08 Juin

Premier drive-in concert à Albi : et après?

Après le confinement, certains artistes sont passés à des concerts drive-in. Ce qui leur permet de retrouver une scène et une partie du public. Le premier concert de ce type a eu lieu le samedi 6 juin à Albi (Tarn). Des centaines de fans ont pu voir Boulevard Des Airs depuis leur voiture. D’autres événements du même ordre se profilent en attendant un jour de retrouver les concerts d’avant. A moins que cette formule ne donne des idées à certains organisateurs.

© Christophe Harter

Des artistes face à 180 voitures avec des coups de klaxon en guise d’applaudissements. La scène est un brin surréaliste, en tous cas inhabituelle. La Radio 100% a défrayé la chronique en organisant le samedi 6 juin le premier concert drive-in de France.

Albi puis Tarbes pour un drive-in concert

Pendant le confinement, les artistes ont joué chez eux et partagé des morceaux, des concerts avec leur public. Certains artistes ont apprécié, d’autres ont critiqué cette orgie musicale qu’ils jugeaient indécente. Passé le confinement, faute de concerts et de festivals, il a fallu trouver autre chose. En Allemagne ou dans certains pays de l’est ayant fait le déconfinement avant la France, les concerts drive-in avec les artistes sur scène et le public en voiture ont fleuri. Le directeur général de la radio 100% Jacques Iribarren a tout de suite été séduit. « On a commencé à y réfléchir en avril pendant le confinement. L’idée de prendre des artistes locaux s’est tout de suite imposée car par question qu’ils puissent venir de loin. « 

© Christophe Harter

Très rapidement, des contacts se nouent avec Albi et son Parc des Expositions pour organiser le premier drive-in. La ville de Tarbes aussi voudrait marquer le coup faute de pouvoir organiser sa fête de la Musique. Il se trouve que le chef de cabinet du maire Gérard Trémège n’est autre que le père de Laurent Garnier, l’un des quatre fondateurs de Boulevard Des Airs. L’affiche tarbaise ressemblera fortement à celle d’Albi avec bien sûr la tête d’affiche Boulevard Des Airs.

BDA sur scène à Albi © Christophe Harter

On y retrouvera aussi les Aveyronnais de La Déryves qui ont signé un beau succès avec « Nos belles heures ». Un morceau dans la lignée musicale de ce que fait Boulevard Des Airs.

LA DERYVES – NOS BELLES HEURES

Pour compléter la programmation faite aussi de groupes locaux, les organisateurs ont fait venir un artiste d’Agen : Tibz. C’est lui qui a co-écrit la chanson des Enfoirés de cette année avec Boulevard des Airs. Il a signé également un gros succès il y a 3 ans avec le titre « Nation ».

TIBZ – NATION

A Tarbes le 21 juin, ce sera l’occasion de découvrir sur scène un jeune groupe qui fait un petit carton avec son premier single. Ils viennent du Mans, ils s’appellent « Sans prétention ». Ils ont dit oui aux organisateurs malgré le manque de répertoire. Ce sera leur première scène et on risque d’entendre souvent ce titre cet été. Le clip vient de sortir, enregistré pendant le confinement. Ca sonne un peu « 3 cafés gourmands » ou encore « Soldat Louis ».

SANS PRETENTION – SANS PRETENTION

Drive-in, comment ça marche?

La réservation pour ce nouveau type de concert se fait uniquement en ligne. Le coût d’un concert comme Albi ou Tarbes approche les 20 000 €. Les artistes se produisent bénévolement. Le prix des places est assez accessible : environ 10€ par personne. Même si l’on ajoute la possibilité de se restaurer comme à Albi avec la réservation de paniers gourmands, difficile de rentabiliser cette opération. L’événement est financé à 80% par des entreprises privées locales, assure Jacques Iribarren. « On le fait pour relancer la machine. Les techniciens qui sont rémunérés sont contents de retravailler. Et puis surtout ce qui me touche, c’est de voir des familles entières dans la même voiture. On voit des enfants avec doudous et sucette, des personnes un peu âgées. Jamais nous aurions vu ça auparavant. L’art c’est aussi la rupture. Nous sommes fiers d’avoir participé à ça. »

Reportage France 3 Occitanie Myriam Brisse Matthieu Chouvellon

Techniquement, le concert est diffusé via les enceintes de la voiture. Pour cela, une fréquence spécifique et un émetteur dédié sont nécessaires pour ne pas avoir de décalage entre la scène et le public. C’est une nouvelle manière d’écouter de la musique pas complètement satisfaisante mais assez innovante et qui répond à un besoin et une envie. « Sur les réseaux sociaux certains ont critiqué cette formule. 100% est une radio populaire et 99% du public qui était là nous ont fait des retours très positifs. Les artistes et les techniciens aussi. Je suis sûr que dans les rétrospectives futures, l’image du concert drive-in d’Albi restera. »

Et maintenant ?

Les maisons de disques sont un peu réticentes mais le succès rencontré par ce premier événement devrait les rassurer. La couverture médiatique a été forte avec la présence de France 3, France TV, M6, TF1, BFM… Un direct a eu lieu le soir même dans le journal de France Inter.  Les artistes sont toujours divisés mais ils,ont envie de jouer. Beaucoup de producteurs ou programmateurs commencent à réfléchir au drive-in. Le Parisien nous apprend qu’un festival Art Parking se tient en République Tchèque. En France, un spectacle sur Edith Piaf est en préparation et sera joué sur le parking du Marché d’Intérêt National ou le port de Nice. Peut-être en Corse…

Le public à Albi © Christophe Harter

Pour revenir à Tarbes, la Scène Nationale Le Parvis va proposer un drive-in cinéma les 18-19 et 20 juin prochains. Toujours en voiture, les cinéphiles seront invités à revoir « La fureur de vivre », « Le lauréat » mais aussi « La la land » en plein air, sur écran géant et le son via la bande FM. Il suffira de réserver sa place à l’avance au tarif de 5 ou 10€ suivant la soirée.

Dans un milieu culturel plus que sinistré, les drive-in ne sont sans doute pas la panacée. Mais ils ont le mérite d’exister, de maintenir une activité, en attendant des jours meilleurs.

Radio 100%

Benoît Roux

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *