13 Avr

Europe Ecologie-Les Verts présentera des candidats (presque) partout aux législatives en Franche-Comté

Neuf des dix candidats déjà investis par EELV (il manque le député sortant Eric Alauzet) (DR)

Neuf des dix candidats déjà investis par EELV (il manque le député sortant Eric Alauzet) (DR)

Ce n’est pas une surprise: en dépit de l’accord PS-EELV à la présidentielle, qui a vu le désistement de Yannick Jadot au profit de Benoît Hamon, les écologistes présenteront leur propre candidat dans chacune des circonscriptions de Franche-Comté. Enfin presque, puisque dans la 1re circonscription du Doubs, EELV soutient la sortante socialiste Barbara Romagnan. En contrepartie, le PS a investi le député écologiste sortant Eric Alauzet sur la 2e circonscription du Doubs.  Continuer la lecture

03 Nov

François Sauvadet présente les 116 candidats de l’union LR-UDI pour les régionales

François Sauvadet et ses colistiers (DR)

François Sauvadet et ses colistiers (DR)

La présentation a eu lieu à Gergueil, en Côte d’Or, considéré comme le centre géographique de la Bourgogne Franche-Comté. François Sauvadet y a réuni ce mardi les 115 candidats qui l’accompagneront pour le scrutin régional. Une liste LR-UDI-divers droite dont l’accouchement eut lieu, parfois, dans la douleur. Le président UDI de Côte d’Or a fait confiance à la plupart des sortants: 11 sur 14 en Bourgogne, 8 sur 12 en Franche-Comté. Continuer la lecture

22 Oct

Candidat de l’union LR-UDI, François Sauvadet dévoile ses têtes de liste départementales

François Sauvadet (©f3fc)

François Sauvadet (©f3fc)

Pas de surprise. Dans un communiqué commun, François Sauvadet, tête de liste régionale pour l’union LR-UDI, et Alain Joyandet, désigné chef de file régional pour Les Républicains, officialisent le nom des huit têtes de liste départementales pour le scrutin régional en Bourgogne Franche-Comté. L’UDI tirera l’union dans deux départements, la Côte d’Or et la Nièvre, Les Républicains dans cinq des six autres départements. Dans le Doubs, comme nous vous l’indiquions ici il y a quelques jours, c’est le divers droite Patrick Genre, qui a finalement été désigné. Continuer la lecture

12 Déc

Législative partielle: qui sont les candidats à la succession de Pierre Moscovici ?

urne3Pierre Moscovici n’est plus le député de la 4e circonscription du Doubs. Une élection partielle désignera son successeur d’ici le 1er février. Plusieurs candidats se sont déjà manifestés. Le maire UMP de Fesches-le-Chatel Charles Demouge et la députée européenne Front national Sophie Montel espèrent faire basculer cette circonscription ouvrière du Pays de Montbéliard. Au PS, le suppléant de Pierre Moscovici, Frédéric Barbier, a reçu l’investiture officielle. Reportage et point complet sur les candidatures. Continuer la lecture

13 Mar

Le candidat du Front national à Paris dépose plainte pour Sophie Montel à Montbéliard

Sophie Montel (©f3fc)

Sophie Montel (©f3fc)

Suite à l’ouverture par le parquet d’une enquête pour « faux et usage de faux », Sophie Montel, la tête de liste du Front national à Montbéliard, porte plainte pour « manoeuvres frauduleuses visant à altérer la sincérité du scrutin ». Le Front national estime que des « pressions » ont été « organisées par M. Gilles Maillard, candidat sur la liste UMP, pour inciter les colistiers du Front National à retirer leur candidature ». Il y a quelques jours, trois colistiers de Marie-Noëlle Biguinet (UMP), dont Gilles Maillard, avaient signalé deux cas d’inscriptions suspectes sur la liste du FN. Et c’est Wallerand de Saint-Just, tête de liste du Front national à Paris, qui a déposé la plainte auprès du procureur de la République de Montbéliard.

Continuer la lecture

13 Juin

Jean-Luc Mélenchon à Besançon: "On assume tout à fait"

Le Front de Gauche espère rassembler 2000 personnes autour de Jean-Luc Mélenchon samedi à Besançon

Samedi, le Front de Gauche fait la fête à Besançon. 2000 personnes au moins sont attendues sur le site de la Rodia. Le point d’orgue de cette journée de mobilisation contre l’austérité et la finance sera le discours de Jean-Luc Mélenchon, qui avait rassemblé un peu plus de 11% des électeurs au premier tour en Franche-Comté. Une star de la politique nationale qui a fait ses études ici et qui conserve un « affect » particulier avec la capitale comtoise. Benoît Maillard-Salin, en charge de la communication au Front de Gauche bisontin, répond à nos questions.

Continuer la lecture