11 Oct

La Roche sur Yon : le rendez-vous de tous les cinémas

Le mois d’octobre est décidément un mois riche en festivals de cinéma, et en voici un très attendu …

image_programme_2017

Du 16 au 22 octobre, La Roche sur Yon s’immerge dans le monde du 7ème art, avec un festival de cinéma dont le maître mot est : éclectisme

Le programme de cette 8ème édition nous dévoile toutes nos envies de cinéma : du plus intimiste « Girls and Honey » de Pieter-Jan De Pue au plus populaire « Marguerite » de Xavier Giannoli, du plus nantais « La surface de réparation » de Christophe Régin au plus exotique « Bad lucky goat » du colombien Samir Oliveros, du film culte « Paris, Texas » de Wim Wenders à l’avant-première « Bad genius » de Nattawut Poonpiriya.

Un festival capable de réconcilier cinéphilie exigeante et grand public – Paolo Moretti (directeur de l’EPCCCY)

Placé sous le signe de la découverte, le festival de La Roche sur Yon va être l’occasion de découvrir en avant-première une sélection de films français et étrangers à travers une compétition internationale qui révèle l’actualité du cinéma contemporain. On y retrouvera le prochain film de Samuel Benchetrit « Chien » ou encore « Sollers point » de Matthew Porterfield, réalisateur déjà primé au festival. Pour les films plus inattendus, surprenants, sans contrainte de genre ou de durée, il y a la compétition « nouvelles vagues ».

Cette année, ce festival fait aussi la part belle aux rencontres, avec notamment un invité d’honneur : le réalisateur français Michel Gondry, cinéaste à l’inventivité débordante, sorte de touche-à-tout, à qui l’on doit « Eternal sunshine of the spotless mind », « La science des rêves » ou le réjouissant  » The Green Hornet ».

Rendez-vous dans les divers lieux de projection, au Grand R, au Cyel, au Fuzz’Yon, et au Concorde pour découvrir des films de tous les genres, de tous les styles, de toutes les audaces, de toutes les surprises …

►Tout sur le festival

06 Oct

Festival Ciné Alter’Natif – découverte du cinéma autochtone

affiche8ème édition pour ce festival entièrement dédié à l’art et au cinéma autochtones,il se déroule à Nantes (du 7 au 14 octobre) et à La Turballe (les 10 et 13 octobre) et cette année est placée sous le thème « Autochtones, Résistances… et Rock’n’Roll ». 

Ciné Alter’Natif se présente comme une fenêtre sur le monde des autochtones et sa créativité. Le but est donc de sensibiliser le public à la richesse de leurs oeuvres, d’offrir une tribune à cet autre cinéma et d’en découvrir l’extrême variété.

Porté par l’association « de la plume à l’écran », ce festival propose une programmation de longs-métrages documentaires en exclusivité française. On note le très attendu « RUMBLE, The Indians Who Rocked the World » de Catherine Bainbridge. Une oeuvre essentielle sur les musiciens amérindiens et leurs contributions inestimables à l’histoire de la musique. Projection à Nantes, mercredi 11 octobre au Concorde et à La Turballe, vendredi 13 octobre au Cinéma Atlantic.

Pour la partie rock’n’roll, un concert exceptionnel pour la soirée de clôture avec Alvin Youngblood Hart aura lieu au Dix à Nantes, le samedi 14 octobre. L’occasion d’entendre son blues du Sud des États-Unis, sa guitare aiguisée par le rock et sa voix fidèle à la terre folk. Un grand moment !

Egalement au programme : des projections de vidéo-clips, une remise des Prix du public et Prix Jeunesse, un buffet-bar solidaire, … et cette année encore, le Jardin des Plantes de Nantes devient pour l’occasion le quartier général du festival, invitant le public à pénétrer en terres autochtones de résistances… et de musiques !

►Toutes les infos sur le festival

Casting : donnez la réplique à Depardieu et doublez Camille Chamoux

Le profil recherché est celui d’un jeune homme de type caucasien ou d’origine française, âgé de 20 à 30 ans ayant, de préférence, les cheveux longs. Il vous faudra également savoir jouer de la basse (une courte vidéo est demandée).

