13 Sep

Parigo #87 : T4, portiques, véligo, métro la nuit… les nouveautés de la rentrée !

Canicule, travaux… l’été a été chaud dans les transports franciliens… mais que nous réserve donc cette rentrée ?

1ere bonne surprise, métro et tramway circuleront toute la nuit samedi soir … et ça sera le cas un samedi par mois jusqu’en mars prochain. Entretien avec Grégoire de Lasteyrie, Délégué aux nouvelles mobilités à Île-de-France Mobilités

Gare Saint-Lazare, les fraudeurs ont du souci à se faire : désormais la validation est obligatoire pour accéder aux quais

Sur la route, les vélos vont plus que jamais dépasser les autos. Les pistes cyclables sécurisées ont fleuri cet été dans la capitale

Enfin, nous filerons en Seine-Saint-Denis prendre des nouvelles du T4. Petit miracle, ce tramway nommé Désir reprend du service lundi, après 6 mois de coupure interminables. Vincent Lecras, directeur des lignes E, P & T4, répond à nos questions

Bertrand Lambert @B_Lambert75

07 Sep

Parigo #86 : Mobilité verte, le pari de l’hydrogène

L’hydrogène est-elle le carburant vert de demain ? Est-il une solution fiable pour verdir nos transports ? Parigo mène l’enquête alors que la région Île-de-France se lance enfin dans l’aventure !

Depuis le lundi 9 septembre, deux bus à hydrogène relient Versailles à Jouy-en-Josas. Un troisième roulera lui bientôt à Thiais. Des tests grandeur nature, les tout premiers menés en Ile de France. Nous verrons quelles sont les intentions de la région : Grégoire de Lasteyrie, délégué spécial aux nouvelles mobilités et administrateur d’Île-de-France Mobilités est notre invité

Ailleurs en France, les expérimentations se multiplient … vélo, bus, bateau etc… Vous découvrirez les avantages et les inconvénients de l’hydrogène pour nos transports du quotidien.

Dans la nature, l’hydrogène est abondant. Mais pour le séparer des autres éléments, puis le comprimer, il faut de l’énergie. Beaucoup d’énergie. Parigo vous dévoile le vrai bilan carbone de l’hydrogène.

Enfin, nous irons en Allemagne à la découverte du tout premier train à hydrogène. Le Coradia iLint est le premier train de passagers au monde alimenté par une pile à hydrogène, qui produit de l’énergie électrique pour la traction. Son petit frère pourrait bientôt circuler dans l’hexagone.

Bertrand Lambert @B_Lambert75

28 Juin

Parigo #85 : RER, bus, trottinettes, vélib… quelle année !

Parigo, saison 3 : le bilan ► Nos invités ont-ils tenu leurs promesses ?

Cette saison encore, ils sont tous venus dans Parigo, répondre aux questions qui fâchent … opérateurs et décideurs politiques nous ont promis des lendemains qui chantent… A les entendre, tout va bien ou presque !

Le RER D, sauvé par ses nouveaux horaires. Le RER B, soulagé par un énième plan d’urgence. Les bus parisiens, plus rapides depuis la remise à plat du réseau. Mais est-ce vraiment le cas ? Les voitures en auto partage nous ont-elles réellement fait oublier Autolib’ ? Et Vélib, dans tout ça… ça marche, ou pas ?

Pour faire le bilan de cette saison, les associations d’usagers sont au rendez-vous de cet ultime numéro de la saison 3.

Nos invités : Marc Pelissier, président de la FNAUT IDF ; Jean-Sébastien Catier, membre du collectif vélo IDF ; Jonathan Magano, président de la SaDur (usagers du RER D) ; Pascal Melet, directeur général d’Autonomy

On se retrouve à la rentrée, en septembre, pour la saison 4 de PARIGO !

Bertrand Lambert @B_Lambert75
► A revoir : le bilan de la saison 2 Parigo #49 : qu’ont-ils fait de leurs promesses ?

21 Juin

Parigo #84 : Space-Train peut-il faire renaître l’Aérotrain ?

Il devait révolutionner le monde des transports : Vitesse record , confort accru, design futuriste… l’Aerotrain était un OVNI, mi train mi avion, sans roue ni rail, très prometteur. Il filait à plus de 400 km/h, soit bien plus que notre TGV actuel, alors encore seulement à l’état de projet. Retour sur une révolution technologique finalement avortée…

L’invention de Jean Bertin, conçue dans les années 60, heurtait de plein fouet les intérêts de la SNCF … qui développait parallèlement son projet de TGV. L’Aérotrain a-t-il été sacrifié sur l’autel des intérêts industriels de quelques-uns ? Toujours est-il que la liaison Cergy – La Défense, prévu pour 1978, n’a jamais vu le jour… l’Etat lui préférant, finalement, le futur RER A !

Redonner vie à l’Aérotrain, c’est le projet fou de Space-Train : en 2025, ce train volant autonome pourrait relier Paris à Orléans en 13 min seulement… avec des pointes à 720 km/h. De quoi donner un sacré coup de vieux au TGV. Les 1ers essais débuteront d’ici quelques mois… en attendant vous découvrirez son prototype, présenté cette semaine au salon du Bourget. Entretien avec son Directeur général, Emeuric Gleizes.

