29 Nov

Cinq bonnes raisons (ou pas) de chausser les skis cet hiver

Freestyle ©MaxPPP

Freestyle©MaxPPP

Si tu lis ce qui suit, c’est que l’idée de monter sur les planches te titille. Tu l’as compris, l’hiver, même si ce n’est pas officiellement la saison, a démarré. La neige est tombée à profusion et les stations de ski sont dans les starting-block pour des ouvertures en pagaille ce week-end.
Tu veux faire partis des premiers, c’est maintenant et c’est pour ça :

1- c’est trop fun ! Parce que la glisse c’est avant tout ludique. Courbes, bosses, mur et snowpark autant de reliefs pour s’éclater. Je kiffe la bosse, je godille à mort et je fais tout schuss jusqu’en bas avec ma planche. T’as qu’à essayer avec tes potes, tu verras.

2- c’est trop frais ! L’été on étouffe. Le grand moment de fraîcheur de l’année est enfin arrivé. Ça stimule les méninges, booste le métabolisme, tue les microbes. Que du bon, quoi ! Emmailloté dans ta doudoune et armé de bons gants et d’un bonnet, les pistes sont à toi.

3- c’est trop top ! Et je te le montre. Ma dernière descente sans virage, mon show freestyle, c’est gravé dans la go-pro. T’as qu’à voir. La  vidéo est sur Youtube. C’était « grave bien ».

4- c’est trop bon ! Oui bon ! Pour la santé, bien sûr. Travailler les équilibres, respirer l’air pur des cîmes, muscler les quadriceps et les biceps. C’est mieux que de s’escrimer sur les appareils de muscu en club de gym. Quant aux skieurs nordiques : chapeau bas ! Ils décrochent le pompon dans la catégorie des gens « sains » (au moins de corps).

5- c’est trop grandiose ! T’as vu le décor. C’est bien plus beau que sur les cartes postales ou à l’écran.  Et en plus la star, c’est moi.

Après tout ça, si tu n’es pas convaincu. Reste chez toi au chaud et contente-toi de baver d’envie devant tous ceux qui sont en train de s’éclater sur les pistes. Tu ne sauras jamais ce que tu manques mais tu auras été prévenu, à bon entendeur salut !

Ultimes préparatifs avant les premières glisses à La Mongie

La Mongie © Régis Cothias

La Mongie© Régis Cothias

Tout doit être prêt pour l’arrivée des premiers skieurs. On dame, on range, on organise, on pose les filets et on accueille le personnel saisonnier qui arrive en masse pour prendre postes et missions pendant les 5 mois de la saison hivernale.

Le Grand Tourmalet embauche une centaine de personnes qu’il faut accueillir, briefer et former au plus vite. Ils auront pour la plupart la charge de la billetterie de l’accueil et de la location du matériel de ski dans les différents magasins de la station.

Tout le monde est sur le pied de guerre pour démarrer une saison qui s’annonce prometteuse. L’enneigement est exceptionnel.
Le reportage de Régis Cothias et Jean-Yves Bascands 

Trombines et généalogie de nos ours pyrénéens

Comment s’appellent ils ? Combien sont-ils ? Quels âges ont-ils ? De qui sont-ils le fils, la fille ? Comment les différencier ? Afin de répondre à toutes ces questions, l’association Pays de l’ours qui oeuvre pour la défense des ursidés, nous les présentent dans un trombinoscope et un arbre généalogique publiés sur leur site web.

Moonboots. Ce fils de Caramellita et Pyros, probablement âgé de 6-7 ans, est un des principaux "prétendants" à la reproduction.  © ONCFS

Moonboots. Ce fils de Caramellita et Pyros, probablement âgé de 6-7 ans, est un des principaux « prétendants » à la reproduction.© ONCFS

Qui sont-ils ?

Ainsi nous faisons la  connaissance des 22 ours bruns qui peuplent le massif. Ils s’appellent Néré, Canellito, Pyros, Caramelles, Hvala, Sarousse, Nhey, Caramellita, Baloo, Moonboots, Babou, Bonabé, Noisette, Callisto, Pepite, Soulane, Boavi, Fadeta, Floreta, Pelut, PLume, Alos et Isil.  Ils forment la famille des ours des Pyrénées.

