28 Oct

JP Chevènement : l’islam, la République et lui …

Jean-Pierre ChevènementInterviewer Jean-Pierre Chevènement est toujours… comment dire ? Stimulant intellectuellement. C’est un combat, aussi, car il faut avoir l’argumentaire étoffé. Sinon, ce fils d’instituteur aurait vite fait de vous renvoyer à vos chères études… Je le connais cinglant voire autoritaire. Ne plus exercer de responsabilités politiques l’a détendu. L’émission enregistrée cet après-midi a été intéressante à vivre. A 77 ans, Jean-Pierre Chevènement n’a rien perdu de sa vivacité intellectuelle. Je maintiens juste une chose qu’il n’admet pas dans cet entretien : oui, il a bien dit sur Public Sénat il y a 6 mois qu’il ne connaissait pas Bastien Faudot, le candidat du MRC à la présiodentielle. Aujourd’hui, il s’est souvenu de lui.

Continuer la lecture

06 Avr

Qui a voté la réforme des parrainages et du temps de parole pour la présidentielle ?

AssembleeA 13 mois de la présidentielle, les députés ont adopté définitivement mardi après-midi une réforme des règles de l’élection suprême, principalement du système des parrainages et du temps de parole des candidats, vivement contestée par les « petits » partis. Cette proposition de loi « organique » (dédiée à l’organisation des pouvoirs publics) a été votée par 299 députés, soit plus que la majorité requise de 287 voix. Si 266 députés PS ont voté pour, elle n’a pu être adoptée que grâce à l’appui de 22 députés LR, alors que la ligne de leur groupe était l’abstention. Découvrez la position des 12 députés de Franche-Comté: Continuer la lecture

27 Jan

Bastien Faudot, candidat du MRC à la présidentielle 2017: « Il manque à gauche une voix qui porte la question nationale »

Bastien Faudot (©f3fc)

Bastien Faudot (©f3fc)

Il sera officiellement désigné ce mercredi soir. A 37 ans, Bastien Faudot, conseiller municipal de Belfort et conseiller départemental du Territoire, va représenter le Mouvement Républicain et Citoyen (MRC) à l’élection présidentielle de 2017. Il n’y a pas beaucoup de suspense, il est le seul candidat à la candidature. Il nous a expliqué le sens de cette démarche. Interview. Continuer la lecture

18 Sep

Régionales: à la gauche du PS, le rêve d’un « Grenoble amélioré »

Alors que les régionales approchent à grand pas, les partis à la gauche du PS s’organisent. Ce jeudi, des représentants régionaux de plusieurs partis se sont réunis à Besançon. Autour de la table, des membres du Parti communiste, du Parti de Gauche, d’Ensemble, trois composantes du Front de Gauche, mais aussi du MRC (le Mouvement républicain et citoyen fondé par Chevènement) et de Nouvelle Donne, le parti de Larrouturou. Le but: proposer un projet et une liste commune ouverte aux citoyens en Bourgogne Franche-Comté. Au moins une élue socialiste sortante est même prête à rejoindre le mouvement. Et certains espèrent aussi convaincre Europe Ecologie-les Verts, où on reconnaît en haut-lieu que « des discussions sont en cours ». Continuer la lecture

10 Mar

Territoire de Belfort : les enjeux canton par canton

Carte des cantons du Territoire de Belfort (Pascal Sulocha)

Carte des cantons du Territoire de Belfort (Pascal Sulocha)

Yves Ackermann, PS, est président de ce département depuis 2004, date à laquelle le MDC de Jean-Pierre Chevènement a perdu sa majorité (Rapport de forces actuel : 10 sièges à gauche, 5 à droite). Pour ces élections départementales, le PS et le MRC ont signé un accord après 20 années de luttes fratricides. La droite qui est dominante sur ce département espère bien le récupérer. Elle l’avait perdu en 1976.

Continuer la lecture

12 Fév

Dans le Territoire de Belfort, le Parti socialiste s’allie aux chevènementistes et aux Verts

Yves Ackermann est le président PS sortant du conseil général (©f3fc)

Yves Ackermann est le président PS sortant du conseil général (©f3fc)

La gauche sera rassemblée pour les départementales dans le Territoire de Belfort. Le Parti socialiste, qui détient la présidence du conseil général depuis 2004 avec Yves Ackermann, présentera des candidatures communes avec le Mouvement Républicain et Citoyen de Jean-Pierre Chevènement et Europe Ecologie-Les Verts. Dans un département où la droite a conquis plusieurs villes aux municipales (Belfort, Bavilliers, Offemont) et où le Front national réalise régulièrement de bons scores, les trois partis espèrent que cette union leur permettra d’ « être présent au second tour dans tous les cantons et de travailler ensemble dans la future majorité départementale riche de sa diversité ». Continuer la lecture

26 Jan

Grèce: le séisme politique Syriza secoue aussi la Franche-Comté

syrizaPas de doute, la victoire du parti Syriza lors des législatives grecques ce dimanche est un événement politique européen. L’arrivée de cette gauche dite radicale, qui a fait campagne contre les mesures d’austérité imposées notamment par l’Union européenne, a été largement commentée par les élus de Franche-Comté. Tour d’horizon de ces réactions, du Front de Gauche au Front national en passant par les Verts, le PS et l’UMP. Continuer la lecture

28 Mar

Revoir le débat entre les candidats à la mairie de Belfort

debatbelfortCe jeudi soir, France 3 Franche-Comté accueillait sur son plateau les quatre candidats présents pour le 2e tour des élections municipales à Belfort, la 2e ville de la région: Etienne Butzbach, maire PS sortant, Damien Meslot, député UMP, Marc Archambault (Front national) et Bastien Faudot (Mouvement Républicain et citoyen). Un débat d’une demi-heure à revoir en intégralité ici.

Continuer la lecture

27 Mar

Besançon – Belfort : deux débats très tendus sur France 3 Franche-Comté

débatentre2tours

C’est peu de dire que ça a chauffé. Aussi bien entre les quatre candidats de Belfort qu’entre les trois prétendants à la mairie de Besançon, le débat a été virulent cet après-midi. Avant le second tour dimanche, France 3 Franche-Comté a réuni les candidats encore en lice dans les deux plus grandes villes de notre région.

A Belfort, le maire PS sortant Etienne Butzbach, le député UMP Damien Meslot, Marc Archambault du Front national et Bastien Faudot du MRC, le mouvement chevènementiste.

A Besançon, le maire PS sortant Jean-Louis Fousseret, l’UMP Jacques Grosperrin et le FN Philippe Mougin.

Découvrez un extrait de chacun de ces débats, diffusés ce soir à 23h.

Continuer la lecture

15 Mar

Revoir le débat entre les candidats à la mairie de Belfort

Les six candidats sur le plateau de La Voix est libre (©f3fc)

Les six candidats sur le plateau de La Voix est libre (©f3fc)

Ce samedi, six candidats aux municipales à Belfort étaient réunis sur le plateau de La Voix est libre. Pendant une heure et quart, Etienne Butzbach (PS), Damien Meslot (UMP), Christophe Grudler (MoDem), Marc Archambault (FN), Bastien Faudot (Mouvement Républicain et citoyen) et Bertrand Chevalier (Front de Gauche) ont débattu de leurs projets pour la ville. A revoir ici.

Continuer la lecture