11 Oct

Vers une union de la gauche plurielle derrière l’écologiste Anne Vignot aux municipales à Besançon

Anne Vignot le 17 mars 2019 sur le plateau de Dimanche en politique (©f3fc)

Comme aux dernières élections municipales de 2014, la gauche partira unie à Besançon en 2020. Le candidat du Parti socialiste Nicolas Bodin a indiqué qu’il se retirait de la course à la mairie pour rejoindre l’union EELV-PCF-Génération(s). Un ralliement qui renforce la tête de liste Anne Vignot, d’Europe Ecologie-Les Verts. Besançon sera d’ailleurs l’une des seules grandes villes de France avec un tel rassemblement dès le premier tour. Continuer la lecture

03 Juil

Anne Vignot et « l’Equipe » lancent un appel au rassemblement des écologistes et de la gauche pour les municipales à Besançon

Le communiste Thibaut Bize, Joseph Gosset, d’A gauche citoyens et Anne Vignot, d’Europe Ecologie-Les Verts, le 3 juillet 2019 à Besançon (©f3fc)

« Les gens veulent que la gauche gagne. Pour cela, il faut qu’elle se rassemble ». Voilà en quelques mots l’esprit de l’appel lancé par Europe Ecologie-Les Verts, le Parti communiste et l’association A gauche citoyens ce mercredi à Besançon. 300 signataires ont déjà paraphé un texte prônant l’union « pour un territoire bisontin plus écologique, plus social, plus humain ». Avec une tête de liste « légitime »: l’adjointe au maire Anne Vignot (EELV). Continuer la lecture

22 Mai

Européennes: avec Ian Brossat, le PCF s’offre une seconde jeunesse

Plusieurs militants du PCF bisontin autour de la candidate Barbara Filhol à Besançon le 21 mai 2019 (©f3fc)

En difficulté depuis l’OPA réalisée sur le PCF en 2012 par Jean-Luc Mélenchon, les communistes paraissent ragaillardis dans cette campagne européenne. Porté par sa jeune tête de liste Ian Brossat, le PCF retrouve des couleurs, à défaut de ses électeurs. Dans les sondages, le PCF n’a jamais dépassé la barre des 5%, le seuil pour avoir des députés européens. Continuer la lecture

26 Fév

Eric Alauzet déjà en marche vers les municipales à Besançon: « une stratégie, pas juste de la com »

Eric Alauzet le 25 février 2019 à Besançon (©f3fc)

Il est le premier candidat d’envergure officiellement déclaré pour les élections municipales à Besançon. Le député La République en Marche Eric Alauzet mène campagne depuis le début du mois de décembre, avec la publication régulière de listes de soutiens. A plus d’un an des municipales de mars 2020, ne s’est-il pas mis en marche trop tôt ? Nous l’avons rencontré pour évoquer cette stratégie de campagne. Continuer la lecture

31 Jan

Le socialiste Nicolas Bodin (lui aussi) candidat à la mairie de Besançon

Nicolas Bodin le 31 janvier 2019 (©f3fc)

Et de trois. Après le marcheur Eric Alauzet et l’écologiste Anne Vignot, le socialiste Nicolas Bodin est le 3e membre de l’actuelle majorité municipale à se porter candidat à la mairie de Besançon. L’actuel adjoint à l’urbanisme se présente comme « l’alternative à la droite macroniste et à la droite républicaine » et propose de prendre la tête d’une liste d’union « pour que la ville demeure à gauche ». Continuer la lecture

30 Jan

Conseil municipal de Besançon: 13 élus de gauche claquent la porte du groupe majoritaire

Anne Vignot (EELV) et Christophe Lime (PCF) le 30 janvier (©f3fc)

Ils prennent un peu plus leurs distances avec le maire Jean-Louis Fousseret. Treize élus de gauche (cinq écologistes, cinq communistes, deux socialistes et un élu société civile) annoncent ce mercredi qu’ils quittent le groupe majoritaire au conseil municipal de Besançon. « On a un maire qui ne défend pas notre territoire » justifie Anne Vignot (EELV), l’un des chefs de file de cet inter-groupe qui pointe « ceux qui ont rompu le contrat de 2014 en quittant leur formation politique ». Dans leur viseur, le maire Jean-Louis Fousseret (ex-PS) et le député Eric Alauzet (ex-EELV), tous deux partis à La République en marche. Continuer la lecture

08 Oct

Au PCF, « on ne voit pas particulièrement la France Insoumise. »

Les militants communistes devant la permanence

Le Parti Communiste Français a donné une conférence de presse cet après-midi à Besançon. Histoire de commenter les résultats nationaux, la direction nationale a été désavouée lors d’un vote, et c’est exceptionnel, et de pas parler des élections municipales à Besançon…

Continuer la lecture

08 Sep

Barbara Romagnan n’exclut plus d’être candidate à la mairie de Besançon

Barbara Romagnan le 7 septembre 2018 à Besançon (©f3fc)

Jusqu’à présent, elle ne montrait pas d’appétence particulière pour les affaires municipales. Ce n’est plus le cas. L’ex-socialiste Barbara Romagnan, désormais chez Génération(s) de Benoît Hamon, milite pour une large union à gauche aux municipales bisontines en 2020.  Continuer la lecture

03 Juin

En marche et toujours socialiste, Frédéric Barbier, l’exception qui confirme la règle

Frédéric Barbier en novembre 2016 (©f3fc)

Frédéric Barbier en novembre 2016 (©f3fc)

Député sortant socialiste de la 4e circonscription du Doubs, Frédéric Barbier a sollicité l’investiture de la République en Marche, qu’il a obtenue. Pourtant, la direction du Parti socialiste a décidé de lui maintenir son investiture. C’est ce que stipule un courrier dont nous avons pris connaissance (à consulter ci-dessous). Christophe Borgel, secrétaire national du PS en charge des élections, y explique que « la mobilisation contre le FN doit être sans faille dans la 4e circonscription du Doubs ». Continuer la lecture

25 Mai

À Besançon, le communiste Christophe Lime soutient la socialiste Barbara Romagnan plutôt que la France insoumise

Christophe Lime lors du débat (©f3fc)

Christophe Lime lors du débat (©f3fc)

Le divorce entre le Parti communiste et la France insoumise est bel et bien consommé. A Besançon comme dans beaucoup de villes de France, les soutiens de Jean-Luc Mélenchon partent divisés aux législatives. Sur la 2e circonscription du Doubs, le communiste Christophe Lime, adjoint au maire de Besançon, aura face à lui une candidate France insoumise, Claire Arnoux. Du coup, sur notre plateau dimanche, il a annoncé qu’il soutenait la socialiste frondeuse Barbara Romagnan sur l’autre circonscription bisontine, plutôt que la représentante de FI, Habiba DelacourContinuer la lecture