24 Mar

La neige attendue en quantité dans les Pyrénées dans la nuit de vendredi à samedi

©MaxPPP

©MaxPPP

Un deuxième épisode neigeux est annoncé sur la chaîne des Pyrénées. Il doit débuter dans la nuit de vendredi à samedi et se prolonger samedi en journée. 20 à 40 cm de neige fraîche supplémentaire doivent tomber à 1500m.

D’abondantes chutes de neige sont attendues vendredi et samedi sur l’ensemble de la chaîne. Il s’agit du deuxième épisode neigeux de la semaine qui a apporté une vingtaine de cm de poudre à 1000m d’altitude, comme on le voit sur la photo du Pic du Midi qui a retrouvé une allure hivernale.

La dégradation est active dès le milieu d’après-midi, sur la Catalogne notamment avec de fortes pluies en plaine qui vont en altitude se transformer en neige entre 1400 et 1500m.


Sur le restant de la chaîne, il neige vers 900m sur l’ouest, en Ariège, la neige pourrait même descendre dans les vallées, et vers 1500 m à l’est. 

Les prévisionnistes tablent sur de nouveaux cumuls entre 20 et 40 cm aux alentours de 1500m pour cet épisode neigeux un peu tardif mais pas rare à cette époque de l’année dans les Pyrénées.
Chaque année, la neige de printemps apporte la couche de neige nécessaire aux stations de ski pour finir la saison en beauté.

Conséquences immédiates, circuler en montagne sera compliqué. Prévoyez, les chaînes pour tous déplacements. Quant au risque d’avalanche, il va fortement grimper samedi et dimanche en attendant que la purge naturelle se fasse.

23 Mar

Les Pyrénées se réveillent sous la neige

Cauterets ce jeudi 23 mars ©Cauterets

Cauterets ce jeudi 23 mars
©Cauterets

Elle était annoncée et elle est bien arrivée. La neige est tombée dans la nuit de mercredi à jeudi en moyenne altitude dans les Pyrénées à quelques jours du début du printemps. Rien de rare à cela mais un retour à des conditions hivernales un peu surprenant après les jours précédents marqués par une grande douceur.

L’ensemble de la chaîne des Pyrénées est concernée ce jeudi matin par les chutes de neige. Celle-ci est tombée jusqu’en moyenne altitude aux alentours de 1000m. Voici pour le plaisir de yeux quelques photos des villages et des paysages. La prudence est recommandée pour la circulation et les équipements spéciaux sont obligatoires.

Au Pic du Midi

Dans les stations de ski

Au Mourtis (31)

Vue de Pau

En vallée d’Aure

Cauterets

Aragon, Espagne

Quelque part depuis la plaine

Une bonne nouvelle pour les skieurs qui souhaitent prolonger la saison.

03 Mar

Nouvelle offensive de l’hiver ce week-end dans les Pyrénées

Neige fraîche ©EG / France 3 Occitanie

Neige fraîche
©EG / France 3 Occitanie

Dès ce vendredi, les conditions météo se dégradent. Un fort coup de vent touche la chaîne des Pyrénées, il sera suivi dans la nuit de vendredi à samedi par une chute brutale du thermomètre. Les précipitations deviendront neige. Avec une limite pluie neige aux alentours de 1000m samedi matin. 40cm de fraîche au-dessus de 2000m sur le fond de chaîne. 

Les rafales vont s’intensifier au fil de la journée de vendredi jusqu’à 100-110 km/h sur les crêtes. 130Km/h enregistrés ce vendredi matin au Pic du Midi.

Le vent tourne à l’ouest en pleine nuit puis tombe. En milieu de journée, les précipitations arriveront tout d’abord sur le par le versant espagnol. C’est dans la nuit que les chutes de neige seront les plus importantes. Elles débuteront par l’ouest de la chaîne, puis se décaleront vers l’est, concernant alors tout le massif montagneux avant de se décaler vers la plaine, l’Aude, le Tarn et aussi l’Aveyron verront la neige sur leurs reliefs.

Dans les Pyrénées, la limite pluie-neige aux alentours de 2000m s’abaisse dans la nuit jusqu’à 800m samedi matin. Sur l’Aude et l’Ariège les flocons pourraient tomber jusqu’à 400/500m. Les précipitations neigeuses pourront se poursuivre sur le Pyrénées-Orientales et l’Ariège samedi matin. Selon le site Météo Pyrénées, une 40aine de centimètres s’ajouteront au-dessus de 2000m.

Samedi le temps reste très perturbé mais instable. Des averses neigeuses pourront se produire aux alentours de 1000m. Dimanche matin, les nuages seront encore nombreux et quelques flocons sont attendus vers 1500m. En seconde partie de journée le ciel s’éclaircit.

Avec cette arrivée massive de plusieurs centimètres de neige fraîche, le risque d’avalanche va augmenter. En raisons de ces conditions météo très agitées, les activités de randonnées, ski hors domaines skiables sont fortement déconseillées.

