26 Fév

Jean-François Copé croit au « miracle » à Besançon

Jean-François Copé et Michèle Tabarot avec les candidats bisontins Jacques Grosperrin (UMP), Philippe Gonon (UDI) et Odile Faivre-Picon (MoDem) (©f3fc)

Jean-François Copé et Michèle Tabarot avec les candidats bisontins Jacques Grosperrin (UMP), Philippe Gonon (UDI) et Odile Faivre-Petitjean (MoDem) (©f3fc)

Le président de l’UMP Jean-François Copé a galvanisé les troupes hier lors de son passage dans le Doubs. D’abord dans le Pays de Montbéliard, puis à Besançon, le député-maire de Meaux a demandé à ses militants de « porter haut et fier l’étendard de l’UMP ». « Des villes réputées imprenables peuvent basculer, assure le patron de l’UMP. Le miracle est possible ». Dans la capitale comtoise, il a célébré l’union UMP-UDI-MoDem autour de Jacques Grosperrin, tandis que le camp socialiste se disait ravi de cette visite du chantre de la « droite décomplexée »: « Nous avons bien à Besançon un candidat de la droite dure surfant sur les divisions et prêt à tout pour servir ses propres intérêts », clame l’équipe de campagne de Jean-Louis Fousseret dans un communiqué.

Continuer la lecture

14 Fév

Jacques Grosperrin dévoile son programme: « créer 1000 emplois par an » à Besançon

grosperrinfrancebleu

Jacques Grosperrin présente ses trois grands projets: la « smart city », Saint-Jacques et le Port-Citadelle (©f3fc)

Le candidat UMP à la mairie de Besançon Jacques Grosperrin a présenté son programme pour la prochaine mandature. Accompagné de ses alliés Odile Faivre-Petitjean (MoDem) et Philippe Gonon (UDI), l’ancien député promet de « créer 1000 emplois par an à partir de 2015 », tout en baissant les impôts. Ses recettes: une ville intelligente, un cluster industriel et créatif à Saint-Jacques et une zone ludique et culturelle sur le site de l’ancienne Rhodia, d’où un téléphérique montera vers la Citadelle. Des projets financés grâce à des partenariats public-privé et aux économies générées par la mutualisation des services ville-agglo notamment. Le détail.

Continuer la lecture

08 Fév

Pour la droite, il n’y a « aucune compétence économique ou fiscale » sur la liste de Jean-Louis Fousseret

Philippe Gonon, Jacques Grosperrin et Odile Faivre-Petitjean (©f3fc)

Philippe Gonon, Jacques Grosperrin et Odile Faivre-Petitjean (©f3fc)

La publication hier de la liste de Jacques Grosperrin avait suscité les critiques de Jean-Louis Fousseret. Et aujourd’hui devinez quoi? La publication de la liste du maire sortant suscite à son tour les critiques du camp d’en face. « Nous nous sentons redevables et lui rendons sans tarder la politesse », explique la MoDem Odile Faivre-Petitjean dans un communiqué. Après les accusations de « sexisme » de la gauche, c’est donc la femme du trio de droite (qu’elle compose avec l’UMP Jacques Grosperrin et l’UDI Philippe Gonon) qui répond. Pas un hasard.

Continuer la lecture

07 Fév

A Besançon, l’UMP Jacques Grosperrin dévoile sa liste et ses adjoints

Philippe Gonon, Jacques Grosperrin et Odile Faivre-Petitjean (©f3fc)

Philippe Gonon, Jacques Grosperrin et Odile Faivre-Petitjean (©f3fc)

Une semaine avant de présenter son projet, Jacques Grosperrin a dévoilé ce matin la liste des 54 candidats qui l’accompagneront devant les électeurs. Entouré de ses alliés Odile Faivre-Petitjean (MoDem) et Philippe Gonon (UDI), le candidat UMP à la mairie de Besançon veut montrer qu’ « on est prêt à gouverner pour un Besançon différent, un Besançon renouvelé, un Besançon rénové ». Jacques Grosperrin a révélé qu’en tant que maire, il se porterait garant de la sécurité publique, et de l’université. Il prendra également la présidence de la communauté d’agglomération. Philippe Gonon sera premier adjoint, en charge « des finances et de la mutualisation des grands projets ». Le détail.

