15 Juin

Des dizaines d’événements dans les Pyrénées pour fêter la montagne

cc : Jacques Paysan

cc : Jacques Paysan

La Fête de la Montagne aura lieu les 24 et 25 juin 2017. Pour la 5ème année les acteurs de la montagne et du tourisme se mobilisent pour mettre en valeur les richesses des montagnes de France. Les Pyrénées sont au rendez-vous avec des animations culturelles, sportives ou gastronomiques.

Parmi les activités principales des événements autour de l’astronomie, des randonnées thématiques, des ateliers de dessin, des nuits en refuge…

Comme au lac de Payolle (65) où le week-end sera chargé en propositions : randonnée, VTT, escalade, canoë,kayak, pédalos, barge à propulsion électrique, parcours acrobatique, promenade à dos d’âne, ski à roulettes, Pêche, chiens de traîneaux, initiation au tir biathlon laser, skuke, initiation cirque…
Marché gourmand et artisanal (seulement le dimanche). sensibilisation à la protection du milieu naturel. Des activités spécifiques sont proposés en partenariat avec l’association « Handisports » des activités accessibles aux personnes en situation de handicap.

A Gavarnie (65) où seront organisés des stages d’escalade, un atelier avec Natura 2000 sur le thème des rapaces, des reptiles et des amphibiens et exposition, un concours de pêche et de pétanque, des expositions, des projections de film et l’accès à la via ferrata.

Dans le massif du Canigou (66) : randonnée depuis le Col de Jau, initiations à l’escalade, la spéléologie, le canyoning mais aussi les départs de circuits en VTT, randonnées de niveaux différents, VTT, spéléologie, canyoning…

Le parc de loisirs du Hautacam (65) représentera la chaîne pyrénéenne. L’occasion de faire des activités comme le dévalkart pour dévaler les pentes à 4 roues mais aussi une initiation à la slackline ou de participer à une course d’orientation.

Pour la première fois le col du Soulor sera de la fête. Au programme : un marché de terroir, la découverte du site naturel du Soulor lieu de migration des rapaces. Et aussi, des randonnées, des balades avec des ânes, la trottinette ou le VTT électrique. Et côté culture, des contes et des chants pyrénéens.

D’autres animations sont organisées de part en part du massif. Les informations sur les horaires ou les modalités d’inscription sont à consulter sur le site de la fête de la montagne.

 

 

24 Mai

Ariège : un apéro-concert à Gestiès avec le groupe Antacanto

Antacanto (musique actuelle sud américaine)

Antacanto (musique actuelle sud américaine)

Le groupe Antacanto, musique folk sud-américaine, se produit lors d’un apéro-concert samedi 17 juin à 19h30 à la chapelle St Nicolas de Gestiès. Un site unique perché à flanc de montagne où les sons et les rythmes de la voix d’Anne-Sophie et de la guitare de Gabriel y prendront toute leur ampleur.

Antacanto propose une musique folk métissé qui raconte des histoires qui voguent des Andes aux Caraïbes.

Attention, le site n’est pas immense. Il faut donc réserver sa place auprès de Magali 06 84 78 93 28.
Une participation de 5€ par personne est demandée.

Pour en savoir plus sur le groupe Antacanto et la page facebook.

Fréquentation au top en 2016 pour le Pic du Midi

Pic du Midi (65) ©Camille Espigat

Pic du Midi (65)
©Camille Espigat

Les chiffres viennent d’être publiés. 2016 a été une année faste pour le Pic du Midi qui enregistre un excellent chiffre d’affaires en hausse de 5% par rapport à 2015. La mise en service du nouveau planétarium explique partiellement un tel succès, premier volet de travaux ambitieux de rénovation qui vont se poursuivre cet été.

Tous les secteurs d’activité du Pic du Midi ont enregistré une hausse significative de leur chiffre d’affaires (restauration, billetterie, nuits et soirées et boutique). Au final, ce sont 5% de plus d’entrées financières pour le Pic du Midi qui affiche un chiffre général de 5 860 000 €TTC. En terme de fréquentation, 2016 reste un peu en deçà de la fréquentation record de 2015 mais s’en approche avec la venue de 119 130 visiteurs.

