20 Nov

Parigo #18 : dans les coulisses de l’Olympia avec les musiciens du métro

Cette semaine, Parigo vous emmène à la rencontre des musiciens du métro, à quelques jours du concert unique et exceptionnel à l’Olympia, le jeudi 23 novembre, pour fêter les 20 ans du label (et des castings) lancé par la RATP.

« The Voice » n’a rien inventé… la RATP organise ses propres castings depuis 20 ans. Avec une ambition : promouvoir une diversité de styles et de cultures, à l’image de Paris et de ses voyageurs. Parigo vous dévoile l’envers du décor des castings et donne la parole – et le micro – a de jeunes talents plein d’avenir, comme Max Pen ou Hugo Barriol… en leur souhaitant un destin à Keziah Jones, Renaud ou Lââm… qui ont tous débuté dans le métro avant de faire la carrière que l’on sait.

Bertrand Lambert @B_Lambert75
► Sur un autre thème : Parigo #15 : à la découverte des stations fantômes du métro
► Sur un autre thème : Parigo #17 : vie et mort du ticket de métro

14 Nov

Parigo #17 : vie et mort du ticket de métro

Et si demain nous prenions le métro ou le RER à l’aide de notre téléphone, ou encore de notre CB, sans contact ni achat de billet au prélable ? C’est pour bientôt ! Comme Londres, Paris s’apprête à autoriser la validation et le paiement via le téléphone ou la carte bancaire. Les premières expérimentations débuteront mi 2018. Parigo vous dit tout et vous dévoile même le design des futurs valideurs conçus par la SNCF.

En attendant que cette petite révolution devienne réalité, il se vend toujours 1.500 tickets de métro chaque minute : Parigo vous emmène en Sologne là où les petits bouts de carton les plus célèbres de Paris sont fabriqués depuis plusieurs générations. L’occasion également de revenir sur l’histoire de ce ticket de métro, déjà 117 ans au compteur, et qui est passé par toutes les couleurs de l’arc en ciel depuis sa naissance en juillet 1900.

Bertrand Lambert @B_Lambert75

30 Oct

Parigo #15 : à la découverte des stations fantômes du métro

Elles font fantasmer les amoureux des sous sols parisiens : les stations fantômes du métro parisien ne sont pas une légende urbaine. Elles existent bel et bien : certaines ont été fermées dans les années 30, d’autres n’ont jamais accueilli le moindre voyageur… les onze stations fantômes du réseau RATP se livrent comme rarement à la télévision dans ce numéro de Parigo. Vous découvrirez des stations oubliées ou jamais terminées, avec parfois pour seul accès les voies de chemin de fer : et pour cause, les accès vers la surface n’ont jamais été construits. Quelques-une, à l’image de la station Porte des Lilas ont eu droit à une seconde vie (cette station est devenue le studio cinéma grandeur nature de la RATP, là où a été tourné Amélie Poulain par exemple), d’autres rêvent secrètement d’une première vie… et ça tombe bien, des architectes ont imaginé des aménagements suprenants (piscine, boîte de nuit…) à découvrir dans l’émission.

Reportages, entretiens exclusifs… partez à la découverte d’un monde méconnu, pour ne pas dire inconnu de la plupart des voyageurs, à 20 mètres sous terre… Bon voyage :-)Bertrand Lambert @B_Lambert75

► Sur le même thème : Parigo #2 : l’étonnant destin des gares oubliées de Paris

07 Oct

Parigo #13 : la galère des transports nocturnes

L’air de rien, nous sommes entre deux et trois millions à nous déplacer chaque nuit en Île-de-France. Derrière ce chiffre, considérable et en hausse constante depuis 10 ans, se cache la question des transports nocturnes, et la galère de nombreux salariés, contraints de finir tard ou d’embaucher à l’aube. Quelles solutions lorsque le métro et le transilien sont à l’arrêt ?

Principale solution, le Noctilien. La nuit, 47 lignes de nuit sillonnent la région. Un monde où se côtoient joyeux fêtards et salariés, un peu plus stressés de manquer leur prise de service. Reportage en immersion.

Galère, de voyager la nuit ? Pourtant le réseau Noctilien semble sortir de sa léthargie. A venir : de nouvelles lignes, et des fréquences renforcées. Stéphane Beaudet, le vice président de la Région, passe sur le grill de Parigo.

Courses réservées aux femmes, offres spéciales jeunes… Paris la nuit, c’est aussi la guerre entre VTC et taxis. Leurs munitions : les tarifs et les services. Reportage.

