19 Mai

La neige vient à nouveau perturber la circulation en montagne. Le col du Tourmalet fermé

Route du col du Tourmalet  par Barèges fermée ©Joël Adagas

Route du col du Tourmalet par Barèges fermée©Joël Adagas

Un nouvel épisode neigeux est en cours sur les sommets pyrénéens. Quelques centimètres recouvrent les pentes mais aussi les routes à partir de 1300 mètre d’altitude. Conséquence , le col du Tourmalet est à nouveau fermé par mesure de sécurité. Le déneigement est en cours.

Les services du département des Hautes-Pyrénées nous informent de la fermeture provisoire à la circulation dans les deux sens du col du Tourmalet en raison de nouvelles chutes de neige. Tous les moyens sont mis en oeuvre pour réouvrir la route dans les meilleurs délais.

D’autres chutes de neige sont annoncées jeudi. Elles devraient se produire à partir de 1600m d’altitude. Le col pourrait donc être à nouveau impacté.

Pour suivre l’évolution, consultez la page facebook du Conseil Général du 65.

13 Mai

Le col du Tourmalet ouvre ce jour à 16h30

©Département des Hautes-Pyrénées

©Département des Hautes-Pyrénées

Le mythique col du Tourmalet ouvrira ce mercredi 13 mai à partir de 16H30 dans les deux sens. La circulation des voitures et aussi des cyclistes sera à nouveau possible après plusieurs mois de fermeture hivernale. Les dernières allées et venues des engins déneigeurs sont en cours.

 

Le 11 mai, voilà à quoi la route ressemblait.

La route du Col du Tourmalet ©Département des Hautes-Pyrénées

La route du Col du Tourmalet©Département des Hautes-Pyrénées

Il y a encore quelques jours les chasse-neige s’activaient encore.

Cette année l’ouverture est particulièrement précoce dans la saison. Les années précédentes l’ouverture s’effectuait plutôt fin mai, début juin. Il y a 2 ans, l’ouverture avait été repoussée au 18 juin en raison des énormes cumuls de neige qui obstruaient la route, jusqu’à 12m en haut du col). Les conditions climatiques de ces dernières semaines ont entraîné une fonte des neiges accélérée.

07 Mai

La commune de Gazost dans la liste des communes reconnues en état de catastrophe naturelle

Effondrement à Aranou ©Régis Cothais / France 3 Midi-Pyrénées

Effondrement à Aranou©Régis Cothais / France 3 Midi-Pyrénées

Le 27 février dernier, la commune de Gazost s’est retrouvée isolée de son hameau d’Aranou en raison d’un effondrement de terrain. 150 m de route ont été emportés, laissant sans accès à la vallée les 40 habitants du hameau.  Depuis un chemin provisoire a été construit. Ce mercredi 6 mai, l’annonce de l’état de catastrophe naturelle a été publié dans le journal officiel. Les habitants vont pouvoir engager les procédures auprès des assureurs pour faire valoir leur droit.

L’état de catastrophe naturelle peut ouvrir droit à la garantie des assurés contre les effets des catastrophes naturelles dans les conditions prévues au contrat d’assurance auquel ils ont souscrit.

Les sinistrés doivent transmettre à leur assurance la déclaration de sinistre et une copie de l’arrêté, dans les 10 jours suivant la parution au journal officiel

Pour consulter l’intégralité de l’arrêté préfectoral.

02 Avr

Huit bouquetins de plus dans les Pyrénées

Lâcher de bouquetins au Pont d'Espagne le 31 mars ©Parc National des Pyrénées

Lâcher de bouquetins au Pont d’Espagne le 31 mars©Parc National des Pyrénées

Cela s’est passé le 31 mars au Pont d’Espagne sous un soleil radieux. 8 bouquetins arrivés le jour même d’Espagne sont partis à l’assaut de la montagne. Ils viennent ainsi augmenter la population de bouquetins ibériques implantés au printemps dernier dans le massif. Ce quatrième lâcher s’est déroulé sous les yeux ébahis de 260 élèves des Hautes-Pyrénées et de leurs enseignants.

