08 Fév

Fòto d’Òc : Amy Cros

Le Fòto d’òc a rendez-vous à Nîmes (30) avec Amy Cros, pétillante journaliste née en Provence où elle a planté son arbre. Elle a découvert l’occitan à Avignon à l’université et a trouvé dans cette langue les racines qui lui manquaient. Elle voulait enseigner les langues étrangères et la voilà qui défend l’occitan bec et ongles.
Actuellement elle travaille pour la télé associative nîmoise Tè Vé Òc, mais la nuit elle écrit des poèmes et des contes. Une trobairitz (troubadouresse) en herbe, c’est sûr !

FÒTO D’ÒC : AMY CROS
de Myriam François et Laurence Boffet

 

@ Vicenta

 

 

23 Jan

Fòto d’Òc : Zélie Théron

Dans le cadre de la thématique sur le Ségala, le Fòto d’òc s’est posé à Naucelle (12). C’est Zélie Théron qui est venue faire quelques photos et c’est avec beaucoup d’enthousiasme qu’elle nous parle de sa langue d’òc. Les deux pieds ancrés dans ce sol aveyronnais, elle revendique sa culture et est fière de transmettre la langue grâce à son métier d’animatrice à l’association ADOC.

FÒTO D’ÒC : Zélie Théron
De Myriam François et Laurence Boffet

 

@ Vicenta

 

 

28 Nov

Fòto d’Òc : Philippe Carcassés

Philippe Carcassés se fait tirer le portrait à la Pointe Courte à Sète (34) et en quelques photos, son portrait est brossé. Joueur de hautbois, joueur de boudègue, il anime des balétis avec son groupe Biscam Pas mais il manie la plume et traduit les chansons de Georges Brassens « Corne d’Aur’oc », Brassens interprété dans la langue de l’étang de Thau. Autodidacte en tout, c’est un amoureux de sa langue d’oc. L’avenir de la planète passe par la culture locale et la défense de la langue.

FÒTO D’ÒC – PHILIPPE CARCASSÉS
De Myriam François et Laurence Boffet

 

@ Vicenta

 

 

27 Nov

Fòto d’Òc : Anouk et Zoé

L’enseignement de l’occitan mène à tout, même a des carrières sportives. Anouk et Zoé Dory ont eu un parcours scolaire en Calandreta et en collège occitan et s’affirment plus dans la voltige à cheval que dans l’occitan, mais le Fòto d’òc a envie de vous les présenter … Elles ont découvert enfants la passion de la voltige. Aujourd’hui,  elles consacrent leur temps à cette discipline et la font partager à d’autres. Vous pourrez les voir à l’œuvre dans des spectacles équestres et si l’envie vous prend vous pouvez les rejoindre dans le centre équestre municipal de la Cadoule à Vendargues (34).

FÒTO D’ÒC : Anouk et Zoé
de Myriam François et Laurence Boffet

 

@Vicenta

 

14 Juin

Fòto d’Òc : Magali Blénet

Un Fòto d’Òc posé dans un cadre enchanteur, l’observatoire de Jolimont à Toulouse, pour accueillir une toulousaine d’adoption : Magali Blénet. Elle est née à Montpellier et fait partie des premières élèves de la première calandreta ouverte à Montpellier. C’est l’aînée d’une famille où la langue de la maison est l’occitan. Elle porte avec sincérité et naturel cette culture et la défend avec conviction. C’est à la mairie de Toulouse qu’elle travaille comme chargée de mission pour la langue et la culture occitane et met en place des projets donnant toute sa place à l’occitan.

FÒTO D’ÒC : Magali Blénet
de Myriam François et Laurence Boffet


FOTODOC MAGALI BLENET par france3midipyrenees

 

@ la Vicenta

13 Juin

Fòto d’Òc : Florent Salinié

Cette semaine, le Fòto d’Òc est installé Place de la Bourse à Toulouse, le temps de croquer le Florent Salinié, porteur du projet de la Topina, restaurant associatif occitan au cœur de la Maison d’Occitanie à Toulouse. L’espace de quatre photos, il parle de son amour de la cuisine et du partage. Ce lieu est un moyen pour lui d’arriver à concilier culture et gastronomie et de s’ouvrir à tous.