Et enfin à quoi ressemble la nuit du métro parisien ? Fait-il un gros dodo entre 2h et 5h du matin ? Pas vraiment : Parigo vous dévoile l’envers du décor. 400 chantiers de maintenance ont lieu chaque nuit dans le réseau RATP.

MAJ 16/10/2017 Comme annoncé dans l’émission, 5 nouvelles lignes Noctilien – N22, N41, N44, N62, N63 – voient leur fréquence fortement améliorée dès ce soir, lundi 16 octobre, avec jusqu’à 2 fois plus de bus la semaine et 3 fois plus de bus le week-end. Ces renforts viennent compléter la première opération d’amélioration de 11 lignes en mai 2017.

► suite à un problème technique, la vidéo a été remise en ligne (avec 3.000 vues de moins, mais bon, elle est de retour c’est l’essentiel

Bertrand Lambert @B_Lambert75

23 Sep

Parigo #11 : la propreté des transports au banc d’essai

Le saviez-vous ? Une barre de métro comporte jusqu’à 600 types de bactéries ! Faut-il craindre pour notre santé ? Le niveau de propreté de l’ensemble du réseau de métros, bus, trams et trains est-il suffisant ? Combien de personnes travaillent pour nettoyer ces millions de mètres carrés ? Faut-il craindre les germes et bactéries ?

La propreté est au sommaire de Parigo cette semaine.

Nettoyer les quais, ramasser les chewing-gums, effacer les tags… Tous les jours dans les transports en commun, les agents s’emploient à collecter 10.500 sacs poubelles. Ce nettoyage représente 450.000 heures de nettoyage par an, explique la RATP. Le poids des déchets ramassés chaque jour en gare est, lui, en moyenne de 100 kg/jour et par gare SNCF, dans les gares assez importantes.

Plusieurs thématiques seront abordées dans ce numéro : la santé bien sûr, mais aussi la lutte contre les tags à la SNCF ou encore la politique de nettoyage en vigueur à la RATP dans le métro ou du RER : les équipes de Parigo ont suivi des équipes de nettoyage des transports en commun, de jour comme de nuit. Et elles ont beaucoup de boulot !Bertrand Lambert @B_Lambert75

►Sur un autre thème : Parigo #6 : comment la mobilité urbaine se réinvente
►Sur un autre thème : Parigo #1 : Transportez-moi sous l’oeil des caméras

09 Sep

Parigo #10 : la ligne 13, fallait pas l’emprunter

Parigo revient pour une seconde saison pleine de surprises, de découvertes et d’entretiens vérité avec les opérateurs et les politiques, avec l’envie de toujours mieux vous défendre, vous les usagers des transports, et de vous faire découvrir l’envers de la galère … euh du décor, grâce à des reportages en coulisses.

Au programme d’ici juin… le nouveau vélib’, le lancement de Sea Bubble, une instrospection du RER B mais aussi de la ligne 1, un numéro patrimoine au cœur des stations fantôme du métro parisien, le défi de l’accessibilité, la solution vélo, les 25 ans du T1, les transports nocturnes… rendez-vous chaque samedi à 12h05 sur France 3 IDF mais aussi désormais en direct sur la page Facebook de France 3 IDF.

Pour se porter chance, on a décidé de débuter avec la ligne 13 :-)

Prononcer son nom, murmurer son chiffre porte-malheur, c’est déjà mettre un pied en enfer ! La ligne 13 est, à elle seule, le symbole de la galère des transports parisiens, voire un cauchemar quotidien pour ses 650.000 voyageurs, un chiffre en hausse de 33% en 24 ans. Vertigineux ! De quoi transformer les rames de la ligne 13 en boîte de sardines, aux heures de pointe : on s’y entasse en moyenne à 4,5 par m2. Le taux de saturation de 126 % est en augmentation de 1 % chaque année.

Que fait la RATP pour tenter d’améliorer les choses ? En fait-elle assez ? L’extension de la ligne 14 est-elle le dernier espoir pour tous les galériens de la 13 ? Parigo a mené l’enquête.

Bertrand Lambert @B_Lambert75

► Sur un autre thème : Automobilistes parisiens : ces privilégiés qui s’ignorent
► Sur un autre thème : Parigo #5 : dans les coulisses du RER A… et de ses gros problèmes

17 Juin

Parigo #7 : quand la musique est bonne

Au détour d’un couloir du métro parisien, vous êtes forcément tombés un jour sur l’un de ces musiciens du métro. Le réseau de sélection des talents qui animent le sous-sol de la capitale fête cette année ses 20 ans. Avec une ambition, promouvoir une diversité de styles et de cultures, à l’image de Paris et des voyageurs.

