23 Juin

A Besançon, le maire et le député pro-Macron mis en minorité par la majorité de gauche

Jean-Louis Fousseret et Eric Alauzet au conseil municipal de Besançon le 22 juin 2017 (DR)

Jean-Louis Fousseret et Eric Alauzet au conseil municipal de Besançon le 22 juin 2017 (DR)

Ils se sont comptés. Combien, dans la majorité municipale bisontine de « gauche plurielle » (PS, PCF, EELV), allaient accepter de voter une motion dénonçant la baisse des dotations de l’Etat aux collectivités, et donc le gouvernement? Présentée par les groupes PCF, PS et EELV, au conseil municipal de ce jeudi, la motion a été adoptée par 24 voix. Dans la majorité, 13 élus se sont abstenus, parmi lesquels le maire Jean-Louis Fousseret, démissionnaire du PS en début de semaine, et le député écologiste Eric Alauzet, qui siègera à l’Assemblée au sein du groupe En Marche.

Il y a quelques semaines seulement, une motion de ce type, demandant « au gouvernement de ne pas baisser les dotations de l’Etat aux collectivités », aurait été adoptée par l’ensemble de la majorité municipale.

Mais comme l’a justement souligné le sénateur Jacques Grosperrin (LR), il y aura « un avant et un après Macron » au conseil municipal de Besançon.

Alors que la droite et le Front national refusaient de prendre part au vote d’une motion, la majorité s’est déchirée.

Jean-Louis Fousseret, le maire, et Eric Alauzet, le député, sont intervenus tour à tour pour expliquer leur abstention et dire que « la responsabilité de la dette entre l’Etat et les collectivités est largement partagée » ou dénoncer « une opération politique ».

La majorité « de gauche » ne les a pas suivis, à l’exception donc de 11 autres élus municipaux. La base d’un futur groupe En Marche au sein du conseil est sans doute là. Un groupe LREM que le MoDem Laurent Croizier a appelé de ses vœux hier au conseil municipal: « Faites votre révolution » a-t-il lancé à Jean-Louis Fousseret alors même que les relations entre les deux élus ne sont pas au beau fixe.

Les 13 abstentionnistes (entre parenthèse: leur étiquette politique sur le site de la ville):

  • Jean-Louis Fousseret (PS)
  • Eric Alauzet (EELV)
  • Danielle Dard (société civile)
  • Danièle Poissenot (PS)
  • Catherine Thiebaut (EELV)
  • Gérard Van Helle (PS-société civile)
  • Dominique Schauss (PS)
  • Béatrice Falcinella (PS)
  • Karima Rochdi (société civile)
  • Pascal Curie (PS)
  • Guérric Chalnot (société civile)
  • Rémi Sthal (EELV-société civile)
  • Myriam Lemercier (PS)

Lundi, Jean-Louis FousseretPascal Curie, Béatrice Falcinella, Myriam Lemercier, Danièle Poissenot et Dominique Schauss ont annoncé leur démission du Parti socialiste.

A lire aussi:

La majorité municipale de Besançon risque-t-elle d’imploser après la démission du PS de son maire pro-Macron Jean-Louis Fousseret ?

La ville de Besançon n’a plus de maire socialiste

Eric Alauzet déjà en marche vers les municipales à Besançon en 2020 ? Un silence éloquent

Investiture En Marche ! : pour Jean-Louis Fousseret, il y a « un problème de cohérence et d’honnêteté » avec le MoDem Laurent Croizier

 

  • <span class="author">V Netter</span>

    Il devrait démissionner, avec tout le Conseil