11 fév

Quand l’Elysée fait du « Haut-Doubs » un département…

La version originale du communiqué de l'Elysée (©f3fc)

La version originale du communiqué de l’Elysée (©f3fc)

L’anecdote prêterait à sourire si elle ne découlait pas d’un événement si tragique. Après le terrible accident de bus hier matin à Montflovin, le service de presse de l’Elysée a sorti (trop) rapidement un communiqué dans lequel François Hollande « adresse aux proches des victimes [s]es sincères condoléances ». Le problème, c’est que la première phrase du texte comporte deux fautes de français, et une grosse erreur de géographie. L’Elysée a rapidement corrigé le tir et renvoyé un second communiqué, sans faute. Continuer la lecture

10 fév

Etat d’urgence et déchéance de nationalité: les députés de Franche-Comté ont-ils voté la révision de la Constitution ?

AssembleeL’Assemblée nationale a adopté ce mercredi en première lecture le projet de loi constitutionnelle de protection de la nation. La réforme vise à constitutionnaliser l’état d’urgence et la déchéance de nationalité. Le texte fait débat depuis les attentats de Paris. L’Assemblée a adopté cette révision de la Constitution par 317 voix contre 199. Les groupes PS et LR sont très divisés sur la question. Découvrez ce qu’ont voté les députés de Franche-Comté. Continuer la lecture

Terrorisme : Jean-Michel Villaumé membre de la commission d’enquête

Jean-Michel Villaumé, député PS de Haute-Saône

Jean-Michel Villaumé, député PS de Haute-Saône

Une commission d’enquête « lutte contre le terrorisme » a été créée à l’Assemblée nationale. Son objectif : analyser les moyens mis en oeuvre par l’Etat pour lutter contre le terrorisme et ce depuis le 7 janvier, date du premier des attentats de Paris, notamment contre Charlie Hebdo. Cette commission a été mise en place à la demande du groupe « Les Républicains ». Jean-Michel Villaumé, député socialiste de Haute-Saône, fait partie de cette commission.

Continuer la lecture

09 fév

Chers élus, ça commence à bien faire !

©Damien Meyer / AFP

©Damien Meyer / AFP

EDITO. Augmentation des indemnités, retour des privilèges, affichage avec des lobbies, absentéisme parlementaire… C’est peu de dire que l’actualité des derniers jours n’a pas redoré le blason, pourtant déjà bien terne, de nos élus. Du Département du Doubs à la Région, de l’Assemblée au Sénat, ils se sont appliqués à fournir du grain à moudre aux adeptes, de plus en plus nombreux, du « tous pourris ». Le fossé entre les citoyens et leurs représentants est de plus en plus profond. En agissant comme ils le font, nos élus creusent encore, sans aucune conscience de l’ampleur du rejet croissant qu’ils inspirent. Un déni de réalité déconcertant. Et préoccupant. Continuer la lecture

07 fév

Bourgogne Franche-Comté: Marie-Guite Dufay va consulter les habitants sur le nom de la Région

Marie-Guite Dufay (©Jeff Pachoud - AFP)

Marie-Guite Dufay (©Jeff Pachoud – AFP)

La Bourgogne Franche-Comté va-t-elle rester la Bourgogne Franche-Comté ? Le conseil régional élu en décembre a jusqu’à l’été 2016 pour faire une proposition au Conseil d’Etat. Celui-ci fixera par décret le nom (et le chef-lieu) de chaque région fusionnée avant le 1er octobre. La présidente PS Marie-Guite Dufay a décidé de consulter les habitants sur internet, pour leur demander leur avis. La patronne de la Région n’a jamais caché sa préférence pour Bourgogne Franche-Comté, qu’elle appelle d’ailleurs régulièrement dans ses discours Franche-Comté Bourgogne. Continuer la lecture

05 fév

Quatre sénateurs de Franche-Comté veulent confier un gros contrat à Alstom sans passer par un appel d’offres