Bertrand Lambert @B_Lambert75

17 Juin

Parigo #83 : Cap à l’Ouest pour le RER E

LE RER E, c’est la benjamine des lignes RER… inaugurée le 12 juillet 1999, elle fête cette année ses 20 ans. Elle est aujourd’hui la ligne la plus fiable d’Ile de France, même si des progrès restent encore à faire. Demain, elle traversera Paris grâce à un nouveau tunnel de 8 km, et reliera Saint-Lazare à Nanterre la Folie, via la Défense. Un chantier gigantesque, censé donner naissance à une ligne RER ultra moderne, avec des trains allant jusqu’à 120 km/h toutes les 108 secondes. Parigo fait le point !

Question ponctualité, Parigo pose les questions qui fâchent au directeur de la ligne.

Oublié le terminus à Saint Lazare, le RER E va bientôt poursuivre sa route vers l’Ouest : En 2022, le RER E desservira l’Ouest jusqu’à Nanterre, puis en 2024 la liaison est-ouest sera complète jusqu’à Mantes-la-Jolie. Un chantier colossal. Parigo vous emmène en coulisses.

Ce nouveau RER E promet beaucoup : des trains plus nombreux, plus rapides aussi … et une ligne enfin conçue pour le transports en zone dense. Il était temps. Vous découvrirez les nouveautés qui vous attendent : entretien avec Alain Krakovitch, le directeur du Transilien.

Enfin, vous découvrirez le RER NG, le futur matériel de la ligne : les 1ers essais sont prévus cette année. Nous sommes allés dans les Hauts de France, chez Alstom et Bombardier, là où les RER NG sont en construction.

Bertrand Lambert @B_Lambert75
► Pour aller plus loin : A quoi va ressembler le RER du futur, destiné aux RER D et E ? Le RER NG prend forme dans les Hauts de France

31 Mai

Parigo #82 : pollution de l’air dans le métro, risques et solutions

Connue et redoutée à l’extérieur, la pollution de l’air est également présente en souterrain, dans les couloirs du métro ou du RER. Ozone, NOx, particules fines… mais que respirons-nous réellement lorsque nous prenons le métro ? Et à quelle dose… Parigo mène l’enquête !

Ces polluants sont-ils préjudiciables à notre santé ? Quelles différences avec la pollution constatée près des axes routiers ? Les risques sont-ils les mêmes pour les voyageurs que pour les salariés de la RATP ? Entretien avec une spécialiste en nano particules, Francelyne Marano, professeur émérite à Paris Diderot.

Dépolluer l’air du métro… c’est le défi relevé par plusieurs entreprises. Vous découvrirez en exclusivité leur prototypes et leur technologies. Les 1ers essais viennent de débuter, à la fois sur le réseau SNCF et RATP, à la suite d’un appel à projet financé par la Région Ile de France (1 M€).

Ces tests concernent pour le moment quelques stations seulement. A quand un déploiement dans l’ensemble du réseau ? Entretien avec Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice-président de la région Ile de France, en charge de l’Ecologie

Parigo #81 : la ligne 14 déploie ses ailes

Nouveau métro à 8 rames, 12 nouvelles stations, aménagement intérieur des MP14 d’Alstom (en exclu)… la ligne 14 se dévoile comme jamais dans Parigo !

C’est la dernière-née du réseau parisien : la ligne 14 est à la fois la plus fiable et la plus moderne. Flashback en archives sur sa construction dans les années 90.

Dans un an, avec 14 mois de retard, la 14 sera enfin prolongée jusqu’à Saint-Ouen. 4 nouvelle stations que vous découvrirez de l’intérieur. Plusieurs surprises vous y attendent. Entretien avec Mathieu Leroy, le directeur du prolongement à la RATP.

En 2024, la 14 est sensée relier Saint-Denis à Orly… en 39 minutes ! La chantier a débuté il y a quelques mois seulement. Une sacrée course contre la montre est lancée : nous irons voir où en sont les trois tunneliers en action dans le sud francilien.

Et puis en fin d’émission, grosse exclu : Parigo vous dévoile l’aménagement intérieur des MP14, les futurs métros ultra modernes de la ligne, en cours de fabrication chez Alstom, à Valenciennes. Jean-Louis Perrin, numéro 2 d’IDF Mobilités, nous servira de guide.

Bertrand Lambert @B_Lambert75

► Pour aller plus loin : MP 14 : le futur métro des lignes 4, 14 et 11 se dévoile enfin… et roule sur la ligne 1 !

20 Mai

Parigo #80 : en immersion, gare Montparnasse

La plus bretonne des gares parisienne nous livre ses secrets, pour un nouveau numéro de la collection « Parigo, en immersion ».

Coulisses, archives inédites, rencontres avec les hommes et les femmes qui font Montparnasse… Parigo s’invite dans la 4eme gare la plus fréquentée de France, avec 70M de voyageurs par an. Une fréquentation qui va doubler d’ici 2050 ! D’où les travaux lancés en 2017 mais encore loin d’être achevés.

