13 Sep

Parigo #87 : T4, portiques, véligo, métro la nuit… les nouveautés de la rentrée !

Canicule, travaux… l’été a été chaud dans les transports franciliens… mais que nous réserve donc cette rentrée ?

1ere bonne surprise, métro et tramway circuleront toute la nuit samedi soir … et ça sera le cas un samedi par mois jusqu’en mars prochain. Entretien avec Grégoire de Lasteyrie, Délégué aux nouvelles mobilités à Île-de-France Mobilités

Gare Saint-Lazare, les fraudeurs ont du souci à se faire : désormais la validation est obligatoire pour accéder aux quais

Sur la route, les vélos vont plus que jamais dépasser les autos. Les pistes cyclables sécurisées ont fleuri cet été dans la capitale

Enfin, nous filerons en Seine-Saint-Denis prendre des nouvelles du T4. Petit miracle, ce tramway nommé Désir reprend du service lundi, après 6 mois de coupure interminables. Vincent Lecras, directeur des lignes E, P & T4, répond à nos questions

Bertrand Lambert @B_Lambert75

28 Juin

Parigo #85 : RER, bus, trottinettes, vélib… quelle année !

Parigo, saison 3 : le bilan ► Nos invités ont-ils tenu leurs promesses ?

Cette saison encore, ils sont tous venus dans Parigo, répondre aux questions qui fâchent … opérateurs et décideurs politiques nous ont promis des lendemains qui chantent… A les entendre, tout va bien ou presque !

Le RER D, sauvé par ses nouveaux horaires. Le RER B, soulagé par un énième plan d’urgence. Les bus parisiens, plus rapides depuis la remise à plat du réseau. Mais est-ce vraiment le cas ? Les voitures en auto partage nous ont-elles réellement fait oublier Autolib’ ? Et Vélib, dans tout ça… ça marche, ou pas ?

Pour faire le bilan de cette saison, les associations d’usagers sont au rendez-vous de cet ultime numéro de la saison 3.

Nos invités : Marc Pelissier, président de la FNAUT IDF ; Jean-Sébastien Catier, membre du collectif vélo IDF ; Jonathan Magano, président de la SaDur (usagers du RER D) ; Pascal Melet, directeur général d’Autonomy

On se retrouve à la rentrée, en septembre, pour la saison 4 de PARIGO !

Bertrand Lambert @B_Lambert75
► A revoir : le bilan de la saison 2 Parigo #49 : qu’ont-ils fait de leurs promesses ?

21 Juin

Parigo #84 : Space-Train peut-il faire renaître l’Aérotrain ?

Il devait révolutionner le monde des transports : Vitesse record , confort accru, design futuriste… l’Aerotrain était un OVNI, mi train mi avion, sans roue ni rail, très prometteur. Il filait à plus de 400 km/h, soit bien plus que notre TGV actuel, alors encore seulement à l’état de projet. Retour sur une révolution technologique finalement avortée…

L’invention de Jean Bertin, conçue dans les années 60, heurtait de plein fouet les intérêts de la SNCF … qui développait parallèlement son projet de TGV. L’Aérotrain a-t-il été sacrifié sur l’autel des intérêts industriels de quelques-uns ? Toujours est-il que la liaison Cergy – La Défense, prévu pour 1978, n’a jamais vu le jour… l’Etat lui préférant, finalement, le futur RER A !

Redonner vie à l’Aérotrain, c’est le projet fou de Space-Train : en 2025, ce train volant autonome pourrait relier Paris à Orléans en 13 min seulement… avec des pointes à 720 km/h. De quoi donner un sacré coup de vieux au TGV. Les 1ers essais débuteront d’ici quelques mois… en attendant vous découvrirez son prototype, présenté cette semaine au salon du Bourget. Entretien avec son Directeur général, Emeuric Gleizes.

Bertrand Lambert @B_Lambert75

17 Juin

Parigo #83 : Cap à l’Ouest pour le RER E

LE RER E, c’est la benjamine des lignes RER… inaugurée le 12 juillet 1999, elle fête cette année ses 20 ans. Elle est aujourd’hui la ligne la plus fiable d’Ile de France, même si des progrès restent encore à faire. Demain, elle traversera Paris grâce à un nouveau tunnel de 8 km, et reliera Saint-Lazare à Nanterre la Folie, via la Défense. Un chantier gigantesque, censé donner naissance à une ligne RER ultra moderne, avec des trains allant jusqu’à 120 km/h toutes les 108 secondes. Parigo fait le point !

Question ponctualité, Parigo pose les questions qui fâchent au directeur de la ligne.

Oublié le terminus à Saint Lazare, le RER E va bientôt poursuivre sa route vers l’Ouest : En 2022, le RER E desservira l’Ouest jusqu’à Nanterre, puis en 2024 la liaison est-ouest sera complète jusqu’à Mantes-la-Jolie. Un chantier colossal. Parigo vous emmène en coulisses.