Cette réussite fait suite à une large réflexion sur le parcours du visiteur sur l’infrastructure de Pic du Midi et à l’ouverture d’un nouveau planétarium. Un nouveau film retraçant l’épopée du Pic du Midi sera présenté le dès le 1er juin. Des travaux pour redonner un coup de neuf aux bâtiments sommitaux sont prévus d’ici la fin de l’été.

Par ailleurs, pour la deuxième année consécutive, le 14 juillet se déroulera en musique au sommet avec un concert exceptionnel du chanteur britannique Murray Head et le 17 juillet de la prestation de la pianiste Etsuko Hirose pour un récital inédit sur des partitions de Rachmaninoff, Layapunov, Liszt, Beethoven et Chopin.

23 Mai

Du 24 au 28 mai, l’Explos film festival fête ses 10 ans à Ax-les-Thermes

Capture d'écran tirée du film "D'un rêve à l'autre"

Capture d’écran tirée du film « D’un rêve à l’autre »

Dix ans d’existence et des dizaines de films de sport de montagne et d’aventure en France. Au fil des ans, l’Explos film festival a fait son nid sur le territoire pyrénéen. Pour son 10ème anniversaire, 4 soirées sont programmées du 24 au 28 mai. Des films d’aventures avec des images à couper le souffle et des rencontres passionnantes.

Avec notamment la projection des films :
Lignes de Julie Guignier et Clément Perotti. Mathieu Maynadier, Pierre Labbre, Mathieu Détrie et Julien Dusserre ont un nouveau projet : un « 7000 » dont le sommet est vierge, en technique alpine transposée en Himalaya : le style le plus dur et le plus pur. A travers cette expédition, « Lignes » essaie de répondre à la question « pourquoi grimpe-t-on sur les montagnes ? »

Entre ciel et cimes de Nicolas Hairon et Jérémie Chenal. Le film suit les expérimentations en parapente de Julien Irilli dans la région d’Annecy et du Mont Blanc, entre évolutions techniques, ascensions de sommet et descentes aériennes.

Beriman de Ben Stookesberry, Reel House média (US), 2016, 26 mn avec Ben Stookesberry, Chris Korbulic. Un film incroyable de kayak extrême sur une rivière perdue au cœur de la Papouasie Nouvelle Guinée.

Alpine Line de Yann Borgnet et Guillaume Desmurs. L’aventure peut se vivre à deux pas de chez soi, un hymne à l’amitié et à l’humilité.
C’est ce qu’on voulu se prouver Yoann Joly et Yann Borgnet, 21 et 23 ans, en s’engageant dans l’Alpine Line, une grande traversée des Alpes non motorisée qui les ont menés du Monte Cinto Corse au Triglav Slovène, en passant par le Mont Blanc.

Petit tour dans le programme des projections avec le teaser du festival :

Explos film festival

16 Mai

« Nuit sur la brèche et autres récits haut perchés »: les savoureuses anecdotes d’un randonneur-reporter des Pyrénées

Nuit sur la brèche et autres récits haut perchés Editions Gypaète

Nuit sur la brèche et autres récits haut perchés
Editions Gypaète

Il y a des métiers qui laissent envieux les amoureux des Pyrénées qui restent coincés à longueur de  journée devant leur ordinateur. Pour Patrice Teisseire-Dufour le quotidien est tout autre car il est reporter pour Pyrénées Magazine. Et dans son dernier recueil « Nuit sur la brèche et autres récits haut perchés », il nous fait partager les anecdotes les plus savoureuses de ses randonnées reportages.