Ce fut un grand jour pour la biodiversité et pour les enfants. La population des bouquetins de Pyrénées comptent désormais 8 individus supplémentaires. Six mâles et aussi deux femelles pleines. Et les enfants de la vallée ont pu assister en direct au lâcher. Des longues vues pointées sur la falaise ont également permis aux jeunes enfants d’observer isards, sangliers mais surtout les bouquetins réintroduits durant l’été 2014. 

Les bouquetin ses sont élancés dans la neige (31 mars) ©Parc National des Pyrénées

Les bouquetin ses sont élancés dans la neige (31 mars)©Parc National des Pyrénées

Pour rappel le bouquetin des Pyrénées a promené ses grandes cornes et sa silhouette trapue sur les rochers et les falaises du massif pendant des millénaires, jusqu’à son extinction sur le versant français au début du XXe siècle. La mort accidentelle en 2000 de la dernière représentante de la sous-espèce du bouquetin des Pyrénées encore présente sur le versant espagnol a sans doute changé les choses et appuyé le projet d’une réintroduction côté français. Il est donc maintenant réapparu près de 100 ans après sa disparition.

Depuis deux sites ont fait l’objet de lâchers en 2013 : 20 individus dans le PNP, à Cauterets (Hautes-Pyrénées), et 20 autres dans le Parc naturel régional des Pyrénées ariégeoises, sur la commune d’Ustou.

Plus d’informations et de photos sur la page Facebook du Parc National des Pyrénées.

11 Mar

La N’Py Cup débarque à Peyragudes ce week-end

N'Py Cup ©N'Py

N’Py Cup©N’Py

La grande finale de la N’Py Cup c’est deux jours de glisse, de fête, et de musique tout azimut. Pour tout le monde : jeunes et moins jeunes, sportifs ou contemplatifs. C’est surtout une ambiance festive, de l’action et des rencontres qui bougent. La station de Peyragudes sur son versant de Peyressourde s’apprête à accueillir l’événement les 14 et 15 mars prochains.

Après les étapes du Grand Tourmalet et de Gourette, c’est à Peyragudes que va se dérouler la grande finale 2015.

Inscription en ligne possible pendant encore quelques jours ici.

 

Au programme :

Samedi 14 mars  : le Banked Slalom, succession de virages relevés dans un tracé naturel avec Waterslide et autres surprises, réunira tous les amoureux de glisse confondus ! Différentes catégories seront récompensées. Les premiers en fonction du chrono, les seconds en fonction des meilleurs déguisements et de la bonne humeur !

Le samedi soir, de 21 heures à 2 heures du matin, une After Ski Party sera organisée en front de neige. Aux platines, on retrouvera « Busy P », grand patron d’Ed Banger, « Jackson and His Computer Band » du Label Wrap ainsi que « Biscuit » et Sharky », pour une soirée enflammée et inédite.

Dimanche 15 mars : place au Contest Big Air et Contest Big Air Bag pour tous ceux qui veulent s’essayer au saut en assurant leur chute sur un matelas gonflable. 2 Big Air, un de 6 mètres et un de 12 mètres, seront créés pour encore plus de fun.

Et aussi pendant les deux jours des animations et de la musique.

  • le village test présentera plus d’une vingtaine de marques de l’industrie de la glisse.
  • La Kid Area réservée aux enfants entre 2 et 10 ans proposera des ateliers encadrés dont notamment une initiation gratuite au snowboard et de la peinture sur neige.
  • Un espace dégustation des produits du terroir (Madiran, Cola 100% local Sowest…) mais aussi huîtres et sushis.
  • et des Bars à vin et bière au cœur de la zone Chill Out. L’intégralité des animations à consulter ici.

