04 Juil

En 2018, le parc National d’Ordesa et du Mont-Perdu va fêter ses 100 ans d’existence

Le parc est surmonté au Nord par le massif des Trois Sœurs (Tres Sorores en espagnol, Tres Serols en aragonais) constitué par le Mont-Perdu (3355 mètres), le Cylindre (3 327 m) et le Soum de Ramond (3260m). ©Capture vidéo

Le parc est surmonté au Nord par le massif des Trois Sœurs (Tres Sorores en espagnol, Tres Serols en aragonais) constitué par le Mont-Perdu (3355 mètres), le Cylindre (3 327 m) et le Soum de Ramond (3260m).
©Capture vidéo

Après l’anniversaire des 50 ans du Parc National des Pyrénées, ce sera au tour du Parc National d’Ordesa et du Mont-Perdu (Espagne) de célébrer en 2018 son siècle d’existence. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1997, il est l’un des plus anciens parcs d’Espagne. Retour en images sur 100 ans d’histoire.

Le Parc National d’Ordesa et du Mont-Perdu se trouve dans les Pyrénées aragonaises dans le Sobrarbe. Il a été créé en 1918 par un décret royal. A son origine, il incluait la vallée d’Ordesa, mais en 1982 il a intégré la vallée de Pineta, les gorges d’’Escuaín et le Canyon d’Anisclo. Le territoire forme le grand massif calcaire du Mont-Perdu représentant une superficie totale de 15 608 hectares.
La préservation de son environnement, la diversité de ses paysages font de du parc transfrontalier avec la France, une merveille du massif des Pyrénées où glaciers, forêts de hêtres et de sapins, cascades au fond des vallées et déserts offrent des paysages montagnards extraordinaires et différents de son pendant français le cirque de Gavarnie.

Le massif des Trois Sœurs (Tres Sorores en espagnol, Tres Serols en aragonais) constitué par le Mont-Perdu (3355 mètres), le Cylindre (3 327 m) et le Soum de Ramond (3260m) domine la partie nord du parc. On y trouve aussi de nombreux 3000 mètres, comme le Marboré, le Taillon, le Petit et le Grand Astazou, les pics des Gabiétous, la Tour et le Casque. qui sont situés sur la crête frontière entre l’Espagne et la France, dont l’un des lieux les plus emblématiques est la brèche de Roland.

07 Juin

Le Mont Perdu et le Néouvielle deux sommets mythiques des Pyrénées dans une sublime vidéo

Capture image vidéo

Capture image vidéo

Dans sa dernière création vidéo Mathieu Stanic, propose un voyage sublime dans le Parc National d’Ordesa (Espagne) à la conquête du Mont Perdu et dans la réserve naturelle du Néouvielle pour l’ascension du pic éponyme. Immersion dans une nature sauvage mise en valeur par les images de drone.

Mathieu Stanic a pris pour terrain de jeu, les Pyrénées, tout d’abord parce qu’il les connait, il a vécu pendant plusieurs années à Saint-Lary et aussi parce qu’il est amoureux de ces paysages bruts et sauvages. Par son métier, la réalisation de film, il sait comment mettre en valeur les beautés naturelles. Sa dernière création en est l’illustration poétique. Le spectateurs a les yeux remplis de merveilles superbes, sculptées au grès du relief, pures au grès des ambiances et des lieux. Car la chaîne des Pyrénées est riche de territoires très différents les uns des autres, comme le montrent les images du film tourné sur les deux versants (français et espagnols) entre vallée d’Aure et Aragon.

Pyrénées Ascending – 4K Journey from Mathieu Stanić on Vimeo.

Le réalisateur a d’autres projets notamment l’ascension du Pic Aneto et du Vignemale. Les vidéos issues des randonnées seront publiées sur différentes plateformes et sur les réseaux sociaux où le public est largement invité à donner son avis sur les films. Car ce qui compte aussi pour Mathieu c’est le retour du public sur ses créations. Un artiste à suivre sur sa page Facebook.

Equipement de la réalisation : un drone de loisirs, un boîtier photo avec un stabilisateur.

06 Mar

Pyrénées : 4 façons originales de glisser sur la neige

Traîneau à cheval sur le pla de Beret. ©France 3 Occitanie

Traîneau à cheval sur le pla de Beret.
©France 3 Occitanie

On connaît déjà le ski, le snowboard ou encore la promenade en chiens de traîneaux. Mais avez-vous déjà testé, l’héliski, la moto neige, la balade en traîneau à cheval ou encore le télémark ? Ces pratiques plus originales trouvent des adeptes sur les versants andorran et espagnol des Pyrénées.

