10 Mai

Virtuose : Armelle Carbonel bouscule les codes du polar avec son « Majestic Murder » !

Présentation de l’éditeur :

Une écorchée vive qui rêve de brûler les planches. Un squat à fuir, un homme secret et tourmenté. Et une audition menée par une troupe étrange dans un théâtre abandonné… Le Majestic. Serez-vous prêts pour la première ? Après un « Criminal Loft » encensé par la critique, « Majestic Murder » est un thriller sombre et original, asseyant définitivement son auteure parmi les plumes majeures de la littérature noire.

Notre avis :

Avec un talent éblouissant, Armelle Carbonel bouscule une fois de plus les codes du polar en écrivant une intrigue totalement hors norme. Outre l’écriture, puissante et évocatrice comme des scènes de films de David Lynch, Armelle nous transporte dans un univers où tout est possible, et explore l’âme humaine comme personne ne l’a fait avant elle. Un bijou littéraire qui devrait rafler quelques prestigieux prix du polar !! A ne surtout pas rater.

Armelle Carbonel réinvente le polar avec « Majestic Muder » !

Armelle Carbonel avait fait l’unanimité avec son premier polar « Criminal Loft« . Elle était une des invitées de marque du salon du polar « Les Mines Noires » de Noeux-Les-Mines.

Loin des clichés et des poncifs du polar, elle va beaucoup plus loin avec « Majestic Murder » en inventant une nouvelle façon d’écrire le polar. Magnétique, envoûtant et brillant. A découvrir impérativement.

On n’a pas fini d’entendre parler de cette auteur de génie !!

Retromobile Paris 2017 : le prototype Chausson, un livre raconte l’histoire de la voiture secrète…

En 1942, au sein des Usines Chausson réquisitionnées par l’armée allemande, un bureau d’études clandestin développe dans le plus grand secret un prototype de microcar. Les rationnements de matières premières de l’après-guerre rendront sa mise en production impossible. Un seul prototype roulant est fabriqué, le N° 0001. Il réapparait aujourd’hui en exclusivité au salon Rétromobile après 70 ans d’oubli. Remarquée par son design précurseur et ses nombreuses innovations technologiques, cette voiture est le témoin d’une véritable épopée industrielle, celle de la Société des Usines Chausson.

« Spirit of Le Mans », le magazine de la course d’endurance se dévoile au Salon Rétromobile Paris 2017 !

Bruno Palmet, le rédacteur en chef du magazine « Spirit of Le Mans« ,  répond aux questions de « Lire délivre » sur le Salon Rétromobile.

Discipline à la renommée mondiale, l’endurance n’avait jusqu’alors pas de magazine dédié en France, pays qui accueille pourtant son épreuve reine, les 24 Heures du Mans. Spirit of Le Mans est ce magazine. Trimestriel haut de gamme édité par l’Automobile Club de l’Ouest, il offre une plongée dans le monde fascinant de l’endurance, traité sous tous ses aspects : sportifs, technologiques, humains, environnementaux, culturels, sociétaux… Un rendez-vous immanquable pour les passionnés d’automobile, de sport ou tout simplement les lecteurs avides de découvertes.

Philippe Graton – scénariste de Michel Vaillant – au Salon Rétromobile Paris 2017 !

A l’évidence, Michel Vaillant apprécie France 3… et réciproquement !

Nous vous parlions de la nouvelle série BD « Michel Vaillant » dans « 9h50 le matin », puis nous vous proposions une interview exclusive de Denis Lapière, le nouveau co-scénariste de la série, réalisée au Festival BD d’Angoulême…

Voici maintenant l’interview de Philippe Graton, fils du créateur de « Michel Vaillant » Jean Graton et scénariste de la série… qui nous annonce quelques scoops incroyables !!

Patrice Vergès conjugue polar et voiture à Rétromobile Paris 2017 !

L’auteur :

Journaliste automobile spécialisé depuis 40 ans, Patrice Vergès partage ses activités entre le reportage et l’écriture de livres. Après avoir travaillé pour de nombreux magazines automobiles et généralistes, il écrit, aujourd’hui, pour plusieurs sites Internet spécialisés dans la voiture ainsi que dans des revues auto-rétro. Depuis 2006, parallèlement, il a publié six livres autour du thème de l’automobile ancienne et également six thrillers, un genre qui le passionne. Dans la majorité d’entre eux, l’action se situe dans les années 60/70. Une époque qu’il affectionne et qui concourt à imprégner ses romans d’une atmosphère nostalgique très particulière.

