30 Sep

Un été dans les Pyrénées résumé en 5 minutes d’images extraordinaires

Capture écran film Guillaume Saenz

Capture écran film Guillaume Saenz

Le photographe Guillaume Saenz a eu la bonne idée de compiler dans une vidéo les plus belles images qu’il a tourné cet été dans les Pyrénées. Ce sont des milliers d’images captées au fil de ses promenades en montagne qui sont rassemblées en un film de paysages époustouflants de moins de 5 minutes.

Un spectacle naturel rendu vivant grâce à la technique de la vidéo timelapse (une technique qui permet notamment de visualiser des mouvements normalement imperceptibles en raison de leur lenteur). Les Pyrénées en deviennent encore plus sublimes du fait de la compression du temps. Le Grand Tourmalet et La pierre Saint-Martin sont les décors de cette saison estivale en altitude.

Timelapse été 2016: Pyrénées from Guillaume Saenz on Vimeo.

Par ailleurs, Guillaume Saenz propose sur son site des albums photos variés de paysages pris en toute saison. Il dispose également d’une page facebook, sur laquelle on peut retrouver une partie de ses oeuvres.

29 Sep

[Feuilleton] Gavarnie : des hommes sur la Brèche

La brèche de Roland un passage naturel entre France et Espagne ©MaxPPP

La brèche de Roland un passage naturel entre France et Espagne
©MaxPPP

La brèche de Roland à Gavarnie dans les Hautes-Pyrénées : cette percée dans la muraille des Pyrénées à 2807 mètres d’altitude est une des curiosités géologiques de la chaîne et un des sites les plus prisés des randonneurs.

Pour accueillir les passionnés de montagne, le refuge de la brèche de Roland fait peau neuve. L’extension et la rénovation du bâtiment de 1956 est en cours pour une inauguration au printemps 2018. A terme, la capacité du bâtiment sera porté à 70 personnes, soit 13 de plus qu’aujourd’hui. Les randonneurs gagneront en confort dans de nouveaux dortoirs plus espacés.

©EG / France 3 Midi-Pyrénées

©EG / France 3 Midi-Pyrénées

Pour accéder au refuge, deux chemins s’offrent aux randonneurs : partir de Gavarnie, traverser le cirque et remonter par la périlleuse échelle des Sarradets ou entamer les deux heures de marche depuis le parking du col des Tentes. Mais pour certains, le trajet ne dure qu’à peine deux minutes : les rotations d’hélicoptère se multiplient depuis le mois de mai pour acheminer les ouvriers, les dizaines de tonnes de matériaux nécessaires à la construction et le ravitaillement. Un chantier sans équivalent dans la région, dans un décor minéral qui a fait rêver les premiers pyrénéistes comme Henry Russell au 19ème siècle.

Héliportage du col des Tentes au refuge de la brèche de Roland :

Le refuge de la Brèche de Roland (1/5)

Les travaux de rénovation et d’extension du refuge

Le reguge de la Brèche de Roland (2/5)

La grotte d’Henry Russell de la Brèche de Roland

Le refuge de la brèche de Roland (3/5)

La brèche de Roland, dans le sillage Flavien Luc, garde moniteur du Parc National

Le refuge de la brèche de Roland (4/5)

Une soirée d’orage au refuge avec Lionel Marquis, gardien des lieux depuis 17 ans

Le refuge de la Brèche de Roland (5/5)

Tangi Kermarrec, reportages Marc Raturat

Grands travaux à Ax 3 Domaines : le pied des pistes totalement remodelé

Travaux à Ax 3 Domaines ©Facebook Ax 3 Domaines

Travaux à Ax 3 Domaines
©Facebook Ax 3 Domaines

La saison de ski se prépare à grand renfort de tractopelles dans la station ariégeoise d’Ax 3 Domaines. De gros travaux sont en cours de finalisation avant l’arrivée des premiers skieurs début décembre. L’objectif : offrir des espaces mieux aménagés en fonction du niveau des skieurs.

