12 Mai

TOUR DU JURA/ ACTE 2/ Colombatto à Lavans-les St-Claude

Laurent Colombatto s’empare du maillot jaune à l’issue de la deuxième étape… Un président de (l’Amicale Cycliste Bisontine) heureux au téléphone… Et l’accident d’un motard-ouvreur sur le contre la montre de 11KM ce samedi matin 12 mai.
La pluie. Et vingt degrés de moins sur le départ de la deuxième étape à Lavans-les-St-Claude. Une route exigeante et forcément glissante sous les roues des 16 formations engagées dans la course. Un contre-la-montre individuel de 11 KM pour tenter de remettre les pendules à l’heure avant la partie de montagne prévue dans l’après-midi. 11 KM tracés sur un relief propre aux paysages rigoureux du Haut Jura et des chutes « redoutées » évidemment… Vers 10H, on annonce un coureur à terre dans une partie descendante rendue délicate par les conditions météo. Quelques minutes plus tard, le car podium est informé de l’accident d’un motard ouvreur sur le parcours. Stéphane Camacho a glissé avec sa machine au fond d’un ravin. Le motard bénévole originaire d’Orgelet a très vite été transporté à l’hôpital de St Claude pour subir un examen médical (trois côtes cassées et une luxation de l’épaule).

Laurent Colombatto (Amicale Cycliste Bisontine) sur le CLM de Lavans/ PHOTO © Ale

L’excellente surprise du jour pour les Franc-Comtois viendra de Laurent Colombatto, le coureur de l’Amicale Cycliste Bisontine dans le bon « paquet » hier à Arbois et qui en termine ce matin à deux secondes du vainqueur de l’étape, l’argentin Edouardo SEPULVEDA. Un temps « canon » qui permet au Bisontin de monter sur le podium avec le maillot jaune. Au téléphone, le président Pascal Orlandi jubile. « Je suis super content. Laurent a les jambes en ce moment. L’équipe va essayer de tout faire pour protéger le maillot dans la montagne cet après-midi, et il n’est pas dit que ça ne tiendra pas jusqu’au bout ». JLG


Laurent Colombatto INTERVIEW © France Télévision 2012

CLASSEMENT ÉTAPE 2
1 Edouardo SEPULVEDA (Centre Mondial du Cyclisme)
2 Natnael BERHANE (Centre Mondial du Cyclisme)
3 Fabien SECONDO (Entente Champagnole Morez)
4 Ulises Alfredo CASTILLO (Centre Mondial du Cyclisme)
5 Philippe MOREAU (Entente Alsace)
6 Laurent COLOMBATTO (Amicale Cycliste Bisontine)
7 Lionel GENTHON (Bourg en Bresse Ain Cyclisme)

Laurent COLOMBATTO (Amicale Cycliste Bisontine) s’impose au classement général
2 Nicolas Roux (Team Haute-Savoie)
3 Grégory Cassini (Team Vulco VC Vaulx-en-Velin)
4 Patric Kottmann (RRZ Goldwurzt.ch Northwest)
5 Frédéric Brun (Bourg en Bresse Ain Cyclisme)
6 Wilfrid Coulot (Jura Cyclisme Pays du Revermont)
7 Mickaël Jeannin (CC Étupes)

(VIDEO) TOUR DU JURA/ Le Direct TV à Arbois

Pour la première étape, le Tour du Jura s’est élancé d’Arbois. Les caméras de France Télévisions étaient en direct sur la ligne de départ…


REPORTAGE © France Télévision 2012
JL Gantner, Jean-Marie Baverel, Eric Debief, Rémi Bollard, Arsène Perros

TOUR DU JURA/ ACTE 1 à Arbois

Arbois. Vendredi 11 mai. Une chaleur presque caniculaire. Près de trente degrés sur la ligne d’arrivée de la première étape du Tour du Jura. Il est un peu moins de 21H et un homme, un bressan, Christopher Agostini lève les bras devant le podium après un plan préparé avec soins bien avant le début de la course « Nous y avions réfléchi depuis plusieurs jours déjà » explique Christian Milesi, le directeur sportif de Bourg-en-Bresse Ain Cyclisme. « On était venu au moins pour prendre une victoire d’étape, cette sorte de critérium pour commencer le week-end nous correspondait parfaitement.