Les anecdotes vécues par Patrice Teisseire-Dufour à travers ses pérégrinations dans les Pyrénées nous emmènent loin de notre quotidien dans l’univers sauvage des Pyrénées. Un univers parcouru pour les besoins d’un reportage avec ses impératifs, ses contraintes mais aussi ses surprises et ses moments forts en émotion. Des parenthèses aventurières que les randonneurs du dimanche ont rarement l’occasion de vivre dans les mêmes conditions.

Des récits à picorer au coin du feu ou sur une terrasse ensoleillée loin des turpitudes de la ville.

Nuit sur la brèche et autres récits haut perchés de Patrice Teisseire-Dufour.
Editions Gypaète.

 

 

31 Jan

Roger, 90 ans, bon pied bon oeil, toujours sur les skis

Roger, skieur nonagénaire ©Régis Cothias / France 3 Midi-Pyrénées

Roger, skieur nonagénaire
©Régis Cothias / France 3 Midi-Pyrénées

A 90 ans, Roger est un homme heureux. Il profite encore des plaisirs de la glisse, comme ici sur les pistes de Luz-Ardiden dans les Hautes-Pyrénées.

Mon médecin m’a dit de rester sur les pistes vertes… Donc je ne fais plus les noires !

Rencontre avec le sympathique Roger, un skieur pas comme les autres : à 90 ans, malgré un rein en moins et un stimulateur cardiaque, ce skieur originaire de la Dordogne vient chaque hiver s’amuser sur les pistes de Luz Ardiden où il s’installe avec sa caravane.

Nous l’avons suivi sur les pistes :

23 Août

Hautes-Pyrénées : le moulin de Saoussas à découvrir en famille

Moulin de Sassousas, près de Loudenvielle (65) ©France 3 Midi-Pyrénées

Moulin de Sassousas, près de Loudenvielle (65)
©France 3 Midi-Pyrénées

Il n’y a pas que les chemins de randonnées à parcourir dans les Pyrénées. Les vallées regorgent de trésors à découvrir pendant les vacances. C’est le cas du moulin de Saoussas situé dans le Louron. Les meules fonctionnent encore à la seule force de l’eau. Une pause à apprécier autour des métiers d’antan dans un cadre apaisant.

Le Moulin de Saoussas propose un véritable musée où l’on découvre l’activité meunière telle qu’elle était pratiquée dans les Pyrénées. A côté de la meule, un véritable musée met en valeur  les objets et outillages utilisés entre les XVIII et XIX siècle. Le visiteur est invité à voir fonctionner la meule qui tourne et broie le grain à la seule force de l’eau. L’énergie hydraulique fait partie de l’histoire économique de la chaîne. Depuis toujours elle est utilisée pour irriguer, moudre ou encore produire de l’énergie et de l’électricité.
La scierie qui jouxte le moulin est également d’époque.

Dans un cadre verdoyant et apaisant, le moulin de Saoussas constitue une intéressante pause entre deux randonnées. Visite guidée en images.


Visite au moulin de Saoussas dans les Hautes-Pyrénées

 

19 Août

Ils sont allés tester le VTT de descente sur la piste noire du Céciré à Luchon-Superbagnères

Capture écran ®France 3 Midi-Pyrénées

Capture écran
®France 3 Midi-Pyrénées

L’été les VTT se substituent aux skis dans les stations de ski. Une nouvelle expérience de VTT de descente est possible, cet été, sur la piste noire du Céciré de la station Luchon-Superbagnères, la plus longue des Pyrénées. Pour la période estivale, le télésiège, mis en service l’hiver dernier, est équipé d’un système qui permet d’embarquer les vélos.

Quand arrive l’été, les pentes abruptes des pistes de ski accueillent des fous de vitesse et de sensations fortes : les VTTistes de descente. L’objectif : descendre le plus vite possible sur un VTT, spécialement conçu pour l’exercice, les pentes herbeuses sur des parcours aménagés de virages relevés ou passerelles. Cette activité sportive en plein essor dans les Pyrénées attire un public plutôt jeune qui n’est pas effrayé par le risque de chutes. Chutes qui peuvent s’avérer spectaculaires comme on le voit dans le reportage. Les cyclistes sont d’ailleurs équipés d’un équipement de protection équivalent à celui des motards.

