31 Juil

« Solex dans les prés », un tournage 100% mayennais !

Solex-dans-les-pres_lightbox

Un road-movie en solex qui traverse Lassay-Les-Châteaux, Sainte-Suzanne ou Gorron, voilà un pari un peu fou pour un film totalement mayennais !

Après le succès il y a 4 ans de « Va y avoir du soui », 26 000 entrées dans 90 salles du Grand Ouest, l’équipe de Le Couvoir Production menée par Dominique et Isabelle Rocher tourne son nouveau projet. 

« Solex dans les prés », un ovni cinématographique

Des acteurs mayennais, des techniciens mayennais, un financement mayennais et la Mayenne pour décor… on l’aura compris « Solex dans les prés » est bien un film 100% mayennais !

C’est une fiction-documentaire dont le but est de découvrir la Mayenne et ses richesses mais pas n’importe comment… en prenant son temps, en allant au devant des gens…. et pour cela un seul moyen : le Solex !

Dominique Rocher, auteur et réalisateur du film a imaginé ce road-movie comme une comédie populaire aux dialogues ciselés, saupoudrée de magie, de poésie et de burlesque.

Un film qui hisse la naïveté au rang de vertu

©Dominique Rocher – Solex dans les prés

Un film participatif

Dominique nous raconte que l’idée lui est venue lors de la distribution de son premier film, et sa mise en place a pris forme quand des communes du département ont manifesté un véritable désir de partenariat pour ce projet basé sur la passion et la générosité.

Tous se sont mobilisés pour le plaisir de vivre une expérience unique et pour valoriser l’image de leur département. Ainsi, les entreprises de la région ont elles aussi adhéré à cette aventure, le financement a donc été exclusivement privé, sous forme de mécénat et participatif sous forme de crowdfunding.

Silence… on tourne

Après de longs mois de préparation, de casting et de répétitions, premier jour de tournage à Château-Gontier, puis direction Oisseau, Bouessay et La Roë.

©Dominique Rocher – Solex dans les prés

L’aventure mayennaise continue… Dominique raconte : « Nous sommes sur les routes du matin au soir avec tous les comédiens, toute l’équipe technique et tous les Solex, Motobécane et autre side-car. Une vraie caravane ! Chacun a vraiment envie que le film se fasse (…) l’équipe de production est vraiment contente car ça fait des mois qu’on travaille pour préparer tout ça, trouver les budgets et maintenant on est dans le truc (…) Je suis très content d’être avec cette équipe de gamins, ça me rajeunit ! « 


SynopsisKharis et Brindelune, 2 demi-sœurs ennemies, membres de la même agence de détectives privés parisienne, se lancent, à bord d’un antique side-car, dans un road-movie à travers la Mayenne. L’une vient d’être virée du RAID suite à une bavure, l’autre, gaffeuse invétérée, semble dotée de supers pouvoirs mal contrôlés. Au cours de cette picaresque odyssée frisant souvent le burlesque, Kharis et Brindelune vont croiser 2 amateurs de solex absorbés dans une improbable quête digne des chevaliers de la table Ronde ainsi qu’une extravagante jeune femme autour de laquelle plane une indicible menace…

 

Une belle aventure à suivre… Sortie en salle prévue fin 2020

23 Juil

Nantes : casting pour le film « Playlist » de Nine Antico avec Sara Forestier

De la bulle à l’écran….

La dessinatrice et auteure de bande-dessinée Nine Antico réalise son premier long métrage « Playlist » avec dans les rôles principaux Sara Forestier et Laetitia Dosch.

►De nombreux figurants :

La réalisatrice et l’Atelier de Production recherchent, pour une ou deux journées de tournage sur Nantes durant le mois d’août, une soixantaine de figurants :

Hommes et femmes :

  • entre 25 et 60 ans, stylés (restaurant)
  • entre 25 et 40 ans pour un karaoké
  • entre 16 et 30 ans (restaurant et salon de BD)

Hommes

  • entre 25 et 50 ans, d’origine indienne ou africaine (cuisine au restaurant)
  • entre 35 et 50 ans, d’origine asiatique (salon de BD)

Femmes 

  • entre 20 et 30 ans, châtain clair (service au restaurant)

Le jeu : client-e-s et employé-e-s de restaurant, acteurs du milieu de la bande-dessinée (éditeurs, dessinateurs, auteurs, journalistes…), foule d’un salon de BD, groupe d’ami-e-s au karaoké.