L’héliski est réservé aux skieurs expérimentés :

La moto neige pour une glisse motorisée

La promenade en traîneau à cheval pour profiter de la nature en silence

Le télémark, une glisse toute en élégance

20 Fév

Deux petits tremblements de terre se sont produits ce lundi dans les Pyrénées

©Carte projet européen EMCS (Excise Movement and Control System)

©Carte projet européen EMCS (Excise Movement and Control System)

Ce lundi matin, la terre a tremblé deux fois à quelques heures d’intervalle dans les Pyrénées. Ces nouvelles secousses se sont produites 5 jours d’intervalle de celle du 15 février qui avait été ressentie dans les Hautes-Pyrénées. Cette fois, c’est du côté espagnol que la terre a tremblé.  Aux alentours de 8h avec une magnitude de 2.9 et vers 12h avec une magnitude de 3.6.

Les Pyrénées sont depuis quelques jours soumises à de légers tremblements de terre. Le 15 février dernier une secousse  de magnitude de 3,6 sur l’échelle de Richter a été enregistrée à 5 h 08 non loin d’Argelès-Gazost.  5 jours après, ce sont deux autres tremblements de terre qui se sont déroulés du côté de la Seu de Urgell côté espagnol non loin d’Andorre la vielle.

A 7h56 du matin, les appareils du EMSC ont mesuré un tremblement de magnitude 2,9 sur l’échelle de Richter. Quelques heures plus tard, dans la même zone, la terre a tremblé une fois de plus un peu plus fort avec une secousse évaluée à 3,6 sur l’échelle de Richter.

Tôt ce lundi matin également et plus rare, la Terre a tremblé en Bretagne. Un tremblement de terre de magnitude 2,3 sur l’échelle de Richter qui s’est produit à 2 h 24 du matin près de Retiers, au sud-est de l’Ille-et-Vilaine.

Les Pyrénées se situent dans une zone sismique active où de légers tremblements de terre se produisent chaque année. Aucun dégât n’est à déplorer.

03 Fév

Explications sur le projet de développement des liaisons entre Luchon et l’Espagne

Luchon © EG / France 3 Occitanie

Luchon
© EG / France 3 Occitanie

A l’occasion du festival de Luchon, l’émission 9h50 le matin est revenue sur le projet de développement (POCTEFA) des liaisons entre le luchonnais et l’Espagne. Marina Consul Cabanis vous explique tout en détail en compagnie du maire de Luchon Louis Ferré.

Les liens entre l’Espagne et Luchon ont toujours été forts que se soit vers le Val d’Aran ou le Robargorce. Deux territoires frontaliers du Luchonnais, l’un aranais, l’autre catalan. Dans le cadre du projet européen POCTEFA, les liens entre les provinces espagnoles et la France doivent être développés.

Explications dans l’émission 9h50 le matin

16 Jan

[Photos ] Les Pyrénées sous des monceaux de neige fraîche

Une congère de 4m de haut sur la route menant à Gavarnie ©OT Gavarnie

Une congère de 4m de haut sur la route menant à Gavarnie
©OT Gavarnie

Un mètre de neige est tombé en quelques jours sur le massif des Pyrénées. Et ce n’est pas terminé, car ce lundi se sont entre 70cm et 1m supplémentaires qui sont attendus. En quelques jours, les paysages ont totalement changé. La sécheresse qui sévissait il y a encore une semaine a laissé place à un épais manteau blanc. Photos à l’appui.

A Gavarnie, dans les Hautes-Pyrénées, une énorme congère de neige

Dans les Hautes-Pyrénées à Piau Engaly

A Saint-Lary, Vallée d’Aure


A Betpouey en Pays Toy (Hautes-Pyrénées)

Dans l’Ariège à Merens Les Vals

A Ax-Les-Thermes, Ariège

Sur le plateau de Beille, Ariège

Les Angles, dans les Pyrénées-Orientales

Dans les Pyrénées-Atlantiques au Somport

Au col du Pourtalet, Pyrénées-Atlantiques

En Andorre, neige à Grandvalira

En Espagne dans la Province de Huesca

En Espagne dans le Val d’Aran

 

14 Nov

Trans-Garona : bientôt une piste cyclable pour relier Toulouse au Val d’Aran en Espagne

©MaxPPP

©MaxPPP

Trans-Garona, c’est le nom du projet de piste cyclable qui devrait relier la France et l’Espagne dans une traversée nord-sud de la chaîne des Pyrénées. Le projet est le fruit d’une collaboration entre le Conseil départemenal de la Haute-Garonne et le Conseil Général d’Aran. Le démarrage des travaux est prévu en 2018 pour une livraison en 2021.

Par cet accord, les conseils départementaux de la Haute-Garonne le du Val d’Aran, officialisent la demande de financement auprès du Programme Opérationnel de Coopération Territoriale Espagne-France Andorre 2014-2020 (POCTEFA), pour la réalisation d’un tronçon de 28 km reliant les deux territoires en longeant la Garonne, entre Fronsac (Haute-Garonne) et Vielha (Val d’Aran).