Les trains Intercités doivent être renouvelés, un contrat à 1,5 milliard d'euros

Les trains Intercités doivent être renouvelés, un contrat à 1,5 milliard d’euros

Onze sénateurs Les Républicains/UDI, parmi lesquels quatre Francs-Comtois, ont demandé au gouvernement de confier à Alstom la fabrication des futures rames Intercités, sans passer par un appel d’offres. Les parlementaires reconnaissent que cette initiative représenterait « un risque juridique mesuré », qu’ils jugent néanmoins préférable à « la certitude du chômage pour de nombreux employés des sites Alstom-Transport », dont Ornans et Belfort. Parmi les signataires figurent Cédric Perrin (LR – Territoire de Belfort), Jean-François Longeot (UDI – Doubs), Jacques Grosperrin (LR – Doubs) et Michel Raison (LR – Haute-Saône). Continuer la lecture

04 fév

Elise Lucet interrompt leur dîner avec Syngenta, deux sénateurs de Franche-Comté s’offusquent

Elise Lucet invitée surprise d'un repas entre les dirigeants de Syngenta et des parlementaires, dont Gérard Bailly et Michel Raison (DR)

Elise Lucet invitée surprise d’un repas entre les dirigeants de Syngenta et des parlementaires, dont Gérard Bailly et Michel Raison (DR)

Mardi soir, France 2 diffusait une enquête détonnante du magazine Cash Investigation, consacrée au scandale sanitaire liée à l’utilisation des pesticides. Au cours de cette émission, la journaliste Elise Lucet s’est invitée à un dîner organisé par la multinationale suisse Syngenta, grand producteur de pesticides. Ce géant de l’agrochimie avait convié dans un « restaurant chic de la capitale » une poignée de parlementaires. Autour de la table, deux sénateurs franc-comtois, le Jurassien Gérard Bailly et le Haut-Saônois Michel Raison. Et les deux élus LR, anciens agriculteurs, n’ont guère apprécié que l’irruption des caméras interrompe leur tranquille séance de lobbying. Continuer la lecture

02 fév

Quand le Territoire de Belfort essaie de récupérer la clinique promise à Montbéliard…

Charles Demouge et Damien Meslot (©f3fc)

Charles Demouge et Damien Meslot (©f3fc)

On pourrait rêver meilleur lancement du futur pôle métropolitain dans le Nord Franche-Comté. Censées travailler et se développer de concert, les agglomérations de Belfort et de Montbéliard (toutes les deux gérées par la droite) sont en guerre ouverte pour accueillir la future clinique privée du groupe Dracy Santé. Promise à Montbéliard après la fermeture de la clinique des Portes du Jura, l’établissement pourrait finalement s’implanter à Trévenans, dans le Territoire de Belfort. Une offre de terrain a en tout cas été faite à Pierre Mercier, le PDG de Dracy. Continuer la lecture

30 jan

Indemnités des élus : le « prix » ou le « coût » de la démocratie ?

45 minutes de débat sur les indemnités de nos élus locaux (©f3fc)

45 minutes de débat sur les indemnités de nos élus locaux (©f3fc)

Suite à la polémique déclenchée par l’augmentation de 20% des indemnités des élus du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, France 3 Franche-Comté a organisé ce samedi un débat au titre volontairement provocateur: Nos élus sont-ils trop payés ? Trois élus régionaux, également maires, ont participé à cette émission, de même qu’un représentant du mouvement Nous Citoyens. La Voix est libre est à revoir ici: Continuer la lecture

29 jan

Les Républicains : élections internes sans surprise possible…

Michel Raison, sénateur de Haute-SaôneCette fin de semaine, les adhérents des Républicains élisent les présidents des fédérations départementales. Cette élection au suffrage universel, c’est une première pour ce parti politique, ex-UMP et ex-RPR.

Mais les militants de ce mouvement font encore l’apprentissage de la démocratie : pour les 4 départements de Franche-Comté, on connait déjà les vainqueurs !

Continuer la lecture

RSS