29 Jan

Parigo #28 : la chasse aux fraudeurs est ouverte

CaptureFraudeSouvenez-vous, en octobre 2016, une campagne de sensibilisation lancée par le STIF devenait la risée des réseaux sociaux : en cause, des dragons à la sauce GOT incitant de jeunes franciliens à frauder. La campagne se voulait pourtant on ne peut plus sérieuse avec comme objectif la lutte contre la fraude dans les transports.

Un an et demi, plus tard, où en sommes-nous ? Premier constat, les contrôleurs, qui sont près de 2.000 en Ile de France, tous réseaux confondus, sont de plus en plus présents et efficaces, renforcés par de toutes nouvelles armes réglementaires, comme la possibilité de croiser les fichiers pour récupérer une adresse valide. Le vote de la loi Savary mi 2016 a considérablement modifié le rapport de force entre fraudeurs et contrôleurs.

Cette semaine, Parigo vous emmène au cœur de ce jeu du chat et de la souris, qui a d’ailleurs toujours existé, dès les débuts du métro. Qui fraude et pourquoi ? Vous le verrez, la réalité est bien loin du cliché du fraudeur pauvre et calculateur. Que ce soit dans le métro, le RER, mais aussi en surface, pour les tickets de stationnement des voitures, la chasse est ouverte !

Deux invités  :
Jean-Baptiste Suquet, enseignant-chercheur à Neoma Business School
Laurent Probst, directeur général d’Ile-de-France MobilitésBertrand Lambert @B_Lambert75

15 Jan

Parigo #26 : métro, RER, Grand Paris Express… les tunneliers en action !

Cette semaine, Parigo vous emmène en sous terre inconnue, là où les tunneliers de la RATP, de la SNCF et du Grand Paris Express s’activent, bien de la fureur médiatique. Tandis que les bruits les plus divers, parfois alarmistes, parfois fantaisistes, circulent en surface, de nombreux chantiers fourmillent d’activité sous terre. Quatre lignes de métro, la 4, la 11, la 12 et la 14 sont en cours de prolongement, la plupart du temps hors de Paris. Le RER E s’apprête lui à s’agrandir à l’ouest, direction la Défense. Quant au Grand Paris Express, les premières portions des 200 km prévus commencent à se dessiner, notamment sur la ligne 15 sud, censée être la première à entrer en service dès 2022 (en attendant un éventuel report en 2023, la décision du gouvernement est attendu dans les prochains jours).

Où en sont les travaux sur tous ces chantiers hors norme, où il faut parfois congeler des nappes phréatiques ? Comment se déroulent-ils ? Doit-on craindre de nouvelles mauvaises surprises, comme le nouveau retard de 6 mois annoncé récemment pour la ligne 14 ? Les délais seront-ils tenus ? Parigo mène l’enquête, jusqu’à 40 m sous terre ! Les invités : Philippe Yvin, président du directoire du Grand Paris Express et Mathieu Leroy, directeur du prolongement de la Ligne 14 Nord/Sud.

Bertrand Lambert @B_Lambert75
► Pour aller plus loin : Grand Paris Express : la ligne 15 sud comme vous ne l’avez jamais vue !
► Sur le même thème : Nouveau retard pour le prolongement de la ligne 14

03 Jan

Parigo #24 : la magie de l’Orient Express

A l’occasion de la sortie du remake du «Crime de l’Orient-Express» réalisé par Kenneth Branagh, je vous propose une visite guidée de l’Orient Express, parti pour la première fois de la gare de l’Est en 1883, direction Constantinople.

S’il est un train qui a marqué l’histoire, c’est bien lui. De son premier voyage en 1883 au dernier, en 1977, il a traversé un siècle et deux guerres mondiales à toute vapeur.

Dans le confort inégalé des voitures historiques, créées pour la fameuse Compagnie internationale des wagons-lits, je reçois d’abord Guillaume Picon, auteur de Orient-Express, de l’histoire à la légende, paru récemment aux éditions Albin Michel. Vous saurez tout sur la genèse de la révolution ferroviaire imaginée par un personnage méconnu, le Belge Georges Nagelmacker.

James Bond, Hercule Poirot… Les personnages de fiction ont souvent voyagé à bord de l’Orient-Express. Petit florilège des œuvres qui n’auraient sans doute jamais vu le jour sans ce train, inépuisable source d’inspiration pour de nombreux écrivains et cinéastes.

Marqueteries, tapisseries, salons… L’Orient-Express, c’est d’abord un raffinement et un luxe inégalés. Fin connaisseur de ce train mythique, Arthur Mettetal nous expliquera la richesse du style Orient-Express. Un style où se mêlent Art déco et Art nouveau.

Enfin, nous élargirons notre horizon, à la découverte d’autres trains mythiques, d’hier et de demain… sur les cinq continents.

Bertrand Lambert @B_Lambert75

22 Déc

Nouvel an 2018 : quel métro, RER ou Noctilien pour rentrer chez soi ?