Présentation éditeur :

1967, Jean-Pierre Mancini, pilote amateur, participe à la célèbre Coupe R8 Gordini. Au décès brutal de son père, lui même ancien coureur automobile, il se découvre une demi-sœur dont il n’avait pas connaissance. Il se noue alors une étrange et troublante histoire entre eux. L’existence « bleu Gordini » de Jean-Pierre se teinte en rouge sang dans cette intrigue haletante, parfumée à l’ambiance et à l’odeur de l’huile de ricin des circuits automobile des sixties, saupoudrée de l’atmosphère d’une époque où la vitesse était une ivresse mortelle.

 

Livres et automobiles à Rétromobile Paris 2017 !

« Lire délivre » vous emmène au Salon Rétromobile de Paris, à la rencontre d’auteurs de la Nouvelle Aquitaines, comme il se doit… passionnés de voitures !

Mais cette petite visite sera aussi l’occasion de découvertes incroyables et passionnantes… Suivez le guide dans les « posts » suivants !

 

« Michel Vaillant – Renaissance » !

Présentation de l’éditeur :

L’entreprise Vaillante est démantelée par Slate, qui démonte les enseignes Vaillante pour les remplacer par les siennes. Vaillante n’existe plus. Jean-Pierre Vaillant s’est jeté d’un précipice ; il lutte entre la vie et la mort au centre médico-chirurgical des Invalides.

Michel Vaillant, terrassé de n’avoir pu sauver son frère, abandonne tout pour conduire des camions sur les pistes du Kivu. Il brave tous les dangers pour sauver un chauffeur routier blessé. Pitoyable défi pour un pilote qui n’a pu sauver son propre frère… Mais à La Jonquière, on lutte contre le destin. Françoise décide que Vaillante doit repartir à zéro. Avec l’aide de l’Oncle Benjamin, elle achète deux monoplaces électriques, et c’est dans un simple garage de La Jonquière que Patrick et sa bande de Now Future préparent les deux Formule E pour le premier ePrix de Paris. Michel acceptera-t-il de reprendre le volant ? La course se disputera autour des Invalides ; autour de Jean-Pierre, luttant lui aussi… Michel se montrera-t-il à la hauteur de ce défi symbolique ? Faudra-t-il le retour de Steve Warson à la compétition pour décider le champion français ? Après un album qui le laissait au pied du mur, cette nouvelle aventure du coureur mythique le ramène sur la ligne de départ. L’ADN des Vaillant n’est-il pas la famille, et la course ?

Notre avis :

La nouvelle saison de « Michel Vaillant » combine les talents de Philippe Graton et Denis Lapière (scénario) à ceux de Marc Bourgne et Benjamin Benéteau (dessins). L’univers de la compétition automobile a beaucoup évolué en 60 ans, mais plus que jamais, Michel Vaillant reste d’actualité. Les thèmes choisis par les scénaristes collent à la perfection à la réalité. Les récits astucieux et intelligents combinent tous les aspects de la course (technique, finance, stratégie, etc.) en maintenant un véritable suspense alimenté par de multiples rebondissements. Le réalisme des voitures, équipements, circuits, courses est saisissant. Le lecteur apprendra beaucoup sur cet univers. Une vraie réussite !

Michel Vaillant, de la fiction à la réalité…

Le personnage de Michel Vaillant (voir son site officiel) a été créé par Jean Graton en 1957 dans le Journal de Tintin sous la forme d’une courte histoire de quatre planches intitulée La 24e Heure.

Le premier album, Le Grand Défi, paraît deux ans plus tard

Le troisième fils de Jean Graton, Philippe Graton, devient en 1994 le scénariste de la série.

En 2007, le 70e album de Michel Vaillant est le dernier de la saison 1 de la série.

Philippe Graton décide de relancer la série en la confiant à Denis Lapière (scénario), Marc Bourgne (chargé des story-board et des personnages) et Benjamin Benéteau (dessinateur des décors, concepteur des voitures et des scènes de course), talentueux dessinateur aquitain (né en Vendée) !

Au nom du fils, tome 1 de la seconde saison de Michel Vaillant, sort en novembre 2012.

Michel Vaillant est édité chez Dupuis depuis le 1er janvier 2010, dans le cadre d’un contrat de partenariat entre Graton Éditeur et les Éditions Dupuis.

Mais comme souvent dans le monde de la BD, la réalité rejoint la fiction. Ainsi, le 3 juin 2012, Michel Vaillant en chair et en os prend le départ de la septième épreuve du championnat du monde WTCC sur le circuit de Portimao. Pour l’occasion, le pilote Alain Menu, dont la Chevrolet Cruze reprend pour l’occasion les couleurs de la Vaillante, n’a pas hésité à se glisser dans la peau du personnage… allant jusqu’à se teindre et recouper les cheveux, et donner une interview en tant que Michel Vaillant !