09 Juin

Michel Cans, un cinéaste occitan à l’honneur

C’est un cinéaste des années 50 relativement méconnu. Mais grâce au CIRDOC et aux manifestations liées au Total Festum, Michel Cans se retrouve en pleine lumière.

Michel Cans est à sa façon un des pionniers du journalisme local en images. Pendant dix ans, de 1950 à 1960 il a filmé en 16 mm une soixantaine de villes et villages languedociens, des gens au travail, dans leur quotidien, des fêtes populaires… Il a aussi travaillé pour l’ORTF puis FR3. Ami d’Yves Rouquette, l’ensemble du fonds (164 films documentaires muets, 161 noir et blanc, 3 couleurs) a été donné par le réalisateur au CIDO (Centre international de documentation occitane) entre 1989 et 1991. Les films ont été numérisés par le CIRDOC, mis à disposition du public via Occitanica.

Aujourd’hui, via le Total Festum, Michel Cans se retrouve au centre de plusieurs projets. Tout d’abord CHRONOS. Aimé Brees et l’équipe d’Asuèlh a travaillé sur ses films, les a retravaillé et composé plusieurs musiques pour réaliser un ciné-concert très réussi que l’on retrouvera le 26 juin à Minerve dans le cadre du Total Festum et cet été à l’Estivada.

Ensuite la réalisatrice Hélène Morsly a elle aussi utilisé les images de Michel Cans dans « Souffle le Cers et coule l’Orb » pour exprimer l’amour de sa région. Elle est revenue aussi sur les traces du cinéaste et elle l’a filmé : « Et filme Michel Cans ». Un travail en collaboration avec les lycéens d’occitan et d’arts visuels de Pézenas.

Reportage : S. Tijani D. Hémardinquer AM. Groscolas MP Fournier


Michel Cans par france3midipyrenees

Vous pouvez consulter certains des films de Michel Cans sur Occitanica.

Lo Benaset

04 Juin

Moment de pose pour l’occitan.

Le rassemblement était prévu et l’issue heureuse de l’OPLO ne l’a pas contrarié : une quarantaine de personnes se sont rassemblées vers 15H30 avec David Grosclaude devant le Conseil Régional d’Aquitaine.


Reportage France 3 Toulouse Grève de la faim David Grosclaude par france3midipyrenees

Une conférence de presse avec des élus occitans (Gustave Alirol, Frédérique Espagnac…) mais aussi breton (Paul Molac) ou corse (François Alfonsi). Evelyne Houlès qui avait rejoint David Grosclaude dans sa grève de la faim a fait également le chemin.

Photo : Sirine Tijani

Photo : Sirine Tijani

Photo : Sirine Tijani

Photo : Sirine Tijani

Par simple amitié pour David, pour les langues régionales, avec le sentiment d’avoir gagné ensemble : « C’est la première fois qu’une action menée par les Occitans va aussi loin », se réjouit Gustave Alirol. Un combat qui est loin d’être le dernier. La relance de la ratification de la charte européenne ne sera pas facile et sur le dossier de l’enseignement Paul Molac -lui aussi destinataire comme Jean-Jacques Urvoas du courrier du président de la République a déclaré qu’il y aurait bientôt des annonces de la Ministre de l’Education sur la place des langues régionales dans la réforme des collèges.

Quand à David Grosclaude, il a vu un médecin qui l’a rassuré sur son état de santé. Une pause après la pose, prêt pour de nouveaux combats.

Sirine Tijani – Benoît Roux

Photo : Sirine Tijani

Photo : Sirine Tijani

François Hollande déterre aussi sa proposition 56

Simple coïncidence ou lien de causalité, l’annonce de la création officielle de l’Office Public pour la Langue Occitane a été suivie par une possible réactivation de la signature par la France de la Charte Européenne des Langues Minoritaires. Un vieux serpent de mer de 23 ans que l’on pensait enterré ou noyé -comme le dossier de l’OPLO- dans les terres jacobines françaises.

Comme annoncé hier soir, le Télégramme de Brest fait part de la volonté du Président de la République de tenir sa promesse 56.