30 Jan

Abondantes chutes de neige dans les Pyrénées

Ce vendredi matin, les Pyrénées se réveillent sous une importante quantité de neige. Et cela n’est pas fini. Les précipitations vont continuer et la limite pluie-neige devrait descendre jusqu’à 700 m environ.

La vallée d’Orlu, Ariège

 Vallée d'Orlu : Le pôle nature des Vallées d'Ax

Vallée d’Orlu : Le pôle nature des Vallées d’Ax

Et aussi, côté espagnol dans le Val d’Aran

 

Le Pla d’Adet sous une tempête de neige. Malgré le vent et les températures largement négatives, 84% du domaine skiable est ouvert.

Piau-Engaly sous 30 cm de neige

En Andorre au col de l’Invalira (Andorre) les amas sont impressionnants. Le vent violent de la nuit dernière a formé des congères.

Aux Angles dans les Pyrénées Orientales, ce matin c’est la tempête de neige

Circulation difficile en montagne 
Le col du Puymorens est fermé. L’accès à l’Andorre pas la RN22 et la RN320 est interdit à tous les véhicules dans les deux sens à partir de l’entrée nord du tunnel du Puymorens. Le tunnel est interdit aux poids lourds de plus de 19t. La route (D522) vers le plateau de Beille, dans l’Ariège, est actuellement fermée à la circulation. Il est également impossible de circuler sur la D918 entre Payolle et le col d’Aspin, sur la D923 entre les granges de Holle et 1km de la station Gavarnie et sur la D12 entre Cureille et Luz Ardiden.

Col du Puymorens (Ariège et Pyrénées-Orientales)

Col du Puymorens ©DIRSO 09

Col du Puymorens©DIRSO 09

Les routes vers les stations de ski sont difficiles. La neige tombe drue sur la chaussée. Les équipements spéciaux sont obligatoires au-dessus vers 800 à 900 mètres d’altitude. Les informations sur la circulation dans les Hautes-Pyrénées et sur l’ Ariège doivent être consultées avant tut départ. L’accès vers l’Espagne par le tunnel de Bielsa nécessite également les chaînes.

La route pour accéder à Gourette sera fermée de 23h à 5h du matin

 

Ici, l’entrée du village de Saint-Lary (Hautes-Pyrénées).

Entrée du village de Saint-Lary, ce vendredi 30 janvier  ©Saint-Lary

Entrée du village de Saint-Lary, ce vendredi 30 janvier©Saint-Lary

Stations de ski fermées ou partiellement ouvertes

Les stations de ski de Luz Ardiden, Gavarnie, d’Hautacam , le Pic du Midi ont annoncé la fermeture de leurs domaines pour la journée en raison des chutes de neige importantes. Idem pour les domaines d’Artouste et d’Issarbe dans les Pyrénées-Atlantiques.
Au Grand Tourmalet, la liaison entre le secteur de La Mongie et Barèges sera fermée aujourd’hui.
Ax 3 Domaines ouvre quelques pistes (Lièvre Blanc, Usclade, Mansèdre), celles dans les sapins à l’abri du vent.

Risque d’avalanche fort  :
C’est la conséquence des chutes de neige en cours, le manteau neigeux est particulièrement instable. Le risque est estimé à 4 sur une échelle de 5 quelque soit la partie du massif et les versants.  Extrait du communiqué de Météo France : Au vu des quantités de neige attendue et mobilisable, le risque de départs spontanés est fort sur tous les massifs et en toutes orientations, avec de nombreuses coulées de taille moyenne en neige récente, susceptibles d’atteindre localement les routes de haute et moyenne montagne. A fortiori, le risque de déclenchements accidentels est également fort sur l’ensemble des massifs, en toute orientation et toute altitude, avec les épaisseurs conséquentes de neige récente qui se constituent en journée et la présence de nombreuses plaques friables et sensibles aux faibles surcharges.

Pour suivre l’évolution des intempéries en Midi-Pyrénées en temps réel, c’est ici.