Ce nouveau RER E promet beaucoup : des trains plus nombreux, plus rapides aussi … et une ligne enfin conçue pour le transports en zone dense. Il était temps. Vous découvrirez les nouveautés qui vous attendent : entretien avec Alain Krakovitch, le directeur du Transilien.

Enfin, vous découvrirez le RER NG, le futur matériel de la ligne : les 1ers essais sont prévus cette année. Nous sommes allés dans les Hauts de France, chez Alstom et Bombardier, là où les RER NG sont en construction.

Bertrand Lambert @B_Lambert75
► Pour aller plus loin : A quoi va ressembler le RER du futur, destiné aux RER D et E ? Le RER NG prend forme dans les Hauts de France

20 Mai

Parigo #80 : en immersion, gare Montparnasse

La plus bretonne des gares parisienne nous livre ses secrets, pour un nouveau numéro de la collection « Parigo, en immersion ».

Coulisses, archives inédites, rencontres avec les hommes et les femmes qui font Montparnasse… Parigo s’invite dans la 4eme gare la plus fréquentée de France, avec 70M de voyageurs par an. Une fréquentation qui va doubler d’ici 2050 ! D’où les travaux lancés en 2017 mais encore loin d’être achevés.

Avec évidemment une visite en sous sol dans l’interminable station de métro… et son fameux couloir de 185 m !

Soyez les (Fulgence) Bienvenüe à Montparnasse 😉

Dans la même collection : Parigo #51 : dans les coulisses de la gare RER des Halles

Bertrand Lambert @B_Lambert75

02 Avr

Parigo #75 : dans l’enfer du RER B

Avec près de 900.000 voyageurs quotidiens, le RER B est devenu la deuxième ligne la plus chargée d’Europe, derrière son cousin le RER A. Ses trains sont plutôt à l’heure, mais à l’intérieur la compression façon César de la ligne 13 y fait figure de doux souvenir… Aux heures de pointe, il n’est pas rare de ne pas pouvoir monter à bord de ces rames, surchargées. Mais comment en est-on arrivé là ? Comment expliquer le boom de fréquentation depuis les années 90 ? +80% en 25 ans ! Parigo se penche cette semaine sur cette redoutée bétaillère francilienne.

Boom démographique, sous-investissement chronique, naissance chaotique… Le RER B paie aujourd’hui les erreurs du passé. Parigo vous explique pourquoi.

Entre de nouveaux trains – les fameux MING à deux étages, attendus à partir de 2025 –, une refonte horaire et des travaux multiples, le RER B fait désormais l’objet de toutes les attentions. Et il était temps : l’émission sera aussi l’occasion de découvrir ce qui va changer dans les années qui viennent.

Enfin, nous poserons les questions qui fâchent à Denis Masure, le directeur de la ligne.Bertrand Lambert @B_Lambert75
► Sur une autre ligne : Recherche Parigo #10 : la ligne 13, fallait pas l’emprunter
► Sur une autre ligne : Parigo #5 : dans les coulisses du RER A… et de ses gros problèmes
► Sur une autre ligne : Parigo #61 : le RER D, la révolution ou le chaos

27 Mar

Parigo #74 : Harcèlement, la peur va t-elle changer de camp ?

Que faire face au harcèlement dans les transports en commun ? « Frotteurs », exhibitionnistes, solutions d’urgence… Parigo se penche cette semaine sur cette problématique trop longtemps banalisée.

Des frotteurs, des exhibitionnistes, des pervers… Autant de personnages peu recommandables qui pullulent dans le réseau et polluent la vie des voyageuses à Paris et en Île-de-France. Comment agissent-ils ? Parigo est parti en caméra cachée dans les rames bondées du métro.

Longtemps banalisé, le harcèlement dans les transports est désormais dans la ligne de mire. Fini l’impunité. Désormais la police veille : une brigade dédiée, chargée de débusquer les « frotteurs » a même été spécialement créée. Pour quels résultats ? Entretien avec Gabrielle Hazan, commissaire de police.

Que faire en cas d’agression ? Quels sont les bons réflexes à adopter ? Plusieurs solutions existent, à la fois répressives – les 3117 et 31177, les numéros d’appel et SMS d’urgence de la RATP et la SNCF – et associatives, telle l’association HandsAway.

Enfin, nous verrons avec l’association « Stop Harcèlement de rue » si les moyens mis en œuvre sont suffisants pour juguler ce phénomène et permettre aux femmes de voyager (enfin) en toute tranquillité.

Bertrand Lambert @B_Lambert75

15 Mar

Parigo #73 : des bouquins pour sortir du train-train

A l’occasion du salon du livre, Parigo s’intéresse à cet étrange objet qui a quasiment disparu de nos rames… et pourtant ! Un bon livre, c’est l’évasion par excellence, sans doute la meilleure manière d’accélérer le temps… et si le livre nous aidait à supporter l’insupportable ? A résister aux compressions façon César des heures de pointe ? Enfin, avec un Poche à la main, parce qu’une BD faut déjà pouvoir suffisamment d’espace pour l’ouvrir !

