23 Juin

A Besançon, le maire et le député pro-Macron mis en minorité par la majorité de gauche

Jean-Louis Fousseret et Eric Alauzet au conseil municipal de Besançon le 22 juin 2017 (DR)

Jean-Louis Fousseret et Eric Alauzet au conseil municipal de Besançon le 22 juin 2017 (DR)

Ils se sont comptés. Combien, dans la majorité municipale bisontine de « gauche plurielle » (PS, PCF, EELV), allaient accepter de voter une motion dénonçant la baisse des dotations de l’Etat aux collectivités, et donc le gouvernement? Présentée par les groupes PCF, PS et EELV, au conseil municipal de ce jeudi, la motion a été adoptée par 24 voix. Dans la majorité, 13 élus se sont abstenus, parmi lesquels le maire Jean-Louis Fousseret, démissionnaire du PS en début de semaine, et le député écologiste Eric Alauzet, qui siègera à l’Assemblée au sein du groupe En Marche. Continuer la lecture

06 Juin

Plus Macron que moi tu meurs !

A Belfort comme à Besançon, des candidats non investis par En Marche se déclarent pro-Macron (DR)

A Belfort comme à Besançon, des candidats non investis par En Marche se déclarent pro-Macron (DR)

Alors que la vague Macron pourrait tout emporter sur son passage lors des prochaines législatives, beaucoup de candidats à la députation tentent de surfer sur la popularité du président de la République. Et tant pis s’ils n’ont pas l’investiture de La République en Marche. Du coup, entre les candidats officiels et les autres, ça vire parfois au pugilat. Exemple à Besançon et à Belfort. Continuer la lecture

11 Mai

Qui sont les 7 candidats d’Emmanuel Macron déjà investis en Franche-Comté ?

Emmanuel Macron à son arrivée à Micropolis à Besançon, 11 avril 2017

Emmanuel Macron à son arrivée à Micropolis à Besançon, 11 avril 2017

Le suspense est (presque) terminé. On connaît 7 des 12 candidats investis par La République en Marche, le mouvement du Président de la République. Voici la liste de ceux qui se présenteront au nom d’Emmanuel Macron aux législatives dont le premier tour est fixé dans un mois exactement, dans le Doubs, le Jura, le Territoire de Belfort et en Haute-Saône. Continuer la lecture

10 Mai

Investiture En Marche ! : pour Jean-Louis Fousseret, il y a « un problème de cohérence et d’honnêteté » avec le MoDem Laurent Croizier

Jean-Louis Fousseret sur le plateau de France 3 Franche-Comté le 9 mlai 2017 (©f3fc)

Jean-Louis Fousseret sur le plateau de France 3 Franche-Comté le 9 mai 2017 (©f3fc)

Il n’y aura pas de recomposition politique au conseil municipal de Besançon. Son maire, le socialiste Jean-Louis Fousseret, un des premiers élus locaux de France à s’être mis en marche derrière Emmanuel Macron, refuse d’adouber le MoDem Laurent Croizier aux législatives. « Il y a un problème de cohérence et d’honnêteté dans son attitude politique. Je ne pourrai pas soutenir l’un des mes principaux opposants au conseil municipal », a affirmé Jean-Louis Fousseret, invité du 19-20 de France 3 Franche-Comté ce mardi. Continuer la lecture

02 Mai

Avant les législatives, la donne politique chamboulée par la présidentielle: les cartes pour tout comprendre en Franche-Comté

Marine Le Pen et Emmanuel Macron se partagent la tête dans 11 des 12 circonscriptions de Franche-Comté (©f3fc pascal sulocha)

Marine Le Pen et Emmanuel Macron se partagent la tête dans 11 des 12 circonscriptions de Franche-Comté (©f3fc pascal sulocha)

Le premier tour de l’élection présidentielle, le 23 avril, a considérablement rebattu les cartes en Franche-Comté. En vue des élections législatives des 11 et 18 juin, certains ont du souci à se faire, en particulier les députés sortants. Leurs partis, PS et LR en tête, sont largement distancés par le Front national de Marine Le Pen et En Marche d’Emmanuel Macron. Si les Francs-Comtois votent aux législatives comme à la présidentielle, il y aura un large renouvellement à l’Assemblée. Continuer la lecture

31 Mar

Besançon : François Patriat, qui a démissionné du PS, vient soutenir Emmanuel Macron

Besançon : François Patriat en réunion publiqueFrançois Patriat était à Besançon en fin d’après-midi et à Belfort ce soir. Le sénateur de Côte d’Or et ancien président de la région Bourgogne est venu y animer des réunions publiques en soutien à Emmanuel Macron pour l’élection présidentielle. Il a quitté le Parti socialiste avec fracas il y a deux jours. Il dit tout le mal qu’il en pense. Il n’est pas tendre avec ses anciens « camarades ».

Continuer la lecture

23 Fév

L’alliance Macron-Bayrou chamboule aussi le paysage politique local

François Bayrou et Emmanuel Macron le 23 février (©ff3)

François Bayrou et Emmanuel Macron le 23 février (©ff3)

François Bayrou, ex-ministre de gouvernements de droite, a donc annoncé ce mercredi son alliance avec Emmanuel Macron, ex-ministre d’un gouvernement de gauche. Ce rassemblement en vue de l’élection présidentielle crée d’incongrues situations au niveau local, où des opposants d’hier pourraient s’allier rapidement autour d’une cause commune nationale. En voici deux exemples dans les deux principales villes de Franche-Comté, Besançon et Belfort. Continuer la lecture

04 Fév

Laurent Croizier, MoDem, candidat sur la 1ère circonscription du Doubs

Laurent Croizier

Laurent Croizier, candidat MoDem sur la 1ère du Doubs

Un nouveau candidat se déclare aujourd’hui pour la législative de juin : le MoDem Laurent Croizier, conseiller municipal d’opposition et conseiller communautaire du Grand Besançon. C’est la socialiste Barbara Romagnan qui détient cette circonscription et qui se représente. A droite, Françoise Branget a obtenu l’investiture des Républicains. Il se murmure qu’Annick Jacquemet et Pascal Routhier seraient également tentés par cette circonscription.

Continuer la lecture

31 Mai

Hôtel de Région à Besançon et réflexes identitaires: quand la fusion ravive les divisions

Marie-Guite Dufay veut implanter le siège de la Région Bourgogne Franche-Comté à Besançon (©f3fc)

Marie-Guite Dufay veut implanter le siège de la Région Bourgogne Franche-Comté à Besançon (©f3fc)

En annonçant qu’elle privilégierait l’équilibre entre Dijon et Besançon plutôt que la centralisation des institutions dans la capitale bourguignonne, Marie-Guite Dufay, la présidente PS du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, a ravivé les tensions entre les élus des deux ex-régions. A droite comme à gauche, les réactions à l’implantation du siège de la Région à Besançon ne se font pas en fonction d’une ligne politique, mais en fonction de sa terre d’élection. Comme si la Bourgogne Franche-Comté n’existait toujours pas réellement dans l’esprit de nos élus, pourtant censés montrer l’exemple. Continuer la lecture

30 Nov

Voir ou revoir les quatre débats thématiques entre les candidats aux régionales en Bourgogne Franche-Comté

LVELBFCreg2015Quels sont les projets des candidats aux élections régionales en matière de tourisme, de développement économique ou de politique de transports? Que proposent-ils pour la culture, les TER, l’aéroport ou l’agriculture? Depuis début novembre, France 3 Bourgogne et France 3 Franche-Comté vous ont proposé pas moins de quatre débats réunissant au total 24 candidats au scrutin régional. L’ensemble de ces émissions est à voir ou revoir ici:  Continuer la lecture