Dans un courrier adressé au président de la Commission des Lois (le Breton Jean-Jacques Urvoas), le président écarte la possibilité d’un référendum et indique le dépôt d’un projet de loi de réforme constitutionnelle permettant la ratification de la Charte européenne des langues régionales et minoritaires « dans les meilleurs délais ». Un projet de loi émanant du gouvernement alors qu’une proposition de loi vient des parlementaires, c’est Christiane Taubira qui est chargée de travailler sur ce texte.

Jean-Jacques Urvoas a répondu ce matin à une interview de France Télévisions (Gaëlle  Darengosse, Christophe Romain). Il s’exprime sur les difficultés rencontrés sur ce dossier épineux de la Charte Européenne, le processus choisi, mais aussi sur la création douloureuse de l’OPLO.


Jean-Jacques Urvoas par france3midipyrenees

Difficile de savoir si le processus ira cette fois jusqu’au bout (réunion du Congrès et vote à la majorité des 3/5èmes). La campagne électorale pour les élections régionales devrait en tous cas permettre à ceux qui le souhaitent de se positionner sur la question.
   
Lo Benaset

03 Juin

David Grosclaude lève sa grève de la faim

Lo document qui demandavi desempuish lo 27 de mai que m’ei arribat a 19h30, annonce de David Grosclaude sur son site. Le document tant attendu est donc enfin arrivé. La persévérance de David Grosclaude et les différentes mobilisations auront eu raison de l’immobilisme gouvernemental. Le document reçu signé des 2 Ministères (Education et Culture) indique que l’Office public pour la langue Occitane sera créé avant la fin de l’été, l’Etat y sera associé et -ô surprise- il participera même à son financement au côté des 2 régions qui ont voté le texte ! David va passer sa première nuit depuis 8 jours dans un vrai lit et hors du Conseil Régional.

Que demandi a’us qui pòden de viéner doman dijaus 4 de junh a 16h30 devant lo Conselh Regionau d’Aquitània entà hestejar aquera victòria en favor de la lenga nosta e de la politica decidida per duas regions occitanas qui an pres consciéncia de la lor responsabilitat en aqueth maine.

L’office va donc entrer en vigueur et, au bénéfice de la réforme territoriale, toutes les anciennes régions (exceptée PACA) devraient participer à l’OPLO. L’ex-région Languedoc-Roussillon ayant soumis son financement à la participation de l’Etat, elle pourra donc y entrer.

France 3 Midi-Pyrénées et l‘Edicion Occitana seront bien présents à Bordeaux demain. Nous avons également demandé une entrevue à la ministre de l’Education. 

Demain ce sera donc la fête, quant à la la fin « du mépris »…

Le télégramme de Brest nous apprend que :

« Dans une lettre adressée à Jean-Jacques Urvoas, député du Finstère et Président de la commission des lois à l’Assemblée nationale, François Hollande a indiqué que la Garde des Sceaux et ministre de la Justice, Christiane Taubira a été chargée de préparer un projet de loi sur la ratification de la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires. « Conformément à l’engagement que j’ai pris devant les Français, je souhaite que le parlement permette la ratification de la Charte », a précisé le président de la République.  « La voie du Congrès me paraît la plus appropriée », a précisé le chef de l’Etat. 

Méfiance, méfiance mais il faut prendre les bonnes nouvelles quand elles sont là.

Osca !

Lo Benaset

Photo facebook

Photo facebook

Mobilisation à Toulouse en solidarité avec David Grosclaude.

Vers midi, comme dans une vingtaine d’autres villes, Toulouse à montré sa solidarité avec David Grosclaude. Près de 70 personnes, des élus, des politiques, des Occitans, des anonymes venus marquer leur solidarité.


manifestation Toulouse par france3midipyrenees

Certains conseillers régionaux comme Guilhèm Latrubesse sont en grève de la faim depuis hier soir, symboliquement jusqu’à ce soir. Gustave Alirol et Hervé Guerrera et Anne-Marie Hautant ont fait de même à Clermont-Ferrand et Marseille.


