23 Juin

A Besançon, le maire et le député pro-Macron mis en minorité par la majorité de gauche

Jean-Louis Fousseret et Eric Alauzet au conseil municipal de Besançon le 22 juin 2017 (DR)

Jean-Louis Fousseret et Eric Alauzet au conseil municipal de Besançon le 22 juin 2017 (DR)

Ils se sont comptés. Combien, dans la majorité municipale bisontine de « gauche plurielle » (PS, PCF, EELV), allaient accepter de voter une motion dénonçant la baisse des dotations de l’Etat aux collectivités, et donc le gouvernement? Présentée par les groupes PCF, PS et EELV, au conseil municipal de ce jeudi, la motion a été adoptée par 24 voix. Dans la majorité, 13 élus se sont abstenus, parmi lesquels le maire Jean-Louis Fousseret, démissionnaire du PS en début de semaine, et le député écologiste Eric Alauzet, qui siègera à l’Assemblée au sein du groupe En Marche. Continuer la lecture

22 Juin

Sophie Montel veut faire bouger le FN sur l’immigration et crée la polémique

Sophie Montel sur le plateau de Dimanche en politique (©f3fc)

Sophie Montel sur le plateau de Dimanche en politique (©f3fc)

L’affaire a été repérée ce matin par L’Opinion. Lors du bureau national du Front national mardi, la Franc-Comtoise Sophie Montel a ouvertement interpellé les cadres frontistes sur les plaidoyers anti-immigrés: « Notre discours peut être perçu comme anxiogène, a regretté la chef de file régionale du FN, également eurodéputée. Des gens sont encore effrayés par le FN en pensant qu’on va virer tous les étrangers si on arrive au pouvoir ». Des propos qui une fois révélés par la presse ont déclenché la polémique. Continuer la lecture

20 Juin

La majorité municipale de Besançon risque-t-elle d’imploser après la démission du PS de son maire pro-Macron Jean-Louis Fousseret ?

Jean-Louis Fousseret le 20 juin 2017 (©f3fc)

Jean-Louis Fousseret le 20 juin 2017 (©f3fc)

Cela n’a l’air de rien, mais une simple lettre de démission a mis fin à toute une époque. Besançon, socialiste depuis 1953, ne l’est plus. Jean-Louis Fousseret, le maire pro-Macron, quitte le parti à la rose pour s’engager pleinement à La République en Marche. Un maire LREM va donc désormais diriger une majorité municipale de type gauche plurielle, avec des socialistes, des écologistes et des communistes. Un grand écart impossible? Nous avons posé la question aux intéressés. Continuer la lecture

19 Juin

La ville de Besançon n’a plus de maire socialiste

Jean-Louis Fousseret sur le plateau de France 3 Franche-Comté le 9 mlai 2017 (©f3fc)

Jean-Louis Fousseret sur le plateau de France 3 Franche-Comté le 9 mai 2017 (©f3fc)

La clarification était nécessaire et devenue inéluctable. Jean-Louis Fousseret, le maire de Besançon, qui fut l’un des premiers élus locaux de France à se mettre en marche derrière Emmanuel Macron, démissionne du parti socialiste. Et le patron de la ville et de l’agglo ne claque pas la porte seul. Il est imité par cinq autres élus municipaux. Un changement de statut qui pose la question du devenir de la majorité municipale, composée de socialistes, d’écologistes et de communistes. Continuer la lecture

Eric Alauzet déjà en marche vers les municipales à Besançon en 2020 ? Un silence éloquent

L'écologiste Eric Alauzet sur la plateau de France 3 Franche-Comté le 18 juin 2017 (©f3fc)

L’écologiste Eric Alauzet sur la plateau de France 3 Franche-Comté le 18 juin 2017 (©f3fc)

