08 Jan

Transports : quel bilan pour Valérie Pécresse après un an ?

Plan 1.000 bus, rénovation ou achat de 700 rames, pass navigo, plan anti bouchons, métro 24h/24… Valérie Pécresse avait beaucoup promis, peut-être même trop comme je l’avais souligné à l’époque dans un précédent post. Un an après, où en sommes-nous ? Quels chantiers ont été lancés ? Quels renoncements ont été déjà actés ? Reportages, analyses et débat sans langue de bois avec la présidente de Région.
Bertrand Lambert

23 Déc

TPM#15 : dans les coulisses de conception du train et du métro du futur

Certains savent déjà à quoi ressembleront trains et métros demain. Le Francilien, c’est bien mais que nous réserve l’avenir ? Des trains connectés ? Plus rapides ? Plus fiables ? Plus confortables ? Samedi 17 décembre, Transportez moi s’est propulsé dans le futur pour vous faire découvrir les rames qui vont – bientôt – circuler dans la région ! En route ou plutôt … sur les rails vers le futur, avec notamment la visite des usines d’Alstom, où se prépare, dans le plus grand secret, le train de demain.

Sur le même thème : Alstom lève le voile sur les futures rames de la ligne 14
Pour aller plus loin : Rénovation du matériel roulant : les promesses de Valérie Pécresse sur de bons rails

Bertrand Lambert

10 Déc

TPM#14 : quels prolongements, demain, pour le métro hors de Paris ?

A l’occasion, aujourd’hui, du lancement officiel des travaux de prolongement de la ligne 11, direction Montreuil et Rosny sous bois (mise en service espérée en 2022), Transportez-moi s’intéresse aux autres extensions (en cours ou à venir) des différentes lignes de métro. Quatre tunneliers sont actuellement à l’œuvre, sur les lignes 4 (direction Bagneux), 12 (Aubervilliers) et 14 (Saint-Ouen) ; ailleurs, c’est toujours l’attente, soit du tracé, soit des financements… c’est le cas des lignes 1, 9 ou encore 10.

Nos invitées : Elisabeth Borne, la présidente de la RATP et Valérie Pécresse, la présidente de la région Ile de France

Bertrand Lambert

► Sur le même thème : Top départ pour le tunnelier de la ligne 14
► Pour aller plus loin : Extension de la ligne 10 en direction d’Ivry : c’est pas gagné

26 Nov

TPM#12 : quand la vie entre en gare…

Dans certaines gares, elle est certes encore embryonnaire, mais globalement il y a désormais de la vie dans les gares franciliennes ! Conciergerie, marchés bio, espaces de travail… commerces et services se développent pour nous faciliter la vie. Projets gigantesques à Paris (Montparnasse, Austerlitz…) ou développement plus modeste mais parfois très novateur en banlieue… Transportez-moi, l’émission, vous dit tout !

Pour en savoir plus, allez sur le site de l’émission, cliquez ici.

Réagissez sur les réseaux sociaux #TPMIDF ou #TransportezMoi

Bertrand Lambert

► Pour revoir TPM #5 consacrée au métro 24h/24, cliquez ici
► Pour revoir TPM #6 consacrée à la ligne 13, cliquez ici

20 Nov

TPM#11 : demain, nous irons travailler en prenant … un téléphérique !

Longtemps, en France, l’image du téléphérique a été associée à la montagne et à la neige. Impossible d’évoquer la possibilité d’un téléphérique urbain sans que l’on vous rétorque qu’il n’y avait pas de pistes de ski en ville. Les peurs des riverains ou les contraintes liées aux monuments historiques ont ainsi conduit, il y a quelques années, à l’abandon des premiers projets franciliens, comme à Issy les Moulineaux et à Paris, entre les gares d’Austerlitz et de Lyon. Mais les temps ont bien changé : écologique, peu onéreux, rapide à mettre en place, souple, rapide… le téléphérique urbain est dans tous les esprits. Brest a lancé l’exploitation, ce week-end, du 1er de France, avec potentiellement 600.000 voyageurs annuels. Parallèlement, 13 projets à l’étude ou même en cours de réalisation en Ile de France. Et parmi eux, l’un, nommé « câble A » est définitivement lancé, les premiers travaux sont attendus pour la fin 2017, avec une mise en service en 2021. Transportez-moi, l’émission, diffusée le samedi 19 novembre, fait le point sur cette révolution.