Guilhèm Latrubesse par france3midipyrenees

Evelyne Houlès de la société Macarel a décidé elle aussi de se mettre en grève de la faim illimitée, dans les locaux du Conseil Régional de Midi-Pyrénées : « me disi qu’es lo moment de lo sosténer per mostrar als politics, a l’estat, a totis e tanben a la societat occitana que sèm totes determinats. Cal tustar. Espèri que monde me van rejónher per partajar aquel punt de vista sul mesprètz. »

Du côté du gouvernement, plusieurs personnes sont intervenues pour faire avancer le dossier. Des personnes du ministère, des conseillers du président de la République ont appelé David Grosclaude. Mais pour l’heure toujours pas d’acte concret. De quoi agacer certains hommes politiques comme le vice-président du Conseil Régional de Midi-Pyrénées.


Gérard Onesta par france3midipyrenees

A Marseille, même mobilisation et même jeûne de solidarité. Vous pourrez voir une reportage sur le site d’Aquò d’Aqui.

Manifestation à Marseille Photo : Michel Neumuller

Manifestation à Marseille Photo : Michel Neumuller

Demain, une manifestation est prévue à partir de 15H30 devant le Conseil Régional d’Aquitaine.

Lo Benaset

02 Juin

Que n’i a pron d’estar mespresats

8 ème jour de grève pour David Grosclaude. Les soutiens se multiplient : 150 élus, près de 5000 signataires pour la pétition et dès actions de jeûne menées par des conseillers régionaux  de Midi-Pyrénées, Auvergne, et PACA devant les hôtels de régions respectifs.

Le mouvement prend de l’ampleur sur les réseaux sociaux, les actions et rassemblements sont nombreux (une vingtaine pour aujourd’hui) mais  les les médias nationaux sont toujours sourds. David Grosclaude s’interroge sur son blog et tente de trouver des explications à cette mécanique médiatique qui reste la même. Ce matin, dans Good Morning occitània il expliquait que le dossier de l’OPLO avait été enterré par ce gouvernement et que l’on commençait à peine à le sortir de terre. En tous cas rien de nouveau et concret du côté du gouvernement. Pour notre part, nous avons sollicité la Ministre de l’Education pour une interview en fin de semaine pour tenter de briser ce silence. Nous verrons ce qu’il en est.

Pecaire, tot aquò per una simpla signatura sus un papieròt…Alèra que se demanda pas d’argent a l’Estat per adujar l’Ofici Public per la Lenga Occitana. De que seriá se l’Estat deviá participar ! De que se pausar questions e perseguir lo moviment.

Demain, une conférence de presse est prévue à 15H30 au Conseil Régional d’Aquitaine, suivie d’un rassemblement. Plusieurs personnalités politiques sont annoncées. Nous y serons pour le journal occitan de samedi.

 

Reportatge France 3 Pau Clément Alet e Sylvie Tusq-Mounet diluns 1èr de junh.


DAVID_GROSCLAUDE_S3005 par france3midipyrenees

Lo Benaset

Viure al País fa lo Bal

Une émission enregistrée à Pavie dans le Gers à l’occasion du Festival Trad’Envie 2015.

 

Avec deux invités pour nous parler de la tradition du bal :
– Dany Madier-Dauba, passionnée de danses et spécialiste du Haut-Agenais
 Guilhem Lopez qui sillonne les bals depuis 13 ans avec le duo Brotto-Lopez et qui présente à Pavie sa nouvelle formation Votz en bal.

Et trois sujets :
– Rencontre dans le Couserans (Ariège) avec Alain Servant, danseur et collecteur de danses.
– Animation à l’école maternelle Aristote (Montpellier) où Denis Galvier et son groupe Sors les mains de tes poches initie les enfants aux danses et musiques occitanes.
– Une soirée très animée au Printemps de l’Arribèra à Saint-Pé-de-Léren (Pyrénées-Atlantiques) avec les trois voix du groupe Cocanha.   