Sur la première étape à Arbois/ PHOTO © Ale

Christopher avait les jambes du jour et l’équipe a fait un boulot impeccable pour l’emmener jusqu’au sprint décisif ». « C’est fait ! » commente Christopher Agostini, de retour aux voitures juste avant d’enfiler le premier maillot jaune de cette 7e édition du Tour du Jura. Une victoire impressionnante de facilité dans les derniers mètres, malgré les attaques incessantes de Jura Cyclisme ou du CC Étupes tout au long des 76 KM du parcours. La formation de Jérôme Gannat qui disposait de 4 coureurs placés dans l’échappée. Mickael Jeannin de retour d’une dernière journée fantastique sur L’Essor Breton, qui a fait tous les points chauds ce vendredi sur un circuit tracé en plein centre-ville. « Pour que le public ait la possibilité de suivre les deux heures de bagarre, intégralement » insiste Laurent Monrolin, l’organisateur de la compétition.

Sur la première étape à Arbois/ PHOTO © Ale

Des « tours de pâté de maisons » courus à une allure moyenne de près de 42KM/H. Le peloton relégué à plus d’une minute trente derrière les 16 hommes de tête au passage de la cloche, et Bourg-en-Bresse qui travaille maintenant pour le final. Dans le groupe, Laurent Colombatto de l’Amicale Cyclisme Bisontine semble bien. « Dur ! » nous raconte Guillaume Labat, un de ses coéquipiers. Guillaume a le visage encore marqué par l’effort, le train soutenu sans répits. « On aimerait bien jouer un coup sur les trois jours, mais ça va être difficile ». Vincent Philippe (Jura Cyclisme Revermont) de retour sur son cadre après sa chute au Bol d’or il y a quelques semaines à peine accuse le coup comme les autres. « Une première étape qui a fait mal aux jambes ». Et la « boucle jurassienne » ne fait que commencer.
JLG


Christopher Agostini INTERVIEW © FRANCE TELEVISION


Mickaël Jeannin INTERVIEW © FRANCE TELEVISION


Guillaume Labat INTERVIEW © FRANCE TELEVISION

CLASSEMENT ÉTAPE 1
1 Christopher AGOSTINI (Bourg-en-Bresse Ain Cyclisme)
2 Pierre-Yves SANLAVILLE (Team Vulco VC Vaulx-en-Velin)
3 Petric KOTTMANN (RRZ Goldwurst.ch Nordwest)
4 Mickaël JEANNIN (CC Étupes)
5 Nicolas ROUX (Team Haute-Savoie)
6 Wilfrid COULOT (Jura Cyclisme Pays du Revermont)

11 Mai

RÉSULTATS/ PISTE/ Coupe de France de l’Américaine

Ce mercredi 9 mai. Une délégation de coureurs franc-comtois disputait une manche de Coupe de France sur le vélodrome de Vincennes.

DANS LA CATÉGORIE ÉLITE / Bryan COQUARD et Morgan LAMOISSON ( Pays de Loire) montent sur la première marche du podium.

23 ÉQUIPES JUNIORS ÉTAIENT PRÉSENTES.
Joseph BERLIN SEMON et Thomas GRECO (Franche Comté) ont terminé 9e de l’épreuve remportée par Thomas BOUDAT et Clément BARBEAU ( Aquitaine)

Les Franc-comtois sur le podium de l’Américaine

25 ÉQUIPES DE CADETS.
1 Valentin MADOUAS et Théophile LE BLANC ( Rhône Alpes)
2 Vincent GERARD et Kevin MOSNIER ( Franche Comté)
3 Corentin ERMENAULT et Roman SERLIPPENS (Picardie)
21 Corentin CHARBONNET et Tristan BELLUCCI (Franche Comté)

Le Comité « Rhône Alpes » remporte le souvenir Jacques MADELAINE

LA ROUTE/ des premiers plateaux du Doubs

Le principe d’une rubrique photographique pour partager nos carnets de route. Un livre de bord photographique pour partager nos plus beaux voyages sur l’asphalte.