Trois millions d’euros sont investis dans ces travaux de grande ampleur pour réaménager le pied des pistes du domaine skiable. Une nécessité car l’espace accueille des skieurs de plus en plus nombreux jusqu’à 400 000 la dernière saison. Skieurs de tous niveaux et accompagnants se retrouvaient dans un même espace.
C’est donc un nouveau visage du front de neige qui se modèle en ce moment. La fin des travaux est prévu pour la mi-novembre. Les débutants auront leur espace dédié. Plus sécurisé. Les écoles de ski (ESF et ESI) débuteront l’année dans des bâtiments respectifs tout neuf, plus visibles.

Le centre de l’ESF (école de ski français) vu d’un drone

Laurent Winsback et Pascal Dussol se sont rendus sur place

Ax 3 Domaines réaménage le pied des pistes

Pour suivre les travaux naviguez sur la page Facebook d’Ax 3 Domaines

28 Sep

VIDEO : un veau mort dévoré en quelques minutes par des vautours dans les Hautes-Pyrénées

Capture ecran

Capture écran

Le 15 septembre dernier, Laurent Courier a assisté à une scène très impressionnante qu’il a filmé à quelques mètres de du village de l’Artigues dans les Hautes-Pyrénées. Une soixantaine de vautours a dévoré en une vingtaine de minutes la dépouille d’un veau décédé suite à un impact de foudre.

Attirés par l’odeur du cadavre, une soixantaine de vautours s’est rassemblée pour faire « un repas » de la dépouille du bovin. La scène s’est déroulée à une soixantaine de mètres du village de l’Artigues, près de la Mongie, où habite Laurent Courier. Ce dernier, raconte dans le commentaire qui accompagne sa vidéo que les vautours ont reporté leur festin dans un premier temps, effrayés par la présence de vaches, de chiens et de promeneurs. Ils sont revenus sur les lieux le lendemain pour dévorer le veau. En 20 minutes, il ne restait plus que les os de l’animal.

Voici la vidéo de la scène :

[Vidéo replay] L’Ossau sublimé dans l’émission Cap Sud-Ouest

Pic du Midi d'Ossau (2884m) © France 3 Aquitaine

Pic du Midi d’Ossau (2884m) © France 3 Aquitaine

Le Pic du Midi d’Ossau est le sommet emblématique des Pyrénées du côté Atlantique. Un pic extraordinaire, un peu à part dans la chaîne qui impose sa présence en dominateur d’une vallée toute aussi splendide. Eric Perrin, animateur de l’émission Cap Sud-Ouest vous conduit dans un premier volet sur la route des lacs de l’Ossau. Des images splendides à voir et à revoir sans restriction.


Des paysages extraordinaires sublimés grâce aux images de drone.

Ce dimanche 2 octobre c’est au Pic Chérue, qu’Eric Perrin et Peio Gaillard, accompagnateur en montagne et photographe vous conduisent. Une balade où en ligne de mire se dessinent les deux dents si reconnaissables du Pic du Midi d’Ossau.

L’émission Cap Sud-Ouest est diffusée sur les antennes de France 3 Aquitaine, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon, Limousin et poitou-Charentes, le dimanche à 12h55.

23 Sep

VIDEO replay : l’Aneto à l’honneur dans l’émission « Chroniques d’en Haut »

Sur le glacier de l'Aneto ©Chroniques d'en haut

Sur le glacier de l’Aneto
©Chroniques d’en haut

L’émission de Laurent Guillaume, « Chroniques d’en haut » parcourt les massifs montagneux de France. Parmi ses récentes destinations se trouve le Pic Aneto. Le sommet le plus haut de la chaîne des Pyrénées (3404m). Par la même occasion, l’animateur fait un détour par le vaporarium de Luchon. 26 minutes sur un sentier mythique des Pyrénées entre France et Espagne.

Bien qu’il soit le sommet le plus haut des Pyrénées, le pic Aneto n’est pas le plus difficile à conquérir. Vous allez vous en rendre compte grâce au reportage de l’émission Chroniques d’en haut qui a suivi le sentier qui part de l’Hospice de France au-dessus de Luchon-Superbagnères à La Rencluse côté espagnol.
Un sentier qui au moyen âge était une route très fréquentée par les muletiers qui faisaient du commerce des deux côtés de la frontière.

