27 Nov

Parigo #19 : la révolution du free floating arrive en Idf

Les vélos, scooters, et peut-être bientôt automobiles, en libre service sans borne se multiplient à Paris après avoir conquis la plupart des grandes villes de la planète. Le principe est simple : des véhicules géolocalisés que l’on déverrouille à l’aide de son smartphone et c’est parti pour un trajet facturé à la minute. Difficile de faire plus simple…
Pour autant, ces nouveaux modes de transports sont-ils sans danger ? L’expérience à l’étranger incite à la méfiance, avec parfois des trottoirs devenus inaccessibles pour cause de montagnes de vélos inutilisés. Que vont devenir les services de partage à l’ancienne, avec des bornes, tels Autolib’ et Vélib’ ? Ses entreprises peuvent-elles durer malgré un modèle économique introuvable : le PDG de Cityscoot, fort de ses deux ans d’expérience dans Paris avec ses scooters bleus et blancs, répond à toutes nos questions.

Bertrand Lambert @B_Lambert75

25 Oct

J’ai testé pour vous : le nouveau vélib’

Il sera électrique ou mécanique, vert ou bleu : le nouveau Vélib’ est plein de promesses. Plus léger (1 ou 2 kilos de moins pour le classique, mais 1 kilo de plus pour l’électrique), apparemment plus résistant, bien plus ergonomique au niveau du guidon, le vélo, doté d’un cadre aluminium gris, est bien évidemment équipé d’un panier avant, d’ailleurs plutôt ample, et d’une protection de la roue arrière de couleurs différentes selon son modèle, classique ou électrique.

Le vélib’ version smoovengo est aussi équipé sur son guidon d’une VBox, un boîtier électronique qui permettra de décrocher ou raccrocher le vélo, comme je vous le montre dans la vidéo ci-dessous. Cet écran indiquera également à l’utilisateur son trajet, son temps de location, la distance parcourue… le tout grâce à une simple connexion bluetooth avec son portable.
Vélib' Métropole - Carte Communes (oct 2017)Le nouveau vélo du service de vélo-partage parisien sera déployé progressivement entre le 1er janvier (50% des vélos et des stations) et la fin mars avec de nombreuses nouveautés : Continuer la lecture

02 Oct

Parigo #12 : peut-on se passer de voiture dans Paris ?

A l’occasion de la troisième édition de la Journée sans voiture, Parigo met les mains dans le cambouis, alors que les querelles se multiplient entre cyclistes et automobilistes. Au cœur de l’émission, une seule question – qui fâche : peut-on se passer de voiture dans la capitale ?

Au programme cette semaine :

  • Se passer de voiture, c’est le défi relevé depuis trois semaines par une cinquantaine de Franciliens. Alors cap ou pas cap ? Nous avons suivi des participants à l’initiative lancée par la ville de Paris.
  • L’association 40 millions d’automobilistes passe sur notre grill : entretien vérité avec son directeur général, Pierre Chasseray.
  • Et si le vélo supplantait la voiture ? Notre second invité, Julien Demade, chercheur au CNRS en est convaincu, statistiques à l’appui. Pour lui, la bascule se fera en 2025

Bertrand Lambert @B_Lambert75
► Sur le même thème : Quelques stats étonnantes sur la voiture à Paris…
► Pour aller plus loin : Automobilistes parisiens : ces privilégiés qui s’ignorent

22 Sep

Journée sans voiture : ce qui vous attend le dimanche 1er octobre

Cantonnée ces deux dernières années à certains quartiers de Paris, la journée sans voiture revient le dimanche 1er octobre en version XXL. Scooters, motos et voitures (y compris électriques) sont priés de rester au parking… ou aux portes de Paris. Seuls les taxis, les VTC, les bus et les véhicules d’urgence pourront y pénétrer, à la vitesse maximale de 30km/h. 113 barrage filtrants seront mis en place de 11h à 18h.

282081-journee-sans-voiture-aucune-voiture-dans-paris-le-1er-octobre-2017Oubliés les 125 km de chaussées sanctuarisés de 2015, les 650 km de 2016 (soit une surface de 38 km2)… cette fois la mairie de Paris a vu grand, très grand : ce sont 105 km2 qui sont concernés (c’est 3 fois plus que l’an dernier), autrement l’ensemble de la capitale, périphérique et bois exclus. Parallèlement se tiendront les habituelles opérations « Paris respire », avec à la clé des quartiers entièrement piétons (le Marais, autour du Panthéon, de Montmartre…). Continuer la lecture

03 Juin

Parigo #6 : comment la mobilité urbaine se réinvente

« Nouvelles modes » ou « nouveaux modes » de transports, ils envahissent chaque jour un peu plus les trottoirs de la ville. Hoverboard, monoroue, gyropodes … la mobilité urbaine se réinvente sous nos yeux.

Vous n’avez pas pu les manquer : depuis deux ans environ, ils se sont multipliés. Chaque semaine ou presque de nouveau modèles débarquent dans nos villes – on devrait même dire « de nouveaux objets » tant il est parfois difficile de dire au premier coup d’oeil de quoi il s’agit : « gyropode », « mono roue », « e roue » ou encore « hoverboard », ils sont partout.

Et puis, bien sûr, il y a les classiques : après le grand retour du vélo, est très vite (re)venue également la trottinette. Avec l’aide de l’électricité et des moteurs electrique, tout cela foisonne désormais. C’est comme si tout d’un coup une frénésie pour tout ce qui roule sans essence s’était emparée de nous, non sans poser certains problèmes sur les trottoirs envahis d’engins silencieux et ultra rapides.