« Je m’engage dans ce mandat de député à fond, dans la poursuite de ce que j’ai fait. Chaque chose en son temps ». L’écologiste Eric Alauzet, élu pour un second mandat député du Doubs ce dimanche, a refusé de dévoiler ses intentions pour les municipales de 2020. Pressenti depuis longtemps pour prendre la succession du maire PS pro-Macron de Besançon Jean-Louis Fousseret, l’actuel conseiller municipal délégué n’a pas voulu nous dire si son slogan de campagne « député à 100% » tiendrait au delà de 2020. Un silence qui en dit long sur ses intentions… La séquence est à revoir ici: Continuer la lecture

18 Juin

Qui sont les cinq nouveaux députés du Doubs ?

Quatre députés sortants sur cinq se représentent ce dimanche dans le Doubs. Ceux qui ont rejoint la majorité présidentielle sont en ballottage favorable: Eric Alauzet (écologiste) face à Ludovic Fagaut (LR) dans la 2e circonscription (Besançon-Ornans), Frédéric Barbier (PS-LREM) face à Sophie Montel (FN) dans la 4e (Audincourt-Pont-de-Roide).

La socialiste frondeuse Barbara Romagnan est en grande difficulté face à une candidate inconnue le mois dernier, Fannette Charvier (LREM) dans la 1ère circonscription (Besançon – Saint-Vit). Annie Genevard (LR) n’avait que 5,4 points d’avance sur Sylvie Le Hir (LREM) dans un fief de la droite, la 5e (Pontarlier-Morteau). Enfin, Denis Sommer (LREM) est en ballottage favorable face à Frédéric Cartier (LR) pour prendre la succession de Marcel Bonnot (LR) dans la 3e circonscription (Montbéliard-Baume-Maîche).

Qui sont les deux nouveaux députés de Haute-Saône ?

Jusqu’à ce dimanche, la Haute-Saône avait un député LR, Alain Chrétien, et un député PS, Jean-Michel Villaumé. Tout va changer ce dimanche avec deux duels LREM/FN pour le second tour des législatives. Dans la 1re circonscription (Vesoul-Gray), Barbara Bessot-Ballot (LREM) a devancé de plus de 9 points Léonie Cugnot (FN) au premier tour. Ballottage favorable aussi pour le candidat LREM dans la 2e circonscription, celle d’Héricourt-Lure-Luxeuil, puisque Christophe Lejeune a viré avec 32,3% des suffrages contre 20% au frontiste Maurice Monnier.

Qui sont les trois nouveaux députés du Jura ?

La droite sur la défensive. Alors qu’ils tenaient jusqu’à présent les trois sièges de députés du Jura, Les Républicains sont menacés par la poussée de la République en Marche. Dans la 1re circonscription (Lons-Saint-Amour), Danielle Brulebois (LREM) est en pole position pour succéder à Jacques Pélissard (LR), dont le dauphin désigné Cyrille Brero est devancé de près de 18 points à l’issue du premier tour. Les sortants LR Marie-Christine Dalloz (2e circonscription Champagnole Saint-Claude) et Jean-Marie Sermier (3e circonscription Dole-Arbois) ont viré en tête du premier tour, mais leurs concurrents LREM, Anne Prost-Grosjean et Paul-Henri Bard sont en capacité de renverser la tendance. Ils avaient respectivement 2 et 6,2 points de retard dimanche dernier.

Qui sont les deux nouveaux députés du Territoire de Belfort ?

La droite contre la République en Marche. Les électeurs du Territoire de Belfort arbitrent ce dimanche deux duels quasi similaires pour ce second tour des législatives: Christophe Grudler (MoDem-LREM) face à Ian Boucard (LR), soutenu par le sortant Damien Meslot, dans la 1re circonscription (Belfort-Delle) et Bruno Kern (LREM) face au sortant UDI Michel Zumkeller dans la 2e circonscription (Belfort-Valdoie). Les candidats pro-Macron étaient en ballottage favorable à l’issue du premier tour.