22 Sep

Un regard de femme sur Louisa Paulin, grande poétesse et féministe avant l’heure

Un regard de femme sur Louisa Paulin
Un agach de femna sus Loïsa Paulin

La poétesse, sa vie son oeuvre. Regard complice d’une passionnée. Une femme libre.

Louisa Paulin

Direm pas a la nòstra nena (Nous ne dirons pas à notre petite fille). Ce sont les premiers mots d’une berceuse connue écrite par Louisa Paulin

« J’avais lu ce premier poème qui m’a ouvert la porte de son œuvre poétique. J’ai acheté un livre, deux, trois. »
C’est comme ça que Marie-France Fourcadier,  
professora retirada, et passionnée de la langue occitane découvre la poétesse. Docteure en occitan, elle a fait son master sur Loisà Paulin.

Dans ce reportage de Viure al País, Marie-France nous fait découvrir une Louisa Paulin plutôt féministe.

Marie-France Fourcadier nous mène sur les traces de Louisa. Là où elle est née, a vécu et est enterrée.  Là même où elle a divorcé en 1912. Un divorce dans un village de campagne, cela ne se faisait pas.

Louisa Paulin, était-elle féministe avant l’heure ?

Maria-França porte un regard éclairé sur la  vie de Loisà. Un regard tendre et complice, ponctué d’anecdotes. Récits sur une femme libre, qui assumait ses choix : « Elle aimait sa manière de vivre, elle aimait sa solitude, elle aimait le silence. Elle pouvait contempler la nature durant des heures, et pour elle c’était du travail. »

Marie-France Fourcadier

Louisa Paulin naît en 1888, dans le Tarn, à Réalmont. Elle quitte son village pour faire ses études à Albi. Plus tard elle exerce comme institutrice ou professeur, mais jamais très loin.

Elle est considérée comme un des auteurs occitans les plus importants de sa génération. Son œuvre est prolifique et couronnée de nombreux prix.

Dans le monde occitan, on connaît bien la grande poétesse pour sa prose. Beaucoup ont lu, étudié ses textes. Mais qui s’est intéressé de près à sa vie de femme ? A son parcours ? Ses idées ?

Maria França nous parle de la force de caractère de cette femme. Une femme qui aimait sa vie, sa liberté.

Un agach de femna sus Loisà Paulin, aqueste dimenge dins Viure al País.

Un regard de femme sur Louisa Paulin, c’est dimanche 27 septembre à  10h 50 sur France 3 Occitanie.

Ce magazine Viure al País sera présenté par Marius Blénet. Vous pourrez y voir une aussi une rediffusion de Lo Mot et un clip de Mbraia.

« Brecairóla per la nena » (Berçeuse pour la petite fille) mis en musique par La Mal Coiffée :
Direm pas a la nòstra nena…

 

@Vicenta

 

 

 

10 Sep

Viure al País especial Covid e consequéncias, es dimenge a 10 oras 50 sus France 3

Dimanche 13 septembre à 10h 50, Viure al País fait enfin sa rentrée !

Marius Blénet @France 3 Occitanie

Après 5 mois de rediffusions, le magazine occitan est de retour avec une émission spéciale consacrée à la crise sanitaire et surtout à ses conséquences.

Marius Blénet et l’équipe du magazine occitan sont allés à la rencontre de commerçants restaurateurs, agriculteurs, artistes et profs. Ils nous expliquent comment leurs activités ont été impactées, comme tout le monde, ils voient la crise économique s’installer et redoutent les mois à venir.

extrait émission

 

Défenseurs de la culture occitane, leurs entreprises, boutiques, compagnies sont de taille réduite. Ils peuvent donc être plus durement impactés que de grosses structures. Mais le sens qu’ils donnent à leurs actions les motive davantage aussi.

extrait émission


Si vous avez aimé le début de cet extrait je vous propose de revoir notre article et vidéo sur le « Se Canta » avec Joanda :
ICI

Pour voir le sommaire de notre émission de dimanche en image, rendez-vous sur la page internet : Viure al País 
Vous pourrez aussi y revoir l’intégralité de notre émission après sa diffusion TV…

 

Bonne rentrée à toutes et à tous,
@Vicenta

 

 

 

 

05 Sep

Lo CREO Tolosa hè la sua dintrada

Se lo Covid-19 monopoliza l’atencion en aquesta dintrada escolara de 2020, las batèstas per l’ensenhament de l’occitan son tostemps d’actualitat.

