22 Oct

Barbara Romagnan et trois anciens ministres ne votent pas les recettes du budget 2015

Barbara Romagnan (DR)

BarbaraRomagnan (DR) 

La députée du Doubs Barbara Romagnan s’est abstenue sur le volet recettes du projet de loi de finances 2015. Pas une surprise pour l’élue PS de Besançon, qui ne cache pas ses désaccords avec la politique gouvernementale. En revanche, la « fronde » des députés PS gagne de nouveaux parlementaires, et non des moindres. Trois anciens ministres des gouvernements Ayrault et/ou Valls se sont aussi abstenus: Delphine Batho, Benoît Hamon et Aurélie Filippetti. A gauche, le Haut-Saônois Jean-Michel Villaumé et le Bisontin Eric Alauzet (EELV) ont voté pour. Les huit députés francs-comtois UMP et UDI ont voté contre.

Continuer la lecture

11 Oct

« Madame le Président »: quatre députés UMP de Franche-Comté soutiennent Julien Aubert

La passe d'armes entre Sandrine Mazetier et Damien Abad (DR)

La passe d’armes entre Sandrine Mazetier et Julien Aubert (DR)

A l’initiative de l’ancien Premier ministre François Fillon et de l’ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy Henri Guaino, près de 140 députés UMP ont publié ce vendredi dans Le Figaro une tribune de soutien à Julien Aubert. Le député du Vaucluse avait, lors du débat sur le projet de loi sur la transition énergétique, appelé à plusieurs reprises Sandrine Mazetier (PS) « Madame le Président ». La présidente de séance n’a pas apprécié et, après plusieurs remontrances, a officiellement rappelé à l’ordre Julien Aubert. Ce dernier sera sanctionné financièrement, et perdra un quart de son indemnité d’élu pendant un mois, soit 1378 euros. Un « intolérable abus de pouvoir » selon les signataires de la tribune du Figaro, qui demandent à Claude Bartolone, le président de l’Assemblée, de « désavouer » Sandrine Mazetier.

Continuer la lecture

16 Sep

Seuls deux députés de Franche-Comté votent la confiance au gouvernement Valls

Le Premier ministre Manuel Valls devant les députés cet après-midi (DR)

Le Premier ministre Manuel Valls devant les députés cet après-midi (DR)

Des douze députés de Franche-Comté, seuls les socialistes Pierre Moscovici et Jean-Michel Villaumé ont voté la confiance au gouvernement de Manuel Valls cet après-midi. La socialiste « frondeuse » Barbara Romagnan et l’écologiste Eric Alauzet se sont abstenus. Les huit députés de droite ont voté contre.

Continuer la lecture

04 Août

Et les meilleurs députés de Franche-Comté sont…

Marie-Christine Dalloz, Eric Alauzet, Jean-Marie Sermier et Annie Genevard sont les députés de Franche-Comté les plus assidus à l'Assemblée

Marie-Christine Dalloz, Eric Alauzet, Jean-Marie Sermier et Annie Genevard sont les députés de Franche-Comté les plus assidus à l’Assemblée

Les députés sont en vacances depuis une dizaine de jours. L’Assemblée nationale reprendra ses travaux le 9 septembre. Une année, la deuxième du mandat, vient donc de s’écouler pour nos 12 députés de Franche-Comté. L’occasion de faire le bilan de nos élus, grâce au site nosdeputes.fr. Qui est le plus assidu? Qui travaille le plus en commission? Qui fait l’école buissonnière plus souvent qu’à son tour? Voici le bulletin de notes de nos députés.

Continuer la lecture

11 Juil

La « frondeuse » Barbara Romagnan élue de justesse rapporteur d’une commission d’enquête

Barbara Romagnan (DR)

Barbara Romagnan (DR)

C’est une petite victoire des députés « frondeurs » du Parti socialiste, mais une victoire quand même. La députée du Doubs Barbara Romagnan a été finalement élue, ce mardi, rapporteur de la commission d’enquête parlementaire sur le temps de travail. Elle a battu, par sept voix contre six, une autre députée socialiste, Sylviane Bulteau. Ce vote avait été reporté la semaine dernière à la demande de Bruno Le Roux, le patron du groupe PS à l’Assemblée. Une initiative qui s’apparentait à une sanction contre la députée de Besançon, qui s’affranchit régulièrement des consignes de vote du groupe majoritaire.