Côté français, la piste cyclable est partiellement réalisée. 110 km existent entre Carbonne et Fronsac. Il reste à construire le tronçon Fronsac-Fos, objet de la l’accord de coopération et aussi 42km à aménager entre Marquefave et Portet-sus-Garonne.

Côté espagnol, la piste cyclable sera prolongée entre Vielha et Salardu.

Le financement de l’Europe pourrait contribuer à hauteur de 65% des 3,5M d’Euros de ce projet. Les 35% restants seront pris en charge les deux collectivités partenaires. Il est la continuité  du parcours Garonne déjà existant.

Si tout se déroule comme prévu, il sera possible de relier Toulouse à Vielha en Espagne à vélo en 2021.

06 Oct

Les polices de l’environnement frontalières main dans la main pour la sauvegarde de la faune sauvage

©France 3 Midi-Pyrénées

©France 3 Midi-Pyrénées

La chasse à l’isard et aux galliformes (perdrix, lagopède) de montagne est ouverte. Afin d’exercer une surveillance efficace sur l’ensemble des versants pyrénéens, les polices de l’environnement de l’Andorre, de l’Espagne et de la France travaillent en étroite collaboration. Ils ont pour objectif la lutte contre le braconnage et le trafic de la faune.

Direction le Val d’Aran , une zone partagée entre les Catalans et les Haut-Garonnais des Pyrénées. Des agents de l’office national de la chasse et de la flore andorrans, espagnols et français surveillent à la jumelle la frontière. Cette coopération internationale entre les 3 pays qui couvrent le territoire pyrénéen est l’occasion de partager expériences et savoir-faire. Chacun apportant à l’autre le meilleur de ses pratiques.

Une cinquantaine d’homme est mobilisée, répartis sur une des 5 zones de contrôles de la chaîne pour cette opération d’envergure exceptionnelle.

Un reportage de Laurent Winsback et Pascal Dussol :

Chasse : les polices de l’environnement d’Espagne, d’Andorre et de France travaillent main dans la main

 

04 Oct

Des images de drone pour admirer les plus beaux 3000 des Pyrénées espagnoles

Capture écran de la vidéo de Alberto Llorente

Capture écran de la vidéo de Alberto Llorente

Images splendides et en même temps vertigineuses de deux secteurs des Pyrénées versant espagnol où se trouvent des sommets les plus emblématiques de la chaîne : Mont Perdu, Astazu, Bessibéri, Posets, Gourgs Blancs dont l’altitude est supérieure à 3000 mètres. Glacier, arêtes finales, canyons, sommets filmés d’en haut, attention aux fourmis dans les jambes.

Les images sont proposées par Alberto Llorente qui a passé une grande partie de l’été dans les Pyrénées. Grâce à lui, on part en voyage dans le Parc national espagnol d’Ordesa et du Mont Perdu dans la province de Huesca.

et dans le Parc national d’Aigüestortes dans les Encantats aux mille lacs en Catalogne

Deux visages de la chaîne très différents de ceux que l’on peut admirer côté français, où les randonnées sont toutes aussi magiques. A voir et à revoir avant de partir les visiter.

23 Sep

VIDEO replay : l’Aneto à l’honneur dans l’émission « Chroniques d’en Haut »

Sur le glacier de l'Aneto ©Chroniques d'en haut

Sur le glacier de l’Aneto
©Chroniques d’en haut

L’émission de Laurent Guillaume, « Chroniques d’en haut » parcourt les massifs montagneux de France. Parmi ses récentes destinations se trouve le Pic Aneto. Le sommet le plus haut de la chaîne des Pyrénées (3404m). Par la même occasion, l’animateur fait un détour par le vaporarium de Luchon. 26 minutes sur un sentier mythique des Pyrénées entre France et Espagne.

Bien qu’il soit le sommet le plus haut des Pyrénées, le pic Aneto n’est pas le plus difficile à conquérir. Vous allez vous en rendre compte grâce au reportage de l’émission Chroniques d’en haut qui a suivi le sentier qui part de l’Hospice de France au-dessus de Luchon-Superbagnères à La Rencluse côté espagnol.
Un sentier qui au moyen âge était une route très fréquentée par les muletiers qui faisaient du commerce des deux côtés de la frontière.

L’histoire de sa conquête est intimement liée à celle de Luchon, ses thermes, et à l’époque romantique qui a fait la renommée européenne du massif Pyrénéen. 

Sur le sentier de l’Aneto avec Laurent Guillaume


Pour en savoir plus l’émission : sa page internet, sa chaîne youtube.