 

03 Fév

Excellent enneigement dans les Pyrénées à la veille des vacances de février

©MaxPPP

©MaxPPP

Les hauteurs de neige sur le massif des Pyrénées sont largement excédentaires à quelques heures du début des vacances scolaires de février. Les relevés indiquent jusqu’à 50% d’excédent notamment sur l’Ariège et les Pyrénées-Orientales par rapport aux 20 dernières années.

Les chutes de neige ont été fréquentes et abondantes depuis la mi-janvier. L’enneigement est ainsi globalement excédentaire. D’autres flocons sont attendus sur les pistes dimanche 5 et mercredi 8 février annonce Météo France. Ce qui va encore augmenter les cumuls déjà en place. Les stations de ski fortement pénalisées par la pénurie de neige lors des vacances de Noël entendent bien profiter de ses excellentes conditions pour rattraper le retard pris en début de saison.
A 2445m on relève 1,60m de neige
Dans la partie occidentale des Pyrénées, le manteau neigeux présente des épaisseurs environ 10 à 20 cm supérieures aux normales de saison. La neige est présente dès 900 m d’altitude, son épaisseur atteint 70 à 100 cm à 1800 m et dépasse partout le mètre au-dessus de 2000 m. À la station automatique du Lac d’Ardiden (Haute-Bigorre, 2445 m), la hauteur de neige mesurée est de 1,60 m.
50% d’excédent sur la partie orientale
Dans la partie orientale de la chaîne, l’enneigement est remarquable pour la saison, avec un excédent d’environ 50 % par rapport à la moyenne des 20 dernières années. Le manteau neigeux est présent dès 600 m d’altitude en versant nord en Haute-Ariège, 1100 m dans tous les versants du massif du Canigou. L’épaisseur de neige à 1800 m est partout comprise entre 90 cm et 1,10 m en versant nord, à peine moins en versant sud. Plus haut, les épaisseurs augmentent encore, pour atteindre, voire dépasser, 2 m à 2500 m dans les massifs de l’Ariège. À la station automatique de l’Hospitalet (Haute-Ariège, 2300 m), la hauteur de neige mesurée est de 165 cm et de 120 cm à celle du Canigou (2160 m).

 

23 Jan

Chutes de neige en cours sur les Pyrénées : équipements spéciaux obligatoires

Giratoire du Pas de la Case 2060m ®Dirso09

Giratoire du Pas de la Case 2060m
®Dirso09

Des chutes de neige se produisent sur les Pyrénées. Les routes vers l’Andorre, les cols et les stations ne sont accessibles qu’avec les équipements spéciaux.

Ce lundi matin, il est encore difficile de circuler sur les routes d’altitude des Pyrénées. Les chutes de neige en cours rendent les chaussées glissantes. Les équipements spéciaux sont obligatoires sur de nombreux axes routiers dès 700m d’altitude dans Ariège, dans l’Aude et les Pyrénées-Orientales. A partir de 1000m sur les Hautes-Pyrénées.

Difficile de monter à Nistos ou à Gavarnie ce matin. La route du col d’Aspin est impossible. Dans l’Ariège, la neige tombe aussi dans les vallées. La RN20 et la RN320 vers l’Andorre nécessitent les équipements spéciaux. La circulation des poids-lourds de plus de 19t est interdite à partir d’Ax les thermes.
Tous les axes vers les stations de ski sont enneigés. La plus grande prudence s’impose si vous circulez en montagne.

Pour suivre l’évolution de la situation en direct :

18 Jan

La circulation en montagne s’améliore mais les équipements spéciaux restent indispensables

Créneau de l'Hospitalet RN20 ©Dirso09

Créneau de l’Hospitalet RN20
©Dirso09

 

L’arrêt des chutes de neige et le travail des équipes de déneigement ont permis l’ouverture, ce mercredi matin, de nombreux axes routiers comme la RN20 vers l’Andorre ou la route du tunnel de Bielsa vers l’Espagne. Cependant, les équipements spéciaux restent indispensables pour rouler sur les routes d’altitude.

Les chaussées sont encore glissantes. Les résidus de neige et la glace qui s’est formée pendant la nuit rendent ce mercredi matin, la circualtion délicate en montagne. En Ariège, les équipements spéciaux sont indispensables pour emprunter la RN20 en direction du Puymorens et de l’Andorre (le col reste fermé).
Le plateau de Beille est à nouveau accessible. Ce qui n’est pas encore le cas de la station de Goulier.

Du côté des Hautes-Pyrénées, la D173 vers le tunnel de Bielsa est partiellemment déneigée. Les chaînes sont indispensables sur les versants français et espagnols du tunnel.
Sont encore fermés la route de Payolle vers le col d’Aspin, le col d’Azet, le dernier km jusqu’à la station de Gavarnie, les derniers km vers le pont d’Espagne, la route de Luz Ardiden et le col du Soulor.

