20 Nov

La Setmana cherche toujours des abonnés occitans.

Après 20 ans d’existence, « La Setmana », seul hebdomadaire d’information généraliste entièrement rédigé en langue occitane est menacé. Il manque toujours au moins 300 abonnés pour que le journal continue de paraître chaque semaine. Voici l’article de Clément Alet, le sujet fait par la locale de Pau et le magazine de Denis Salles qui devait passer dans Viure al país le 15 novembre, reprogrammé le 29. Malgré la manifestation occitane du 24 octobre, malgré l’écho de plusieurs médias qui en parlent, « La Setmana » recherche toujours des abonnés.

C’est depuis Lescar, en Béarn, que la société d’édtion « Vistedit » publie chaque semaine depuis près de 20 ans « La Setmana », le seul journal d’information généraliste tout en occitan.
L’hebdomadaire a connu plusieurs évolutions depuis sa création mais il est aujourd’hui en proie à des difficultés économiques qui menacent directement son avenir. A l’image du reste de la presse écrite en France, « La Setmana » voit son nombre de lecteurs diminuer régulièrement. Ce sont uniquement les abonnements qui permettent à cette publication d’exister et il en manque aujourd’hui plus de 300 pour arriver à l’équilibre. 

Sujet Denis Salles et Didier Bonnet VAP La Setmana par france3midipyrenees
L’avenir des 4 salariés de cette SCOP est incertain. La société « Vistedit » édite également deux autres publications en occitan « Papagai » et « Plumalhon » destinées au plus jeune âge. Les fidèles lecteurs de « La Setmana » se répartissent sur l’ensemble de l’Occitanie, de la Provence à l’Aquitaine. On en retrouve même en Australie et en Corée du Sud. 

Occitan : « La Setmana » est en difficulté

Clément Alet