Continuer la lecture

03 Fév

A Besançon, la droite dénonce « la mainmise du dogmatisme écologique » sur le programme du maire PS sortant

Philippe Gonon (UDI) (©f3fc)

Philippe Gonon (UDI) (©f3fc)

Philippe Gonon, conseiller municipal UDI sortant et allié de l’UMP Jacques Grosperrin pour les élections municipales, n’y va pas par quatre chemins. Selon lui, le programme économique de Jean-Louis Fousseret, maire PS sortant candidat à sa succession, est un « aveu d’échec et de résignation ». « Ses projets d’avenir sont une copie des ses projets de 2008 », dénonce l’élu municipal d’opposition: « du réchauffé, la maison de l’emploi et des entreprises, du réchauffé, l’hôtel d’entreprises TIC, du réchauffé, l’éco-pole. » Surtout, Philippe Gonon juge qu’Europe Ecologie-Les Verts a fortement inspiré le programme de la coalition de gauche: « nous ne sommes pas dupes, c’est la décroissance qui nous est proposée ».

Continuer la lecture

31 Jan

Jean-Louis Fousseret ne signe pas la charte proposée par Jacques Grosperrin

charteL’ancien député UMP Jacques Grosperrin souhaitait faire signer à l’ensemble des candidats à la mairie de Besançon une charte de bonne conduite. Une invitation restée lettre morte. Enfin pas tout à fait, puisque le maire PS sortant, Jean-Louis Fousseret, a répondu à son principal adversaire. Un courrier que nous nous sommes procuré.

Continuer la lecture

10 Jan

Politique et internet font-ils bon ménage ?

bisonpeintJTLa polémique sur le blog satirique bisonpeint.net interroge sur la manière dont nos responsables politiques s’approprient internet. Bien utilisé, le web peut être un formidable outil pour la démocratie. Mais il faut en maîtriser les usages, éviter les bourdes… et aussi garder à l’esprit que l’essentiel est ailleurs ! Ma chronique.

Continuer la lecture

Jacques Grosperrin: « Nous sommes meurtris »

Jacques Grosperrin (UMP), entouré d'Odile Faivre-Petitjean (MoDem) et Philippe Gonon (UDI) (©f3fc)

Jacques Grosperrin (UMP), entouré d’Odile Faivre-Petitjean (MoDem) et Philippe Gonon (UDI) (©f3fc)

Candidat à la mairie de Besançon, Jacques Grosperrin a saisi l’avocat parisien de l’UMP en charge des questions électorales. L’ancien député souhaite que la justice puisse « faire la lumière » sur l’affaire du blog satirique bisonpeint.net, qui tournait en dérision plusieurs personnalités de la droite locale et a été créé au nom de l’épouse d’un collaborateur au cabinet du maire PS sortant Jean-Louis Fousseret. « Ce n’est pas une blague de potache, dénonce Jacques Grosperrin. On s’interroge sur un système qui pourrait être organisé au plus haut niveau ». « Nous voulons une charte éthique, signée par tous les candidats, et un débat d’idées, pas un débat de caniveau », ajoute Philippe Gonon (UDI), tandis qu’Odile Faivre-Petitjean (MoDem) précise que c’est le « côté immoral » de l’affaire qui la choque.

Continuer la lecture

09 Jan

Un blog parodiant la droite bisontine rappelle à Jacques Grosperrin « les plus sordides moments de notre Histoire »

Jacques Grosperrin (©f3fc)

Jacques Grosperrin (©f3fc)

Créée au nom de l’épouse d’un collaborateur du maire PS sortant Jean-Louis Fousseret, le blog bisonpeint.net a été fermé hier soir. Depuis fin octobre, ce blog tournait en dérision des personnalités de la droite bisontine, notamment Jacques Grosperrin, le candidat UMP aux municipales. Ce dernier dénonce « un jeu pervers », « une lettre anonyme électronique qui rappelle les plus sordides moments de notre Histoire. » Pour l’ancien député, la mise en place et l’administration de ce blog « suppose un financement, une expertise technique, et une préparation. Cela pose d’innombrables questions. »

Continuer la lecture