La route… celle « des premiers plateaux et de l’ensemble Loue-Lison ». Voilà pour le côté topographique général de la ballade. Pour être précis : « Une des routes » parmi une quantité d’itinéraires et de variantes possibles au sud de Besançon. 120KM pour cette fois. Pour un dénivelé total d’un peu plus de 1700m. Autant dire un parcours de montagne. Une succession de bosses plus ou moins longues et difficiles à franchir qui font la réputation de ce secteur géographique, un des plus intéressants du département du Doubs pour la pratique de la bicyclette.

C’est-à-dire que par un temps aussi beau, aujourd’hui. La première sensation de chaleur un peu forte sur l’asphalte après toute cette pluie… Aucun chasseur de macadam n’aurait voulu rater ça ! Cette idée : qu’une journée pareille sans pouvoir avaler quelques kilomètres sur sa bécane ne serait envisageable qu’au prix d’un terrible supplice à endurer ; la pire des tortures. 30° au compteur ce 11 mai. Et quelques heures de libre avant de rejoindre le départ du Tour du Jura, l’événement cycliste du week-end dans la région de Franche-Comté.. À peine 5 K pour quitter définitivement le Centre-ville de la capitale comtoise, et ma monture file maintenant en pleine nature. Un ciel bleu d’aquarium et mes deux roues bien dans l’axe d’un voyage dans les gammes de verts tendres et les tableaux de floraisons printanières. Ça sent bon le bitume et tout un bouquet de fleurs de champs. Un tracé logique écarté des flux principaux de bagnoles. Cette sensation indescriptible d’avoir cette route pour soi. La comté comme je l’aime bien à cette époque de l’année. Rien de droit pour circonscrire l’horizon. Un paysage noué, plissé, torsadé autour de dépressions souterraines invisibles. Un grand écran naturel tordu de partout et une route, franche, rigoureuse qui fend le spectacle en deux. Une impression de liberté unique. Celle de l’attitude du coureur cycliste bien posé sur sa machine pour fendre l’air et ses fragrances sans laisser de traces derrière lui. Un sillage tout ce qu’il y a de plus respectueux du décor et de l’environnement. Fontain, Merrey-le-Château, Montrond… Kilomètre 23. La route se rétracte pour percer la forêt et franchir les Monts de Chaux en direction de Malbrans. Clérons au Kilomètre 30. Son château sur la Loue, et cette pente qui se redresse. Une des plus belles varappes du parcours. 4KM environ entre 6 et 8% pour rejoindre Amondans. (un point d’eau à la sortie du village).

kilomètre 22 / À la sortie de Montrond-le-Château

kilomètre 23 / Avant Malbrans, les Monts de Chaux

kilomètre 25 / Sur la route de Cléron

kilomètre 30 / En quittant Cléron

kilomètre 30 / En quittant Cléron

kilomètre 65 / Entre Vuillafans et Échevannes

Une petite descente pour se refaire la cerise avant l’épreuve la plus difficile. Une rampe d’envergure au quarantième kilomètre. Le « calvaire » de la montée vers le plateau d’Amancey… Bolandoz, Reugney, Amathay-Vésigneux… La route traverse le plateau vers l’Est puis plonge au fond d’un escarpement calcaire jusqu’à Vuillafans « Un des plus beaux villages de France » dans la vallée de la loue. Le clou de la ballade est droit devant. Entre Ornans, la ville natale du peintre Gustave Courbet et les falaises de Mouthier-Haute-Pierre. Un enrobé impeccable sur près de 5 KM. La plus grande ascension de l’étape. Presque un col alpin… En tout cas, cette sorte d’illusion «d’y être !»

kilomètre 67 / La montée de Vuillafans

Le village de Vuillafans

kilomètre 68 / La dernière épingle avant Échevannes

Une remontée, suspendue à ses tumultes intérieurs. Cette température excessive qui vous brise les jambes. Le décor lancinant de chaque côté de la selle. Je crois que j’écoutais un morceau de Sigur Rós à ce moment-là « Suð Í Eyrum » C’est le nom de l’enregistrement en question. Bon oui : Peut-être un peu dur à prononcer, mais si… irréel ! Un assemblage assez strict de percussions vertigineuses sur une envoutante ligne de piano. Un morceau de rock progressif islandais sur une playlist étudiée tout exprès pour accompagner mon périple, et cette couleur brûlante qui déchire le ciel sous les relances. L’effort est redoutable dans les fréquences cardiaques les plus sensibles à la douleur. Ce plaisir, atmosphérique, du temps qui passe cramponné aux abimes. Échevannes Kilomètre 100.

kilomètre 90 / La Brême, en quittant Ornans

Durnes, Saules et la grande descente sur Ornans avant de récupérer un morceau de vélo-route dans la vallée de la Brême. Une dernière escalade exigeante à ce stade de la virée pour retrouver un point d’appui solide sur les hauteurs proches de Besançon. Le choix (il en est d’autres plus commodes, mais bien moins sympathiques…) d’emprunter cette forêt de bois vieille et de la Grand-Combe par le sinueux chemin qui mène à la Vèze sous les futaies. La fin du parcours peut s’effectuer en rejoignant les premiers escarpement du départ entre Fontain et Argel. JLG

Sur la route des premiers plateaux du Doubs/ PHOTOS & GRAPH © Jean-Luc Gantner


10 Mai

(VIDEO) Céline se met au Vélo…

Céline s’est mise au vélo. Enfin pas encore au cyclisme de compétition. Enfin pas tout de suite ! Notre reporter, dont nous devons d’abord vous avouer qu’elle n’a pas forcément les cuisses de Lucien Van Himpe, ni le moteur d’un Tom Boonen pour coller au basques des meilleurs pilotes de course. Notre journaliste dont elle avoue elle même n’avoir plus jamais touché un guidon « depuis au moins… » Mais Céline ne s’est pas dégonflée. Motivée pour vous dénicher le bon plan, la bonne affaire d’un vélo adapté à tout le monde pour filer au dessus des bouchons.

« Bon. D’abord je me suis dit : il te faut de l’occase, ma fille, du pas cher. Direction donc Vélocampus, une assoc’ d’étudiants à Besançon sur la zone universitaire de La Bouloie. Une structure gérée par une équipe de bénévoles, tous amateurs de bicyclette. L’idée au départ d’organiser une « bourse aux vélos » chaque mercredi de l’année scolaire pour permettre à tout le monde de rouler en ville et même un peu plus loin sur des randonnées organisées. La machine « de vos rêves » ou presque… pour 15 euros environ. Tellement « vintage » ! Le voilà ! The vélo qui irait bien avec mon sac à main. Mais juste au moment de payer, je me suis dit : « Céline, tu n’es plus étudiante, et décidément, la selle de ce vélo n’est pas à ta taille ; tes pieds touchent à peine le sol et tes genoux cognent dans le cadre… J’ai alors voulu prendre l’avis d’un professionnel, un vrai ! Pour tenter le coup d’un vélo tout neuf. Rendez-vous donc chez Didier Perréal, au « Relais vélo », une boutique-atelier le long de la « véloroute Nantes-Budapest ». Un caractère ce Monsieur Didier, mais il les aime ses vélos, ses cyclistes, et ça se sent dés qu’on franchit sa porte. Du neuf à minimum 300 euros le vélo… à qui il faudra rajoute un peu de jambes pour le faire démarrer dans les côtes. Pas vraiment mon truc… Quand tout à coup, je l’aperçois : ce vélo avec sa petite batterie… Le vélo électrique : La révolution pour les gens comme moi, ceux qui n’aiment pas les embouteillages le matin et encore moins la sueur en arrivant au boulot. Des blancs, des rouges, des noirs, Monsieur Didier en a des tas…
Une marque entièrement dédiée à ce genre de monture s’est même installée à Besançon Ça s’appelle « Suncity ». Du matériel élabore par deux Bisontins qui en avaient marre de se taper les côtes de la Citadelle ou de Bregille sur leur 39X25… Voilà donc des petits vélos électriques et pliants. Fabriqués en Chine, pour rester dans la gamme de prix de la concurrence, mais entièrement assemblés sur les rives du Doubs…
Ceci dit, à 1289 euros le vélo, j’me demande si j’vais pas revenir à mes amours étudiantes moi…
Céline Lang


