07 Mar

Tempête Zeus : une rafale à plus de 176km/h relevée dans les Pyrénées andorranes

Tempête Zeus en Andorre ©capture écran

Tempête Zeus en Andorre
©capture écran

La tempête Zeus n’a pas épargné le sud de la France. Et la chaîne des Pyrénées a été concernée par de fortes rafales de vent. Selon le site infoclimat une rafale à 176,4km/h a été relevée en Andorre au col d’Envalira (2510m). La tempête est désormais terminée mais voyez comment les remontées mécaniques sont secouées lorsque le vent se déchaîne.

06 Mar

Pyrénées : 4 façons originales de glisser sur la neige

Traîneau à cheval sur le pla de Beret. ©France 3 Occitanie

Traîneau à cheval sur le pla de Beret.
©France 3 Occitanie

On connaît déjà le ski, le snowboard ou encore la promenade en chiens de traîneaux. Mais avez-vous déjà testé, l’héliski, la moto neige, la balade en traîneau à cheval ou encore le télémark ? Ces pratiques plus originales trouvent des adeptes sur les versants andorran et espagnol des Pyrénées.

L’héliski est réservé aux skieurs expérimentés :

La moto neige pour une glisse motorisée

La promenade en traîneau à cheval pour profiter de la nature en silence

Le télémark, une glisse toute en élégance

03 Mar

Nouvelle offensive de l’hiver ce week-end dans les Pyrénées

Neige fraîche ©EG / France 3 Occitanie

Neige fraîche
©EG / France 3 Occitanie

Dès ce vendredi, les conditions météo se dégradent. Un fort coup de vent touche la chaîne des Pyrénées, il sera suivi dans la nuit de vendredi à samedi par une chute brutale du thermomètre. Les précipitations deviendront neige. Avec une limite pluie neige aux alentours de 1000m samedi matin. 40cm de fraîche au-dessus de 2000m sur le fond de chaîne. 

Les rafales vont s’intensifier au fil de la journée de vendredi jusqu’à 100-110 km/h sur les crêtes. 130Km/h enregistrés ce vendredi matin au Pic du Midi.

Le vent tourne à l’ouest en pleine nuit puis tombe. En milieu de journée, les précipitations arriveront tout d’abord sur le par le versant espagnol. C’est dans la nuit que les chutes de neige seront les plus importantes. Elles débuteront par l’ouest de la chaîne, puis se décaleront vers l’est, concernant alors tout le massif montagneux avant de se décaler vers la plaine, l’Aude, le Tarn et aussi l’Aveyron verront la neige sur leurs reliefs.

Dans les Pyrénées, la limite pluie-neige aux alentours de 2000m s’abaisse dans la nuit jusqu’à 800m samedi matin. Sur l’Aude et l’Ariège les flocons pourraient tomber jusqu’à 400/500m. Les précipitations neigeuses pourront se poursuivre sur le Pyrénées-Orientales et l’Ariège samedi matin. Selon le site Météo Pyrénées, une 40aine de centimètres s’ajouteront au-dessus de 2000m.

Samedi le temps reste très perturbé mais instable. Des averses neigeuses pourront se produire aux alentours de 1000m. Dimanche matin, les nuages seront encore nombreux et quelques flocons sont attendus vers 1500m. En seconde partie de journée le ciel s’éclaircit.

Avec cette arrivée massive de plusieurs centimètres de neige fraîche, le risque d’avalanche va augmenter. En raisons de ces conditions météo très agitées, les activités de randonnées, ski hors domaines skiables sont fortement déconseillées.

 

20 Fév

Deux petits tremblements de terre se sont produits ce lundi dans les Pyrénées

©Carte projet européen EMCS (Excise Movement and Control System)

©Carte projet européen EMCS (Excise Movement and Control System)

Ce lundi matin, la terre a tremblé deux fois à quelques heures d’intervalle dans les Pyrénées. Ces nouvelles secousses se sont produites 5 jours d’intervalle de celle du 15 février qui avait été ressentie dans les Hautes-Pyrénées. Cette fois, c’est du côté espagnol que la terre a tremblé.  Aux alentours de 8h avec une magnitude de 2.9 et vers 12h avec une magnitude de 3.6.

Les Pyrénées sont depuis quelques jours soumises à de légers tremblements de terre. Le 15 février dernier une secousse  de magnitude de 3,6 sur l’échelle de Richter a été enregistrée à 5 h 08 non loin d’Argelès-Gazost.  5 jours après, ce sont deux autres tremblements de terre qui se sont déroulés du côté de la Seu de Urgell côté espagnol non loin d’Andorre la vielle.

