14 Nov

Municipales à Besançon: Eric Alauzet veut confier l’avenir de l’écoquartier des Vaîtes à des citoyens tirés au sort

Eric Alauzet le 14 novembre 2018 aux Vaîtes à Besançon (©f3fc)

C’est le projet d’urbanisme polémique à Besançon… Eric Alauzet avait donné rendez-vous aux médias ce jeudi sur le chantier suspendu du futur écoquartier des Vaîtes. Empêtré dans un bourbier politico-juridique, le projet est suspendu. Le candidat LREM estime que sur ce dossier les politiques sont « discrédités », et que ni une décision de justice, ni des avis d’experts ne permettront de sortir de l’impasse. Eric Alauzet prône donc « une convention citoyenne ». Quelques dizaines de citoyens tirés au sort pour dégager un consensus. Continuer la lecture

13 Oct

Municipales à Besançon: une figure de la France insoumise intégrée par erreur à un groupe de discussion privée sur le programme du candidat LREM Eric Alauzet

Claire Arnoux sur le plateau de Dimanche en politique le 17 septembre 2018 (©f3fc)

C’est le genre de boulette dont un candidat se passerait bien lors d’une campagne. L’insoumise Claire Arnoux, figure du mouvement de Jean-Luc Mélenchon à Besançon, a révélé qu’elle avait eu accès par erreur à une conversation privée de l’équipe du candidat La République en Marche Eric Alauzet. La militante LFI a été intégrée à un groupe de travail sur la messagerie sécurisée Telegram. Fâcheux… Continuer la lecture

18 Sep

Vers une dizaine de listes pour les municipales 2020 à Besançon

Les prétendants à la succession de Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon depuis 2001, seront nombreux en mars prochain. 6 candidats se sont déjà déclarés, et on en attend d’autres. Une chose est sûre, les Bisontins devraient avoir du choix les 15 et 22 mars 2020 dans les bureaux de vote. On fait le point à 6 mois du scrutin. Continuer la lecture

27 Mai

Européennes: une élection au goût amer pour Anne-Sophie Pelletier et les insoumis de Besançon

Anne-Sophie Pelletier le 26 mai 2019 à Besançon (©f3fc)

La Franche-Comté a désormais deux députés européens: le Belfortain du MoDem Christophe Grudler, qui était 20e sur la liste de la majorité présidentielle, et Anne-Sophie Pelletier, de la France insoumise. Porte-parole de la grève de 117 jours à l’Ehpad des Opalines de Foucherans, la Jurassienne fait partie des 6 élus du mouvement de Jean-Luc Mélenchon. Nous l’avons suivie lors de la soirée électorale. Continuer la lecture

25 Mai

À Besançon, le communiste Christophe Lime soutient la socialiste Barbara Romagnan plutôt que la France insoumise

Christophe Lime lors du débat (©f3fc)

Christophe Lime lors du débat (©f3fc)

Le divorce entre le Parti communiste et la France insoumise est bel et bien consommé. A Besançon comme dans beaucoup de villes de France, les soutiens de Jean-Luc Mélenchon partent divisés aux législatives. Sur la 2e circonscription du Doubs, le communiste Christophe Lime, adjoint au maire de Besançon, aura face à lui une candidate France insoumise, Claire Arnoux. Du coup, sur notre plateau dimanche, il a annoncé qu’il soutenait la socialiste frondeuse Barbara Romagnan sur l’autre circonscription bisontine, plutôt que la représentante de FI, Habiba DelacourContinuer la lecture

21 Mai

Voir ou revoir le débat entre les candidats de la 2ème circonscription du Doubs

assemblee

France 3 Franche-Comté vous propose ce dimanche un débat entre les principaux candidats de la deuxième circonscription du Doubs. Nos 5 invités: Eric Alauzet (député écologiste sortant) Julien Acard (Front national), Claire Arnoux (La France Insoumise), Ludovic Fagaut (Les Républicains), Christophe Lime (Parti communiste). Un débat à suivre en direct à partir de 11h25, à voir ou revoir ici. Continuer la lecture

25 Fév

Derrière Jean-Luc Mélenchon, l’alliance compromise…

Jean-Luc Mélenchon (©f2)

Jean-Luc Mélenchon (©f2)

Ils soutiennent le même candidat à la présidentielle, mais n’en finissent pas de se déchirer. Entre la France Insoumise, le mouvement des pro-Mélenchon, et le Parti communiste, qui s’est lui aussi rangé derrière le député européen (après un vote de ses militants), rien en va plus. FI et le PCF présentent même des candidats concurrents pour les législatives de juin à Besançon. Continuer la lecture

04 Mar

Jean-Luc Mélenchon viendra à Besançon soutenir la liste d’Emmanuel Girod

Extrait de l'affiche du meeting de Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Girod (DR)

Extrait de l’affiche du meeting de Jean-Luc Mélenchon et Emmanuel Girod (DR)

« A gauche toute, place au peuple ». Voilà le nom de la liste menée par Emmanuel Girod pour les municipales à Besançon. Cette candidature est soutenue par le Parti de Gauche, la Gauche anticapitaliste et les Alternatifs. Une gauche « sans concession », qui se présente comme « une alternative au social-libéralisme du PS et de ses alliés » (coucou le PCF, pourtant membre lui aussi du Front de Gauche, mais dont les représentants repartent avec le maire PS sortant Jean-Louis Fousseret). Un positionnement que viendra soutenir Jean-Luc Mélenchon lors d’un meeting au Kursaal le 12 mars prochain.

Continuer la lecture

26 Nov

A Besançon, la gauche radicale et alternative ne sera pas là « pour faire un tour de piste »

Le Parti de Gauche, la Gauche anticapitaliste et les Alternatifs devraient s'allier au NPA pour constituer une liste "anti-austérité" (DR)

Le Parti de Gauche, la Gauche anticapitaliste et les Alternatifs devraient s’allier au NPA pour constituer une liste « anti-austérité » (DR)

Il y aura bien une proposition à la gauche de la liste PS-EELV-PCF du maire sortant Jean-Louis Fousseret lors des prochaines municipales à Besançon. La Parti de Gauche (de Jean-Luc Mélenchon), la Gauche anticapitaliste et Les Alternatifs se sont déjà mis d’accord et sont en discussions « très avancées » avec le NPA d’Olivier Besancenot. Cette liste « anti-austérité » promet de faire des propositions concrètes, par exemple pour « éviter que les gens soient à la rue, agir avant la précarité ». Le bilan de la municipalité sortante? « il ne nous satisfait pas complètement », juge Claire Arnoux, de la Gauche Anticapitaliste, mais « ça aurait été pire » sans l’action des communistes et des alternatifs au sein de la majorité. « Nous ne sommes pas là pour faire un tour de piste, prévient la militante. Nous voulons des élus ». 

Continuer la lecture