Lieu : Nantes

Tournage du 5 au 19 août :

  • Scènes du restaurant : du 05 au 8 août
  • Scènes du karaoké : le 9 août
  • Scènes du salon de la BD : du 12 au 19 août

Merci d’envoyer photos récentes, âge, ville de domicile et vos disponibilités toute la journée en semaine aux dates de tournage à playlistlefilm@gmail.com

►Synopsis :

Sophie, 26 ans, décroche un CDD dans une maison d’édition très pointue. Bien qu’elle n’ait pas fait d’école d’art, Sophie veut être artiste. Certes, elle rentre par la petite porte : elle n’est pas encore auteure, mais attachée de presse. Elle quitte donc son poste de serveuse, métier qu’exerce aussi son amie Julia, actrice en devenir.

Cependant, sa rupture avec Jean, de qui elle est enceinte, et les difficultés rencontrées au travail, l’entraînent dans un cercle vicieux de la “lose” et de déprime pré-trentenaire…

Ce tournage est accompagné par le Bureau d’Accueil des Tournages des Pays de la Loire.

Nine Antico, illustratrice, auteure de bande dessinée et réalisatrice

Elle a débuté en créant son Fanzine et en collaborant avec la presse.

En 2008, elle publie « Le Goût du Paradis » (Ego Comme X), qui retrace son adolescence dans les années 1990. En mars 2010 paraît « Coney Island Island Baby » (l’Association), une biographie croisée et librement inspirée de la pin-up Betty Page et l’actrice porno Linda Lovelace. Elle se fait remarquer par une trilogie portant sur le quotidien des jeunes filles, entamée dans « Girls don’t cry », poursuivie dans « Tonight » et achevée dans « America ».

Elle est déjà passé derrière la caméra pour la réalisation d’un court-métrage « Tonite » en 2013, tiré de sa bande dessinée  « Tonight ».

01 Juil

Aux heures d’été de Nantes : le cinéma se met au vert

Exit les salles obscures, le pop-corn et les sièges en velours rouge… Bonjour la nuit étoilée, le jambon-beurre et le plaid étendu sur l’herbe.

Pour cette 15ème édition, le festival nantais et gratuit Aux heures d’été s’offre le monde ! De l’Egypte, au Pakistan en passant par New-York découvrez des artistes, des spectacles mais aussi des films, avec des séances de cinéma en plein air.

Détendez-vous, prenez un pique-nique et direction les jardins de Nantes pour découvrir une programmation variée et tout public.

►mercredi 10 juillet : « La fiancée du désert » de Cecilia Atán et Valeria Pivato

Rendez-vous à l’embarcadère du Port-Boyer pour un road trip argentin rempli de tendresse et de douceur (VO sous-titrée)

►jeudi 11 juillet : « 20 000 lieues sous les mers » de Richard Fleischer

Revoir à la belle étoile sur la grande pelouse du jardin des plantes l’adaptation hollywoodienne du célèbre roman de Jules Verne, incontournable ! (VO sous-titrée)

►jeudi 18 juillet : « Paris la blanche » de Lidia Terki

Dans le parc de la Roche, un voyage qui nous emmène d’un petit village de Kabylie aux quartiers parisiens

►mercredi 17 juillet : « Parvana » de Nora Twomey

Du cinéma d’animation pour tous au parc de Bottière-Chénaie, avec ce conte merveilleux sur l’émancipation des femmes et l’imagination face à l’oppression.

►mercredi 24 juillet : « Une année polaire » de Samuel Collardey

Partir au Groenland avec les Inuits pour un docu-fiction instructif et émouvant. A découvrir dans le parc des Dervallières. (VO sous-titrée)

►mercredi 31 juillet : « Brooklyn yiddish » de Joshua Z. Weinstein

Découvrez New-York et le quartier juif de Brooklyn assis dans l’herbe de l’Hippodrome du petit port avec cette quête paternelle qui offre une immersion dans un monde à part. (VO sous-titrée)

►mercredi 7 août : « Menina » de Cristina Pinheiro

Luisa Palmeira a 10 ans, elle est française mais sa famille est portugaise. Faites sa connaissance au parc de la Boucardière.

►mercredi 14 août : « Crash test Aglaé » d’Eric Gravel

Pour finir ce tour du monde cinématographique, direction l’Inde avec ce périple de 3 ouvrières délocalisées qui tentent de rejoindre leur nouveau lieu de travail. A voir au parc de la Crapaudine.

Les pieds à Nantes mais la tête ailleurs, voilà le programme du festival Aux heures d’été… pour explorer la ville autrement.

Aux heures d’été c’est 6 semaines de cultures d’ici et d’ailleurs, avec des concerts, des spectacles jeune public, des lectures, … soit 35 spectacles avec la présence d’une centaine d’artistes du monde entier.

Un vrai rendez-vous humain !