Avec évidemment une visite en sous sol dans l’interminable station de métro… et son fameux couloir de 185 m !

Soyez les (Fulgence) Bienvenüe à Montparnasse 😉

Dans la même collection : Parigo #51 : dans les coulisses de la gare RER des Halles

Bertrand Lambert @B_Lambert75

12 Mai

Parigo #79 : Les transports amoureux

Cette semaine, Parigo revisite le mythe de la passante de Baudelaire, version RER

Coup de foudre, flash amoureux… nos transports du quotidiens seraient-ils LE lieu de rencontre par excellence ?

Jean-Paul Kaufmann, sociologue spécialiste du couple, nous apportera son éclairage. Retrouver le ou la belle inconnue croisée furtivement sur un quai de gare s’avère toujours aussi compliqué : mais, vous le verrez, Cupidon, a plus d’une corde à son arc.

Longtemps, les amoureux du RER se sont donnés rendez-vous dans les petites annonces de Libération. Elles ont aujourd’hui disparu mais internet a pris le relais. Vous découvrirez qui se cache derrière ces bouteilles jetées à la mer.

Candice Moors, auteure de « Transports amoureux », sera notre invitée. Enfin, nous verrons que les transports sont aussi un excellent moyen d’entretenir la flamme amoureuse.

08 Mai

EXCLU Parigo : Vélib’ HS, cassés, mal réglés… Smovengo de nouveau dans la tourmente

Le Vélib’ version Smovengo, c’est comme une tempête tropicale. On espère à la moindre éclaircie être bientôt sorti d’affaire. Et ce d’autant plus que les prévisions sont toujours bonnes : les promesses de lendemains meilleurs sont aussi fréquentes que les bourrasques sont fortes.

Il y un an, nous priions pour que les stations sortent de terre, puis soient raccordées au réseau électrique. Nous nous énervions devant des vélos imprenables, quand ils n’étaient tout simplement pas introuvables. Et puis vint la première éclaircie : mi-octobre dernier, Smovengo assurait à qui voulait bien l’entendre que le gros de la tempête était derrière nous. Un grand ciel bleu était même attendu pour le 31 mars, avec tout de même un an de retard sur le tout premier bulletin météo de l’ère Smovengo.

Et là, patatras. Malgré une nette éclaircie en terme de nombre de locations depuis février, avec un pic à 80.000 locations le 17 avril et une moyenne de 60.000 courses de plus de 3 minutes en avril, le service est de nouveau en plein marasme. Car depuis quelques semaines, une tempête d’un type nouveau s’abat sur les utilisateurs du service (au nombre de 176.000, en hausse sur un an, mais toujours bien loin des 300.000 sous JC Decaux).

La grande illusion des vélos présents en station

Désormais, trouver un Vélib’ correctement réglé et en état de marche relève de l’exploit : le nombre de vélos cassés, à plat, crevés, mal réglés ou à l’assistance électrique défectueuse … bref non fonctionnels, avec leur selle dûment retournée, fleurissent dans les stations… où, clairement, ils prennent racine. Officiellement, selon Smovengo, interrogé par mes soins, 650 vélos sont ramassés et injectés chaque nuit, et entre 3.000 et 4.000 régulés. Il faut croire que ce n’est pas suffisant. Car sur le terrain, l’impression de laisser-aller est sans équivoque, surtout dès que l’on sort des arrondissements centraux. Mais tout s’explique.

Selon mes informations, des consignes orales auraient été données aux régulateurs de ramasser le moins de Vélib HS possible afin de maintenir un nombre de vélos en station acceptable aux yeux des élus et notamment de la mairie de Paris. Mais pourquoi ces consignes ? Parce que Smovengo est totalement submergé par des problèmes de maintenance non anticipés, liés pour la plupart aux choix low cost faits en 2017.

Les conséquences des choix low cost faits en 2017

Pour décrocher le contrat Vélib’, Smovengo a dû proposer un vélo léger, beaucoup plus léger que celui que Smoove proposait à l’origine. Alors que JC Decaux a tenté à plusieurs reprises de convaincre les élus de la nécessité d’avoir un vélo solide, donc plus lourd que le cahier des charges ne l’exigeait, Smoove s’est mis en quatre pour alléger son vélo et rentrer dans les clous de l’appel d’offre. Résultat, le nouveau vélib’ a été affaibli : l’utilisation clairement plus intensive du service depuis février a conduit à une dégradation ultra rapide des vélos. Selle dévissée, pédalier vrillé, numération sous la selle effacée, poignées dégradées, câble de frein cassé, vitesses mal réglées… l’éventail est large. Sollicité, le Syndicat Miste Autolib’ Vélib’ (SMAV) le reconnaît d’ailleurs sans ambiguïté : « Les Vélib’ ont été très sollicités et ont en conséquence nécessité des réparations plus fréquentes, par exemple des pneus dégonflés ou le réglage des vitesses » Continuer la lecture