Parigo mène l’enquête : prix, maniabilité… ces nouveaux moyens de transports sont-ils vraiment accessibles à tous ? Faut-il bannir ces nouveaux engins de déplacement des trottoirs ? Que prévoit le code de la route ?
Et puis, une petite exclu pour ce numéro : des trottinettes électriques, en libre-service, disponibles 24h/24, à l’image de ce qui se fait déjà avec vélib’ ou autolib’ … NON vous ne rêvez pas ! Plusieurs communes des hauts de Seine se lancent dans l’aventure début juillet. Tous les détails en avant-première dans Parigo !

Bertrand Lambert @B_Lambert75

20 Mai

Parigo #4 : l’électrique s’invite en ville

A l’occasion du E grand prix de Formule E de Paris, Parigo s’intéresse à l’électromibilité, à deux ou à quatre roues. Que trouve t-on sous le capot de ces bolides 100% électriques, capables de passer de 0 à 100 km/h en 4 secondes ? Quels apports technologiques allons-nous retrouver demain dans nos voitures électriques ? Comment expliquer le succès des scooters électriques, à la location (avec les fameux 1000 scooters de Cityscoot) comme à l’achat ? Quelles perspectives pour l’autonomie des batteries ? Comment s’y prendre pour recharger son véhicule loin des grandes agglomérations ? Parigo vous dit tout :-)

Bertrand Lambert @B_Lambert75
► Pour aller plus loin : #TPM4 : le boom de la voiture électrique, et si on roulait propre ?
► Sur une autre thématique : Parigo #3 : comment faire sauter les bouchons ?
► Sur le même thème : EXCLU : Cityscoot passe la vitesse supérieure et s’étend au nord de Paris

27 Mar

TPM#28 : quelles solutions pour les oubliés des transports ?

Ils sont loin de tout et ils ont tout de même besoin de se déplacer aux heures creuses, la nuit ou au milieu des champs. Mais comment faire ? Quels transports en commun existent ? Quelles solutions pour désenclaver les zones peu peuplées, rurales ou péri-urbaines ? Transports à la demande, co-voiturage, bus express… ces idées sont-elles pertinentes ? Peuvent-elles être développées ? Le vélo serait-il LA solution miracle ? Où sont passés les 1.000 bus promis par Valérie Pécresse pour désenclaver la grande couronne ? Transportez-moi mène l’enquête, dans le Vexin ou encore en Vallée de Chevreuse, là où la mobilité, loin de la Cité, c’est pas gagné…

Invités : Stéphane Beaudet, vice-président de la Région en charge des transports / Marc Fontanès, expert en mobilité durable au cabinet Auxilia

Bertrand Lambert @B_Lambert75

06 Mar

TPM#25 : quel avenir pour le périphérique ?

Le périph’ sera-t-il un jour transformé en boulevard urbain ? Avec des pistes cyclables ? Sera-t-il couvert ? 44 ans après sa mise en service, le périphérique parisien est au cœur de nombreuses réflexions, à la fois menées par les politiques mais aussi par les urbanistes. Samedi 4 mars, Transportez-moi a mené l’enquête sur les projets en cours les plus fous imaginés par les uns et les autres. Savez-vous par exemple qu’un immeuble-pont avec 1.000 arbres allait bientôt être construit par-dessus le périphérique porte Maillot ? Depuis 10 ans, deux couvertures d’ampleur ont été réalisées : porte de Vanves et porte des Lilas. Pour quel bilan ? Transportez-moi se met également à la place des 1,2 million de personnes qui parcourent chaque jour tout ou partie de ses 35 km, et prend un peu de hauteur en allant ouvrir les fenêtres des 100.000 riverains qui vivent l’enfer 24h/24.

Bertrand Lambert @B_Lambert75

30 Jan

TPM#21 : Transports sur la Seine… Sea Bubble se dévoile en avant première

Le transports fluvial est-il LA solution pour décongestionner Paris ? Transportez-moi lève l’ancre et mène l’enquête… Nous verrons que les Batobus, désormais accessibles pour 40 euros par an avec le passe Navigo, ne sont pas franchement adaptés à nos transports du quotidien, en termes de fréquence et de vitesse… A l’étranger et même ailleurs en France, à Bordeaux et à Nantes par exemple, le transport fluvial urbain a pourtant le vent en poupe, alors pourquoi pas chez nous ? La Seine deviendra t-elle un jour une nouvelle autoroute fluviale ? C’est en tout cas le rêve d’Alain Thébault, le célèbre navigateur qui a imaginé Sea Bubble, le taxi volant 100 % électrique à quatre places qui sera testé sur la Seine au printemps prochain. Il nous présente en avant première la toute première maquette de ce taxi flottant amené à concurrencer VTC et taxis.

Bertrand Lambert @B_Lambert75

► Sur un autre thème : TPM#20 : Autolib’, un modèle dans l’impasse ?

23 Jan

Véhicules autonomes : revivez notre Facebook live !

Comme je vous l’annonçais en exclusivité la semaine dernière, les deux navettes autonomes testées par la RATP ont bien effectué leurs premiers tours de roue aujourd’hui sur le pont Charles-de-Gaulle, entre les gares d’Austerlitz et de Lyon.
On y était :-)
En notre compagnie : Elisabeth Borne, PDG de la RATP, Christophe Nadjowski, adjoint à la maire de Paris chargé des transports et Stéphane Beaudet, le vice-président de la Région en charge des transports.

Bertrand Lambert

► Pour aller plus loin : Navettes autonomes entre Austerlitz et gare de Lyon : c’est parti !