Le travail de salage se poursuit. La situation va évoluer au fil des heures. Pour en savoir plus et suivre l’évolution en direct :

Pour suivre l’évolution de la situation en direct :

17 Jan

Les Pyrénées vues d’en haut : du blanc partout

Les Pyrénées le 17 janvier 2017 ©Keraunos

Les Pyrénées le 17 janvier 2017
©Keraunos

Deux photos satellites des Pyrénées mettent en parrallèle les conditions d’enneigement de la chaîne à 10 jours d’intervalle. Après, la pénurie d’or blanc, c’est le trop plein (ou presque). Mais c’est un moindre soucis pour les stations de ski qui retrouvent une certaine sérénité grâce à la tempête.

Les Pyrénées photographiées le 7 janvier puis 10 jours plus tard le 17 janvier. Quelle différence ! Il faut dire qu’une tempête de neige est passée par là.
Les pieds sur Terre, le résultat est tout aussi impressionnant.

 

Paysages des Pyrénées : le calme après la tempête

Peyragudes 17/01/2017 ©JP Duntze France 3 Midi-Pyrénées

Peyragudes 17/01/2017
©JP Duntze France 3 Midi-Pyrénées

La tempête de neige et de vent est désormais terminée sur les Pyrénées. Les conditions de circulation s’améliorent progressivement même s’il reste encore de nombreux points noirs. Mais quelle beauté toute cette poudreuse. Profitez car cela ne dure jamais longtemps.

Instant privilégié que celui d’être en montagne quand le soleil reprend la main sur le ciel après une grosse tempête de neige. Quelques journalistes de la rédaction de France 3 Occitanie ont eu ce privilège, pour les besoins d’un tournage. Voici ce qu’ils nous ont envoyé. Une pure merveille.

A Garvarnie. Paysages majestueux vêtus de blanc dans un ciel bleu profond :

Images Maria Lafourcade

A Peyragudes, juste splendide,

Peyragudes juste après la tempête. ©JP Duntze France 3

Peyragudes juste après la tempête.
©JP Duntze France 3

La station de ski de Saint-Lary bien organisée pour gérer l’importante quantité de neige

©France 3 Midi-Pyrénées

©France 3 Midi-Pyrénées

A Saint-Lary, comme partout dans les Pyrénées, la neige est tombée en quantité en quelques jours à peine. C’est bien entendu une bonne nouvelle pour la station. Mais cela implique la mise en oeuvre d’un gros travail de sécurisation des pistes. Le risque avalanche est encore élevé. La station s’organise.

Dans les Pyrénées, il est fréquent de passer en quelques jours, d’un déficit notoire de neige, à de grosses quantités. Mais avec les importants cumuls, c’est tout un travail de sécurisation du domaine skiable qu’il faut mettre rapidement en route et qui mobilise une équipe d’artificiers. C’est la condition pour pouvoir un maximum de pistes en toute sécurité.
A Saint-Lary, les tirs déclenchement des avalanches ont débuté dès lundi et doivent se poursuivre ce mardi matin. Dans les conditions d’enneigement actuels, ils sont indispensables. En attendant, le retour du beau temps prévu mercredi, les pisteurs s’activent.

Notre équipe de Tarbes s’est rendue sur place :

Circulation dans les Pyrénées : l’Andorre, les stations du Grand Tourmalet et de Gavarnie restent inaccessibles en voiture en raison de la neige

Une rue de Barèges (16/01/2017) ©Grand Tourmalet

Une rue de Barèges (16/01/2017)
©Grand Tourmalet

Ce mardi matin, de nombreuses routes de montagne restent impraticables en raison de la neige dans Pyrénées. L’accès en Andorre, au tunnel du Puymorens, aux stations de ski de Barèges et de Gavarnie notamment reste ce matin encore impossible.

Les chutes de neige continuent ce mardi matin dans les Pyrénées. La sécurisation des axes routiers et leurs dégagements sont en cours. Mais de nombreuses routes restent encore interdites à tous les véhicules. Parmi les axes les plus fréquentés, il y a notamment la RN20 qui mène au tunnel du Puymorens et aussi au Pas de la Case en Andorre.
Le point sur la situation :

Le tunnel du Puymorens est de nouveau accessible avec les équipements spéciaux.

Les routes de la Mongie et de Barèges sont en cours de dégagement mais elle ne rouvriont au mieux que dans l’après-midi.

Le col d’Azet, la liaison entre le Pla d’Adet et Espiaube, le col d’Aspin, la D12 vers Luz Ardiden, le col du Soulor, l’accès à Couraduque sont à cette heure inaccessibles en voiture.

Dans l’Ariège, la route qui conduit au plateau de Beille est également fermée en raison des congères qui se sont formées. Même situation du côté de la petite station de Goulier.

Les équipements spéciaux sont obligatoires sur l’ensemble du réseau routier des Pyrénées dès 700m. La situation doit progressivement s’améliorer en cours de journée. Les chutes de neige doivent cesser et les chasse-neige et les saleuses auront déblayé le plus gros de la neige. Des tirs de prévention d’avalanche doivent être exécutés dans les prochaines heures afin de sécuriser le réseau.

Pour suivre l’évolution de la situation en direct :