19 Juin

Tolosa occitana en 2018

L’idée avait fusé dans la bouche de Jean-François Laffont lors du débat sur la réforme territoriale au printemps dernier à Toulouse : « Pourquoi ne pourrait-on pas fêter l’anniversaire de la mort de Simon de Montfort à Toulouse en 2018 ? »

15 at d’eveniments per marcar los 800 ans de la mòrt de Montfort

C’est exactement ce qui sera annoncé samedi lors de la journée occitane de Rio Loco par le maire Jean-Luc Moudenc. En début de semaine, cette idée a été entérinée par l’équipe municipale et un groupe de travail est déjà constitué.

Officiellement, « Lo lop » Simon serait mort le 25 juin 1218 à Toulouse, touché par une pierre lancée par une femme. La ville de Toulouse ne souhaite pas seulement marquer cette date mais imprégner l’année 2018 de langue et culture occitanes. Une quinzaine d’événements sont à l’étude qui toucherait tous les domaines : sport, éducation, culture…Avec un rêve : faire venir Francis Cabrel pour chanter « In extremis » la chanson de son dernier album sur la disparition des langues régionales.

Interview : B. Roux D. Hémardinquer M. Blasco


ITW-LATTES-web-PAD-Mixage-19-06-2015 par france3midipyrenees

L’Eurò 2016 serà tanben occitan a Tolosa

En attendant, le championnat d’Europe de football qui se déroulera en France en 2016 va revêtir aussi quelques couleurs occitanes dans la ville rose. 4 matches sont prévus à Toulouse les 13, 17, 20 et 26 juin, et le guide du supporter sera disponible dans plusieurs langues dont l’occitan. « J’ai lancé cette idée et Laurence Arribagé en charge des sports a répondu : Banco ! », confie Jean-Michel Lattes à nos confrères de 20 minutes. Le premier adjoint qui prend des cours d’occitan explique aussi que « beaucoup d’étrangers qui viennent sur Toulouse demandent à faire la visite en occitan». Le guide sera traduit par Convergéncia Occitana. Dans un communiqué, La Joventut mondina (collectiu d’estudiants Tolzans) précise : « le livret d’accueil des supporters pour l’Euro 2016 sera rédigé par un comité placé sous la responsabilité de Mme Chantal RENAUD, chargée de mission pour l’accompagnement économique et social de l’Euro 2016 à Toulouse métropole. Et, avec l’aval de la Convergéncia Occitana, la Joventut Mondina s’est spontanément présentée dès le mois de mars, afin de participer à la conception du livret.

 Lo Benaset