FÒTO D’ÒC : Florent Salinié
de Myriam François et Laurence Boffet


Foto d’Oc : Florent Salinié par france3midipyrenees

 

@ la Vicenta

11 Avr

Fòto d’òc : Aurelian Bertrand

Le Fòto d’Òc s’est posé cette semaine devant la porte du Cirdoc (34) pour accueillir Aurelian Bertrand. Il s’est dirigé par hasard vers l’occitan à l’université Paul Valéry de Montpellier. Il est archiviste grâce à cette langue qu’il affectionne particulièrement et qu’il partage au quotidien avec ses collègues et dans sa famille avec sa compagne et sa petite fille. A travers le Fòto d’Òc d’Aurelian, c’est un coup de chapeau que nous adressons à toute la jeune équipe du Cirdoc qui travaille à faire vivre ce magnifique lieu de ressources.

FÒTO D’ÒC : Aurelian Bertrand
de Myriam François et Laurence Boffet


FOTODOC Aurelian Bertrand par france3midipyrenees

 

@ la Vicenta

 

10 Avr

Fòto d’òc : Catherine Caucat

Catherine Caucat est entrée dans le Fòto d’òc et nous dit son plaisir de parler cette langue avec son mari Dominique. Ensemble ils l’ont apprise au Centre Saint-Guilhem avec Joan Larzac. Aujourd’hui c’est à travers des associations qu’ils promeuvent la langue. Vous pourrez les rencontrer au Cercle occitan Max Rouquette et au café occitan une fois par mois à la Calandreta de Gignac (34) où un invité vient présenter son travail et échanger avec les participants. Entendre Catherine parler et raconter est un vrai coup de fouet pour le renouveau de l’occitan !

FÒTO D’ÒC : Catherine Caucat 
De Myriam François et Laurence Boffet

FOTODOC Catarina Caucat par france3midipyrenees

 

@ la Vicenta

09 Avr

Fòto d’òc : Damien Valéro, lo Balelo

Enfin, Lo Balelo est entré dans le Fòto d’òc. Nous découvrons l’énergie de ce comédien, son engagement pour la langue d’oc et son regard sur le monde qui ne l’enchante pas toujours. On ne peut pas parler de Balelo sans penser à la Seria de Piget dans lequel il joue au côté de Marius Blenet. Comédien dans la Compagnie francophone « Interstice », il poursuit sa carrière de comédien professionnel et s’engage dans la culture occitane en participant activement à la renaissance du Carnaval notamment à Montpellier (34). Il s’essaie au rap dans l’Ase Solo.

Fòto d’òc : Damien Valéro, lo Balelo
De Myriam François et Laurence Boffet

FOTODOC Damien Valéro, lo Balelo par france3midipyrenees

 

@ la Vicenta

08 Avr

Fòto d’òc : Iris Kaufmann

Le Fòto d’Òc s’est posé à Viols-le-Fort (34), petite commune du Nord de Montpellier. Iris Kaufmann venue de Marseille où elle a découvert la langue d’oc grâce à son frère, nous fait part de son intérêt pour cette langue et nous dit à quel point elle est indissociable de la culture. Elle s’est fixée comme objectif de tout mettre en œuvre pour promouvoir la langue et la culture. A Viols-le-Fort, elle participe à relancer le carnaval en mettant en place des activités qui impliquent les habitants et leur font découvrir le moyen de s’enraciner dans un pays où la tradition passe par les fêtes carnavalesques. Elle travaille avec le collectif marseillais « Fem » qui rassemble des artistes musiciens travaillant sur les cultures enracinées.

Fòto d’òc : Iris Kaufmann
De Myriam François et Laurence Boffet

FOTODOC Iris Kaufmann par france3midipyrenees

@ la Vicenta