Si vous correspondez à ce profil, merci d’envoyer votre candidature avec vos coordonnées (nom/adresse/tel), votre CV, vos photos (en pied et portrait) ainsi que votre lien bande démo sur le site figurants.com. Mentionnez Max

 

►Pour les besoins du long-métrage de Patrick Cassir, « Premières Vacances », la directrice de casting recherche la doublure image de Camille Chamoux.

camille

Il faut correspondre impérativement aux mensurations suivantes : 1.60m, taille haut 36, poitrine 85B, taille pantalon 36. Ne pas avoir le mal de mer et habiter la région nantaise.

Une journée de tournage le 25 octobre prochain dans les environs de Nantes. 

Merci d’envoyer photos récentes : portrait face, profil, dos, en pied et votre taille et mensurations/tailles de vêtements. Site figurants.comMentionnez Camille Chamoux

04 Oct

« De la page à l’image … » 12ème édition

Logo officiel OrMettre en image ce qu’un auteur a décrit avec des mots, voilà un sacré pari …

Pari relevé pour le festival du film du Croisic du 6 au 15 octobre, qui met en lumière l’histoire d’amour entre les oeuvres littéraires et le grand écran. Ainsi, David Foënkinos inspire Jean-Pierre Améris et Marguerite Duras y côtoie Xavier Beauvois.

L’originalité de ce festival est bien là : faire un lien entre les mots et l’image, et cette 12 ème édition promet de beaux moments d’émotion avec une sélection de grande qualité, comme « Nos années folles » d’André Téchiné (adapté du roman «La garçonne et l’assassin» de Fabrice Virgili), « Plonger » de Mélanie Laurent (inspiré du livre de Christophe Ono-dit-Biot), ou encore « La douleur » d’Emmanuel Finkiel (influencé par l’œuvre de Marguerite Duras).

IMG_5583

2017 est donc loin d’être une page blanche et ce festival s’écrit sous le signe de la découverte. Les amateurs de cinéma et des belles lettres auront l’occasion de se faire surprendre par de nombreux films en avant-première, d’échanger avec des invités prestigieux, d’assister à des lectures publiques … dans des lieux représentatifs du Croisic comme l’ancienne criée, l’océarium ou le cinéma Le Hublot.

« De la page à l’image » rend un hommage à Claude Chabrol, croisicais d’adoption et de cœur : les prix décernés sont désormais des « Chabrol » et cette année un Chabrol d’Honneur sera remis à l’acteur Philippe Torreton. Ce sera assurément un temps fort du festival avec des échanges, des anecdotes de l’artiste, suivie de la projection de « Capitaine Conan » de Bertrand Tavernier, adapté du livre de Roger Vercel.

Vivez le festival du Croisic en live sur la page Facebook de France 3 Pays de la Loire, vendredi 6 et samedi 7 octobre, avec 5 rendez-vous :

  • vendredi 19h30 : direct de la cérémonie d’ouverture avec les membres du jury et avant-première du film « Je vais mieux » de Jean-Pierre Améris, en présence du réalisateur.
  • vendredi 23h00 : sortie de la projection et réactions du public.
  • samedi 11h00 : coulisses de l’émission de France Bleu consacrée au festival.
  • samedi 14h45 : visite du cinéma Le Hublot en compagnie du directeur.
  • samedi 19h45 : projection du film « Le chemin » et rencontre avec la réalisatrice Jeanne Labrune et l’actrice Agathe Bonitzer.

Tout sur le festival

03 Oct

Abbaye de Fontevraud : haut lieu du cinéma d’animation

Sans titre (2)Peut-on rêver plus bel écrin que ce monument chargé d’Histoire pour créer et raconter des histoires …

L’abbaye de Fontevraud dans le Maine et Loire accueille en résidence d’écriture depuis maintenant 10 ans des auteurs et réalisateurs de film d’animation venus du monde entier.  Ainsi, plus de 150 cinéastes de 28 pays différents ont bénéficié de ce programme.

