27 juil

Alain Millot, défunt maire de Dijon, s’était engagé en politique pour soutenir Jean-Louis Fousseret, pas encore maire de Besançon

Jean-Louis Fousseret et Alain Millot, côte à côte, en avril 2015

Jean-Louis Fousseret et Alain Millot, côte à côte, en avril 2015

Alain Millot, le maire socialiste de Dijon, est décédé ce matin des suites d’un cancer. Il avait pris la succession de François Rebsamen à la tête de la capitale bourguignonne en avril 2014, quand ce dernier a été nommé ministre du Travail. Alain Millot, 63 ans, s’est lancé dans la politique à Besançon, aux côtés d’un certain Jean-Louis Fousseret, à la fin des années 70. L’actuel maire de Besançon salue dans un communiqué « un ami, un camarade » avec qui il partageait « le sens de l’engagement, du pragmatisme et de l’intérêt général ». Continuer la lecture

26 juil

Qui sont les députés de Franche-Comté qui travaillent le plus ?

Les douze députés de Franche-Comté (DR)

Les douze députés de Franche-Comté (DR)

Nos députés sont officiellement en vacances depuis jeudi soir. Le travail parlementaire reprendra en septembre. Pour les élus de 2012, il s’agissait de la 3e année des cinq que compte leur mandat. Grâce au site nosdeputes.fr, nous pouvons établir l’activité de chacun de nos douze députés. Qui est le plus assidu? Qui travaille le plus en commission? Qui fait l’école buissonnière plus souvent qu’à son tour? Voici le bulletin de notes de nos députés. Continuer la lecture

02 juil

Un conseiller régional Front national condamné pour « abus de faiblesse »

Robert Sennerich (à gauche) lors de la dernière session du conseil régional (©f3fc)

Robert Sennerich (à gauche) lors de la dernière session du conseil régional (©f3fc)

Robert Sennerich, conseiller régional et époux de Sophie Montel, députée européenne et chef de file du Front national en Franche-Comté, a été condamné ce jeudi à une amende de 5000 euros. Le tribunal a jugé qu’il avait abusé de la vulnérabilité d’une dame de 90 ans, dont il avait obtenu la candidature sur la liste frontiste lors des élections municipales à Montbéliard (Doubs). Une autre colistière du Front national est condamnée à une amende, deux autres sont relaxés. Continuer la lecture

29 juin

Pierre Moscovici et Martial Bourquin espionnés par la NSA: « On va demander des comptes »

Pierre Moscovici et Martial Bourquin (©f3fc)

L’affaire est révélée par Mediapart et Libération, en lien avec Wikileaks. En plus des trois derniers présidents de la République, les services secrets américains ont espionné plusieurs membres du gouvernement, dont Pierre Moscovici. Ce dernier a été écouté par la NSA lorsqu’il était ministre de l’Economie. Une conversation téléphonique avec Martial Bourquin, élu du Doubs comme lui, est même retranscrite. « C’est une catastrophe, une intrusion intolérable dans la vie privée, juge le sénateur socialiste. Nous considèrent-ils comme des alliés, ou comme des vassaux à espionner? ». Continuer la lecture

Charles de Courson planche sur la réforme territoriale à Besançon

Charles de Courson (©f3lorraine)

Charles de Courson (©f3lorraine)

C’est à un parlementaire bien connu en Franche-Comté que le club local Perspectives et Réalités fait appel pour une conférence consacrée à la réforme territoriale ce lundi soir. Le député UDI de la Marne Charles-Amédée de Courson, est en effet le petit-fils de Léonel de Moustier , qui fut député du Doubs, décédé en déportation, et qui a donné son nom à l’une des salles de la préfecture de Besançon. Continuer la lecture

27 juin

Union Républicains-UDI: ça coince déjà entre François Sauvadet et Alain Joyandet

Alain Joyandet et François Sauavdet (©f3fc)

Alain Joyandet et François Sauvadet (©f3fc)

« L’union, je ne suis pas sûr qu’elle soit faite ». La confidence, soufflée par un cadre UDI de Franche-Comté en fin de semaine, résonne comme une évidence. Entre François Sauvadet, l’UDI bourguignon officiellement investi tête de liste mardi, et Alain Joyandet, le Républicain franc-comtois désavoué par son « ami » Nicolas Sarkozy, il y a déjà de la friture sur la ligne. Au coeur du bras de fer entre les deux hommes, la constitution des listes pour les régionales en Bourgogne Franche-Comté. Continuer la lecture

26 juin

Alain Joyandet: « Je suis responsable, je ne veux pas aller contre ma famille politique »

Alain Joyandet s'est expliqué sur les conditions du retrait de sa candidature (©f3fc)

Alain Joyandet s’est expliqué sur les conditions du retrait de sa candidature (©f3fc)

Devancé par le centriste bourguignon François Sauvadet pour l’investiture des Républicains et de l’UDI aux régionales, le Franc-Comtois Alain Joyandet ne prendra pas le risque d’une candidature dissidente. Le sénateur républicain de Haute-Saône fera cause commune avec le député de Côte d’Or. Il a obtenu des garanties en échange de son retrait. Interview. Continuer la lecture

25 juin

Régionales: Alain Joyandet se range derrière François Sauvadet

joyandet (2)Il n’y aura pas de dissidence à droite. Le sénateur Républicain Alain Joyandet se range finalement aux côtés du député UDI François Sauvadet, désigné mardi soir tête de liste pour la droite et le centre en Bourgogne Franche-Comté. En contrepartie, l’élu haut-saônois devient conseiller politique des Républicains. Dans un communiqué, Nicolas Sarkozy se félicite que l’ex-ministre Alain Joyandet « fasse liste commune avec François Sauvadet ». L’ancien chef de l’Etat a en outre « demandé à Alain Joyandet de prendre la présidence de l’Association des Elus Régionaux de France (qui regroupe des élus de la droite et du centre, NDLR) qui sera refondée en décembre prochain, à l’issue du renouvellement des conseils régionaux ». Continuer la lecture

24 juin

Désignation de François Sauvadet: le « oui mais » de deux députées républicaines pro-Joyandet

Marie-Christine Dalloz et Annie Genevard

Marie-Christine Dalloz et Annie Genevard

Elles sont toutes les deux députées, toutes les deux membres de la direction des Républicains, et toutes les deux figuraient en bonne place dans l’équipe de campagne d’Alain Joyandet pour les élections régionales en Bourgogne Franche-Comté. Annie Genevard et Marie-Christine Dalloz devront maintenant composer avec l’UDI François Sauvadet, désigné tête de liste pour la droite et le centre dans le cadre d’un accord national. « Vous dire que j’en suis ravie? non », affirme la députée jurassienne Marie-Christine Dalloz, en charge du projet d’Alain Joyandet. La décision a été prise par Les Républicains. Je suis Républicaine. Je m’adapte. » Continuer la lecture

Régionales: François Sauvadet « tend la main » à Alain Joyandet

Alain Joyandet et François Sauvadet

Alain Joyandet et François Sauvadet

Désigné tête de liste par le bureau politique des Républicains dans le cadre d’un accord entre le parti de Nicolas Sarkozy et l’UDI, François Sauvadet tend la main à Alain Joyandet. Le sénateur Républicain de Haute-Saône était lui aussi candidat pour mener une liste d’union, soutenu par une majorité de parlementaires de droite de Bourgogne Franche-Comté. « A tous ceux qui ne m’ont pas encore rejoint, je tends la main. Notre porte est ouverte », affirme ce matin, sur les ondes de France Bleu Besançon, l’actuel député et président du conseil départemental de Côte d’Or. Continuer la lecture

RSS