Entre l’arribada de Mostafa Fourar, lo navèth rector de l’Acadèmia de Tolosa, la refòrma deu licèu que contunha d’èster menada peu ministre de l’Educacion Nacionala Jean-Michel Blanquer e la crisi sanitària qu’a impactat bravament l’avançament de d’unes projèctes en ligam dambe l’ensenhament bilingüa, la situacion es tostemps complicada e l’associacion deus ensenhaires d’occitan demòrra atentiva e mobilizada.

Ende hèr lo punt sus la situacion, Emilia Castagné es anada au rencontre de Nicolau Rei-Bèthvéder, secretari deu CREO Tolosa.

Aquiu la version sancèra de l’entervista que un extrèit es de vesedèr dins l’Edicion Occitana deu 05/09/2020.

31 Août

Viure la País dimanche 6 septembre avec Laurent Cavalié

Avant la reprise de nos émissions Viure al País inédites le 13 septembre, nous vous proposons de revoir ce dimanche à 10h 55 sur France 3 Occitanie Marius Blénet et son invité Laurent Cavalié.

A la fois chanteur, auteur et compositeur, Laurent est un artiste incontournable de la culture occitane depuis plus de 20 ans.
Il a pris part à de nombreuses formations occitanes et a multiplié les expériences : il a joué sa musique dans plusieurs pièces de théâtre et il est l’auteur-compositeur attitré du chœur de femmes La Mal Coiffée depuis sa création. Capable de jouer de l’accordéon ou de diverses percussions, il est depuis 2007 au centre de l’aventure Du Bartàs, un groupe de référence en langue d’oc. A côté, Laurent Cavalié produit également des disques en solo. Artiste hyperactif, il vient de sortir en duo avec l’accordéoniste Guilhem Verger « Lenga d’Oliu ». Dans toutes ces expériences se retrouvent le goût de la chanson populaire et des airs languedociens qu’il est allé collecter auprès des habitants de sa région.

Avec des images archives, extraits de concerts et explications du chanteur lui-même nous ferons le tour de la carrière de Laurent Cavalié.

Nous vous proposons quelques images de Laurent Cavalié en interview et en concert au festival Trad’hivernales de Sommières (30) en janvier 2019 :

A suivre toute l’actu de Laurent Cavalié et autres artistes du label Sirventes : ICI

 

@Vicenta

 

 

25 Août

Viure al País du dimanche 30 août avec La Mal Coiffée

Dimanche 30 août à 10h 55 sur France 3 Occitanie.

Une émission présentée par Géraud Delbès en compagnie de Myriam Boisserie, Laetitia Dutech et Marie Coumes du groupe La Mal Coiffée.


Depuis 2003, La Mal Coiffée réinvente un chant polyphonique où la poésie et la langue occitanes sont indissociables de l’expression populaire.Ancrée dans la modernité, leur musique fait résonner le timbre profond et chaleureux du Languedoc soutenu par un puissant jeu rythmique. Dans cette émission nous reviendrons sur leur carrière et leurs spectacles : « E los Leons », l’épopée d’une jeune fille dont les lointains ancêtres sont des lions et « Leona », qui est l’adaptation de ce même spectacle pour les enfants.  Elles nous parleront aussi de leur voyage à la Réunion en janvier dernier où elles ont rencontré le quatuor féminin Les Bringelles. Ensembles, elles ont réalisé une série de spectacles avec des compositions autour du créole et de l’occitan.