Continuer la lecture

10 Juil

Présidence de l’UMP: Bruno Le Maire fait campagne en Franche-Comté

Bruno Le Maire sur la Chaîne parlementaire ce matin (DR)

Bruno Le Maire sur la Chaîne parlementaire mercredi (DR)

Il veut « tourner la page avec de vieilles pratiques politiques passées » et mettre « un homme neuf » à la tête de l’UMP. L’ancien ministre Bruno Le Maire, 45 ans, entend incarner le renouveau dans la course à la présidence de l’UMP. Il tentera de convaincre les militants de Franche-Comté ce jeudi et ce vendredi au cours d’un déplacement qui l’emmènera de Poligny, dans le Jura, à Vesoul, en Haute-Saône, en passant par le Pays de Montbéliard dans le Doubs. Le député de l’Eure dispose d’un soutien de poids dans la région, en la personne d’Alain Chrétien, le député-maire de Vesoul, qui a pris parti pour lui dès sa déclaration de candidature.

Continuer la lecture

04 Juil

Association des maires de France: Jacques Pélissard a demandé à François Baroin de lui succéder

François Baroin et Jacques Pélissard (©f3)

François Baroin et Jacques Pélissard (©f3)

François Baroin devrait être candidat à la présidence de l’Association des maires de France (AMF) en novembre et donc ne pas se présenter à celle de l’UMP, a annoncé ce vendredi à l’AFP Jacques Pélissard (UMP), président sortant. Le député-maire de Lons-le-Saunier (Jura) avait annoncé lors de sa réélection en 2011 que ce serait son dernier mandat. « J’ai 68 ans et il me parait normal qu’un élu responsable assure le renouveau générationnel. J’ai demandé à François Baroin d’être candidat à ma succession (…) Je lui ai dit aussi que la présidence de l’AMF n’était pas compatible avec une candidature à la présidence de l’UMP et il a parfaitement compris le message. Il est d’accord pour être candidat à l’AMF et pas candidat à l’UMP », a-t-il déclaré.

Continuer la lecture

03 Juil

Association des maires de France: le président Jacques Pélissard va passer la main

Jacques Pélissard est âgé de 68 ans (©f3fc)

Jacques Pélissard est âgé de 68 ans (©f3fc)

C’est sur son compte Facebook que le député-maire UMP de Lons-le-Saunier, Jacques Pélissard, a annoncé qu’il ne se représenterait pas à la présidence de l’Association des maires de France. L’élu jurassien était à la tête de l’influente AMF depuis 10 ans. « La mission de président de l’AMF m’a passionné. Je lui ai consacré le temps et l’énergie que requièrent nos aspirations partagées pour une société du vivre ensemble où les communes sont le socle vivant de notre démocratie et de notre cohésion nationale », écrit Jacques Pélissard, qui dresse le portrait-robot de son successeur: « L’unité de l’AMF doit être incarnée par l’autorité d’un président de conviction, aux compétences reconnues, à la tête d’une équipe rassemblée faisant vivre le pluralisme politique, géographique et démographique – richesse de l’AMF – au service de tous les maires de France. »

30 Avr

Plan d’économies de Manuel Valls: la PS Barbara Romagnan et l’UDI Michel Zumkeller s’abstiennent

Qu'ont en commun la socialiste Barbara Romagnan et le centriste Michel Zumkeller ? Leur abstention sur le pacte (DR)

Qu’ont en commun la socialiste Barbara Romagnan et le centriste Michel Zumkeller ? Leur abstention sur le programme de stabilité (DR)

L’Assemblée nationale a adopté hier soir le programme de stabilité budgétaire 2014-2017, qui prévoit notamment 50 milliards d’économies, par 265 voix pour, 232 contre et 67 abstentions. La députée du Doubs Barbara Romagnan fait partie des 41 députés PS qui se sont abstenus. C’est aussi le cas de Michel Zumkeller, qui a suivi la position majoritaire du groupe UDI. Les socialistes Jean-Michel Villaumé et Frédéric Barbier ont eux soutenu le plan Valls, tout comme l’écologiste Eric Alauzet, qui lui, va à contre-courant de la majorité du groupe EELV. Les sept députés UMP de la région ont voté contre.

Continuer la lecture

08 Avr

Qui a voté la confiance à Manuel Valls ?

Les députés de gauche debout lors de l'arrivée du Premier ministre

Les députés de gauche debout lors de l’arrivée du Premier ministre (DR)

Des douze députés de Franche-Comté, trois seulement ont voté la confiance au gouvernement, suite au discours de politique générale prononcé par le Premier ministre Manuel Valls cet après-midi à l’Assemblée nationale.

Il s’agit, sans surprise ou presque, des socialistes Frédéric Barbier et Jean-Michel Villaumé, ainsi que l’écologiste Eric Alauzet. La socialiste Barbara Romagnan s’est abstenue. La droite a dit non.

Continuer la lecture