A l’occasion de cet anniversaire, du 6 au 8 octobre, le public pourra découvrir toute la richesse du cinéma d’animation avec plusieurs temps forts :

  • une lecture du scénario du premier projet accueilli en résidence à Fontevraud, par la comédienne Isabelle Carré : “La Traversée” de Florence Miailhe et Marie Desplechin, en partenariat avec le Festival Premiers Plans
  • un ciné-concert, pour petits et grands, reprenant des poèmes animés de la collection “En sortant de l’école”
  • des films d’animation d’anciens résidents abordant la “Réalité Virtuelle“,
  • une sélection de courts-métrages d’animation réalisés suite à une résidence à Fontevraud…

Tout le programme

26 Sep

Les seniors investissent le grand écran …

fin-2

Le cinéma Bonne Garde de Nantes organise du 2 au 7 octobre, dans le cadre de la semaine bleue, un festival entièrement consacré aux seniors : FestiV’Aînés

Riche d’une programmation de 11 films comme « 45 ans », « Elle s’en va », ou « Les souvenirs », FestiV’Aînés propose à l’issue des séances, des moments d’échanges sur des thèmes intergénérationnels en lien avec les films proposés : la famille, le vivre pour soi et pour les autres, l’amour et la sexualité, …

Une véritable invitation pour le grand public à prendre conscience de l’importance de nos aînés, de leurs rôles et places dans notre société actuelle. 

Tout le programme de FestiV’Aînés

Ce sera aussi l’occasion de découvrir le documentaire de Xavier Liebard « Les voix du large » sur l’aventure de radio Neptune FM de l’île d’Yeu, en présence du réalisateur.

 

20 Sep

« Petit paysan » : quand la fiction rencontre la réalité …

Pierre et Paul sont tous deux éleveurs de vaches laitières, l’un sur grand écran, l’autre à Mouchamps en Vendée.

Pierre, c’est le personnage du dernier long métrage d’Hubert Charuel « Petit paysan », confronté à une épidémie dans son cheptel, il ne peut se résoudre à perdre ses bêtes et fera tout pour les sauver …

Paul Vieille, a vécu l’épidémie de la vache folle en 2000, et lui aussi a dû faire un choix. Un choix douloureux, celui de sacrifier ses bêtes pour ne pas propager la maladie. Les journalistes Élodie Soulard et Damien Raveleau, ont recueilli ses impressions à la sortie de la projection du film :

« Petit paysan » est toujours à l’affiche dans vos cinémas de la région.

A noter, au Cinéma Yves Robert à Evron (Mayenne), samedi 14 octobre à 21h00 , une projection du film en présence du réalisateur Hubert Charuel (organisée par l’association Atmosphère 53).

Tous les événements du cinéma Yves Robert

15 Sep

Festival « Hotmilk Film Makers » de Cholet

affiche_HFM5

« Hotmilk Film Makers », c’est LE festival du court-métrage de Cholet, il se déroule pour la 5ème année au Cinémovida du 22 au 24 septembre.

Ce festival est original et intéressant à bien des égards : ce n’est pas une compétition, il n’y a ni jury, ni remise de statuette, ici l’important c’est la rencontre, les échanges entre professionnels (réalisateurs, comédiens, techniciens du cinéma), mais aussi avec les spectateurs.

Les réalisateurs de la région comme Vincent Malaisé ou Sébastien Vion, sont mis à l’honneur dans la sélection officielle, mais c’est aussi l’occasion de découvrir des oeuvres venues d’ailleurs comme « Qui ne dit mot » de Stéphane de Groodt ou « Timing » de Marie Gillain, présents dans la sélection coup de cœur.

Un vent de fraîcheur souffle sur ce festival! Les organisateurs mettent l’accent sur la jeunesse avec un zoom sur les artistes en devenir, dans une sélection junior, pour encourager les collégiens et lycéens à la création. Chaque soirée débutera par un film issu de cette sélection, et les jeunes auteurs pourront, comme leurs aînés, présenter leurs films et répondre aux questions du public.

Pour cette édition, Hotmilk Film Makers propose une sélection de 16 courts-métrages, 3 séances ciné-rencontres avec une vingtaine d’intervenants. Et pour clore le festival, les spectateurs pourront découvrir en avant-première et en présence de l’équipe du film, le documentaire « Everest green » : l’expédition pour nettoyer les pentes de l’Everest et promouvoir un alpinisme responsable.