La palme de la paternité revient à l’ours mâle Pyros. Il est le père de la grande majorité des oursons nés depuis 1997.

Arbre généalogique des ours pyrénéens ©ONCFS Equipe Ours

Arbre généalogique des ours pyrénéens©ONCFS Equipe Ours

Et si par hasard vous en croisiez un au détour d’une promenade, vous ne pourrez plus dire que vous ne savez pas à quel ours vous avez affaire.

28 Nov

Pourra-t-on profiter de la journée de ski gratuite à Formigal ?

Formigal © Formigal / Aramaon

Formigal© Formigal / Aramaon

Rien n’est moins sûr. Si les skieurs étaient ravis d’apprendre que le groupe espagnol Aramon ouvrait gratuitement le domaine de Formigal vendredi 29 novembre, ils ne s’attendaient pas à se que l’on coupe les accès à la station. Et bien pourtant c’est ce qui risque de se passer ! Le service des routes du Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques prévoit de fermer la route qui mène au Pourtalet (la RD 834) ce jeudi 28 novembre et vendredi 29 novembre.

Sur le site de web de Sud-Ouest, le Conseil général explique que des travaux sont urgents. La route est menacée d’effondrement à la suite d’une coulée de boue qui bouche un ouvrage hydraulique situé sur la route. Un lac de 13 mètres de profondeur se serait formé. C’est donc, pour des raisons de sécurité et à cause du risque d’emportement de la route que les travaux doivent être engagés dans les meilleurs délais.

Ce soir, on peut lire que tous les efforts seront faits pour ouvrir partiellement (sur une voie) dès ce jeudi soir. Les incertitudes concernant l’ouverture … ou pas de la route compromettent largement le succès de cette journée gratuite. Qui, il faut le dire est un évènement suffisamment rare pour être remarqué !

Aussi, avant de prendre le départ, renseignez-vous, il serait dommage de perdre argent et temps pour se retrouver sur une route fermée !!!

Ski dans les Pyrénées : les canons à neige en pleine action

Dans la vallée d’Aure, à Saint-Lary Pla d’Adet, les 300 canons à neige de la station tournent à plein régime. Alors que l’enneigement naturel semble suffisant pour assurer l’ouverture le 6 décembre, de la neige artificielle est propulsée sur les 80cm du manteau neigeux naturel existant. 

Les canons à neige de Pla d'Adet en pleine action © Régis Cothias

Les canons à neige de Pla d’Adet en pleine action© Régis Cothias

Pourquoi faut-il autant de neige ?

C’est ce qu’a cherché à savoir notre équipe de journalistes Régis Cothias et Jean-Yves Bascands qui se sont rendus sur place pour tester l’épaisseur de neige et questionner les responsables du domaine. Sur la vidéo les explications :

Les températures négatives de ces jours-ci permettent aux gestionnaires des stations de ski d’augmenter le manteau neigeux et de faire des réserves de neige dans le but de parer les éventuels redoux de l’hiver. Cette pratique est utilisée dans toutes les stations du massif équipées de canons à neige.

26 Nov

Ski de fond : les espaces nordiques de Beille et du Chioula ouvrent avec trois semaines d’avance (vidéo)

Plateau de Beille @EG - Archives 2012

Plateau de Beille@EG – Archives 2012

C’est une bonne nouvelle pour les amateurs de pleine nature qui préfèrent le calme et la sérénité du ski de fond au bruit et à la foule du ski de piste.

Les chutes de neige des dix derniers jours permettent un démarrage anticipé de la saison. Le plateau de Beille et le domaine du Chioula, tous deux en Haute-Ariège, ouvrent leurs pistes de ski, de balades en raquettes et pistes de luge dès le week-end prochain, samedi 30 novembre.

Au Chioula, les conditions météo exceptionnelles permettent une ouverture, un peu préparée dans l’urgence. 
Le reportage de Laurent Winsback et Pascal Dussol :

Dans les Pyrénées-Orientales, rappelons que le domaine de la LLose dans le Haut-Capcir est ouvert depuis le 23 novembre.