Pour en savoir plus, allez sur le site de l’émission, cliquez ici.

Réagissez sur les réseaux sociaux #TPMIDF ou #TransportezMoi

Bertrand Lambert

16 Nov

TPM#10 : la 4G, le wifi dans le métro… c’est pour aujourd’hui ou pour demain ?!?

Samedi 12 novembre, à 12h05, Transportez-moi l’émission, s’est intéressée à la mobilité connectée dans le métro, le RER, le transilien, et même les taxis… Et on a de bonnes nouvelles à vous annoncer 🙂

Pour en savoir plus, allez sur le site de l’émission, cliquez ici.

Réagissez sur les réseaux sociaux #TPMIDF

Bertrand Lambert

28 Sep

Véligo change de braquet et débarque à Paris !

Et si, discrètement, Véligo était en train de changer de braquet ? Un nouvel espace vient d’être inauguré à Montparnasse, en plein cœur de la capitale, le tout premier réalisé dans une gare du réseau historique de Paris intra muros. Certes il existait déjà un espace Véligo à Rosa Parks, mais celui-ci avait été pensé et réalisé à l’occasion de la construction de la nouvelle gare RER de l’Est parisien. Cette fois, il va fallu trouver de la place et adapter les lieux, en l’occurrence le parking EFFIA, accessible par le hall 2 Pasteur de la gare Montparnasse 2. En attendant les espaces de Paris Est et de Saint-Lazare, financés mais pas encore opérationnels, voici donc le premier espace Véligo disponible, avec ses 60 places sécurisées, dans une grande gare parisienne.

Vous ne connaissez pas Véligo ? Si vous souhaitez garer votre vélo dans une consigne sécurisée et/ou dans un abris en libre accès, à proximité immédiate des entrées de votre gare transilien ou RER, cet article est fait pour vous ! Et Véligo aussi par la même occasion.

L’idée du STIF, à l’origine du projet, est de favoriser l’intermodalité entre les différents modes de transports, autrement dit d’inciter les voyageurs à utiliser leur vélo en complément des transports en commun.

Continuer la lecture

16 Sep

En prenant le RER, vous faites du sport sans le savoir !

Vive les correspondances ! Si l’on en croit la dernière étude menée par le STIF et l’Inserm, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale, prendre les transports en commun génère quotidiennement chez les Franciliens 27 minutes d’activité physique ! A croire que tout le monde emprunte les couloirs sans fin de Châtelet – les Halles ou d’Auber… Plus surprenant encore, les 29% de Franciliens qui utilisent au quotidien les transports en commun dépensent finalement plus de calories (180 kcal) que ceux qui se déplacent uniquement à pied : ces derniers réalisent en moyenne seulement 16 minutes d’activité physique par jour dans le cadre de leurs déplacements, soit 11 de moins que les détenteurs du Pass Navigo.

etude INSERM

Sans surprise, le vélo est le mode de déplacement à l’origine de l’activité physique (dite modérée ou vigoureuse) la plus importante : 48 minutes par jour… contre seulement 8 petites minutes pour les accrocs de l’auto ou de la moto (le temps en gros de descendre à leur parking et de prendre leur véhicule).

Comme le rappelle l’INSERM, plus nous pédalons, plus nous marchons, plus nous bougeons, plus nous diminuons le risque de développer cancers et maladies cardiovasculaires, lesquelles représentent tout de même plus de 55% des 550 000 décès annuels en France. Pass Navigo et vélo riment donc avec santé maousse costaud.

Les Parisiens sont les plus actifs lors de leurs déplacements quotidiens

Autre enseignement, la durée moyenne d’activité physique réalisée par les Franciliens pour leurs déplacements diffère sensiblement selon leur lieu de résidence. Parce qu’ils sont ceux qui se déplacent le plus et ont le plus souvent recours aux modes de transports alternatifs à la voiture, les Parisiens s’avèrent être les plus actifs avec 29 minutes d’activité physique effectuées chaque jour lors de leurs déplacements. Logique : 30% de leurs déplacements se font en transports en commun et plus de la moitié à pied. Quant aux Franciliens de la petite et grande couronne, ils effectuent respectivement 22 minutes et 18 minutes d’activité physique pendant leurs trajets journaliers.