A 7h56 du matin, les appareils du EMSC ont mesuré un tremblement de magnitude 2,9 sur l’échelle de Richter. Quelques heures plus tard, dans la même zone, la terre a tremblé une fois de plus un peu plus fort avec une secousse évaluée à 3,6 sur l’échelle de Richter.

Tôt ce lundi matin également et plus rare, la Terre a tremblé en Bretagne. Un tremblement de terre de magnitude 2,3 sur l’échelle de Richter qui s’est produit à 2 h 24 du matin près de Retiers, au sud-est de l’Ille-et-Vilaine.

Les Pyrénées se situent dans une zone sismique active où de légers tremblements de terre se produisent chaque année. Aucun dégât n’est à déplorer.

14 Fév

L’Andorre et les Pyrénées-Orientales sous la neige

©Dirso Giratoire du Pas de la Case 2060m

©Dirso
Giratoire du Pas de la Case 2060m

Belle surprise au réveil ce matin sur les Pyrénées andorranes et Orientales. La neige est tombée en quantité et plus bas que prévu, compliquant la circulation routière sur les accès au tunnel du Puymorens et en l’Andorre.

La neige fraîche se sont de jolis paysages mais aussi des précautions à prendre pour circuler sur les routes.
Ce mardi matin, la Direction Interrégionale des Routes du Sud-Ouest des Pyrénées-Orientales indique que les équipements spéciaux sont obligatoires sur la RN320 à partir de Latour de Carol pour franchir le col du Puymorens et sur la RN22 accès en Andorre. Les opérations de déneigement et de salage du réseau sont en cours.

Les Pyrénées-Orientales, comme l’Aude et l’Hérault sont actuellement placé en vigilance orange pour les risques pluies-inondation.

Par ailleurs, le risque d’avalanche est remonté d’un cran (3-4 sur l’échelle des risques) sur les secteurs Cerdagne-Canigou et du Puymorens près de la principauté d’Andorre.

Plus d’information sur le site DIRSO 09

27 Jan

Chutes de neige en cours : les équipements spéciaux sont obligatoires pour se rendre en Andorre

Giratoire du pas de la Case 2030m ©Dirso069

Giratoire du pas de la Case 2030m
©Dirso069

Comme prévu par Météo France, de nouvelles chutes de neige concernent actuellement l’est de la chaîne, touchant principalement les Pyrénées-Orientales, l’Andorre et l’Ariège. Ce vendredi à la mi-journée, les équipements spéciaux sont obligatoires pour rejoindre l’Andorre. Une situation qui devrait se reproduire samedi.

Côté PO, la neige tient sur la route dès la tour de Carole. Le col du Puymorens est fermé. Côté ariégeois, il faut mettre les chaînes à partir d’Ax les Thermes pour emprunter les routes N 20, N 22 et N320. Par ailleurs, la circulation des poids lourds de plus de 19 tonnes est interdite à partir d’Ax-les-Thermes.

Plus au centre de la chaîne, dans les Hautes-Pyrénées, la route de Nistos, du tunnel de Bielsa entre Aragnouet et la frontière espagnole, et au-dessus de Gèdre sont impactés par la présence de neige sur les chaussées.

Les flocons devraient encore tomber samedi matin sur les Pyrénées-Orientales. Quelques flocons pourraient déborder sur l’Aude et l’Ariège. Se rendre en Andorre exigera obligatoirement la mise en place d’équipements spéciaux.

Regarder l’évolution de la situation en temps réel :

24 Jan

Neige et verglas sur les routes : circulation difficile en montagne

Carrefour de la Croisade RN20 24 janvier2017 ©Dirso09

Carrefour de la Croisade RN20 24 janvier2017
©Dirso09

Ce mardi matin les nombreuses gelées et les chutes de neige matinales rendent difficiles les conditions de circulation sur les routes d’altitudes. Pour se rendre en Andorre, les équipements spéciaux sont obligatoires. Le col d’Aspin est fermé à la circulation et les routes vers les stations de ski sont glissantes.

Situation habituelle sur les routes d’altitude à cette époque de l’année, il est indispensable d’être équipé de chaînes ou de pneus neige pour rejoindre les stations de ski et l’Andorre. La situation est délicate ce mardi en raison des fortes gelées qui se produites pendant la nuit.

Pour suivre l’évolution de la situation en direct :

La situation devrait évoluer favorablement dans la journée en raison du beau temps et de la remontée des températures. Les prochaines chutes de neige prévues sur le massif sont annoncées pour vendredi.