Tout savoir sur le groupe La Mal Coiffée :
https://www.lamalcoiffee.com/
https://www.facebook.com/pg/lamalcoiffee/about/
https://www.sirventes.com/performer/la-mal-coiffee/

Les Bringelles :
https://www.facebook.com/pages/category/Artist/Les-Bringelles-599359597063167/

 

Et en attendant dimanche dans Viure al País :

 

@Vicenta

 

 

17 Août

Viure al País du dimanche 23 août 2020 : Hestiv’oc 2019

La 15ème édition du festival s’était déroulée du 22 au 25 août 2019 à Pau (64) ! Cette année Hestiv’oc, comme beaucoup d’autres festivals, n’aura pas lieu… Mais toute l’équipe du Festival s’est mobilisée pour une émission spéciale en direct du Palais Beaumont de Pau le vendredi 21 août avec entre autres les groupes BalaguèraAnda-LutzCourtial X Kogane et Manez eta Kobreak (chanson basque).


Pour tout savoir rdv sur le site Hestiv’Òc fait son Show !

 

 

 

 

Viure al País, de son côté, vous propose de revivre la quinzième édition du festival, Hestiv’òc 2019 le dimanche 23 août à 10h 55 sur France 3 Occitanie.

Il y a un an Marius Blénet et les équipes du magazine occitan étaient au cœur du festival  à Pau (64) ! Un évènement à revivre de l’intérieur : une «cantèra» d’ouverture avec près de 6000 personnes, des extraits de concerts et des interviews. Deux groupes étaient sur la grande scène : le trio Djé Balèti et la formation polyphonique Lo Barrut. Hestiv’òc ne se limite pas aux concerts nocturnes, la fête investit toute la ville de Pau.  Notre équipe a suivi une troupe de théâtre de rue : la Police Occitane de Proximité, trois agents de la paix qui sèment plus la pagaille que l’ordre sur leur passage.


La Police Occitane de Proximité sera aussi cette année en fil rouge de Hestiv’Òc fait son Show !

 

@Vicenta

 

 

 

 

 

11 Août

Viure al País du dimanche 16 août 2020 au bord de la Mar Nòstra

Dimanche 16 août 2020 à 10h 55 sur France 3 Occitanie. Voici une émission présentée par Marius Blénet depuis Villeneuve-lès-Maguelone (34) : un magazine teinté de musique et de cuisine.

Au bord de la Mar Nòstra, embarquement immédiat pour un voyage entre le Gard et la Kabylie avec le projet Kabyl’Òc : la rencontre entre la musiques occitane du groupe Coriandre et la musique kabyle de Tilelli. Une équipe de Viure al País a eu la chance d’assister à la première étape : une résidence de 4 jours organisée à Sommières où ont résonné les toutes premières notes de Kabyl’Òc.
Au mois de mai, très touchés par la mort de IDIR . Coriandre publie sur son facebook  en forme d’hommage « Mliyi », le morceau qui avait  clôturé la sortie de cette même résidence – Bon viatge, Idir, demoras aquí amb la musica e l’esperit !

Viure al País au bord de la mer, c’est aussi la pêche et une recette de poisson avec un épisode de la série Biais (Coproduction Piget /France Télévisions) : La pomarenca a la sal. Cette dorade, la pomarenca en oc c’est Jean-Baptiste Gaubert, pêcheur en mer et sur l’étang de l’Ayrolle qui la donne à Jean-Pierre Dematis, pêcheur à la retraite, qui va nous la cuisiner dans sa cabane, sur les bords de l’étang.

@Vicenta

 

 

04 Août

Viure al País du dimanche 9 août : La Talvera

Ce dimanche nous vous proposons de revoir notre émission spéciale consacrée à La Talvera.

La Talvera

En 2019 La Talvera célébrait ses 40 ans, Marius Blénet reçoit en plateau Daniel Loddo et Céline Ricard.


La Talvera est une formation musicale qui joue et interprète des musiques traditionnelles
, des compositions et s’enrichit de très nombreux échanges avec des artistes du monde entier. Mais la CORDAE/La Talvera, c’est aussi une association, le Centre Occitan de Recherche, de Documentation et d’Animation Ethnographiques. Une institution devenue une référence pour le collectage et le travail sur la langue. Dans cette émission spéciale, nous reviendrons sur les 40 ans d’une aventure unique et parlerons aussi des projets, comme ce calendrier perpétuel intitulé « Se Sabiatz mon País », qui permet de faire découvrir les traditions, la culture et les paysages d’Occitanie et du Pays Catalan.

