13 Déc

Quand le LOU s’invite dans les Pyrénées à Saint-Lary

Séance d'entrainement de LOU ©France 3 Midi-Pyrénées

Séance d’entrainement de LOU©France 3 Midi-Pyrénées

Entre le club de rugby Lyonnais et l’animal, il y a une lettre de différence et un point commun : tous deux s’invitent ou se sont invités en terres pyrénéennes. Laissons de côté la bête pour nous consacrer au rugby.

Entre deux matchs dans le Sud-Ouest les joueurs du Lyon Olympique Universitaire ont jeté leur dévolu sur la commune de Saint-Lary afin de peaufiner leur préparation physique avant la prochaine rencontre contre Agen. Une exception de taille qu’il fallait relever pour cette équipe qui bénéficie de la proximité des Alpes.

Trente joueurs parmi lesquels Sebastien Chabal et Lionel Nallet ne se sont pas ménagés lors des séances entrainement en salle et sur le terrain de rugby. A Saint-Lary, ils ont fait l’évènement de la semaine surtout auprès des jeunes du club de rugby et en ont profité pour monter jusqu’à la station de ski de Piau-Engaly.

 

Bien oxygénés, ils sont fins prêt pour affronter les Agenais sur leur terrain au Stade Armendie, ce samedi 14 décembre.

Séance de musculation et grand bol d’air en altitude dans le diaporama qui suit :

 

Fête et glisse dans les Pyrénées avec la N’Py Cup

Encore plus de musique et de glisse au menu de la N’Py Cup qui inaugure cette année une version en tournée sur la base de trois dates. Le succès et l’attente des jeunes a été le déclencheur pour programmer non pas une mais trois dates dans trois lieux différents des Pyrénées.

Début des festivités le 22 décembre à Piau Engaly, puis le 11 janvier à Gourette et le 8 et 9 février pour le week-end de finale. Tout au long de ces journées, les jeunes et moins jeunes pourront participer à des épreuves sportives comptant pour la grande finale.

A savoir un village test avec plus d’une vingtaine de marques, le Banked slalom, succession de virages relevés dans un tracé naturel, modules gonflables, étendue d’eau à traverser, igloos et autres surprises (épreuve individuelle accessible à tous, qualificative pour la grande finale), le Big Air ainsi que le Big Air Bag. Pour les moins sportifs, tout a également été prévu au Chill Out tout confort avec bars à bière, vin chaud, transats et village gourmand pour des dégustations de produits locaux et originaux. Les plus petis auront également leurs animations sur  la Kid Area (enfants de 2 à 10 ans) avec des ateliers créatifs et récréatifs sur neige.

Le grand final sera la soirée de clôture avec Dj Pone (Birdy Nam Nam), Victor Aime (Because) et Naughty J (NTM) pour mettre le feu au Grand Tourmalet.

Petit coup d’oeil sur le teaser de l’évènement


12 Déc

Les Pyrénées vues du ciel filmées depuis un paramoteur

Sans commentaire et juste pour la beauté des images. Les Pyrénées filmées depuis un paramoteur (un parente équipé d’un moteur). C’était il y a quelques jours. On aime et on souhaite partager. Une vidéo postée par 

Vol au dessus du Pic du Midi de Bigorre et de la Mongie.
Départ vers Tarbes à 370m pour une montée jusqu’ à 4147 m.
Vol de 2 heures et 64 km.

Skating au Chioula, comme en Scandinavie

Presque comme en Scandinavie. Le domaine de la station ariègeoise du Chioula est une pure merveille. Première prise de contact, dans des conditions idylliques. C’était tout simplement parfait. Neige à foison, soleil éclatant, domaine skiable entièrement ouvert (même la piste qui descend jusqu’à Montaillou) qui souffre souvent d’un enneigement insuffisant. Bref, c’était la totale !

