17 Juin

La République en Marche investit Pierre Simon à Pontarlier pour les municipales

Pierre Simon (DR)

C’était un secret de polichinelle, c’est maintenant officiel. Pierre Simon sera la tête de liste de La République en Marche en mars 2020 à Pontarlier. Élu de la majorité du maire actuel Patrick Genre (divers droite), cet ancien UDI est également vice-président du conseil départemental. Continuer la lecture

18 Juil

La réforme de la taxe d’habitation fâche les maires

Nadine Wantz est maire de Rioz (©f3fc)

Nadine Wantz est maire de Rioz (©f3fc)

Au lendemain de la conférence des territoires, les élus locaux na cachent pas leur courroux. Emmanuel Macron va demander pas moins de 13 milliards d’économies aux collectivités locales ces 5 prochaines années, tout en réformant l’une des principales recettes des communes, la taxe d’habitation, qui sera supprimée d’ici 3 ans pour 80% des Français. Un tour de vis budgétaire qui ne passe pas du côté des maires. Continuer la lecture

30 Nov

Voir ou revoir les quatre débats thématiques entre les candidats aux régionales en Bourgogne Franche-Comté

LVELBFCreg2015Quels sont les projets des candidats aux élections régionales en matière de tourisme, de développement économique ou de politique de transports? Que proposent-ils pour la culture, les TER, l’aéroport ou l’agriculture? Depuis début novembre, France 3 Bourgogne et France 3 Franche-Comté vous ont proposé pas moins de quatre débats réunissant au total 24 candidats au scrutin régional. L’ensemble de ces émissions est à voir ou revoir ici:  Continuer la lecture

03 Nov

François Sauvadet présente les 116 candidats de l’union LR-UDI pour les régionales

François Sauvadet et ses colistiers (DR)

François Sauvadet et ses colistiers (DR)

La présentation a eu lieu à Gergueil, en Côte d’Or, considéré comme le centre géographique de la Bourgogne Franche-Comté. François Sauvadet y a réuni ce mardi les 115 candidats qui l’accompagneront pour le scrutin régional. Une liste LR-UDI-divers droite dont l’accouchement eut lieu, parfois, dans la douleur. Le président UDI de Côte d’Or a fait confiance à la plupart des sortants: 11 sur 14 en Bourgogne, 8 sur 12 en Franche-Comté. Continuer la lecture

22 Oct

Candidat de l’union LR-UDI, François Sauvadet dévoile ses têtes de liste départementales

François Sauvadet (©f3fc)

François Sauvadet (©f3fc)

Pas de surprise. Dans un communiqué commun, François Sauvadet, tête de liste régionale pour l’union LR-UDI, et Alain Joyandet, désigné chef de file régional pour Les Républicains, officialisent le nom des huit têtes de liste départementales pour le scrutin régional en Bourgogne Franche-Comté. L’UDI tirera l’union dans deux départements, la Côte d’Or et la Nièvre, Les Républicains dans cinq des six autres départements. Dans le Doubs, comme nous vous l’indiquions ici il y a quelques jours, c’est le divers droite Patrick Genre, qui a finalement été désigné. Continuer la lecture

13 Oct

Régionales: la liste Les Républicains-UDI toujours pas bouclée dans le Doubs

Nathalie Bertin (©f3fc)

Nathalie Bertin (©f3fc)

Petites vacheries entre amis… Décidément, la constitution des listes départementales pour l’union LR-UDI, menée François Sauvadet, n’en finit pas d’accoucher dans la douleur… Il y a bien sûr l’épineux dossier de l’Yonne, où les relations entre ces deux partenaires particuliers ont toujours été houleuses. Mais il y a aussi, encore et toujours, le cas du Doubs. Si la tête de liste départementale va, sauf improbable retournement de situation, revenir à Patrick Genre (divers droite), c’est la position de Nathalie Bertin (UDI) en 4e position qui est maintenant contestée, par une partie des Républicains… mais aussi une partie de l’UDI. Continuer la lecture

12 Sep

Quand François Sauvadet fait du François… Hollande !

François Sauvadet, tête de liste pour l'union LR-UDI (©f3fc)

François Sauvadet, tête de liste pour l’union LR-UDI (©f3fc)

A droite, il est des sujets de dissensions qui s’éternisent dans cette campagne des régionales. Des petits détails qui ne semblent rien et qui pourtant, pourraient peser lourd au final. On a parlé ici du MoDem, qui à force de proposer ses services sans retour se lasse et s’apprête à partir seul. Il y a aussi la question de la tête de liste dans le Doubs, où le chef de file départemental des Républicains n’a pas la faveur de la tête de liste régionale. Deux « points de crispation » reconnaît l’entourage de François Sauvadet, qui préfère pour l’instant discuter et négocier, plutôt qu’imposer. La méthode Hollande, en quelque sorte. Mais jusqu’à quand? Continuer la lecture

26 Fév

Municipales : chronique d’une défaite annoncée pour la gauche ?

Municipales 2014 : chronique d'une défaite annoncée ?

Municipales 2014 : chronique d’une défaite annoncée ?

Dans moins de 4 semaines, on vote pour le premier tour des élections municipales. La gauche détient la grande majorité des villes : 24* des 41 villes de Franche-Comté de plus de 3500 habitants.

Elle devrait être la grande perdante de ces élections « intermédiaires ». Mais pas sûr que l’UMP sache rafler la mise. Quant au Front National, il sent venir son heure…

La gauche se « fait du souci » comme on dit chez moi et elle a bien raison.

Continuer la lecture

22 Août

Municipales: le PS de Pontarlier répond vertement à EELV

Jean-Yves Bouveret et Karine Grosjean (©villedepontarlier)

La parution de notre article intitulé « Tout seuls ou tous ensemble… » a fait réagir les socialistes de Pontarlier. Alors que deux figures d’Europe Ecologie-Les Verts dans le Haut-Doubs, Claire Rousseau et François Mandil, y pointent le manque de « leader incontesté » pour la gauche pontissalienne et ne veulent pas devenir la « caution écolo » des socialistes, ces derniers leur répondent. Et ils ne prennent pas de pincettes. Jean-Yves Bouveret, le chef du groupe PS au conseil municipal, rappelle que « l’hypothèse d’une liste d’union a été abordé avec EELV en mai, mais nous mettons en place une structure au sein des adhérents et des sympathisants socialistes pour constituer les bases d’une future liste. » Quant à Karine Grosjean, elle aussi conseillère municipale, elle soutient carrément que François Mandil dit « n’importe quoi ». Ambiance.

(null)