Pour les 40 ans d’histoire de La Talvera, nous sommes bien sûr, allé chercher des images d’archives. Voici un extrait datant de juin 1992, avec Céline Ricard au chant : 

Pour revoir cette émission rendez sur la page de Viure al País : ICI

Tout savoir sur CORDAE/La Talvera

@Vicenta

 

28 Juil

Viure al País du dimanche 2 août : Arnaud Cance

Dimanche 2 août à 10h 55 sur France 3 Occitanie –  L’artiste aveyronnais Arnaud Cance est l’invité de Géraud Delbès dans les rediffusions estivales de Viure Al País.

Arnaud Cance

Arnaud est à la fois musicien et chanteur. Nous reviendrons sur ses débuts avec les formations Brick-A-Drac et surtout Tres A Cantar. Nous évoquerons également son expérience et collaboration avec la conteuse Séverine Sarrias dans le spectacle Poma qui emmène les enfants âgés de 3 à 5 ans dans le verger de l’imaginaire. Pour son actualité, le 28 février est sorti le premier album du groupe Mbraia, Arnaud Cance et Paulin Courtial se retrouvent dans un duo de chansons à danser : un bal façonné dans la matière populaire occitane et accompagné de compositions originale.

Voici le clip Passat-Deman, enregistré à Sommières (30) l’année dernière, à l’occasion du festival Trad’Hivernales : 

Pour en savoir davantage et revoir l’émission après sa diffusion rdv sur la page internet de VAP : ICI

 

@Vicenta

21 Juil

Un procès istoric e per part en occitan

Los ancians membres dau burèu dau Parlament de Catalonha son jutjats a Barcelona. Dins la còla, l’occitana Mireia Boya.

 

Es un procès istoric que se comença uòi a la Cort Superiora de Justícia de Catalonha. Istoric coma o son fòrça daus eveniments que pertòcan la lucha daus independentistas catalans. Son jutjats dempuòi aqueste matin los membres dau burèu dau Parlament de Catalonha que permetèron lo vòte dins aquela amassada de leis per la tenguda dau referendum d’independéncia en octòbre 2017 e per la transicion cap a una republica catalana, maugrat l’interdiccion dau Tribunal Constitucionau d’Espanha. Los acusats son au nombre de 5, e s’i trapa l’Aranesa Mireia Boya. Ex-deputada dau partit independentista CUP, Mireia Boya decidiguèt de faire sa declaracion a la Cort dins sa lenga mairala, l’occitan. Serà doncas lo primièr còp dins l’istòria d’Espanha que la lenga d’òc serà considerada dins un procès, puòique Mireia Boya beneficiarà de l’ajuda d’un reviraire. E serà benlèu una primièra istorica tot cort, aus istorians de considerar l’afar. Podèm rementar qu’en 2014, lo tribunau de proximitat de Pau aviá refusat d’atribuir un reviraire a un acusat que se voliá exprimir en occitan.

Çò segur, es que Mireia Boya e sos companhs, perseguits per desobesisença, riscan 30 000 euros de multa cadun e 1 an e 8 meses d’ineligibilitat. Lo jutjament serà rendut divendres.
Carme Forcadell, l’anciana presidenta dau Parlament de Catalonha, que menava lo burèu qu’es uòi jutjat, foguèt ela ja condemnada per « rebelion, sedicion e mauversacion » a 11 ans e 6 meses de preson.

A son arrribada a la Cort Superiora aqueste matin, Mireia Boya portava una saca ont èra representada Carme Forcadell.

Carme Forcadell, l’anciana presidenta dau Parlament de Catalonha, que menava lo burèu, foguèt ela ja condemnada per « rebelion, sedicion e mauversacion » a 11 ans e 6 meses de preson.

RSS