28 Avr

Les Pyrénées se réveillent en blanc dans un ciel limpide

Le Pic du Midi au loin ©@mcampays

Le Pic du Midi au loin
©@mcampays

Le petit épisode neigeux qui s’est produit dans la nuit de mercredi à jeudi a transformé les paysages de printemps. Ce vendredi matin à la veille du week-end du 1er mai, les Pyrénées resplendissent. Le blanc des sommets claque avec le vert des forêts et des prairies qui reprennent vie après l’hiver.

Ceux qui ont la chance d’admirer le panorama partagent leur émerveillement sur twitter, nous aussi :

 

14 Avr

Le Pic du Midi d’Ossau se décline en 3D

Capture image.

Capture image.

Admirer le Pic du Midi d’Ossau d’en haut, d’en bas c’est possible grâce à la modélisation en 3D de l’emblématique sommet des Pyrénées-Atlantiques. C’est le résultat du travail des géomètres experts d’Aquitaine qui fête aussi les 70 ans de leur ordre.

La réalisation de ce vaste travail a été présentée à Laruns le 10 avril. Les images de cette modélisation ont été réalisées avec un drone et par GPS avec le réseau Teria. Par la même occasion l’altitude exacet du sommet a été vérifié. Le pic du midi d’Ossau culmine à 2883,34 mètres soient 12 centimètres de plus que la mesure qui avaient été réalisée par l’IGN (l’Institut National de la Géographie) 50 ans plus tôt.

Depuis l’un des 4 secteurs, découvrez le magnifique Ossau.

11 Avr

L’astronaute Thomas Pesquet photographie les Pyrénées au printemps

Les Pyrénées photographiées depuis la station spatiale internationale le 10 avril 2017 ©Thomas Pesquet

Les Pyrénées photographiées depuis la station spatiale internationale le 10 avril 2017
©Thomas Pesquet

L’astronaute français, Thomas Pesquet, en mission dans l’ISS régale le monde en tire de ses photographies de la Terre. Ce lundi 10 avril, il a tweeté une deuxième photo de la chaîne des Pyrénées en version printemps. La neige recouvre encore les plus hauts sommets tandis que la végétation prend de la vigueur dans les vallées.

C’est la deuxième fois que le spationaute offre au monde entier un cliché des Pyrénées pris depuis l’ISS et donc un angle de vue peu courant et assez majestueux qui permet de voir les montagnes dans leur ensemble. Le 10 avril 2017, les sommets sont toujours bien enneigés alors qu’en moyenne altitude et dans les vallées la nature se réveille.

>>> lire aussi : l’incroyable précision de la photo d’une vallée pyrénéenne prise pars l’astronaute Thomas Pesquet

27 Mar

Pyrénées : les gypaètes barbus sous haute surveillance

Les gardes du parc National du parc des Pyrénées surveillent discrètement les gypaètes barbus. ©Régis Cothias / France 3 Occitanie

Les gardes du parc National du parc des Pyrénées surveillent discrètement les gypaètes barbus.
©Régis Cothias / France 3 Occitanie

S’il est le plus grand des vautours, le gypaète barbu n’en est pas moins très fragile. C’est pour cette raison, que les gardes du Parc National des Pyrénées, assurent sa surveillance dans la plus grande discrétion en évitant tout dérangement pendant la période de couvaison.

Le gypaète barbu est connu pour son régime alimentaire particulier, il casse les os avant de les ingérer. Cette année les quatorze couples qui vivent dans le Parc national des Pyrénées semblent en bonne voie pour apporter de nouveaux gypaétons. Douze d’entres eux couvent leur oeuf.

C’est la période de la couvaison, l’une des étapes à haut risque pour le développement de l’oisillon.
Les couples sont observés de loin à la jumelle par les agents du parc et les hélicoptères sont systématiquement interdits de vols dans environs immédiats des nids. Les parents dérangés n’hésitent pas à abandonner leur progéniture en cas de dérangement.

23 Mar

Les Pyrénées se réveillent sous la neige

Cauterets ce jeudi 23 mars ©Cauterets

Cauterets ce jeudi 23 mars
©Cauterets

Elle était annoncée et elle est bien arrivée. La neige est tombée dans la nuit de mercredi à jeudi en moyenne altitude dans les Pyrénées à quelques jours du début du printemps. Rien de rare à cela mais un retour à des conditions hivernales un peu surprenant après les jours précédents marqués par une grande douceur.