Keziah Jones, Zaz, Ben Harper, Manu Dibango… Et même Edith Piaf. Ils ont comme point commun d’avoir fait leurs débuts dans les couloirs du métro parisien. Pour fêter cet anniversaire dignement, la RATP organise un concert unique à l’Olympia le 23 novembre prochain et c’est vous qui avez le pouvoir de choisir les heureux élus via les réseaux sociaux ! Billet d’humeur aimerait bien en être… ce groupe détonnant assure la mise en musique de ce parigo dédié à la musique des transports, n’hésitez pas à voter pour eux :) Je reçois également Hugo Barriol, et sa voix envoûtante, qui vient de sortir son 1er EP après deux ans de tournée dans le métro parisien.

Danser, chanter… tout en se déplaçant, les bus discothèques se multiplient dans la capitale. Où, quand, comment ? Parigo lève le voile  sur ces étonnantes boîtes de nuit mobiles. Enfin, direction les coulisses de la SNCF pour une enquête sur l’identité sonore des annonces en gare. Let’s dance !

Bertrand Lambert @B_Lambert75

► Pour aller plus loin : La gare Saint-Lazare transformée en… boîte de nuit !
► Pour aller plus loin : Mais pourquoi diable le métro est-il si bruyant ?

03 Mar

Grand Paris Express : la ligne 15 sud comme vous ne l’avez jamais vue !

Comme promis, je vous emmène au plus près des gares de demain, au cœur des chantiers, pour découvrir concrètement à quoi ressembleront et où se situeront les 16 gares de la ligne 15 sud du Grand Paris Express, prévues pour être mises en service en 2022 entre Pont de Sèvres et Noisy-Champs. Comme vous allez le constater, les pelleteuses sont déjà au travail, la révolution des transports en Ile de France est en marche ! Sur certains trajets, le gain de temps sera de plus d’une heure !

La gare de Fort d’Issy – Vanves – Clamart

La gare Arcueil – Cachan

La gare de Villejuif – Institut Gustave Roussy
Continuer la lecture

28 Fév

Grand Paris Express : découvrez in situ les 16 futures gares de la ligne 15 sud

TPM-Carte_Ligne-15Petit évènement jeudi. Je vous propose de vous faire découvrir in situ les 16 gares de la future ligne 15 sud du métro. 16 gares, 16 Facebook live avec des invités, des infos et surtout une visualisation des travaux en cours ou à venir. Top départ à 9h sur la page Facebook de France 3 IDF. Premier direct depuis la station Pont de Sèvres puis nous longerons la future ligne, d’ouest en est, via Clamart, Bagneux, Villejuif, Créteil, Champigny… avant d’arriver vers 18h à notre terminus, Noisy-Champs. Soyez au rendez-vous ! Pour revoir tous les lives, c’est ici !

15sud2017 est une année charnière pour le Grand Paris Express. 14 des 16 gares de la ligne 15 sud verront leur construction débuter d’ici la fin de l’été, ainsi que 31 (sur 38) ouvrages annexes – puits de ventilation, accès pompiers… implantés tous les 800 m environ -, tous indispensables au fonctionnement de cette branche du futur métro automatique, dont la mise en service est prévue en 2022. A cette date, les trains sont censés desservir toutes les gares entre Pont de Sèvres (à l’ouest) et Noisy-Champs (à l’est), avec de nombreuses correspondances à la clé.

Trois chantiers ont d’ores et déjà débuté sur la ligne 15 sud :

  • le chantier de la gare Fort d’Issy – Vanves – Clamart, lancé en juin 2016. Les quais seront implantés sous les voies du Transilien (ligne N) et le parking de la gare de Clamart, à une profondeur de 26 m.
  • les opérations de génie civil de l’arrière-gare de Noisy-Champs, débutés en décembre dernier. Au programme : construction des voies de garage du terminus, des voies de retournement des trains et forage du puits d’entrée du futur tunnelier de la ligne 16.
  • la construction des ouvrages annexes sur le tronçon reliant Noisy-Champs à Champigny-Centre.

Continuer la lecture

21 Fév

TPM#24 : Love is in … the tube !

Au lendemain de la Saint-Valentin, gros plan sur ces rencontres que nous faisons tous les jours dans les transports en commun. Certain(e) croise sur un quai, dans une rame, à une station ou un arrêt (tel Christine and the Queen dans sa chanson « Saint-Claude« , un arrêt du bus 96), un ou une inconnu(e) et… c’est le coup de foudre ! Vous n’y croyez pas ? Et pourtant… laissez vous surprendre…Bertrand Lambert @B_Lambert75