Cette année encore, profitez de votre nouvel an sans prendre de risque au volant grâce à des transports en commun circulant gratuitement toute la nuit du 31 décembre.

Le 31 décembre, 10 lignes de trains et RER, 6 lignes de métro ainsi que de nombreuses lignes de bus circuleront après l’habituelle heure de fin de service. Leur accès sera gratuit du 31 décembre 2017, 17 heures, au 1er janvier 2017, 12 heures.

  • plan 1à partir de 2h15 du matin, 6 lignes de métro continueront de fonctionner jusqu’à 5h30. Les stations des lignes 1, 2, 4, 6, 9 et 14 figurant sur le plan ci-dessous resteront ouvertes. Attention, l’ensemble des stations ne seront pas desservies.
  • plan 2à la fin du service habituel, les trains et RER circuleront uniquement dans le sens Paris-banlieue sur les branches qui apparaissent sur le plan ci-dessous et desserviront l’intégralité des gares de leur parcours. Les RER A et B, en revanche, rouleront dans les deux sens.
  • plan 3le réseau Noctilien, en service de 0h30 à 5h30, sera adapté pour cette soirée spéciale en fonction des contraintes de circulation, des périmètres de sécurité et en complément du réseau ferré (train-RER, métro) :
  1. les lignes de rocade N01 et N02 circuleront.
  2. les lignes au terminus Châtelet sont modifiées pour s’adapter aux besoins des voyageurs : N21 et N122 à Gare Montparnasse ; N22 à Gare de Lyon ; N23 à Gare de l’Est ; N24 à Gare Saint-Lazare.
  3. deux lignes au terminus Gare de l’Est sont également modifiées : N144 à Gare de Lyon et N145 à Gare Montparnasse.
  4. deux lignes Transdev seront prolongées : la 601 : Le Raincy – Villemomble – Montfermeil RER / Montfermeil Hôpital et la 617 : Aulnay-sous-Bois RER / Villepinte RER.

Bertrand Lambert @B_Lambert75

04 Déc

Parigo #20 : le big bang des horaires à l’Ouest

Le 11 décembre prochain, la SNCF et la RATP nous promettent un big bang sur tout le réseau Ouest, avec pour objectif d’améliorer la ponctualité – défaillante –  des lignes J & L au départ de St Lazare, mais aussi du RER A. Officiellement, finis les 15% de trains supprimés ou retardés aux heures de pointe… une petite révolution ! Sera t-elle réellement au rendez-vous ? Comment ont été conçus ces nouveaux horaires ? Quels changements vous attendent sur votre ligne ? Parigo mène l’enquête et met notamment Alain Krakovitch, directeur du transilien, sur le grill.

Concrètement, 40% des horaires et des dessertes vont être modifiés du jour au lendemain. Il était temps :  les horaires de ces lignes ont été fixés il y a plus de 20 ans, et ne sont plus du tout adaptés face à la hausse du trafic liée aux grandes évolutions démographiques qu’a connu l’Ile-de-France. Le RER A a ainsi connu une augmentation de trafic de plus de 50% en 10 ans à Marne-la-Vallée et même 140% entre Torcy et Marne-la-Vallée.

Bertrand Lambert @B_Lambert75

14 Nov

Parigo #17 : vie et mort du ticket de métro

Et si demain nous prenions le métro ou le RER à l’aide de notre téléphone, ou encore de notre CB, sans contact ni achat de billet au prélable ? C’est pour bientôt ! Comme Londres, Paris s’apprête à autoriser la validation et le paiement via le téléphone ou la carte bancaire. Les premières expérimentations débuteront mi 2018. Parigo vous dit tout et vous dévoile même le design des futurs valideurs conçus par la SNCF.

En attendant que cette petite révolution devienne réalité, il se vend toujours 1.500 tickets de métro chaque minute : Parigo vous emmène en Sologne là où les petits bouts de carton les plus célèbres de Paris sont fabriqués depuis plusieurs générations. L’occasion également de revenir sur l’histoire de ce ticket de métro, déjà 117 ans au compteur, et qui est passé par toutes les couleurs de l’arc en ciel depuis sa naissance en juillet 1900.

Bertrand Lambert @B_Lambert75

04 Nov

Parigo #16 : l’étonnant destin des gares oubliées de Paris

Longtemps délaissées, parfois tombées dans l’oubli, les anciennes gares de Paris, et notamment celles de la petite ceinture, reviennent pour la plupart à la vie. Restaurants, lieux culturels, artistiques … quelle est la priorité de la SNCF en la matière : valoriser ou préserver ? Les projets, aboutis ou en cours, comme à Massena, ne manquent pas pour assigner à ses anciennes gares une nouvelle place dans le paysage urbain. Parigo vous emmène en balade dans ce patrimoine architectural et industriel, venu du 19ème siècle.

