24 Sep

Le Jura choisit deux femmes de droite pour siéger au Sénat

Marie-Christine Chauvin et Sylvie Vermeillet (©f3fc)

Marie-Christine Chauvin et Sylvie Vermeillet (©f3fc)

La couleur politique ne change pas, le Jura reste à droite. Mais le scrutin sénatorial de ce dimanche marque bien un changement d’ampleur: les deux sortants, Gérard Bailly et Gilbert Barbier, âgés de 77 ans et élus à la chambre haute depuis 2001, seront remplacés par deux femmes: Sylvie Vermeillet et Marie-Christine Chauvin, qui se présentaient respectivement sous les étiquettes UDI et divers divers droite, ont été élues après deux tours de scrutin par les 1001 grands électeurs du Jura (maires, parlementaires, élus départementaux et régionaux). Continuer la lecture

11 Sep

Qui sont les 10 candidats aux sénatoriales dans le Jura ?

Les deux sortants ne se représentant pas, le Jura enverra deux nouveaux sénateurs au Palais du Luxembourg (©PHOTOPQR/VOIX DU NORD/JOHAN BEN AZZOUZ)

Les deux sortants ne se représentant pas, le Jura enverra deux nouveaux sénateurs au Palais du Luxembourg
(©PHOTOPQR/VOIX DU NORD/JOHAN BEN AZZOUZ)

Les grands électeurs du Jura choisiront les successeurs de Gilbert Barbier et Gérard Bailly le 24 septembre prochain. Dix postulants ont déposé leur candidature, mais pas Clément Pernot, le président du conseil départemental, qui avait pourtant décroché la très convoitée investiture du parti Les Républicains. Ce qui n’empêche pas un embouteillage de candidatures à droite. Continuer la lecture

12 Juin

Dans le Jura, un candidat de la France Insoumise préfère La République en Marche au député sortant Les Républicains

Entre Paul-Henri Bard (LREM-MoDem) et Jean-Marie Sermier (LR), Jean-Bernard Marcuzzi (LFI) a choisi (©f3fc)

Entre Paul-Henri Bard (LREM-MoDem) et Jean-Marie Sermier (LR), Jean-Bernard Marcuzzi (LFI) a choisi (©f3fc)

Il a réalisé le meilleur score des quatre départements de Franche-Comté pour La France Insoumise. Dans la 3e circonscription du Jura (Dole-Arbois-Salins), Jean-Bernard Marcuzzi a décroché la 4e place avec 15,4% des suffrages. Un score charnière pour ce candidat mélenchoniste, qui dès lundi a fait un choix clair pour le second tour. Dans un communiqué, ce cadre au ministère de l’Environnement « appelle à battre M. Sermier le 18 juin »Continuer la lecture

04 Juin

Voir ou revoir le débat des candidats de la 3e circonscription du Jura

2017_06_04_1_DEBAT_DIMANCHE-00_04_15_22

France 3 Franche-Comté vous proposait ce dimanche un débat entre les principaux candidats de la 3e circonscription du Jura. Nos 5 invités : Jean-Marie Sermier (Les Républicains), Stéphane Montrelay (Front national), Paul-Henri Bard (MoDem-La République en Marche), Jean-Bernard Marcuzzi (La France Insoumise), Laurence Bernier (PCF). Continuer la lecture

30 Jan

Indemnités des élus : le « prix » ou le « coût » de la démocratie ?

45 minutes de débat sur les indemnités de nos élus locaux (©f3fc)

45 minutes de débat sur les indemnités de nos élus locaux (©f3fc)

Suite à la polémique déclenchée par l’augmentation de 20% des indemnités des élus du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, France 3 Franche-Comté a organisé ce samedi un débat au titre volontairement provocateur: Nos élus sont-ils trop payés ? Trois élus régionaux, également maires, ont participé à cette émission, de même qu’un représentant du mouvement Nous Citoyens. La Voix est libre est à revoir ici: Continuer la lecture

17 Mar

Le FN et les syndicats : une si longue histoire…

Frédéric Montrelay, FN,maire de Rans

Stéphane Montrelay, FN,maire de Rans

Stéphane Montrelay, maire Sans Etiquette de Rans dans le Jura est candidat pour le Front National. Il était responsable CFDT chez Solvay à Tavaux. Son syndicat l’a exclu car il a dit qu’il était CFDT sur ses tracts. Le Front National et les syndicats : la grande histoire qui revient régulièrement au moment des élections. En général, les syndicats excluent leurs adhérents quand ils se présentent sous la bannière FN. Marine Le Pen en profite pour dénoncer leur « ostracisme ». Et les syndiqués votent bien pour qui ils veulent… Aux européennes de mai dernier, les sympathisants des syndicats ont voté pour le FN de 17 à 33 %…

  Continuer la lecture

23 Fév

Candidat pour le FN aux départementales, un maire du Jura est radié de la CFDT

fncfdtLe maire d’un petit village du Jura a été radié de la CFDT chimie-énergie, la semaine passée, en raison de sa candidature aux élections départementales de mars sous l’étiquette Front national, a révélé vendredi le quotidien Le Progrès. Stéphane Montrelay, maire sans étiquette de Rans – un village de 500 habitants situé entre Dole et Besançon – a été radié mardi dernier à l’issue d’un conseil syndical extraordinaire, a indiqué la CFDT à l’AFP, estimant que « le Front national est en opposition avec (ses) valeurs ». Continuer la lecture