21 Nov

« Elle s’est fourvoyée »: le PS retire son investiture à Maude Clavequin pour les municipales à Belfort

Maude Clavequin est première fédérale PS du Territoire de Belfort et vice-présidente à la Région (©f3fc)

Soutenue à la fois par le parti socialiste et la République en marche, Maude Clavequin n’aura tenu le « en même temps » que quelques semaines. Le parti socialiste lui a retiré son investiture pour les élections municipales à Belfort. La première fédérale du Territoire de Belfort refusait de soutenir officiellement le candidat PS Eric Lançon à Montbéliard. « Elle s’est fourvoyée, regrette le sénateur PS du Doubs Martial Bourquin. Quand on est au PS, on soutient l’union de la gauche et des écologistes, on ne va pas vers les néo-libéraux ». Continuer la lecture

14 Nov

Municipales à Besançon: Eric Alauzet veut confier l’avenir de l’écoquartier des Vaîtes à des citoyens tirés au sort

Eric Alauzet le 14 novembre 2018 aux Vaîtes à Besançon (©f3fc)

C’est le projet d’urbanisme polémique à Besançon… Eric Alauzet avait donné rendez-vous aux médias ce jeudi sur le chantier suspendu du futur écoquartier des Vaîtes. Empêtré dans un bourbier politico-juridique, le projet est suspendu. Le candidat LREM estime que sur ce dossier les politiques sont « discrédités », et que ni une décision de justice, ni des avis d’experts ne permettront de sortir de l’impasse. Eric Alauzet prône donc « une convention citoyenne ». Quelques dizaines de citoyens tirés au sort pour dégager un consensus. Continuer la lecture

Jacques Ricciardetti sera le candidat du Rassemblement national aux municipales à Besançon

Jacques Ricciardetti le 2 juin 2019 sur le plateau de Dimanche en politique (©f3fc)

Le Rassemblement national l’officialisera dans les jours qui viennent. Jacques Ricciardetti, conseiller régional et actuel maire de la petite commune de Tressandans, sera la tête de liste du parti de Marine Le Pen pour les municipales de mars prochain à Besançon. Continuer la lecture

17 Sep

Qui est Karim Bouhassoun, candidat aux municipales à Besançon pour le mouvement « Bisontines Bisontins » ?

Karim Bouhassoun le 17 septembre 2019 à Besançon (©f3fc)

« C’est le moment de changer ». Âgé de 40 ans, Karim Bouhassoun, fondateur l’an passé du mouvement Bisontines Bisontins, annonce ce mardi sa candidature aux élections municipales de Besançon. Une démarche qu’il présente comme citoyenne. Actuellement conseiller au cabinet de la présidente de région socialiste Marie-Guite Dufay, il fut candidat aux municipales de Vigneux-sur-Seine (Essonne) en 2014 sur une liste d’union de la gauche menée par un socialiste. Dans cette campagne municipale bisontine, il a le soutien de Myriam El Yassa, élue municipale sortante et membre de la direction nationale du PS. Continuer la lecture

10 Juil

Eric Alauzet officiellement investi candidat LREM aux municipales à Besançon

Eric Alauzet sur le plateau de France 3 Franche-Comté (©f3fc)

Il a fallu attendre un peu, mais sans surprise, le député Eric Alauzet décroche l’investiture LREM pour les municipales de mars 2020 à Besançon. L’ancien écologiste était en concurrence avec Alexandra Cordier, référente départementale du parti présidentiel et conseillère au cabinet du maire sortant Jean-Louis Fousseret, qui ne se représente pas. Continuer la lecture

03 Juil

Anne Vignot et « l’Equipe » lancent un appel au rassemblement des écologistes et de la gauche pour les municipales à Besançon

Le communiste Thibaut Bize, Joseph Gosset, d’A gauche citoyens et Anne Vignot, d’Europe Ecologie-Les Verts, le 3 juillet 2019 à Besançon (©f3fc)

« Les gens veulent que la gauche gagne. Pour cela, il faut qu’elle se rassemble ». Voilà en quelques mots l’esprit de l’appel lancé par Europe Ecologie-Les Verts, le Parti communiste et l’association A gauche citoyens ce mercredi à Besançon. 300 signataires ont déjà paraphé un texte prônant l’union « pour un territoire bisontin plus écologique, plus social, plus humain ». Avec une tête de liste « légitime »: l’adjointe au maire Anne Vignot (EELV). Continuer la lecture

17 Juin

La République en Marche investit Pierre Simon à Pontarlier pour les municipales

Pierre Simon (DR)

C’était un secret de polichinelle, c’est maintenant officiel. Pierre Simon sera la tête de liste de La République en Marche en mars 2020 à Pontarlier. Élu de la majorité du maire actuel Patrick Genre (divers droite), cet ancien UDI est également vice-président du conseil départemental. Continuer la lecture

27 Mai

Européennes: A Besançon, de nouveaux rapports de force à un an des municipales

Les écologistes Anthony Poulin, Cécile Prudhomme, Anne Vignot et Cyril Devesa le 26 mai à Besançon (©f3fc)

Les municipales, c’est dans dix mois. Autant dire demain. A Besançon comme dans beaucoup de villes, les états-majors politiques attendaient avec impatience et fébrilité parfois le verdict des européennes. Les urnes ont parlé, et le message est passé. Dans la capitale comtoise, les candidats LREM et EELV se sentent pousser des ailes. A l’inverse, Les Républicains et la France insoumise sont en difficulté. Continuer la lecture

17 Avr

« Nous sommes le dernier rempart »: Jean-Philippe Allenbach, candidat régionaliste aux municipales de Besançon

Jean-Philippe Allenbahc le 17 avril 2019 à Besançon (©f3fc)

Il se veut le défenseur de Besançon face à « un Etat défaillant, une Europe absente et une Bourgogne arrogante et dominatrice ». Jean-Philippe Allenbach, président du Mouvement Franche-Comté, sera candidat aux élections municipales de Besançon en 2020. Sa liste aura pour nom Utinam (« Plaise à Dieu »), la devise de la capitale comtoise, et pour slogan « Let Besançon be great again ». Le latin, l’anglais… on a interrogé en français le candidat franco-suisse. Continuer la lecture

26 Fév

Eric Alauzet déjà en marche vers les municipales à Besançon: « une stratégie, pas juste de la com »

Eric Alauzet le 25 février 2019 à Besançon (©f3fc)

Il est le premier candidat d’envergure officiellement déclaré pour les élections municipales à Besançon. Le député La République en Marche Eric Alauzet mène campagne depuis le début du mois de décembre, avec la publication régulière de listes de soutiens. A plus d’un an des municipales de mars 2020, ne s’est-il pas mis en marche trop tôt ? Nous l’avons rencontré pour évoquer cette stratégie de campagne. Continuer la lecture