04 Déc

Armer ou pas la police municipale ? La question divise les candidats à la mairie de Besançon

53% des policiers municipaux français sont équipés d’une arme létale (©f3fc)

Ces derniers jours, Besançon a été le théâtre de plusieurs actes de violences urbaines. Du coup, la sécurité revient en force au cœur du débat électoral. Les candidats à la mairie se positionnent sur la question symbolique de l’armement de la police municipale, une question sur laquelle certains ont d’ailleurs changé de position… Continuer la lecture

14 Nov

Jacques Ricciardetti sera le candidat du Rassemblement national aux municipales à Besançon

Jacques Ricciardetti le 2 juin 2019 sur le plateau de Dimanche en politique (©f3fc)

Le Rassemblement national l’officialisera dans les jours qui viennent. Jacques Ricciardetti, conseiller régional et actuel maire de la petite commune de Tressandans, sera la tête de liste du parti de Marine Le Pen pour les municipales de mars prochain à Besançon. Continuer la lecture

18 Sep

Vers une dizaine de listes pour les municipales 2020 à Besançon

Les prétendants à la succession de Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon depuis 2001, seront nombreux en mars prochain. 6 candidats se sont déjà déclarés, et on en attend d’autres. Une chose est sûre, les Bisontins devraient avoir du choix les 15 et 22 mars 2020 dans les bureaux de vote. On fait le point à 6 mois du scrutin. Continuer la lecture

20 Sep

« Notre mouvement marche sur la tête »: une élue régionale démissionne du Front national

Nathalie Desseigne est conseillère régionale de Bourgogne-Franche-Comté depuis 2015 (©f3fc)

« L’autoritarisme n’est pas l’autorité, madame la présidente ». Après Julien Acard et Lilian Noirot, une nouvelle conseillère régionale de Bourgogne-Franche-Comté claque la porte du Front national. La Jurassienne Nathalie Desseigne s’en explique dans un courrier adressé à Marine Le Pen. Elle s’insurge contre la décision « incompréhensible et brutale » d’avoir écarté Sophie Montel de la présidence du groupe FN à l’assemblée régionale. « Sophie (Montel) a été jetée comme une malpropre », regrette-t-elle. Continuer la lecture

19 Sep

Au Front national, la purge continue en Bourgogne-Franche-Comté

Jacques Ricciardetti (à gauche), ici aux côtés du nouveau président du groupe FN à la Région Julien Odoul, prend la tête de la fédération Front national du Doubs (©f3fc)

Jacques Ricciardetti (à gauche), ici aux côtés du nouveau président du groupe FN à la Région Julien Odoul, prend la tête de la fédération Front national du Doubs (©f3fc)

Le grand remplacement est en marche. Après avoir écarté Sophie Montel de la présidence du groupe FN à la Région, la direction du Front national vient de remplacer deux secrétaires départementaux en Bourgogne-Franche-Comté. Il s’agit de Robert Sennerich, le mari de l’eurodéputée, et d’un de ses fidèles, Lilian Noirot. Les conseillers régionaux Jacques Ricciardetti et Damien Cantin, plus en phase avec la ligne Marine, prennent la tête des fédérations du Doubs et de Saône-et-Loire. Continuer la lecture

30 Nov

Voir ou revoir les quatre débats thématiques entre les candidats aux régionales en Bourgogne Franche-Comté

LVELBFCreg2015Quels sont les projets des candidats aux élections régionales en matière de tourisme, de développement économique ou de politique de transports? Que proposent-ils pour la culture, les TER, l’aéroport ou l’agriculture? Depuis début novembre, France 3 Bourgogne et France 3 Franche-Comté vous ont proposé pas moins de quatre débats réunissant au total 24 candidats au scrutin régional. L’ensemble de ces émissions est à voir ou revoir ici:  Continuer la lecture

17 Mar

Départementales: voir ou revoir le débat entre les candidats du Doubs

Les cinq candidats ont débattu sur le plateau de La Voix est libre (©f3fc)

Les cinq candidats ont débattu sur le plateau de La Voix est libre (©f3fc)

Avant le scrutin des 22 et 29 mars prochains, France 3 Franche-Comté organise des débats entre les principaux candidats à la présidence des futurs conseils départementaux, ex-conseils généraux. Samedi dernier, les chefs de file du Parti socialiste, de l’UMP, du FN, d’Europe Ecologie-Les Verts et du Parti communiste ont débattu pendant une heure dix sur le plateau de La Voix est libre. Une émission à voir ou revoir en intégralité ici: Continuer la lecture

16 Mar

Doubs : les enjeux, canton par canton

Doubs : les nouveaux cantons (Pascal Sulocha)

Doubs : les nouveaux cantons (Pascal Sulocha)

En 2004, le Doubs bascule à gauche. La droite détenait ce département depuis 1913. Depuis plus de 10 ans, le socialiste Claude Jeannerot, élu dans l’un des cantons bisontins, en est le président.

Politiquement, dans ce département, droite et gauche se partagent les mandats. Parmi les parlementaires, 3 députés sont à gauche, 2 à droite.

En revanche, lors des dernières sénatoriales, en septembre 2014, la gauche a perdu l’un des postes qu’elle détenait. La droite compte deux sénateurs : Jacques Grosperrin, UMP, et Jean-François Longeot, DVD et maire d’Ornans. Martial Bourquin, sénateur-maire PS d’Audincourt, a été réélu. En interne, les militants socialistes l’avaient choisi au détriment de Claude Jeannerot, candidat à sa propre succession au Sénat, et qui n’avait pas pu se représenter.

Cette perte d’un siège de sénateur est la conséquence des élections municipales qui ont vu la gauche battue dans de nombreux bastions. Si elle a réussi à conquérir Etupes, elle a perdu 7 villes de plus de 3500 habitants : Montbéliard, très emblématique de cette débâcle, et aussi Bavans, Bethoncourt, Hérimoncourt, Maîche, Mandeure et Valentigney.

Sur les 21 villes de plus de 3500 habitants, elle n’en conserve plus que 8.

Continuer la lecture

02 Mar

Les 162 candidats aux élections départementales dans le Doubs

logo_Municipales_FTV_BLANC_CMJNA l’occasion des élections départementales, le Doubs passe de 35 à 19 cantons. 81 binômes homme-femme sont en lice pour ces élections, qui désigneront le futur président du département. Le sortant, le socialiste Claude Jeannerot, est candidat à sa succession. La droite, emmenée par la conseillère générale sortante DVD Christine Bouquin, présidente de l’association des maires, présentera des candidats dans tous les cantons, de même que le Front national de Jacques Ricciardetti.

Continuer la lecture

28 Sep

Sénatoriales: en Franche-Comté, la droite fait (presque) carton plein

Les six nouveaux sénateurs de Franche-Comté (©f3fc)

Les six nouveaux sénateurs de Franche-Comté (©f3fc)

Ce matin, la droite franc-comtoise avait trois sénateurs. Ce soir, elle en compte sept. Grâce à Cédric Perrin (Territoire de Belfort), Alain JoyandetMichel Raison (Haute-Saône) et Jacques Grosperrin (Doubs), l’UMP transforme l’essai après sa nette victoire aux municipales. Dans le Doubs, le maire divers droite d’Ornans Jean-François Longeot est également élu. Au Parti socialiste, Martial Bourquin fait figure de rescapé. Il est désormais le seul élu de gauche parmi les huit sénateurs de la région.  Continuer la lecture