Bertrand Lambert

29 Juin

Rénovation du matériel roulant : les promesses de Valérie Pécresse sur de bons rails

Et si la présidente de Région arrivait à concrétiser sa promesse impossible ? Le plan d’action présenté ce matin aux associations d’usagers semble le démontrer. Mis au pied du mur il y a deux mois, la RATP et la SNCF ont trouvé en un temps record (du côté du Transilien, 70 ingénieurs ont travaillé à temps plein sur ce dossier) les solutions techniques pour permettre un renouvellement de grand ampleur du matériel roulant, conformément aux promesses électorales de Valérie Pécresse. Au final, tout ne sera possible tout de suite, comme sur les lignes B et D, où il est impossible de mettre en circulation des rames neuves d’ici 2021, pour cause de hauteur trop variée ou encore de courbure trop importante des quais. Le STIF a donc opté pour un train nouveau (RER B) qu’il faudra concevoir, ou pour une commande conjointe pour les RER E et D d’un nouveau matériel prévu pour le E dès la mise en service de son prolongement.

Stif_RenouvellementGlobalement, le plan annoncé ce midi est d’une ampleur inédite, avec 708 rames neuves ou rénovées livrées d’ici 2021 et 307 autres amenées à être commandées avant 2021 pour une livraison à partir de 2022. Toutes les rames neuves livrées d’ici 2021 ne seront pas dues à l’effet Pécresse (de nombreuses rames avaient été commandées par le STIF avant son élection, comme je le précisais dans un précédent post) mais la nouvelle équipe a clairement mis un coup d’accélérateur. Reste une question centrale, celle du financement : le programme d’investissement est évalué à 9,5 milliards d’euros d’ici 2025, somme considérable qu’il faudra bien trouver quelque part. La Région compte utiliser les 3€ d’augmentation du pass unique comme levier d’endettement, mais il est fort à parier que d’autres hausses de tarifs seront annoncés d’ici à la fin de la mandature. Ce qui ne serait pas illogique si la qualité de service s’améliore grandement. Affaire à suivre.

D’autres mesures ont été annoncées ce midi :

  • la ligne P (axe Gretz-Troyes et Longueville-Provins) sera électrifiée, grâce à une rallonge de 70 M€ (+5M€ venus de Seine et Marne).
  • le prolongement du RER E va bénéficier d’une rallonge de 200 M€
  • 30 M€ seront investis en 2017 pour renforcer l’offre de bus dans le Grand Paris, avec notamment le renforcement et la restructuration de lignes à Cergy-pontoise, Versailles, le Haut Val d’Oise, le Val d’Orge, Poissy, Fontainebleau, Chelles, Nanterre, Rueil etc…


Le plan de renouvellement du matériel roulant en Île-de-France
Bertrand Lambert

► Sur le même thème : 700 rames neuves d’ici 2021 : la promesse impossible de Valérie Pécresse
► Pour aller plus loin : Pécresse : « Nous réfléchissons à des lignes de bus en grande couronne avec arrêt à la demande via smartphone »

20 Juin

Jeu de poker menteur autour de l’avenir du pass unique

Il y avait pas mal de monde au conseil régional, cet après-midi, pour écouter les différents intervenants autour de l’avenir du pass unique et de son tarif, les fameux 70 euros. L’ensemble ressemblait plus à un réquisitoire géant puisque la totalité de celles et ceux qui ont pris la parole cherchait en fait à démontrer le non sens de la politique tarifaire actuelle. Parmi eux, Marc Ivaldi, un économiste, professeur à la Toulouse School of Economics, dont les conclusions ont suscité un certain émoi parmi les usagers présents. Pour en avoir le cœur net, nous l’avons interrogé pour « Transportez-moi ».
► Voir aussi notre analyse sur ce poker menteur

Bertrand Lambert

► Sur la même problématique : Le passe Navigo à 70€ est-il viable ?
► Sur la même problématique : le pass Navigo à 70 euros a-t-il vécu ?
► Sur le même thème : les enjeux du pass unique
► Pour aller plus loin : 700 rames neuves d’ici 2021 : la promesse impossible de Valérie Pécresse
► Pour aller plus loin : Pécresse : « Nous réfléchissons à des lignes de bus en grande couronne avec arrêt à la demande via smartphone »