24 Juin

Le Jurassien Vincent Jacquet nouveau DTN du cyclisme national

Vincent JACQUET succédera à d’Isabelle GAUTHERON à la tête du cyclisme national. Un nouveau DTN  « Jurassien »… après le sacre d’un champion de France sur route professionnel « Franc-comtois » ce dimanche 23 juin dans le Finistère.
Comme le disait Gilles DA COSTA ce week-end au président de la FFC David LAPPARTIENT : « La Bretagne réussit plutôt bien à la Franche-Comté… » N’est-il pas ?
Vincent JACQUET est l’actuel directeur du Centre national de ski nordique et de moyenne montagne (CNSMM) de Prémanon. Il avait par ailleurs été conseillé auprès du cabinet du ministre Jean François LAMOUR, puis directeur du Creps de Franche Comté avant d’être directeur du Creps PACA d’Antibes. JLG

(VIDEO) Arthur VICHOT : Pas par hasard !

La naissance du « roi Arthur » comme on pouvait le lire ce lundi matin 24 juin dans le journal l’Équipe après avoir enfilé le maillot de champion de France sur route à Lannilis (Bretagne).  Mais « On ne gagne jamais un championnat national par hasard » vous diront tous les spécialistes du peloton. France 3 vous livre à chaud, un rapide retour en arrière sur la carrière professionnelle d’Arthur VICHOT, Au lendemain de la victoire du Franc-comtois de Colombier-Fontaine. JLG

REPORTAGE © FRANCE TELEVISIONS 2013 / JL Gantner

23 Juin

Le franc-comtois Arthur Vichot (FDJ), nouveau patron du peloton national professionnel

Il l’avait dans la tête, Il a fait un sacré numéro, respect ! » confie Thibaut PINOT au soir du sacre de son copain Arthur VICHOT. Le nouveau champion de France professionnel sur route.

Arthur Vichot, champion de France pro 2013/ PHOTO © FDJ

(Même si personne dans les journaux ne misait spécialement sur lui ce dimanche à Lannalis)… Il y avait du monde pour savoir que ce gars là en avait dans les jambes… À commencer par la concurrence qui s’en méfie depuis ses premières victoires à la pédale en 2010. (5 victoires professionnelles, dont le Tour du Doubs en 2011, cette 5e étape du Dauphiné en 2012, ou le général du Tour du Haut Var cette année.)  Des tas d’amis qui savaient que ce coureur là en avait aussi dans le ventre.  Et quelques spécialistes, à commencer par ses entraineurs qui connaissaient bien son potentiel depuis qu’il avait débuté sa carrière professionnelle à la FDJ en sortant du CR4C Roanne. Une équipe où le jeune coureur de Colombier-Fontaine dans le Doubs, avait fait ses armes en empochant, déjà, le titre national en amateur. Ce dimanche 23 juin 2013, Arthur VICHOT (FDJ) rajoute un maillot tricolore à la collection franc-comtoise en remportant l’épreuve en ligne des championnats de France de cyclisme à Lannalis (Finistère).


« UNE GRANDE JOIE POUR LA FRANCHE-COMTÉ »
« Une grande joie pour la Franche-Comté »
a commenté à chaud le président du comité régional de cyclisme, qui pour l’anecdote, s’était mis au vélo « grâce à la famille du coureur ». Il y a déjà quelques années…  « C’était son grand-père, Paul, qui m’avait fait faire mon premier tour à vélo sur une demie course à l’époque. La famille VICHOT, c’est trois générations de cyclistes, même si Arthur avait d’abord commencé par jouer au foot… ». Gilles Da Costa, qui voit dans ces belles couleurs rapportées au pays, « l’opportunité pour le peloton franc-comtois de poursuivre son travail sur la route du succès ». À l’image de Francis MOUREY, en grande partie responsable de ce nouveau statut de « première région du cyclo-cross français », Arthur VICHOT apporte grâce à cette prestigieuse victoire, ce supplément de bonheur inespéré pour le cyclisme franc-comtois à ce niveau de la compétition. Morgan KNEISKY sur la piste cette année (avant son titre de champion du monde à Minsk) ; MOUREY en cyclo-cross à Nommay ; Thibaut PINOT sur la 8e étape du dernier Tour de France… et depuis ce dimanche « historique » en  Bretagne : Arthur VICHOT (La première victoire d’un coureur Franc-comtois dans la grande histoire nationale du cyclisme professionnel sur route).

