21 Nov

« Elle s’est fourvoyée »: le PS retire son investiture à Maude Clavequin pour les municipales à Belfort

Maude Clavequin est première fédérale PS du Territoire de Belfort et vice-présidente à la Région (©f3fc)

Soutenue à la fois par le parti socialiste et la République en marche, Maude Clavequin n’aura tenu le « en même temps » que quelques semaines. Le parti socialiste lui a retiré son investiture pour les élections municipales à Belfort. La première fédérale du Territoire de Belfort refusait de soutenir officiellement le candidat PS Eric Lançon à Montbéliard. « Elle s’est fourvoyée, regrette le sénateur PS du Doubs Martial Bourquin. Quand on est au PS, on soutient l’union de la gauche et des écologistes, on ne va pas vers les néo-libéraux ». Continuer la lecture

29 Mai

Voir ou revoir le débat entre les candidats de la 2e circonscription du Territoire de Belfort

Capture d’écran 2017-05-29 à 20.27.02

France 3 Franche-Comté vous proposait ce dimanche un débat entre les principaux candidats de la deuxième circonscription du Territoire de Belfort. Nos 6 invités :  Bruno Kern (La République en Marche), Michel Zumkeller (UDI), Maude Clavequin (PS), Jean-Christophe Muringer (Debout la France), Laurent Soler (La France Insoumise), Leila Leroy (Front National).  Continuer la lecture

02 Mai

Avant les législatives, la donne politique chamboulée par la présidentielle: les cartes pour tout comprendre en Franche-Comté

Marine Le Pen et Emmanuel Macron se partagent la tête dans 11 des 12 circonscriptions de Franche-Comté (©f3fc pascal sulocha)

Marine Le Pen et Emmanuel Macron se partagent la tête dans 11 des 12 circonscriptions de Franche-Comté (©f3fc pascal sulocha)

Le premier tour de l’élection présidentielle, le 23 avril, a considérablement rebattu les cartes en Franche-Comté. En vue des élections législatives des 11 et 18 juin, certains ont du souci à se faire, en particulier les députés sortants. Leurs partis, PS et LR en tête, sont largement distancés par le Front national de Marine Le Pen et En Marche d’Emmanuel Macron. Si les Francs-Comtois votent aux législatives comme à la présidentielle, il y aura un large renouvellement à l’Assemblée. Continuer la lecture

09 Déc

Le Parti socialiste misera sur Maude Clavequin et Arthur Courty aux législatives dans le Territoire de Belfort

Maude Clavequin est première fédérale PS du Territoire de Belfort et vice-présidente à la Région (©f3fc)

Maude Clavequin est première fédérale PS du Territoire de Belfort et vice-présidente à la Région (©f3fc)

Appelés à choisir leurs candidats pour les législatives de juin, les militants PS du Territoire de Belfort ont désigné Arthur Courty, sans mandat aujourd’hui, et Maude Clavequin, vice-présidente du conseil régional et première fédérale. Continuer la lecture

04 Déc

Après Hollande, le renouveau ou le chaos? Revoir le meilleur de Dimanche en Politique

20161204_DEM_JT_MIDI_Besancon-00_29_11_05

« Si Hollande n’y va pas, le PS explose ». La funeste prémonition est signée Jean-Christophe Cambadélis, le patron même du parti socialiste, il y a deux mois dans les colonnes du JDD. Maintenant que le président de la République a décidé de ne pas se présenter pour un second mandat, quelles sont les perspectives pour le PS et la gauche? On en a débattu dans Dimanche en Politique avec trois élus de Bourgogne Franche-Comté. Une émission à revoir ici: Continuer la lecture

22 Nov

La socialiste belfortaine Maude Clavequin plaide pour un renouvellement des têtes au PS

Maude Clavequin est vice-présidente du conseil régional (©f3fc)

Maude Clavequin est vice-présidente du conseil régional (©f3fc)

« Un parti qui ne se renouvelle pas est un parti qui meurt (…) Si les plus jeunes élus de l’Assemblée Nationale et du Sénat sont aujourd’hui des élus du Front National, nous ne pouvons nous résigner sans agir ». Poussez-vous les vieux, les jeunes sont là et ne demandent qu’à prendre la place. Dix jeunes responsables socialistes, dont les Francs-Comtois Maude Clavequin et Jérôme Laroche, demandent dans La Tribune un renouvellement des têtes au PS. Continuer la lecture

26 Fév

La fédération PS du Territoire de Belfort dit non à la loi El Khomri

Maude Clavequin, vice-présidente de la Région, est la première secrétaire fédérale PS du Territoire de Belfort (©f3bfc)

Maude Clavequin, vice-présidente de la Région, est la première secrétaire fédérale PS du Territoire de Belfort (©f3bfc)

C’est une preuve supplémentaire que le Parti socialiste n’en finit pas de se déchirer à propos de la politique du gouvernement. Il y a un mois à peine, la fédération PS du Territoire de Belfort prenait position contre la déchéance de nationalité (lire ici). Aujourd’hui, c’est contre le projet de loi Travail de la ministre Myriam El Khomri, que la petite fédération s’oppose, dénonçant dans une motion « des transformations inacceptables telles que l’augmentation indirecte de la durée du travail, la baisse potentielle des salaires et la facilitation des licenciements ». Continuer la lecture

05 Jan

Qui va gérer la région Bourgogne Franche-Comté autour de Marie-Guite Dufay ?

Les 100 élus du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté (DR)

Les 100 élus du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté (DR, photo piquée le compte facebook d’Eric Houlley)

La socialiste Marie-Guite Dufay a été élue hier présidente de la nouvelle grande région Bourgogne Franche-Comté. Ce lundi à Dijon, elle a obtenu 51 des 100 voix nécessaires au deuxième tour de scrutin. Lors du premier vote, deux élus du PRG, pourtant allié du PS, se sont abstenus dans l’espoir d’obtenir davantage de considération. Quinze vice-présidents ont ensuite été désignés. Voici l’équipe qui dirigera la Bourgogne Franche-Comté avec Marie-Guite Dufay. Continuer la lecture

15 Déc

7 chiffres et 3 graphiques pour tout comprendre des régionales en Bourgogne Franche-Comté

résultats BFCDimanche soir, la socialiste Marie-Guite Dufay a remporté les élections régionales en Bourgogne Franche-Comté avec 34,7% des suffrages. La liste PS, 3e du premier tour, devance au second tour les listes LR-UDI de François Sauvadet (32,9%) et la liste FN de Sophie Montel (32,4%). Voici sept chiffres et trois graphiques pour comprendre ce retournement de situation et le maintien de la Bourgogne Franche-Comté à gauche. Continuer la lecture