L’ensemble de la chaîne des Pyrénées est concernée ce jeudi matin par les chutes de neige. Celle-ci est tombée jusqu’en moyenne altitude aux alentours de 1000m. Voici pour le plaisir de yeux quelques photos des villages et des paysages. La prudence est recommandée pour la circulation et les équipements spéciaux sont obligatoires.

Au Pic du Midi

Dans les stations de ski

Au Mourtis (31)

Vue de Pau

En vallée d’Aure

Cauterets

Aragon, Espagne

Quelque part depuis la plaine

Une bonne nouvelle pour les skieurs qui souhaitent prolonger la saison.

21 Mar

Hautes-Pyrénées : les Pyrénées vues des villages en hiver

©France 3 Occitanie

©France 3 Occitanie

Dans les villages pyrénéens, même en hiver, la vie fourmille. Entre les personnes âgées, les éleveurs et ceux qui travaillent dans les stations de ski ou sur les installations hydroélectriques, la vie y est parfois rude. Direction les vallées d’Aure et du Louron dans les Hautes-Pyrénées.

Que se passe-t-il dans les Pyrénées quand on n’est pas sur les skis ? Toute une vie qu’ignorent totalement les touristes, et qui gardent pourtant les montagnes vivantes.
Immersion dans ce chapelet de petits villages qui jalonnent la vallée d’Aure et du Louron, dans les Hautes-Pyrénées, derrière leurs habitants, et leurs professions montagnardes. Parfois elles gravitent autour des stations de ski et des touristes, mais avec des activités à des années lumière du skieur. Exemple type à Soulan, le tout petit village qui préexistait à St Lary-Soulan, la station de ski, dans la vallée d’Aure.

Plus il y a de la neige, plus les skieurs sont contents, et plus les facteurs, les infirmières et les boulangers ambulants se décarcassent pour arriver jusqu’à leurs patients/clients souvent enfouis dans la neige dans ces petits villages d’altitude. ce sont essentiellement des personnes âgées, voire très âgées.
Nous suivons Cécile, une aide à domicile. Nous, on appellerait ça une randonnée pleine neige; elle c’est sa mission : réussir à atteindre ses vieux habitants qui l’attendent. Et elle y met sacrement du coeur, et des jambes et elle est tellement appréciée qu’elle fait partie des familles qu’elle visite. Comme une fille de la maison. Des Céciles, il en faudrait 10 fois plus dans ces coins de Pyrénées où les vieux sont de plus en plus livrés à eux même, faute de postulant aux métiers d’aide à domicile, vital, et trop mal payé.

Nous allons à Aulon, rencontrer une chevrière qui a monté sa « fabrique de laine mohair » il y a trente ans, et qui transmet ces jours-çi une « entreprise d’avenir »à une jeune. Aulon, petit village d’altitude qui fait souvent parler de lui pour ses « célèbres » avalanches, et sa route régulièrement coupée. C’est dans ce splendide bout du monde que Christiane a monté sa chèvrerie il y a trente ans; les skieurs et les touristes sont ses alliés, et l’essentiel de sa clientèle. Ce qui fait qu’aujourd’hui, cette pionnière « inconsciente » ou visionnaire, celle qui « élevait 3 chèvres » dans les Pyrénées, d’il y a trente ans peut transmettre une entreprise saine, et totalement avant-gardiste dans le domaine environnemental à une jeune…parisienne!

Dans les Hautes-Pyrénées, tout au fond de la vallée du Louron, au pied de la montagne, la centrale hydroélectrique de la SHEM, (société hydro electrique du Midi) turbine l’eau de la montagne depuis 88 ans. Des générations y sont passées; un village d’altitude a même existé, avec école de montagne intégrée.
Aujourd’hui ils sont encore 15; et de précurseur pour l’irrigation, cette centrale est aujourd’hui, malgré son âge, à la pointe des énergies nouvelles, en produisant son électricité « propre ».