17 Jan

Circulation dans les Pyrénées : l’Andorre, les stations du Grand Tourmalet et de Gavarnie restent inaccessibles en voiture en raison de la neige

Une rue de Barèges (16/01/2017) ©Grand Tourmalet

Une rue de Barèges (16/01/2017)
©Grand Tourmalet

Ce mardi matin, de nombreuses routes de montagne restent impraticables en raison de la neige dans Pyrénées. L’accès en Andorre, au tunnel du Puymorens, aux stations de ski de Barèges et de Gavarnie notamment reste ce matin encore impossible.

Les chutes de neige continuent ce mardi matin dans les Pyrénées. La sécurisation des axes routiers et leurs dégagements sont en cours. Mais de nombreuses routes restent encore interdites à tous les véhicules. Parmi les axes les plus fréquentés, il y a notamment la RN20 qui mène au tunnel du Puymorens et aussi au Pas de la Case en Andorre.
Le point sur la situation :

Le tunnel du Puymorens est de nouveau accessible avec les équipements spéciaux.

Les routes de la Mongie et de Barèges sont en cours de dégagement mais elle ne rouvriont au mieux que dans l’après-midi.

Le col d’Azet, la liaison entre le Pla d’Adet et Espiaube, le col d’Aspin, la D12 vers Luz Ardiden, le col du Soulor, l’accès à Couraduque sont à cette heure inaccessibles en voiture.

Dans l’Ariège, la route qui conduit au plateau de Beille est également fermée en raison des congères qui se sont formées. Même situation du côté de la petite station de Goulier.

Les équipements spéciaux sont obligatoires sur l’ensemble du réseau routier des Pyrénées dès 700m. La situation doit progressivement s’améliorer en cours de journée. Les chutes de neige doivent cesser et les chasse-neige et les saleuses auront déblayé le plus gros de la neige. Des tirs de prévention d’avalanche doivent être exécutés dans les prochaines heures afin de sécuriser le réseau.

Pour suivre l’évolution de la situation en direct :

16 Jan

[Photos ] Les Pyrénées sous des monceaux de neige fraîche

Une congère de 4m de haut sur la route menant à Gavarnie ©OT Gavarnie

Une congère de 4m de haut sur la route menant à Gavarnie
©OT Gavarnie

Un mètre de neige est tombé en quelques jours sur le massif des Pyrénées. Et ce n’est pas terminé, car ce lundi se sont entre 70cm et 1m supplémentaires qui sont attendus. En quelques jours, les paysages ont totalement changé. La sécheresse qui sévissait il y a encore une semaine a laissé place à un épais manteau blanc. Photos à l’appui.

A Gavarnie, dans les Hautes-Pyrénées, une énorme congère de neige

Dans les Hautes-Pyrénées à Piau Engaly

A Saint-Lary, Vallée d’Aure


A Betpouey en Pays Toy (Hautes-Pyrénées)

Dans l’Ariège à Merens Les Vals

A Ax-Les-Thermes, Ariège

Sur le plateau de Beille, Ariège

Les Angles, dans les Pyrénées-Orientales

Dans les Pyrénées-Atlantiques au Somport

Au col du Pourtalet, Pyrénées-Atlantiques

En Andorre, neige à Grandvalira

En Espagne dans la Province de Huesca

En Espagne dans le Val d’Aran

 

09 Déc

Afflux des skieurs espagnols en Andorre pour la fête de l’Immaculada

Ski au Pas de la Cas ©MaxPPP

Ski au Pas de la Cas
©MaxPPP

Les Espagnols profitent du long week-end avec jour férié de la fête de l’Immaculada pour renouer avec les plaisirs de la glisse. L’Andorre et la station de GrandValira sont cette année une destination privilégiée en quasi monopole.

A GrandValira, la neige est au rendez-vous pour accueillir les skieurs espagnols venus en nombre pour entamer la saison de ski. Un succés qui s’explique par une situation compliquée côté français. Les stations ariégoises ne sont pas encore ouvertes faute de neige en pied de domaine. Ce qui n’est pas le cas de GrandValira, plus haute en altitude,  qui est en mesure de proposer 150km de pistes  pour satisfaire les touristes qui ont fait le déplacement.

Les Andorrans espèrent remplir 90% de leur parc locatif et hôtelier pour ce week-end. Un carton plein pour démarrer en beauté et sous le soleil, ce qui ne gâche rien, la saison hivernale.

Cécile Frechinos et Laurent Winsback étaient au Pas de la Case, ce 8 décembre, pour recueillir les premières impressions des skieurs :

Les skieurs espagnols nombreux sur les pistes andorranes de GrandValira