Qui sont donc les lecteurs du métro ou du RER ? Et que lisent-ils ? On les croyait en voie de disparition, mais pourtant ils sont toujours à la page. Ils fascinent même, il n’y a qu’à voir comment ils sont célébrés sur les réseaux sociaux.

On se souvient tous d’Agatha Christie et de son Crime de l’Orient Express. Mais les métros et les RER sont également source d’inspiration. Jean-Paul Didierllaurent, l’auteur du liseur du 6h27, ouvrage vendus à plus de 350.000 exemplaires, est notre premier invité.

Testées depuis un an, mi 2018, dans une quinzaine de gares franciliennes, les boîtes à livres ont très rapidement rencontré leur public. A tel point que la RATP a décidé de se lancer elle aussi dans l’aventure sur 4 de ses lignes de tram : les T3a, T3b, T7 et T8.

Et la presse dans tout ça ? Se vend t-elle toujours aussi bien ? Quels sont les magazines que l’on s’arrache avant de prendre le train ou le RER ? Parigo s’invite dans l’un des 200 points de vente historiques du réseau, les fameux Relays (le tout 1er ouvrit en 1852 !)

Bonne lecture ! euh… visionnage

Bertrand Lambert @B_Lambert75

19 Fév

A quoi va ressembler le RER du futur, destiné aux RER D et E ? Le RER NG prend forme dans les Hauts de France

Pour l’heure, avec sa taule couleur terre, il paraît sorti tout droit du film Mad Max : depuis quelques jours, le 1er exemplaire du RER NG prend forme dans les chaudronneries des usines Alstom et Bombardier, situées dans les Hauts de France. Clairement, le RER NG ne ressemble pas encore à grand chose. Et il faut encore beaucoup d’imagination pour se figurer ce RER Nouvelle Génération, amené à révolutionner les lignes D et E. Mais il n’a jamais été aussi prêt de devenir réalité.

A terme, vous serez plus de 1,2 M à l’emprunter quotidiennement, sur les lignes D et E. Avec 71 rames commandées dans un premier temps (et 255 envisageables au total), le contrat était déjà historique, par son ampleur et son coût. Il l’est d’autant plus que Bombardier et Alstom, habituels concurrents, travaillent cette fois de concert. Le premier fabrique les rames intermédiaires, celles à deux étages réservées aux voyageurs, tandis que le second réalise les deux motrices, d’avant et d’arrière train, à un seul étage.

Ce RER NG, qui pourrait s’appeler Francilien Next une fois baptisé, a été spécialement conçu pour les zones à forte densité de population. Comme vous pouvez le voir sur les photos, ses portes XXL, larges de 1.95 m, sont déjà impressionnantes : elles sont censées faciliter les échanges entrées/sorties des voyageurs, ce qui ne sera pas de trop pour ce train BOA à deux étages comptant 1861 places, dont 606 assises, soit l’équivalent de quatre A380…

A noter tout de même que les 1861 places sont obtenues en comptant les voyageurs debout à 6 par m2 (au lieu de 4 d’habitude), soit une densité plus importante que sur la ligne 13 aux heures de pointe ! Quant aux nombre de places assises fixes, il est très inférieur au matériel qui est remplacé (même si elles seront plus confortables). Ainsi, dans le pire cas, on passerait de 550 à 264 places assises sur le RER E (- 52 % !) et de 760 à 324 places sur le RER D (- 57 % !).

Continuer la lecture

18 Fév

Parigo #70 : Nudge -> souriez, vous êtes manipulés

Souriez, vous êtes sous influence ! Dans le métro, les gares, les cars scolaires… les Nudges sont partout. Ils séduisent de plus en plus les opérateurs de transports. Mais quel est donc le point commun rapport entre une mouche dessinée au fond d’un urinoir, des dents acérées peintes sur les portes d’un RER et un passage piéton en 3D ? Ce sont des Nudges, terme issu de ce mot anglais qui désigne un petit geste du coude destiné à attirer l’attention de quelqu’un. Il s’agit, concrètement, de techniques visant à nous inciter à changer de comportement, sans contrainte, et sans que nous nous en rendions compte. Une méthode qui s’affine d’année en année.

L’air de rien, le NUDGE prend une place grandissante dans nos gares et dans nos trains. Mais pour quels résultats ? Parigo mène l’enquête. Précurseur en la matière, la SNCF nous expliquera pourquoi elle multiplie les expérimentations dans la région. Nous nous intéresserons également aux passages piétons en 3D, le nouvel aménagement en vogue pour faire ralentir les automobilistes Enfin, vous découvrirez en avant-première les futurs aménagements de certains cars scolaires franciliens : l’objectif, ici, est simple, inciter les enfants à mettre leur ceinture.

Bertrand Lambert @B_Lambert75
Réagissez avec le #Parigo