17 Avr

Ski : hausse de la fréquentation pour Saint-Lary et Font-Romeu, recul pour Artouse

©Facebook Saint-Lary

La saison s’est achevée pour les trois domaines skiables gérés par le groupe Altiservice. Une saison 2017-2018 excellente pour les stations de Sant-Lary (65) et Font-Romeu (66) mais en recul pour Artouste (64).

En matière de neige, le massif des Pyrénées a été gâté cet hiver. A Saint-Lary la fréquentation a fait un bon de 16%, celle de Font-Romeu Pyrénées 2000 de 13,2%. Une neige dont n’a pas profité la station béarnaise d’Artouste où la neige a fait défaut en bas des pistes et en début de saison. Sa fréquentation a baissé de 4,4%.
Les skieurs sont donc venus nombreux profiter de cette manne de neige fraîche. Malgré une météo capricieuse et souvent mauvaise. Le nombre de jours de beau temps entre décembre et avril n’a été que de 12 jours.
Malgré les chutes de neige, les stations sont restées accessibles, mais souvent avec les équipements spéciaux.

A Saint-Lary, les skieurs sont venus chercher de nouvelles sensations. Quant à Font-Romeu, le domaine a ponctué sa saison de plusieurs événements sportifs. Par ailleurs, les médailles de Martin Fourcade, originaire des Pyrénées-Orientales n’ont fait qu’amplifier l’engouement pour la station.
Artouste en revanche a dû faire face à une situation compliquée tant en termes politique qu’économique et le mauvais temps a impacté les week-end, ce qui explique le recul enregistré.

19 Avr

Fréquentation à la hausse pour les 4 stations de ski gérées par Altiservice

Les pistes de Saint-Lary ©Facebook Saint-Lary

Les pistes de Saint-Lary
©Facebook Saint-Lary

La saison de ski est désormais achevée pour Saint-Lary, Font-Romeu Pyrénées 2000, Guzet et Artouste (quatre domaines gérées par Altiservice). Malgré un début de saison inquiétant faute du manque de neige, les 4 domaines ont su tirer leur épingle du jeu et affichent des courbes de fréquentation ascendantes.

Ce n’était pas gagné !  Avec un début de saison tardif, le créneau pour réaliser le chiffre d’affaires a été considérablement raccourci pour les stations de ski des Pyrénées. Heureusement, la neige est tombée en quantité pour les vacances d’hiver, juste à temps pour satisfaire les skieurs. C’est la réussite de toute une saison qui est en jeu. Sur une période de 4 semaines, Altiservice enregistre une hausse de fréquentation de 13.4% soit 1,1 million de journées skieurs pour chiffre d’affaires de 28 millions d’euros.

Bilan par station

  • Saint-Lary enregistre des résultats équivalents à ceux de la saison passée. A noter une belle progressions de 11,3% de fréquentation pour les seules vacances d’hiver
  • Font-Romeu Pyrénées 2000 enregistre un chiffre d’affaires record de 11,5 millions d’euros
  • Guzet : saison en hausse de 10% de fréquentation pour l’ariégeoise avec un chiffres d’affaires qui bondit de 16%
  • Artouste : 28,5% de chiffres d’affaires en plus. Expliqué notamment grâce à l’exploitation  de la nouvelle télécabine de la Sagette

03 Mai

Ski : les stations des Pyrénées affichent un bilan saisonnier satisfaisant

©Hautes-Pyrénées

©Hautes-Pyrénées

La saison de ski a mal commencé : manque de neige, météo exécrable mais s’est bien terminée pour les stations des Pyrénées. 2 millions de journée de ski ont été vendues cette saison pour les 5 domaines du réseau N’PY et 1,1 million pour les 4 domaines gérés par Altiservice soit un chiffre équivalent à celui de l’an passé.

Si le démarrage a été compliqué en raison d’une météo chaotique et nettement déficitaire en neige en début de saison, la fréquentation pendant les vacances de février a été supérieure de 3% aux prévisions ce qui a permis avec la fin de saison de retrouver un nombre de forfaits vendus stable comparés à la saison précédente.

N’Py, ces sont  5 domaines dans les Hautes-Pyrénées : Cauterets, Peyragudes, Luz-Ardiden, Piau Engaly, le Grand Tourmalet et le Pic du Midi pour l’espace freeride et 2 domaines dans les Pyrénées-Atlantiques : Gourette et La Pierre Saint-Martin.
Altiservice gère 4 stations Saint-Lary dans les Hautes-Pyrénées, Font Romeu Pyrénées 2000 dans les Pyrénées Orientales, Guzet dans l’Ariège et Artouste dans les Pyrénées Atlantiques.

Le changement de calendrier scolaire pour les vacances de printemps a aussi joué en faveur des stations. Au mois d’Avril les skieurs ont en plus bénéficié de conditions idéales avec neige et soleil. Cette année, Ils ont été deux fois plus nombreux au printemps.

Après une courte pause, les yeux sont maintenant tournés vers les activités touristiques d’été avec notamment l’ouverture du téléphérique du Pont d’Espagne aux portes du Parc National des Pyrénées, la prochaine ouverture du train de la Rhune.