02 Nov

Vélo Métro Boulot : ouverture d’un 1er espace Véligo sur la ligne 13

STIF - CP Véligo SAINT-DENIS-2Un 1er pour la route… il s’est fait attendre mais le tout premier espace Véligo du métro parisien sera enfin inauguré jeudi, le 5 novembre, à la station Saint Denis Université (ligne 13). Véligo ce sont des consignes sécurisées et/ou des abris en libre accès pour les vélos, à proximité immédiate des entrées des gares ou stations. On en compte aujourd’hui 25 en service en Ile-de-France, mais jusqu’à présent seules les gares RER ou Transilien étaient concernées.

L’idée du STIF, à l’origine du projet, est évidemment d’inciter les voyageurs à utiliser leur vélo en complément des transports en commun. Et l’expérience est plutôt concluante : les utilisateurs sont, dans leur très grande majorité*, satisfaits de la sécurité et de la propreté des espaces qui leur sont proposés. Pour y accéder, il suffit d’être en possession d’une carte Navigo chargée d’un forfait en cours de validité (Semaine, Mois, Annuel, imagine R, Solidarité Transport) et de souscrire un abonnement à 30 euros (par an). C’est certes légèrement plus cher qu’un abonnement annuel à Vélib’, mais au moins vous êtes certain de retrouver votre vélo en sortant du métro.

Ce nouvel espace Véligo compte 52 places ; une consigne collective sécurisée de 32 places et 20 places sous abri en accès libre. Ce qui porte à 1712 le nombre de places sécurisées proposées en Ile de France par Véligo … le STIF est encore loin, très loin, de son objectif de 20.000 places en 2020.

* Enquête menée par le STIF en avril 2013 : 92 % des abonnés Véligo se sont déclarés satisfaits par le service Véligo.

Bertrand Lambert Continuer la lecture

26 Oct

Recharger son véhicule électrique sans fil : le miracle de l’induction

Oubliés les câbles et les prises qui peuvent se dégrader ou tout simplement prendre l’eau. Il est désormais possible de recharger les « véhicules » électriques sans contact, par simple induction (oui oui c’est bien la même technologie que celle de votre plaque de cuisine). Comment ça marche ? Une bobine dite primaire (fixée sur la station) émet un champ magnétique qui est tout simplement reçu par la bobine qui lui fait face (la bobine dite secondaire située, elle, sur le véhicule). 90% de l’énergie est ainsi transférée, sans contact. L’idée n’est pas nouvelle mais il aura fallu plusieurs années à des ingénieurs français pour créer l’Easystation. Cette dernière peut accueillir tous types de véhicules électriques équipés de la technologie à induction : vélo à assistance électrique bien sûr mais, aussi fauteuils pour personnes à mobilité réduite, trottinettes, gyropodes… Vous avez d’ailleurs peut-être aperçu ce drôle de conteneur solaire récemment dans Paris. Il était en démonstration sur les quais de Seine fin septembre. Nous l’avons testé pour vous. Bertrand Lambert

15 Sep

EXCLU : on a testé pour vous le futur vélib’ électrique !

Decaux a mis au point un tout nouveau vélib’… à assistance électrique ! Finies les ascensions douloureuses de la butte Montmartre ou de l’avenue des Gobelins, ce vélo va vous permettre de voir la vie cycliste en rose. Grâce à sa petite batterie amovible personnelle, un cycliste pourra recevoir une assistance pendant près de 10 kilomètres. En exclu, nous nous sommes glissés dans le laboratoire top secret de Decaux pour tester le prototype de ce vélo révolutionnaire, avant son éventuel lancement dans Paris en 2017. Il aura fallu 3 ans aux ingénieurs pour donner vie au E-VLS, premier vélo partagé électrique jamais conçu.

Voyez notre reportage, réalisé avec Charles Behr

11 Sep

Notre test : recharger sa voiture électrique dans Paris

Il n’y a pas qu’Autolib’ dans la vie … les voitures électriques sont de plus en plus nombreuses dans Paris. Mais comment recharger son véhicule hors de chez soi, en ville ? Ou trouver une borne gratuite, ou même payante ? Faut-il souscrire des abonnements ? Découvrez notre test !

Reportage réalisé avec Frédérique Bobin

► Plus d’infos sur l’application présentée : chargemap.fr
Bertrand Lambert