En savoir + 

– Festival Trad’Envie de Pavie (32) : http://www.tradenvie.fr

 Dany Madier-Dauba, présidente de l’association ACPA (Associacion per la Cultura Populara en Agenès) : http://acpa47.over-blog.com

– Guilhem Lopez et son groupe Votz en bal : www.lecamom.com

 Denis Galvier et Sors les mains de tes poches : http://wp.coriandre.info

 Les filles de Cocanha : http://cocanha.net

Vicenta Sanchez e Lo Benaset

Aller + loin

Structures, associations :

Artistes :

Intervenants danse Arpalhands :

01 Juin

Dàvid Grosclaude e l’Ofici Public per la Lenga Occitana

DAVID GROSCLAUDE

Foto : siti internet Dàvid Grosclaude

Foto : siti internet Dàvid Grosclaude

Nascut a Chinon en 1958, David Grosclaude es un jornalista, e elegit del Partit Occitan en Aquitània.

Conegut per son militantisme e son implicacion per l’aparament de la lenga occitana, foguèt un dels paires de Ràdio País en 1983. Puèi creèt la SCOP de premsa e d’edicion Vistedit en 1994 que compta ara un setmanièr d’informacion ( La Setmana ) e dos magazines pels mainatges ( Plumalhon e Papagai ) en mai de publicar d’albums pels enfants.

Dempuèi 2010 es conselhièr regional d’Aquitània, delegat a la politica lingüistica en favor de las lengas occitana e basca. Dimècres passat, començèt una cauma de la talent amb l’eslogan « Pro d’estar mespresats » dins lo Conselh General d’Aquitanha a Bordèu, e contunharà dinc a l’oficializacion ministeriala de la creacion de l’Ofici Public per la Lenga Occitana.

L’OPLO QU’ES AQUÒ ?

En fait, d’oficis publics per las lengas regionalas e minoritàrias existisson en Alsàcia ( amb l’OLCA creat en 1994 ), en Bretanha ( amb l’OPLB un Establiment Public de Cooperacion Culturala creat en 2010 ) e Bascoat ( amb l’OPLB creat l’an 2004).

An per tòca de transmetre la lenga als adultes e mainatges, desvolopar sa socializacion e èsser un suppòrt a las politicas lingüisticas.

En junh de 2014, las doas assembladas regionalas d’Aquitània e Miègjorn-Pirenèus votèron favorablament e a l’unanimitat la creacion d’un equivalent per l’occitan : l’OPLO.

Ara, al cap d’un an d’esperar la publicacion del decret ministerial al jornal oficial que ratificarià la creacion de l’OPLO, las causas son a trastejar. De telefonadas de contunh al Ministèri de la Cultura regularament per ausir a cada còp que lo dossièr « avança » e pas res en seguida. Dàvid Grosclaude decidiguèt que aquò passava l’òsca e que caliá cambiar de musica en fasent una accion concrèta per èsser enfin escotat.

LAS ACCIONS DE SOSTIEN

CGQQF66UYAEwSYnDempuèi lo prumièr jorn de sa cauma de la talent, Dàvid Grosclaude reculhiguèt lo sostien del President del Conselh Regionau, Alain Rousset, de nombroses elegits ( Guilhèm Latrubesse, Colette Capdevielle, François Alfonsi, Paul Molac, José Bové, Gérard Onesta, Jean-Michel Lattes; Martine Faure, Martine Lignières-Cassou, Dominique Reynié, Jean Lassalle, de colègas del Conselh Regional…) e d’actors associatius implicats dins l’aparament de la lenga e la cultura occitanas. Sens oblidar lo grop emblematic Nadau.

A mai una peticion en linha circula sus internet.

Lo Divèndres 29 de mai, un bèl cinquantenat de personnas s’amassèron davant la prefectura d’Aude a Carcassona e una delegacion foguèt recebuda pel Secretari General. Lo meteis jorn, l’assemblada generala de la region PACA debatèt sus la presa en compte de l’occitan dins los contractes de plan Estat-Region. Puèi, una mocion foguèt presentada als elegits de Corsega per sosténer la demanda de la creacion rapida de l’OPLO. Foguèt votada a l’unanimitat. Dissabte passat de manifestacions a Bordèus e a Narbonna… Coma Dàvid Grosclaude zo no diguèt, tre duèi, se va passar a l’etapa seguenta.

Dimècres, d’elegits regionals seran en cauma de la talent sus la jornada en solidaritat. De recampament se faràn davant los Conselhs Regionals dimècres a miègjorn.

Carolina Gayet e lo Benaset