La preuve en images

 

 


Avalanche en montagne : exercice d’intervention avec les CRS

Exercice avalanche ©MaxPPP

Exercice avalanche©MaxPPP

L’engouement du public pour le ski hors piste augmente considérablement le nombre d’intervention des CRS du secours en montagne. Afin d’optimiser la procédure de secours une fois l’alerte déclenchée, les CRS réalisent des exercices en situation. Cinq fois au cours de l’hiver la procédure d’intervention est répétée. L’arrivée des premiers CRS sur les lieux, puis la recherche avec les chiens d’avalanche demandent précision et rapidité pour retrouver des freeriders surpris par une coulée de neige. Tous les gestes sont plusieurs fois revus afin de révéler l’efficacité et les failles du dispositif.

Nous avons suivi les CRS sur les pentes du Grand Tourmalet à la recherche de personnes enfouies sous une coulée de neige.

Reportage de Thierry Sentous et Clément Alet 

11 Déc

Ski :Pré-ouverture de Val Louron ce week-end

Vue générale de Val Louron ©Aratal

Vue générale de Val Louron©Aratal

Avec ses 80 cms de neige en bas des pistes et son mètre au plus haut de la station, Val Louron a de quoi proposer de bonnes heures de glisses aux amateurs. Du coup, la station familiale a décidé d’ouvrir avec un peu d’avance une partie de ses pistes, dès ce week-end (14 et 15 décembre). Les enfants de moins de 12 ans seront accueillis gratuitement et les autres bénéficieront d’un tarif allégé et unique à 16€.

A partir du 21 décembre, l’intégralité du domaine sera ouvert et ce jus’au 23 mars.

L’enneigement exceptionnel dont bénéficie l’ensemble des stations du massif permet d’anticiper les ouvertures de station. Amateurs de glisse et professionnels du tourisme s’en frottent les mains.

GrandValira : le plus grand domaine skiable des Pyrénées

Ski à GrandValira ©MaxPPP

Ski à GrandValira©MaxPPP

Voilà 10 ans tout juste que les deux stations andorrannes du Pas de la Case et de Soldeu ont fait un mariage de raison en fusionnant leurs domaines. La station baptisée GrandValira propose aujourd’hui 210 km de pistes, ce qui la place en tête des stations de ski pyrénéennes pour la taille de son domaine. Elle attire une clientèle haut de gamme et internationale qui sait profiter également des installations hôtelières et de commerces de luxe à proximité des pistes.

Visite à GrandValira par Laurent Winsback et Pascal Dussol

10 Déc

Sécurité en station de ski : Alpify, la nouvelle application pour géolocaliser les skieurs

Gérard Bonneau, directeur de l'exploitation  de Saint-Lary en train de tester le système Alpify ©Régis Cothias / France 3 Midi-Pyrénées

Gérard Bonneau, directeur de l’exploitation de Saint-Lary en train de tester le système Alpify©Régis Cothias / France 3 Midi-Pyrénées

Les stations de Saint-Lary (Hautes-Pyrénées) et de Font-Romeu (Pyrénées-Orientales) viennent de s’équiper de l’application Alpify : un nouveau système basé sur la localisation géographique des skieurs afin d’améliorer leur sécurité en station.  Un principe simple et efficace pour connaître à tout moment la localisation précise d’un skieur dans la station.

A quoi ça sert ?

Avec ses 700 ha répartis en trois secteurs, le domaine skiable de Saint-Lary est vaste. Mais ce qui fait le bonheur des skieurs complique considérablement la tâche des secours lorsque l’on a affaire à un skieur perdu ou blessé dont on ne connait pas la localisation. Pour cela, il y a Alpify :  une application gratuite qui peut être installée indifférament sur les mobiles iPhone ou Android.

Comment ça marche ?