L’histoire de sa conquête est intimement liée à celle de Luchon, ses thermes, et à l’époque romantique qui a fait la renommée européenne du massif Pyrénéen. 

Sur le sentier de l’Aneto avec Laurent Guillaume


Pour en savoir plus l’émission : sa page internet, sa chaîne youtube.

22 Sep

La falaise de Troubat (65) reçoit pour la deuxième fois à 30 ans d’intervalle le championnat de France d’escalade outdoor

Romain Pagnoux en 2014 © facebook Rassemblement Escalade Troubat 24&25 septembre

Romain Pagnoux en 2014
© Jean-Nöel Herranz –  Facebook Rassemblement Escalade Troubat 24&25 septembre

Le 14 septembre 1986, sur la falaise de Troubat (en Barousse) se déroulait le 1er championnat de France d’escalade outdoor. 30 ans après, le 24 et 25 septembre c’est également sur ce site mythique connu de tous les grands grimpeurs que va se tenir la rencontre anniversaire du Grand prix de France.

Ce week-end, de grands noms de l’escalade vont se retrouver sur le site de la falaise de Troubat pour le trentième Grand Prix de France. Le lieu avait accueilli la première (et dernière) édition de la compétition, en 1986. Gilbert Augier, originaire des Hautes-Pyrénées avait créé la surprise en remportant le titre devant les cadors de l’époque : Jerry Mofatt, Ben Moon Didier et Robyn Erbesfield-Rabatou.
En 1986 :

Grimper sur les parois de cette falaise calcaire s’adresse aux plus forts. Il s’agit d’une escalade difficile et soutenue, avec des voies verticales ou ou en dévers, cotées 7.

Clément Ozun et Romain Pagnoux parmi les plus performants de leur génération seront présents.  

Outre les démonstrations que les spécialistes et néophytes apprécieront. Il ne faudra pas rater le moment fort de l’événement : le spectacle de danse-escalade offert par Antoine Le Ménestrel, ancien athlète et ouvreur international, aujourd’hui un des maître de la danse de façades.
Pour tous, des initiations seront proposées ainsi que des démonstrations réalisées par les grimpeurs de toute nation. Au pied de la falaise également : une exposition et un marché artisanal.

>>>Tout le programme de la manifestation.
>>> Voir la page facebook dédiée.

VIDEO : l’incroyable descente en VTT du Montcalm (Ariège)

Descente du Montcalm en VTT ©Alexis Righetti

Descente du Montcalm en VTT
©Alexis Righetti

Le Montcalm est l’un des 222 sommets de plus de 3000m de la chaîne des Pyrénées. Son ascension (2000m) et sa descente en VTT n’ont pas effrayé Alexis Righetti et son compagnon de chemin, les vétestites de l’extrême que l’on suit à travers leurs exploits. Dans les paysages majestueux, on assiste à une démonstration de haute technicité et à une belle gamelle. Âme sensible s’abstenir.

Il faut noter l’exploit réalisé par les jeunes riders. 2100m de dénivelé avec portage du vélo pour accéder au sommet, et autant de descente sur un terrain de haute montagne, rocailleux, abrupt et étroit. Les randonneurs du jour ont stoppé leur ascension et apprécié l’effort. Pour les riders, c’est la descente VTT la plus dure qu’ils ont jamais réalisé.

Et il s’agirait d’une première pour le sommet du Montcalm.

Voici les images de l’incroyable descente :

Quelques photos :

 

21 Sep

Le début des travaux de la route des gorges de Luz repoussé de quelques jours

©Archives 2008 MaxPPP

©Archives 2008 MaxPPP

Ils devaient démarrer le 26 septembre. Finalement le début des travaux de consolidation de la falaise qui surplombe la RD 921, route des gorges de Luz, ne débutera que le 3 octobre. La circulation sur la RD 921 restera donc ouverte jusqu’à cette date.

