11 Jan

RER NG : un RER plein de promesses pour les lignes D & E

B9710774558Z.1_20170111091407_000+GKT8ACK24.1-0.pngC’est un nouveau type de RER plein de promesses qui a est amené à équiper à partir de 2020 les lignes D et E.

Le RER NG pour RER nouvelle génération a été spécialement conçu pour les zones à forte densité de population : il doit permettre de transporter plus de monde et dans de meilleures conditions, sacré pari. Pour parvenir à cet objectif, les ingénieurs de la SNCF, d’Alstom et de Bombardier ont opté pour un train BOA, c’est-à-dire sans séparation entre les voitures, à l’image du francilien ou des métros circulations sur les lignes 2, 4, 5 et 9. Mais une nouveauté de taille attend les voyageurs : ce RER sera le premier train BOA au monde à être à deux étages ! Ses portes seront XXL, les plus larges du B9710774558Z.1_20170111091517_000+GKT8ACK4E.1-0.pngréseau, pour accroitre la fluidité des passagers, à la montée et à la descente. La capacité des trains sera colossale : elle permettra d’accueillir 25 % de passagers en plus que les rames actuelles. Et, cerise sur le gâteau, trois espaces avec des niveaux de confort distincts seront proposés avec notamment à l’étage des sièges destinés aux voyageurs faisant de longs trajets. On peut déjà parier que les usagers fonceront à cet étage, quel que soit leur durée prévisionnelle de voyage, on est à Paris ne l’oublions pas !

Le défi pour Alstom et Bombardier, alliés comme pour le marché du RER A, est immense : ce RER NG n’existe pour l’heure que virtuellement, dans les ordis des ingénieurs, mais il est censé rouler sur le réseau francilien dans 4 ans ! Le Stif a signé ce matin l’achat de 71 trains de ce RER nouvelle génération, mais la commande pourrait atteindre 255 rames, pour un montant de 3,5 milliards d’euros. Une bonne nouvelle pour les usines françaises des deux groupes, qui remplissent leur carnet de commande pour plusieurs années.

En exclusivité pour Transportez-moi, les explications d’Alain Krakovitch, le directeur du Transilien.
Bertrand Lambert
►Pour aller plus loin : TPM#15 : dans les coulisses de conception du train et du métro du futur
► Sur le même thème : Alstom lève le voile sur les futures rames de la ligne 14

  • Pingback: Liaison Paris – Roissy : Des TGV Plutôt Que Le CDG Express ? | Transportez Moi()

  • <span class="author">Damien Martineau</span>

    Il ne reste plus qu’à adapter les gares du RER D. Par exemple, le STIF, la SNCF et l’Etat (la Ville et le Territoire sont déjà demandeurs) pourraient dimensionné la Gare de St-Denis (et L’Île-St-Denis) au nombre de voyageurs reçus. Située entre la jeune station Stade-de-France qui va être refaite – le projet pont-train de Pleyel pour relier les lignes 14, 15, 16, 17 du Métro et le TGV futurs – et la station Pierrefitte-Stains déplacée et refaite pour relier avec le tram-train T11, la très vieille station (plus d’un siècle) est complètement hors-gabarit et hors-normes. En effet un petit tunnel sert de voie d’entrée et de correspondance. Un autre petit tunnel ne sert que de sortie. Et un tunnel plus large (entrée, sortie, correspondances) débouchant d’un côté sur un quartier en construction (le quartier Confluence) et de l’autre sur le quai historique du train qui ne s’y arrête pas sert d’alternative aux petits tunnels d’un autre âge. Les 90 000 usagers quotidien apprécieront que les ouvertures de la Gare soit aussi grandes que les portes de leur RER 😀

  • Pingback: EXCLU – Finies Les Rames à Un étage Sur Le RER A ! | Transportez Moi()