Pour la première fois et jusqu’au 28 août, il est possible de dévaler la piste noire du Céciré, la plus longue piste de VTT de descente des Pyrénées avec 1500m de dénivelé. Un départ à 2200 mètres d’altitude que l’on atteint grâce à un télésiège. Vous allez le voir, l’exercice apparaît technique et physique.

Le VTT de descente un sport technique et physique

20 Juil

Préhisto’night : dans la peau d’un homme de Cro-Magnon

9

©Parc de la préhistoire de l’Ariège

Préhisto’night est une animation du Parc de la Préhistoire de l’Ariège. Son principe : s’immerger le temps d’une nuit dans la peau de nos ancêtres, les hommes de Cro-Magnon. 5 dates sont encore possible. Une expérience inédite et unique qui s’adresse à ceux qui veulent comprendre et tester la vie de leurs ancêtres.

5 nuits dans la peau d’un homme de cro-magon les 22 et 29 juillet – 5,11 et 19 août.

Retourner 40 000 ans en arrière à l’époque où les hommes de Cro-Magnon vivaient dans la haute vallée de Tarascon-sur-Ariège. Retrouver des gestes ancestraux pour mieux ressentir quel était leur mode de vie.
Les invités ont pour objectif de préparer leur nuit et le repas du soir avec les outils de l’époque.

Allumer le feu sans allumettes, tailler le silex qui servira à découper son repas, déjà tout un programme

©Parc de la préhistoire de l'Ariège

©Parc de la préhistoire de l’Ariège

Reproduire les gestes du chasseur et tenter d’atteindre une cible avec un lance sagaie

©Parc de la préhistoire de l'Ariège

©Parc de la préhistoire de l’Ariège

Préparer le campement et apprendre à partager l’espace avec les autres membres du groupe
Les groupes sont composés d’une quinzaine de personnes.

©Parc de la préhistoire de l'Ariège

©Parc de la préhistoire de l’Ariège

Fabriquer des lampes qui serviront à s’éclairer en soirée avant se glisser dans les peaux de bêtes pour passer la nuit dans le sac de couchage de l’époque.

©Parc de la Préhistoire de l'Ariège

©Parc de la Préhistoire de l’Ariège

Cette expérience à vivre plutôt en famille, permettra à chacun de prendre conscience de l’importance des techniques de survie de l’époque, de leur fragilité dans un univers hostile, du temps et des efforts nécessaires pour vivre, manger, s’habiller et également de l’habileté qu’il fallait déployer. Car tailler un silex pour en faire un ustensile utilisable est bien plus difficile qu’il n’y paraît à première vue.

Réservation obligatoire au Parc de la Préhistoire ou au 05 61 05 50 40

 

19 Juil

Le Pic du Midi : une expérience astronomique et gastronomique

Le ciel du Pic du Midi ©Club d'astronomie Urania 31

Le ciel du Pic du Midi
©Club d’astronomie Urania 31

On monte au Pic du Midi pour son panorama exceptionnel, mais pas seulement. On peut également y vivre une expérience mêlant gastronomie et astronomie. Ce sont les soirées étoilées au sommet du Pic du Midi.

Les visiteurs ont la possibilité de dormir au sommet à 2877m. En plus de la vue imprenable sur les Pyrénées et après un dîner gastronomique à base de produits du terroir, les touristes auront le privilège de découvrir les coulisses de l’Observatoire. Un animateur les guidera toute la soirée dans la découverte des constellations grâce aux lunettes des terrasses panoramiques. Même par mauvais temps, il y a toujours à voir dans le ciel. La Lune, par exemple, se montre dans ses plus beaux atours.

Puis, direction la chambre, confortable et rénovée, pour terminer une nuit commencée la tête dans les étoiles.

Voir le reportage de Marc Raturat et Olivier Denoun :

Le Pic du Midi : entre astronomie et gastronomie