21 Fév

Les élus de droite demandent des garanties à François Hollande avant sa venue à Alstom Belfort

Près de 400 salariés fabriquent des trains à l'usine Alstom de Belfort (©Maxppp)

Près de 400 salariés fabriquent des trains à l’usine Alstom de Belfort (©Maxppp)

Les trois parlementaires du Territoire de Belfort et le président du conseil départemental, tous de droite, adressent ce mardi une lettre ouverte à François Hollande, à la veille du déplacement du chef de l’Etat à Belfort. Les députés Damien Meslot (LR, également maire de Belfort) et Michel Zumkeller (UDI), le sénateur Cédric Perrin (LR) et le président du Département Florian Bouquet (LR) demandent au président de la République « d’user de toute votre influence pour déclencher ces commandes, qui seules, permettront de rassurer tous les Belfortains sur l’avenir du site ». Les élus locaux rappellent qu’une partie du plan de sauvetage du site d’Alstom à Belfort n’est toujours pas actée, en particulier « la commande de 6 rames de TGV pour l’Italie et de 20 locomotives de manoeuvre ». Continuer la lecture

17 Jan

L’UDI veut présenter cinq candidats aux législatives en Franche-Comté

Nathalie Bertin et Annick Jacquemet (©f3fc)

Nathalie Bertin et Annick Jacquemet (©f3fc)

Il y aura des primaires à droite au premier tour des législatives. L’UDI a investi ses candidats aux législatives ce week-end. Ils seront cinq en Franche-Comté. En plus du sortant Michel Zumkeller, le parti de centre-droit présentera des candidats dans les quatre circonscriptions où le sortant n’est pas de droite, provoquant autant de duels LR-UDI au premier tour. Continuer la lecture

15 Déc

Damien Meslot, Alain Chrétien et Michel Zumkeller dans l’équipe de campagne de François Fillon… mais pas les fillonistes !

Michel Zumkeller, Alain Chrétien et Damien Meslot (DR)

Michel Zumkeller, Alain Chrétien et Damien Meslot (DR)

François Fillon, vainqueur de la primaire de la droite et donc candidat investi à la présidentielle, a dévoilé ce jeudi son équipe de campagne. On y retrouve trois députés francs-comtois: Damien Meslot (LR), qui soutenait Nicolas Sarkozy, Alain Chrétien (LR), qui soutenait Bruno Le Maire, et Michel Zumkeller, qui soutenait Alain Juppé. En revanche, aucun des 5 parlementaires francs-comtois qui s’étaient engagés pour François Fillon ne figure dans l’organigramme. Continuer la lecture

14 Déc

Qui sont les députés de Franche-Comté qui ont voté la 5e prolongation de l’état d’urgence ?

Assemblee nationale 2014-10-28

Les députés ont largement voté dans la nuit de mardi à mercredi une cinquième prolongation de l’état d’urgence jusqu’au 15 juillet, au motif d’une menace terroriste aiguë en période électorale, mais plusieurs ont appelé à préparer la sortie de ce régime. Adoptée par 288 voix contre 32, et cinq abstentions, elle devrait être votée conforme jeudi au Sénat afin d’éviter une interruption automatique de l’état d’urgence le 22 décembre, quinze jours après la démission du gouvernement Valls. La très grande partie de la majorité et de l’opposition ont voté pour. Seuls les députés Front de gauche, les écologistes contestataires et une poignée de députés LR ont voté contre. Le détail pour nos députés de Franche-Comté: Continuer la lecture

La députée socialiste Barbara Romagnan n’accorde pas sa confiance au gouvernement de Bernard Cazeneuve

Barbara Romagnan (DR)

Barbara Romagnan (DR)

Bernard Cazeneuve a obtenu mardi une large confiance de l’Assemblée, s’engageant dans son discours de politique générale devant les députés à faire que chaque journée de son court bail à Matignon soit « utile » pour « préparer l’avenir ». La déclaration du nouveau Premier ministre a été approuvée par 305 voix contre 239 et dix abstentions, parmi lesquelles figure la députée socialiste du Doubs Barbara Romagnan. Il s’agit de la seule membre du groupe PS à ne pas avoir voté la confiance au nouveau premier ministre. Continuer la lecture

09 Déc

Le Parti socialiste misera sur Maude Clavequin et Arthur Courty aux législatives dans le Territoire de Belfort

Maude Clavequin est première fédérale PS du Territoire de Belfort et vice-présidente à la Région (©f3fc)

Maude Clavequin est première fédérale PS du Territoire de Belfort et vice-présidente à la Région (©f3fc)

Appelés à choisir leurs candidats pour les législatives de juin, les militants PS du Territoire de Belfort ont désigné Arthur Courty, sans mandat aujourd’hui, et Maude Clavequin, vice-présidente du conseil régional et première fédérale. Continuer la lecture

24 Nov

La plupart des parlementaires LR de Franche-Comté se rangent derrière François Fillon

François Fillon entouré de plusieurs parlementaires LR de Franche-Comté (DR)

François Fillon entouré de plusieurs parlementaires LR de Franche-Comté: Alain Joyandet, Jean-Marie Sermier, Annie Genevard, Cédric Perrin et Gilbert Barbier (DR)

Ils étaient cinq avant le premier tour, ils sont désormais douze. La très grande majorité des députés et sénateurs Les Républicains de Franche-Comté soutiennent le désormais grand favori de la primaire de la droite, François Fillon, arrivé en tête du premier tour avec plus de 44% des suffrages. Continuer la lecture

12 Oct

Primaire: 12 élus UDI de Franche-Comté soutiennent Alain Juppé, François Sauvadet préfère Nicolas Sarkozy

log-udiAu printemps, l’UDI refusait officiellement (via un vote des militants) de participer à la primaire « de la droite et du centre ». Aujourd’hui, près de 600 élus du parti de centre-droit, emmené par leur président Jean-Christophe Lagarde, prennent position dans Le Monde derrière Alain Juppé. Parmi les signataires de cette tribune, on trouve 20 Bourguignons et 12 Francs-Comtois, dont les parlementaires Michel Zumkeller et Jean-François Longeot. Patron de l’opposition à la Région, ancien ministre et ancien député, François Sauvadet s’engage lui pour Nicolas Sarkozy. Continuer la lecture

21 Sep

Primaire à droite : rendez-vous dimanche

Primaire droiteDimanche, à 11 heures 30, sur France 3 Franche-Comté, 4 politiques débattent sur la primaire à droite : Annie Genevard, Alain Joyandet, Michel Zumkeller et Florian Bouquet. Quelles attentes, quels enjeux ? Pourquoi Bruno Le Maire a-t-il autant de soutien en Franche-Comté ? Pourquoi seuls des sénateurs UDI soutiennent-ils Alain Juppé et aucun parlementaire LR ?

D’ailleurs, une primaire, pour quoi faire ? Des fractures à droite ? Une dynamique pour la présidentielle ? A droite, ce scrutin avant le scrutin, c’est une première …

Continuer la lecture