Arthur Vichot (FDJ) sur le podium des championnats de France 2013 à Lannalis/ PHOTOS © Pressesports

« CE MAILLOT VA FORCÉMENT LE RASSURER »
« Très fort et tout en tactique »
a encore réagi le Directeur sportif de la formation d’Étupes resté chez lui devant la télé tout l’après midi pour assister à la course retransmise sur France 3. Jérôme Gannat qui avait eu moins de chance avec ses coureurs dans la course Elite amateur jouée la veille sur le même parcours. « Jacques Décrion (un des entraineurs d’Arthur VICHOT né à Dole) était monté avec moi dans la voiture d’équipe pendant quelques tours. Un circuit sinueux avec du vent très fort… On avait déjà imaginé que la victoire pourrait se jouer chez les pros de la même manière que dans la course Élite, à la pédale en partant de loin ». Exactement ce qu’a tenté le copain de Thibaut PINOT au tout début des 250 bornes de la course. « Le profil d’une grande Classique… » analysait ce soir Fred Grappe (lui aussi entraineur à la FDJ). Le spécialiste de la performance sportive à l’université de Besançon, qui peut témoigner du potentiel d’Arthur dans ce style de courses d’un jour. Physiquement c’est ce qu’il lui convient, mais c’est aussi son grand sens de la course qui a fait la différence. En tout cas ce maillot va forcément le rassurer, lui apporter la confiance qui lui manquait encore pour franchir une étape décisive dans sa carrière ». Tu parles, Karl !… Un coup pareil ! Au nez et à la barbe de Sylvain CHAVANEL (le plus « belge » des coureurs français. Quintuple champion de France du contre la montre et déjà titré sur route en 2011 en plus de ses victoires d’étapes sur le Tour). Sylvain CHAVANEL avec Tony GALLOPIN, dessoudés à la régulière dans le dernier kilomètre par plus fort qu’eux.

« IL ÉVOQUAIT SA DÉCEPTION D’AVOIR RATÉ SON DAUPHINÉ»
Max, était en voyage chez des amis dans le sud de la France ce week-end de tintamarre sportif armoricain. Le patron des roues Max Wheel prend le triomphe de son gamin avec son sens de la dérision habituel. « On allait déboucher une bouteille de rosé lorsqu’on a vu les premières images d’Arthur à la télé. On s’est dit qu’on allait en déboucher une autre à chaque nouveau kilomètre qu’Arthur resterait en tête… Je plaisante bien sûr ! J’ai vu qu’il pédalait bien, qu’il tournait bien les jambes. Ces dernières semaines, il évoquait encore sa déception d’avoir raté son Dauphiné, et puis il ne savait toujours pas s’il ferait partie de la sélection pour le Tour de France. On ne lui avait encore rien dit. C’était pas facile pour lui. Je crois que ça a dû jouer aujourd’hui. Dans le final il a bien manœuvré. C’est sa grande force. Contrairement à plein d’autres, lui, il réfléchit.» Max attend de voir le maire du village de Colombier pour organiser une petite fête en l’honneur du champion. Le maire Claude Villard pas peu fier du garçon « qui montre la route à toute une jeunesse en faisant briller toute sa région au meilleur niveau ». Mais le planning du coureur de la «Française » est chargé. Après son voyage en train via Paris pour parcourir les 1000 kms qui le séparent de la Franche-Comté, Arthur devra très vite refaire ses valises pour rejoindre la Corse en vue d’une grande Boucle dont il est maintenant tout à fait sûr de prendre le départ avec ses coéquipiers (Nacer BOUHANNI, Murilo FISCHER, Jeremy ROY, Pierrick FEDRIGO, Thibaut PINOT, Alexandre GENIEZ, William BONNET et Arnold JEANNESSON).
JL Gantner

21 Juin

Championnats de France handisport à Nancray (Franche-Comté)

Ce week-end 22 et 23 juin 2013. Nancray, dans le Doubs, va devenir la capitale Française du cyclisme handisport.


Alors que l’élite française de cyclisme continue le combat sur les routes bretonnes jusqu’à dimanche. 140 athlètes et 16 « guides tandem » pour la catégorie des personnes atteintes de déficiences visuelles, ont rendez-vous à Nancray où deux compétitions principales sont programmées. Une épreuve en ligne la samedi et un Contre la montre le dimanche. Dans les rangs franc-comtois, le public aura le privilège de soutenir Alain QUITTET Team Hanbike Comtois) médaillé de bronze aux jeux olympiques de Pékin en 2008 et vice champion du monde 2010 et 2011. Mais aussi le champion du monde de paratriathlon 2013 Franck PAGET et quelques autres encore… Une grande affiche sportive à vivre ce week-end pour encourager d’immenses champions venus en découdre sur la terre comtoise.
JLG

Le Franc-Comtois Alain Quittet, médaillé de bronze aux Jeux de Pékin en 2008
VIDEO © Clashproduction


LE PROGRAMME
SAMEDI 22 JUIN (9h à 18h)

Épreuves de courses en ligne sur le circuit Nancray-Osse-Nancray à parcourir plusieurs fois sur une distance allant de 34,5 km à 86,4 km selon la catégorie :
– de 9h00 à 11h15 : course Tandems (10 tours).
– de 11h30 à 13h45 : course Solo et Sourds (10 tours).
– de 16h00 à 17h15 : course Handbikes et Tricycles (4 tours).

DIMANCHE 23 juin (9h à 12h)
Épreuves de contre la montre sur le circuit Nancray-Bouclans-Naisey-La Chevillotte-Nancray (18,5 km).

Un village « sport et handicap » permettra d’accueillir tous les publics.

VOIR LE SITE DU COMITÉ DÉPARTEMENTAL 25 DE HANDISPORT