Notre promenade passe également par la plus emblématique de toutes les anciennes gares parisiennes, la gare d’Orsay, devenue en 1984 le musée d’Orsay après 8 ans de travaux monumentaux. Ses visiteurs imaginent-ils vraiment qu’il y eut une gare dans ces salles d’exposition et que des milliers de voyageurs sont venus là pendant des décennies embarquer, dès 1900, dans des trains 100 % électriques, les tout premiers circulant à Paris ?

Bertrand Lambert @B_Lambert75

► Sur un thème similaire : Parigo #15 : à la découverte des stations fantômes du métro

23 Oct

Parigo #14 : les chefs étoilés entrent en gare (saison 2)

Des toques au plus près des voyageurs : l’opération « chefs de gare » s’est achevé samedi 21 octobre, au terme de deux semaines d’une tournée gastronomique qui l’a menée dans 38 gares. Cinq ans après la première édition, un constat s’impose : les gares sont devenues le nouvel eldorado des chefs étoilés. Parigo vous invite du coup cette semaine à la table de grands chefs. Et pas n’importe lesquels.

Il fut le premier à oser l’aventure : Eric Frechon, 3 étoiles au Michelin, nous ouvre les portes de « Lazare », son restaurant de la gare Saint-Lazare.

Autre chef étoilé sur les rails, Thierry Marx nous reçoit, lui gare Montparnasse, sur sa cuisine mobile. Il nous dévoilera sa dernière création : un sandwich saumon/chizo/avocat, désormais en vente gare du Nord pour 6.80€

07 Oct

Parigo #13 : la galère des transports nocturnes

L’air de rien, nous sommes entre deux et trois millions à nous déplacer chaque nuit en Île-de-France. Derrière ce chiffre, considérable et en hausse constante depuis 10 ans, se cache la question des transports nocturnes, et la galère de nombreux salariés, contraints de finir tard ou d’embaucher à l’aube. Quelles solutions lorsque le métro et le transilien sont à l’arrêt ?

Principale solution, le Noctilien. La nuit, 47 lignes de nuit sillonnent la région. Un monde où se côtoient joyeux fêtards et salariés, un peu plus stressés de manquer leur prise de service. Reportage en immersion.

Galère, de voyager la nuit ? Pourtant le réseau Noctilien semble sortir de sa léthargie. A venir : de nouvelles lignes, et des fréquences renforcées. Stéphane Beaudet, le vice président de la Région, passe sur le grill de Parigo.

Courses réservées aux femmes, offres spéciales jeunes… Paris la nuit, c’est aussi la guerre entre VTC et taxis. Leurs munitions : les tarifs et les services. Reportage.

Et enfin à quoi ressemble la nuit du métro parisien ? Fait-il un gros dodo entre 2h et 5h du matin ? Pas vraiment : Parigo vous dévoile l’envers du décor. 400 chantiers de maintenance ont lieu chaque nuit dans le réseau RATP.

MAJ 16/10/2017 Comme annoncé dans l’émission, 5 nouvelles lignes Noctilien – N22, N41, N44, N62, N63 – voient leur fréquence fortement améliorée dès ce soir, lundi 16 octobre, avec jusqu’à 2 fois plus de bus la semaine et 3 fois plus de bus le week-end. Ces renforts viennent compléter la première opération d’amélioration de 11 lignes en mai 2017.

► suite à un problème technique, la vidéo a été remise en ligne (avec 3.000 vues de moins, mais bon, elle est de retour c’est l’essentiel

Bertrand Lambert @B_Lambert75

23 Sep

Parigo #11 : la propreté des transports au banc d’essai

Le saviez-vous ? Une barre de métro comporte jusqu’à 600 types de bactéries ! Faut-il craindre pour notre santé ? Le niveau de propreté de l’ensemble du réseau de métros, bus, trams et trains est-il suffisant ? Combien de personnes travaillent pour nettoyer ces millions de mètres carrés ? Faut-il craindre les germes et bactéries ?

La propreté est au sommaire de Parigo cette semaine.

Nettoyer les quais, ramasser les chewing-gums, effacer les tags… Tous les jours dans les transports en commun, les agents s’emploient à collecter 10.500 sacs poubelles. Ce nettoyage représente 450.000 heures de nettoyage par an, explique la RATP. Le poids des déchets ramassés chaque jour en gare est, lui, en moyenne de 100 kg/jour et par gare SNCF, dans les gares assez importantes.

Plusieurs thématiques seront abordées dans ce numéro : la santé bien sûr, mais aussi la lutte contre les tags à la SNCF ou encore la politique de nettoyage en vigueur à la RATP dans le métro ou du RER : les équipes de Parigo ont suivi des équipes de nettoyage des transports en commun, de jour comme de nuit. Et elles ont beaucoup de boulot !Bertrand Lambert @B_Lambert75

►Sur un autre thème : Parigo #6 : comment la mobilité urbaine se réinvente
►Sur un autre thème : Parigo #1 : Transportez-moi sous l’oeil des caméras