03 Juil

Anne Vignot et « l’Equipe » lancent un appel au rassemblement des écologistes et de la gauche pour les municipales à Besançon

Le communiste Thibaut Bize, Joseph Gosset, d’A gauche citoyens et Anne Vignot, d’Europe Ecologie-Les Verts, le 3 juillet 2019 à Besançon (©f3fc)

« Les gens veulent que la gauche gagne. Pour cela, il faut qu’elle se rassemble ». Voilà en quelques mots l’esprit de l’appel lancé par Europe Ecologie-Les Verts, le Parti communiste et l’association A gauche citoyens ce mercredi à Besançon. 300 signataires ont déjà paraphé un texte prônant l’union « pour un territoire bisontin plus écologique, plus social, plus humain ». Avec une tête de liste « légitime »: l’adjointe au maire Anne Vignot (EELV). Continuer la lecture

17 Juin

La République en Marche investit Pierre Simon à Pontarlier pour les municipales

Pierre Simon (DR)

C’était un secret de polichinelle, c’est maintenant officiel. Pierre Simon sera la tête de liste de La République en Marche en mars 2020 à Pontarlier. Élu de la majorité du maire actuel Patrick Genre (divers droite), cet ancien UDI est également vice-président du conseil départemental. Continuer la lecture

14 Juin

Municipales à Besançon: le PS claque la porte des négociations avec les écologistes et les communistes

Nicolas Bodin (PS) le 26 mai 2019 à Besançon (©f3fc)

A Besançon, l’union de la gauche aux municipales a du plomb dans l’aile. Le Parti socialiste et son candidat, Nicolas Bodin, ont décidé de ne plus participer aux réunions préparatoires avec Europe Ecologie-Les Verts, le Parti communiste, Génération(s) et A gauche citoyens ! Les négociations entre ces différentes forces de gauche avaient débuté il y a plusieurs mois. Le PS prend acte de « désaccords profonds » sur le programme et surtout du refus des autres forces de gauche d’avoir un socialiste pour tête de liste. Continuer la lecture

27 Mai

Européennes: A Besançon, de nouveaux rapports de force à un an des municipales

Les écologistes Anthony Poulin, Cécile Prudhomme, Anne Vignot et Cyril Devesa le 26 mai à Besançon (©f3fc)

Les municipales, c’est dans dix mois. Autant dire demain. A Besançon comme dans beaucoup de villes, les états-majors politiques attendaient avec impatience et fébrilité parfois le verdict des européennes. Les urnes ont parlé, et le message est passé. Dans la capitale comtoise, les candidats LREM et EELV se sentent pousser des ailes. A l’inverse, Les Républicains et la France insoumise sont en difficulté. Continuer la lecture

Européennes: une élection au goût amer pour Anne-Sophie Pelletier et les insoumis de Besançon

Anne-Sophie Pelletier le 26 mai 2019 à Besançon (©f3fc)

La Franche-Comté a désormais deux députés européens: le Belfortain du MoDem Christophe Grudler, qui était 20e sur la liste de la majorité présidentielle, et Anne-Sophie Pelletier, de la France insoumise. Porte-parole de la grève de 117 jours à l’Ehpad des Opalines de Foucherans, la Jurassienne fait partie des 6 élus du mouvement de Jean-Luc Mélenchon. Nous l’avons suivie lors de la soirée électorale. Continuer la lecture

22 Mai

Un quart de la majorité régionale de Marie-Guite Dufay ne soutient pas la liste PS de Glucksmann aux européennes

La majorité au conseil régional le 1er juin 2018 (©f3fc)

Le président du groupe majoritaire au conseil régional, le sénateur de Saône-et-Loire Jérôme Durain, a transmis la liste aux médias de Bourgogne-Franche-Comté: 37 noms d’élus régionaux, dont la présidente Marie-Guite Dufay, qui soutiennent la liste du Parti socialiste et de Place Publique menée par Raphaël Glucksmann aux élections européennes du 26 mai. En creux, cela signifie que 14 élus, soit plus du quart de la majorité, ne le font pas. Comme un symbole de la division de la gauche depuis l’élection d’Emmanuel Macron. Continuer la lecture

Européennes: avec Ian Brossat, le PCF s’offre une seconde jeunesse

Plusieurs militants du PCF bisontin autour de la candidate Barbara Filhol à Besançon le 21 mai 2019 (©f3fc)

En difficulté depuis l’OPA réalisée sur le PCF en 2012 par Jean-Luc Mélenchon, les communistes paraissent ragaillardis dans cette campagne européenne. Porté par sa jeune tête de liste Ian Brossat, le PCF retrouve des couleurs, à défaut de ses électeurs. Dans les sondages, le PCF n’a jamais dépassé la barre des 5%, le seuil pour avoir des députés européens. Continuer la lecture

15 Mai

Européennes: à Besançon, Jean-Luc Mélenchon passe le flambeau insoumis à Manon Aubry, « une jeune femme en tout point admirable »

Manon Aubry et Jean-Luc Mélenchon le 14 mai 2019 sur la scène du Kursaal de Besançon (©f3fc)

Manon Aubry, tête de liste pour la France Insoumise aux élections européennes du 26 mai, a été adoubée par le fondateur du mouvement, Jean-Luc Mélenchon, lors d’un meeting commun à Besançon ce mardi soir. Le député Alexis Corbière et les trois candidats comtois, Anne-Sophie Pelletier, Gabriel Amard et Laurence Lyonnais, tous en position éligible, étaient également sur scène. Un casting de premier plan qui a attiré près de 950 sympathisants au Kursaal. Continuer la lecture

11 Mai

Les européennes, le rendez-vous en terre inconnue pour le PS

Sylvie Guillaume, numéro 2 sur la liste menée par Raphaël Glucksmann, entourée de la candidate comtoise Myriam El Yassa et du premier fédéral PS du Doubs Abdel Ghezali (©f3fc)

La vice-présidente sortante du Parlement européen Sylvie Guillaume a fait étape en Franche-Comté avant un meeting ce vendredi soir à Dijon, avec François Rebsamen. A Besançon, la numéro 2 sur la liste de Raphaël Glucksmann a retrouvé la conseillère municipale Myriam El Yassa, en position non éligible, et une poignée de militants. Une campagne difficile, presque dans l’indifférence générale, pour le parti d’Olivier Faure, toujours pas remis du traumatisme électoral de 2017. Continuer la lecture

10 Mai

Européennes: quand le libéral Jean-Christophe Lagarde dénonce les « dérives ultra-libérales » de Bruxelles

Le député Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI et tète de liste pour les européennes, à Belfort le 6 mai 2019 (©f3fc)

Président et tête de liste de l’UDI pour les élections européennes du 26 mai, Jean-Christophe Lagarde était dans le Nord-Franche-Comté en début de semaine. L’occasion pour le leader du centre-droit de se positionner comme une alternative à Emmanuel Macron dans le camp des pro-européens. Une ligne de crête pas forcément aisée à suivre… Continuer la lecture