Une fois l’application chargée et connectée, le skieur en situation d’urgence peut à tout moment envoyer un message d’alerte. Grâce au GPS de son téléphone, il est immédiatement localisable. Le central de la station  récupère l’information. A partir de cette dernière, le personnel de sécurité a la possibilité de rentrer en contact avec celui qui a donné l’alerte en communiquant avec lui par sms. Il suffit d’ouvrir l’application et d’appuyer sur un seul bouton.
En cas d’urgence extrême, les secours peuvent ainsi être déclenchés dans les meilleurs délais et avec une meilleure efficacité.  Avec 98% du territoire couvert par le signal GPS, le parcours des skieurs n’a plus plus de secret pour les secours éventuels.

Un outil pour mieux communiquer avec les skieurs

Une communication dans les deux sens. A tout moment skieurs et snowboarders pourront également recevoir des messages sur le fonctionnement de la station, sur les conditions météorologiques ou des messages sur la securité, créant ainsi un lien permanent entre eux et le service d’information de la station.

Toutefois, Alpify ne fonctionne que sur les territoires du domaine skiable, il ne peut se substituer à l’équipement ARVA, pelle et sonde du skieur de randonnées car il n’a pas été conçu pour trouver des skieurs enfouis sur des pentes hors piste.

Régis Cothias et Jean-Yves Bascands ont testé Alpify

09 Déc

Prix du forfait : la hausse de la TVA transparente pour l’usager

Skiez tranquille ©MaxPPP

Skiez tranquille©MaxPPP

Amis skieurs soyez rassurés ! La hausse de laTVA sur les prix du forfait a été anticipée par les stations de ski. Elles ne répercuteront pas l’augmentation de 7 à 10% au 1er janvier 2014, car elle est déjà intégrée dans les tarifs.

Tout avait été anticipé. Les prix annoncés par les stations en début de saison ne bougeront pas dans les mois à venir. En effet, les 1€ à 2€ d’augmentation que représentent la hausse de 3 points de la TVA ont été intégrés dans le prix du forfait en début de saison. Donc pas de changement de prix au 1er janvier. La plupart des stations avaient augmenté leur tarif pour la saison 2013/2014 en prévision de son amortissement.

Cette nouvelle hausse s’ajoute  à une précédente augmentation de la TVA de 5,5 % à 7 % en 2012.

Le ski dans les Pyrénées

Les massifs des Pyrénées ont enregistré 5,1 millions de journées skieurs en 2012, comptant pour 6,2% de l’activité ski en France. Les stations françaises étant selon « Domaines skiables de France« , la première destination mondiale pour le ski l’hiver dernier (2012/2013). Elles ont enregistré 57.9 millions de journées-skieurs. Un chiffre en hausse de 4,9% sur un an réalisé par 238 stations en France dans les Alpes et dans les Pyrénées.

 

 

Ski nordique et raquettes : Journée gratuite d’initiation au Val d’Azun

 

Balade en raquettes ©MaxPPP

Balade en raquettes©MaxPPP

Vous n’avez jamais osé chausser les skis de fond. La balade en raquette, ça vous tente mais vous ne savez pas comment vous y prendre. Et bien c’est le moment de vous rendre au Val d’Azun (Hautes-Pyrénées) qui se propose de vous accompagner dans votre initiation. Et cela gratuitement, dimanche 15 décembre. Pour profiter de cette aubaine, l’inscription est obligatoire à l’Office du Tourisme du Val d’Azun au 05 62 97 49 49

Plusieurs ateliers sont possibles entre 10h et 12h et 14h et 16h depuis le col de Couraduque :

  • au ski nordique classique et skating et au biathlon. Le matériel est prêté.
  • au ski de piste pour les enfants de moins de 13 ans
  • à la marche en raquettes à neige

Parallèlement d’autres activités sont proposées dans le cadre de cette journée : la construction d’igloo, la recherche ARVA, une balade en dameuse, des courses organisées par le ski club du Val d’Azun…

 Toutes les activités sont encadrées par les professionnels de l’Ecole de ski et le bureau Montagne du Val d’Azun.

RSS