherche de phénomènes célestes inconnus.