REPORTAGE © 2012 FRANCE TÉLÉVISION – CELINE LANG

09 Mai

ÉVÉNEMENT/ TOUR DU JURA (11 au 13 mai)

L’événement est attendu à Arbois ce Vendredi 11 mai, pour le départ du grand rendez-vous cycliste jurassien de l’année…


Un Tour du Jura en quatre manches disputées sur trois jours pour départager les 16 équipes et la centaine de coureurs inscrits. L’Alsace, la Bourgogne la région de Provence sont en liste à côté des 6 clubs franc-comtois. Un Tour du Jura qui accueille aussi deux formations suisses (le Centre mondial du Cyclisme et le RRZ Goldwurst.ch Nordwes). Un grand spectacle sportif attendu dans le département ce prochain week-end, et le petit village de Chevigny qui a déjà tout prévu pour faire la fête au vainqueur dimanche sur sa commune. (La plus petite qui n’ait jamais reçu une arrivée de la boucle jurassienne, au milieu de ses bénévoles très motivés qui bossent d’arrache pied depuis des mois pour accueillir l’événement comme il se doit).

L’antenne de FRANCE 3 et son BLOG CYCLISTE seront dans la course pour vous rapporter tous les faits et gestes de la compétition. Des reportages dans les journaux télévisés midis et soirs, des directs depuis les communes de départ ou d’arrivée, et puis les plus belles images en ligne dès le début de soirée… JLG

Vincent Luccas (CC étupes) et Vincent Philippe (Jura Cyclisme)/PHOTO © Sandrine Monrolin

LA LISTE DES ENGAGÉS

Vendredi 11 mai (ARBOIS)
UNE PREMIÈRE ÉTAPE À ARBOIS
76KM à couvrir sur une boucle de 3 km tracée en plein centre ville.

Samedi 12 mai
matin/
 (LAVANS LES SAINT CLAUDE)
CONTRE-LA-MONTRE INDIVIDUEL DE /11KM
(Gymnase du plateau à partir de 9 heures)
après-midi/ 
(CC HAUT JURA)
SAINT CLAUDE – FONCINE-LE-HAUT /95KM
Le public attendra les coureurs autour de 16 heures samedi sur la ligne d’arrivée.

Dimanche 13 mai
 (CC NORD-OUEST JURA)
DAMMARTIN – MARPAIN – CHEVIGNY /135 km
Des animations sont prévues à partir de midi ce dimanche à Chevigny.
L’arrivée des coureurs est prévue à 15h30

VOIR SUR GOOGLE MAP

TOUTES LES INFOS SUR LE SITE DU TOUR DU JURA 2012

RÉSULTATS/ PASS’/ Championnats de Franche-Comté

Les championnats de Franche-Comté ont eu lieu mardi 8 mai sur le circuit d’Amancey dans le Doubs. Une compétition qui a rassemblé 144 coureurs venus tenter leur chance pour décrocher le titre régional dans la catégorie Pass’Cyclisme.

PHOTO © Jean-Marie Picard

CLASSEMENT POUR LE TITRE RÉGIONAL 2012

CAT/PASS’ D1
1 JECHOUX Cyril (CC BELFORT MIOTTE)
2 DOLCI Adrien (V.C.C. MORTEAU MONTBENOIT)
3 ROYET Guillaume (VELO CLUB SANCLAUDIEN)
CAT/PASS’ D2
1 PHILIPPE Loic (E.S. SAINT FERJEUX)
2 CHOUX Jérôme (ES SAINT FERJEUX)
3 THOURET Jean Marc (V.C.C. MORTEAU MONTBENOIT)
CAT/PASS’ D3
1 CHOUFFOT Bertrand (VELO CLUB PONTARLIER)
2 HOURDOUILLIE Philippe (VC VALDAHON VAL DE VENNE)
3 FRENAISIN Pierre (ROUE D`OR NOIDANS)
CAT/PASS’ D4
1 SCHWOB Alphonse (VC PONTARLIER)
2 MARGUET Gilles (V.C.C. MORTEAU MONTBENOIT)
3 GUYON Jean Luc (A.C.T. BELFORT)