20 Mar

L’incroyable précision de la photo d’une vallée pyrénéenne prise par l’astronaute Thomas Pesquet

La vallée d'Ossau vue de l'ISS - 20 mars 2017 ©ESA

La vallée d’Ossau vue de l’ISS – 20 mars 2017
©ESA

L’astronaute français Thomas Pesquet se trouve à bord de la station spatiale internationale. Il photographie et publie régulièrement sur les réseaux sociaux des photos de la Terre. Après la chaîne des Pyrénées sous la neige, c’est un cliché d’une rare précision de la vallée d’Ossau qu’il a été pris en mars. Quelle vue depuis l’ISS !

Fabuleuse, cette photo de la vallée d’Ossau de la quinzaine de km qui séparent Laruns d’Arudy dans les Pyrénées-Atlantiques. Prise à l’aplomb depuis la station spatiale elle donne une vue plongeante sur la vallée, accentuant l’ampleur du relief, la profondeur du champ.

>>> lire aussi : l’astronaute Thomas Pesquet nous envoie une photo des Pyrénées depuis l’ISS

16 Mar

Les images féeriques d’un ciel de mars dans les Pyrénées

©Capture écran

©Capture écran

Le ciel nous réserve parfois de belles surprises. Ce fut le cas le 9 mars dernier où le ciel de Saint-Lézer, un village situé à quelques kilomètres de Tarbes dans les Pyrénées, s’est déroulé en tableaux plus féeriques les uns que les autres. Un spectacle rare et superbe à la fois.

Que la nature est belle ! Il suffit de regarder la vidéo réalisée par Reine Deschamps le 9 mars dernier pour en avoir la confirmation. C’est le ciel qui méritait toute l’attention car il a offert tout au long de la journée un spectacle éblouissant sous la forme d’Altocumulus flocus virgae. Des nuages qui donnent l’impression de s’effilocher.

Quelques minutes rares et magiques :

13 Mar

Les Bouillouses : un refuge en hiver dans les Pyrénées

Refuge des Bouillouses ©France 3 Occitanie

Refuge des Bouillouses
©France 3 Occitanie

Le refuge des Bouillouses est l’un des rares refuges des Pyrénées à accueillir du public en hiver. Situé dans les Pyrénées-Orientales, il est une destination incontournable pour les promeneurs en raquettes ou les skieurs de randonnée. Immersion en plein cœur de l’hiver dans la vie du refuge.

Seuls quelques refuges restent ouverts en hiver. Mais avant de s’y restaurer et réchauffer, il faut y accéder. La montée en raquettes est une balade féérique au milieu de payages magnifiques.

Un refuge de montagne ne ressemble pas à un phare ou à une ile déserte. Les gardiens ne sont pas des ermites. Ils vivent meme au coeur d’une activité fébrile. Les jours de beaux temps, les randonneurs affluent. ils s’activent,comme dans n’importe site soumis à une pression touristique forte. A une différence près. Ils travaillent à deux mille metres d’altitude et dehors il y a deux mètres de neige.

Situé entre les Angles et Font Romeu dans les Pyrénées Orientales, le refuge des Bouillouses est un des rares refuge ouvert dans les Pyrénées en >Hiver. Situé à 4km et demi du plus proche parking son gardien ne peut compter que sur sa motoneige pour en assurer le ravitaillement.

Le club Alpin français gère le refuge des Bouillouses. Il le maintient ouvert l’hiver pour organiser ses formations neige et glace. Mais bien d’autres usagers y montent par leurs propres moyens pour profiter de la nature.

Un refuge en hiver, un feuilleton signé Marc Raturat et Eric Coorevits.

21 Fév

Le rider VTT, Alexis Righetti, partage ses plus belles gamelles

capture écran

capture écran

On aime partager avec vous les plus belles vidéos des aventures d’Alexis Righetti, rider VTT, spécialisé dans les ascensions et les descentes hivernales. De beaux exploits qui ne vont pas sans d’impressionnantes chutes. Il nous propose une vidéo de ses plus grosses gamelles.

Pratiquer le VTT en haute montagne, en hiver. C’est un effort engagé et risqué. Et on en a la preuve avec cette compilation de chutes toutes plus impressionnantes les unes que les autres. Entre terrain fragile, erreur de pilotage, pente glissante …. les occasions de faire un vol plané sont multiples.

Alexis Righetti s’en sort avec de belles frayeur et quelques ecchymoses. On le regarde « se gameler » avant de se régaler de ses prochains films.