Ski : Cauterets se prépare à accueillir les premiers skieurs

Cauterets - Cirque du Lys à la faveur d'une éclaircie le 21 novembre ©Régis Cothias

Cauterets – Cirque du Lys à la faveur d’une éclaircie le 21 novembre©Régis Cothias

Dans le cirque du Lys à Cauterets, l’heure est à la préparation des pistes et à l’accueil des premiers skieurs. Quelques jours avant l’ouverture, prévue le 30 novembre,  les dameuses, ces énormes engins capables de gravir les pentes de ski, remuent et tassent des tonnes de neige pour en faire des pistes damées. La bonne préparation des pistes est la garantie de la longévité de la conservation de la neige. Une condition indispensable à la réussite d’une saison qui dure en moyenne 5 mois. La station des Hautes-Pyrénées emploie 35 personnes permanentes et une centaine de personnel saisonnier qui aident à l’accueil, à la préparation du domaine et au fonctionnement des remontées mécaniques.

En vidéo : mise en bouche avant les premières descentes en compagnie des dameuses et de leurs conducteurs
Un reportage de Régis Cothias et Pierre-Yves Bascands

 

Le Pic du Midi parmi le TOP 10 des stations de ski françaises offrant le plus long dénivelé

©Pic du Midi - N'PY

©Pic du Midi – N’PY

De quoi faire rêver les amateurs de glisse ! Le Pic du Midi de Bigorre offre 1700 mètres de dénivelé et 10km de descente non stop depuis le sommet. A ce titre, il entre dans le cercle très privé des 10 stations françaises ayant le plus important dénivelé. Les connaisseurs ne seront pas surpris mais tout de même, les 9 autres stations du palmarès sont alpines, et le Pic du Midi décroche la 7ème position dans ce palmarès de 10.

Attention toutefois, le domaine skiable dont on parle se pratique en hors piste. Il s’adresse à des skieurs ou free riders aguerris, entraînés et équipés qui sont habitués à la haute montagne. L’ouverture du téléphérique La Mongie-Le Taoulet et Le Taoulet-Pic du Midi est confirmée pour le 9 décembre. L’accès est réglementé.

Les plus grandes descentes non stop

  • Chamonix offre 2700m
  • Les 2 Alpes : 2300m
  • L’Alpe d’Huez : 2205m
  • Les Arcs : 2126m
  • La grave-La Meije : 2110m
  • La Plagne : 1960m
  • Pic du Midi de Bigorre : 1700m 
  • Méribel : 1502m (sur piste damée)
  • Val d’Isère : 1412m (sur piste damée)
  • Tignes : 1356m (sur piste damée)

Rappelez-vous l’année dernière nous avions fixé une caméra sur le casque d’un snowborder chevronné. Il a filmé ces images. Frisson assuré !

Descente freeride du Pic du Midi filmée en Go Pro par france3midipyrenees

Ouverture en cascade de nombreuses stations de ski des Pyrénées

Le coup d’envoi de la saison de ski a été donné le week-end dernier. Porté-Puymorens, les Angles, La quillane, GrandValira El Tarter en Andorre et Baqueira Beret en Espagne ont ouvert prématurément une partie de leur domaine skiable profitant de la masse de neige fraîche et légère qui venait de tomber.

Le week-end prochain, une 20aine de stations donneront le top départ à la saison 2013/2014. Un démarrage attendu pour de nombreux skieurs qui ont vu la neige tomber mais n’ont pas encore pu en profiter et les professionnels du ski qui comptent bien profiter de l’aubaine que leur offre la météo.

La plupart des domaines skiables enregistrent des hauteurs de neige très importantes pour un mois de novembre. Pour le moment l’abondance de flocons est plutôt un indicateur positif pour les semaines à venir même si dame météo peut réserver de nombreuses surprises, ce qui nous incite à la plus grande prudence.

Il est donc plus que temps d’affûter les carres et de farter les semelles. Sur la carte ci-dessous, le calendrier des ouvertures :

 

RSS