Voici le détail des restrictions de circulation :

Du lundi 26 au 30 septembre 2016, la RD 921 reste ouverte à la circulation.
À partir du 03 octobre 2016 à 9 heures jusqu’au 07 octobre 2016 à 17 heures, la RD 921 sera totalement fermée à toute circulation de jour comme de nuit. L’unique accès routier aux communes situées dans le secteur en amont des travaux se fera par le Col du Tourmalet.

Du 10 octobre 2016 au 14 octobre 2016 : la route sera fermée de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 17 heures. Un alternat sera mis en place le reste du temps.

À partir du 17 octobre 2016 et durant toute la durée des travaux, un alternat permanent sera mis en place.
La circulation sera maintenue par alternat durant tous les week-ends.
Les usagers sont invités à la plus grande prudence dans la traversée de la zone de travaux pour leur propre sécurité et celles des agents.

19 Sep

La France n’est plus la première destination mondiale du ski

©MaxPPP

©MaxPPP

La France a été détrônée par les Etats-Unis en tant que première destination mondiale pour le ski, lors de l’hiver dernier, qui a vu la fréquentation des pistes tricolores reculer de 3%. Avec 52 millions de journées-skieurs vendues (-3%), l’Hexagone arrive ainsi en deuxième position derrière les États-Unis, qui enregistrent 53,9 millions de journées-skieur (+0,6%) mais devant l’Autriche (-4% à 49,9 millions de journées-skieurs).

Nous restons les premiers en Europe,

a souligné Laurent Reynaud, délégué général de DSF, un organisme professionnel qui réunit 238 opérateurs de remontées mécaniques en France.

Depuis quelques années, la France et les États-Unis se disputent la première place du podium, au gré des chutes de neige dans les deux pays.
La France est ainsi arrivée en tête des destinations les plus prisées pour le ski à quatre reprise, lors des hivers 2008/2009, 2011/2012, 2012/2013 et 2014/2015. Avant cela, les États-Unis décrochaient toujours la première place.

L’absence de neige en cause

La contre performance de cet hiver s’explique « par un démarrage très difficile en raison de l’absence de neige à basse et moyenne altitude, puis par une météo capricieuse créant des conditions d’exploitation perturbées », estime DSF dans un communiqué.
Aux États-Unis, la fréquentation a au contraire bondi sur la côte ouest par rapport à l’hiver précédent, marqué par une forte sécheresse.
Par rapport à la moyenne des quatre dernières saisons, la fréquentation des pistes hexagonales est en recul de 6% lors de l’hiver 2015/2016.
A l’issue de la saison, 72 dossiers d’indemnisation ont été ouverts, pour un montant total de 2,85 millions d’euros, dans le cadre du système d’assurance Nivalliance destiné à amortir les années difficiles pour les stations.
« C’est une grosse année d’indemnisation », a reconnu Laurent Reynaud, qui estime que c’est la pire depuis près de dix ans.

Les stations du Jura ont connu la plus forte baisse de fréquentation (-23% sur un an), devant les Vosges (-16%) et le Massif central (-15%). La Savoie (+1%) et la Haute-Savoie (+0,1%) tirent leur épingle du jeu, tandis que les Pyrénées ont limité la casse (-7%).
« Le savoir-faire et l’investissement des domaines skiables ont permis de réduire les conséquences d’un hiver particulièrement difficile. Somme toute, pour un hiver aux températures exceptionnellement douces et aux précipitations tardives, l’activité globale a bien résisté », estime Domaines skiables de France dans son communiqué.

Le syndicat professionnel appelle en outre à « optimiser » les systèmes de production de neige artificielle « afin d’exploiter au mieux les périodes de froid du début de saison ».
La fabrication d’une « sous-couche » de neige artificielle dès l’automne a permis à plusieurs stations de sauver leur début de saison.
Les stations de ski françaises avaient atteint un record absolu de fréquentation (58,9 millions de journées-skieurs) lors de la saison 2008/2009, soit 11,7% de plus qu’aujourd’hui. Aux États-Unis, le record de fréquentation a été atteint en 2010/2011, avec 60,5 millions de journées-skieurs, soit 11% de plus que l’hiver dernier.

AFP

RSS