 

Le Hotmilk Film Maker est organisé par l’association Adaptations qui depuis 2013, oeuvre avec ce festival à la promotion du court-métrage et des cinéastes de la région sur leur propre territoire.

“Donner à voir et valoriser les talents locaux, telle est la philosophie du festival. Nous souhaitons également faire découvrir au plus grand nombre le court-métrage et toutes les formes brèves, en tant qu’esthétiques cinématographiques à part entière” – Ronald Guérin, organisateur du festival

Tout sur le festival

 

 

 

04 Sep

Cinéma de Vertou : carte blanche à Patrice Leconte

patrice Leconte

Patrice Leconte, c’est à lui que l’on doit « Les Bronzés », « Ridicule » ou plus récemment « Une heure de tranquillité ». Réalisateur, scénariste, romancier, ce touche-à-tout, vient à la rencontre des cinéphiles de la région ce week-end.

Le cinéma Le Vaillant de Vertou a fait peau neuve, après quelques mois de travaux, et c’est Patrice Leconte qui vous accueille pour fêter cette réouverture. Le réalisateur vous propose pour sa carte blanche, une sélection de trois de ses films à (re)découvrir :

 

Samedi 9 septembre : 

  • 17h00, rencontre avec le réalisateur et projection de « DOGORA – OUVRONS LES YEUX », film musical de 2004 – avec la présence d’Etienne Perruchon, compositeur nantais de la musique du film
  • 20h30, présentation et projection de « TANDEM », comédie dramatique de 1987

Dimanche 10 septembre

  • 15h00, présentation et projection de « LA VEUVE DE SAINT- PIERRE », drame de 2000

Il présentera aussi son dernier roman LOUIS ET L’UBIQ  à la Médiathèque de Vertou, avec une séance de dédicace samedi à 16h00

Louis-et-l-Ubiq

Toute l’actualité du cinéma Le Vaillant

Comme de nombreux cinémas dans la région, Le Vaillant est un cinéma associatif géré par quelques 70 bénévoles et passionnés. Il propose une programmation éclectique, favorisant les films classés « art et essai », mais aussi la VO, les grands classiques, les documentaires.

Le Ciné Vaillant, une salle associative près de chez vous

01 Sep

Contre le blues de la rentrée : le cinéma

C’est la rentrée !

Il est temps de ranger maillots de bain, tongs et lunettes de soleil  … Mais pas de panique, les salles obscures vous attendent pour faire le plein d’émotions, de sensations, et de rires …

Et ça commence dès à présent avec la reprise au cinéma Bonne-Garde de Nantes, des désormais traditionnelles soirées du vendredi « un film, une mousse ». L’occasion de voir ou revoir des films grand-publics, familiaux, décalés voir kitsch et de se retrouver, à l’issue de la séance, dans le bar du cinéma pour partager un verre ensemble.

A vos agendas, voici la programmation à venir :

Flyer La vie est un long fleuve tranquille copie

  • Le 8 septembre, « La vie est un long fleuve tranquille » d’Étienne Chatiliez. Avec les Groseilles et les Le Quesnoy « on met la viande dans le torchon » et « le lundi c’est raviolis ».
  • Le 6 octobre, « The Big Lebowski » des frères Coen. Roi de la glandouille. « The Dude » dédie son quotidien à la fumette, aux cocktails et aux parties de bowling. Mais, un jour un très vilain malfrat se permet d’uriner sur son tapis persan, « qui harmonise sa pièce », et ça, le Dude il aime pas.
  • Le 3 novembre, « L’emmerdeur » d’Edouard Molinaro. Jacques Brel, le TOUT TOUT premier François Pignon .. avant une longue lignée d’emmerdeurs … 
  • Le 8 décembre, « Les Blues Brothers » de John Landis. Ça va swinger avec un casting de rêve : John Belushi , Dan Aykroyd, Carrie Fisher, Aretha Franklin, James Brown, Cab Calloway, John Lee Hooker, Ray Charles !!!

 

Toute l’actualité du cinéma Bonne Garde